OG Chapitre 75
OG Chapitre 77

Désolé pour hier, je me suis à nouveau cassé la figure dans les escaliers et je me suis abimé le coude gauche. Ne pouvant rester devant le clavier à taper, j’ai dû oublier toute idée de bosser ce coup-ci… Je vais donc rattraper le BTTH et le DNC samedi.

D’ici là, bonne lecture avec OG !

 

 

Chapitre 76

 

L’araignée du canyon n’était pas simplement grosse ; elle possédait également une force immense comparable à celles des bosses.

« Hiiik…”

Lee Junho, Choi Chansung et Sim Kiwan.

Ces trois hommes, qui étaient allés au lycée avec Shin Youngwoo, étaient pris au piège d’une toile d’araignée de canyon. Ils étaient absolument terrifiés par ses dents acérées et ses pattes, et ils se demandaient lequel d’entre eux allait être dévoré en premier.

« Bordel… Je voulais juste aller à Winston… » Se lamenta Lee Junho.

Winston était le nom d’une ville populaire située au milieu de nulle part, et les trois jeunes gens avaient entendu dire qu’il y avait là-bas des terrains de chasse de tout niveau. Ils s’imaginaient ainsi pouvoir gagner de l’argent en chassant, aussi décidèrent-ils de s’y rendre. Cependant, à cause d’idioties de goblins espiègles, ils manquèrent de peu de mourir de froid et trouvèrent le canyon. Et à présent, ils allaient devenir le dîner de l’arachnée.

« Pourquoi a-t-il fallu que tu décides d’aller à Winston ? » Grogna Sin Kiwan, ce qui fit grimacer Lee Junho.

C’était ce dernier qui avait suggéré le premier de se rendre là-bas. Il fixa rageusement son comparse : « Tu étais d’accord, alors pourquoi me le reproches-tu maintenant ? Tu crois que je savais que ça allait se passer comme ça ? Hein ? »

Lee Junho avait mauvais caractère et était la plus grosse brute du lycée, où personne n’avait échappé à ses brimades. Dans ses pires moments d’adolescent rebelle, il avait fait souffrir Choi Chansung et Sim Kiwan, même s’ils étaient ses meilleurs amis. Sim Kiwan cessa d’ailleurs de grommeler en se souvenant que son ami avait toujours un caractère de cochon.

Cependant, Lee Junho ne se détendit pas pour autant.

« Ah, ce foutu… Plus j’y pense, et plus c’est à chier. Hé, Sim Kiwan, essaie de parler qu’on rigole. J’ai dit qu’on allait bouger à Winston, et c’est pour ça qu’on s’est fait chopper par cette araignée de merde ? N’étions-nous pas tous d’accord pour partir ? Tu as dit que c’était une bonne idée, pas vrai ? Et maintenant que ça se corse, tu me fais porter le chapeau ? Quel genre d’ami es-tu, connard ? »

« … Je suis désolé, je n’ai pas voulu te reprocher quoi que ce soit. J’étais tellement agité que j’ai dit des bêtises. »

« Ah, putain. Pourquoi ne fais-tu pas quelque chose si tu es désolé ? Va pourrir en enfer, sale con. »

Choi Chansung, qui était jusque là silencieux, intervint rapidement pour calmer la situation : « À quoi bon vous battre ? Essayons de trouver un moyen de s’échapper au lieu de s’engueuler. »

Honnêtement, Choi Chansung et Sim Kiwan n’aimaient pas Lee Junho. Il était certes leur ami, mais il avait tendance à les mépriser. Ils avaient à présent 26 ans et n’avaient pas du tout envie de continuer de se comporter comme au lycée.

D’un autre côté, Lee Junho était incapable de s’adapter à la société à cause de sa nature mauvaise, et parce qu’il avait peu d’amis. C’était d’ailleurs pour cette raison qu’il voulait fréquemment traîner avec ses deux camarades. Ces derniers voulaient l’ignorer, mais ils ne pouvaient pas facilement se débarrasser de lui après dix années d’amitié.

Mais à présent, leur patience était à bout.

Il est dingue ou quoi ? Il traite un ami de con ?

Cet abruti de Lee Junho ne peut pas corriger sa mauvaise habitude, et Kiwan est également très fier.

Alors que l’atmosphère devenait tendue… Le vent leur fit parvenir des bruits de lutte de l’extérieur.

« ! $ #! ~% »

Ces bruits venaient de loin, aussi les trois compères ne purent précisément déterminer ce qu’il se passait. Ce n’était cependant pas le cas de l’araignée du canyon, qui les immobilisa et tourna son regard vers la sortie du nid.

Kikikik…”

L’aranéide leva son torse d’excitation, comme si elle se réjouissait de l’arrivée d’une nouvelle proie. Elle quitta le nid, au grand soulagement des trois hommes.

« Pfiou… J’ai cru que j’allais mourir. »

« Moi aussi… »

« Allez, on se casse d’ici ! »

Lee Junho était un guerrier niveau 88, dont les tendances agressives l’avaient poussé à investir toutes ses stats dans la force. Il essaya par conséquent de briser la toile avec sa puissance physique, mais la soie ne bougea pas malgré tous ses efforts.

« Qu’est ce que c’est que cette merde ? Je ne peux pas la briser avec ma force ? »

Lee Junho s’épuisa et finit par abandonner. Ensuite, Sim Kiwan, qui était un magicien de feu de niveau 87, scanda un sort et invoqua des flammes.

Hwaruruk !

La toile qui l’immobilisait commença à brûler.

Ohhh !”

Les trois compères poussèrent des vivats en voyant la soie finir en cendres mais au bout d’un moment, les flammes s’éteignirent. La toile qu’elles avaient brûlée était juste noircie, et enserrait toujours Sim Kiwan fermement.

Ce dernier devint livide.

« C’est quoi ce truc ? Je ne peux pas le brûler avec du feu ? »

« Laisse-moi faire. » Le voleur niveau 89, Choi Chansung, se saisit d’une dague et tenta de couper la soie avec. Cependant, même la dague effilée ne put la trancher.

« Incroyable… Je ne l’ai même pas égratigné ? »

C’était pour cette raison que l’araignée du canyon était partie aussi facilement : ces trois hommes étaient si bas niveau qu’ils ne pouvaient échapper à la toile, ou même à la mort. Ils étaient désespérés.

« Au final ; on va se faire bouffer par cette saloperie d’araignée… »

« Hé, tant qu’à mourir, autant se déconnecter. Mieux vaut perdre de l’expérience que de se faire dévorer, non ? »

Lee Junho et Sim Kiwan avaient déjà essayé de se déconnecter, mais un message flotta devant leurs yeux et les fit hésiter : ‘Vous ne pouvez éviter la mort dans cette situation. Votre déconnexion sera comptée comme une mort’.

« Oka, déconnectons-nous. Je vais complètement perdre ma dignité d’être humain si je dois être dévoré vivant par une araignée. »

« Ok, déco… »

Choi Chansung tenta d’arrêter ses deux camarades.

« Attendez ! N’est-ce pas trop humiliant de se suicider, même si ce n’est qu’un jeu ? On ne sait pas ce qui se passe, alors attendons encore un peu. »

« Qu’est-ce que tu nous sors, là ? L’araignée va vite revenir ! Tu veux être bouffé par une araignée ? Ça me collera une arachnophobie pour le restant de mes jours ! »

« Si tu as assez de courage pour te suicider, alors utilise ce courage pour trouver une façon de vaincre cette saleté. »

« C’est quoi ces conneries ? Ferme-la. Aaah, je ne sais plus. On va se déconnecter, alors tu peux rester là tout seul ! Déconnexion… eh ? »

Les trois hommes se turent en même temps et tournèrent leur regard vers l’entrée de la grotte.

Thump, thump.

Ils ne s’étaient pas trompés, ils entendaient bien des bruits de pas parvenir de l’entrée.

« Quoi ? »

« Chuuuut ! »

Les trois hommes retinrent leur souffle et, au bout d’un moment, une personne entra dans la caverne.

« Cette saloperie d’araignée a vécu des décennies, alors elle doit avoir réuni quelques trésors dans son nid. C’était difficile de te chasser, saleté. »

Cette personne avait chassé cette araignée terrifiante ? Lee Junho, Choi Chansung et Sim Kiwan tournèrent des visages incrédules vers cet homme, dont la moitié du visage était couverte par un gros casque, qui semblait fait à partir du crâne d’un monstre géant. Ce casque était franchement hideux.

Craignant que cet homme ne les entende, ils se mirent à murmurer entre eux.

« Ce type n’a pas l’air ordinaire… ? »

« Effectivement, son sens esthétique lui donne des airs de psychopathe. »

« Demandons-lui de nous aider quand même. »

« Hmmm… Il a l’air dangereux… »

« Ne risque-t-il pas de juste nous tuer ? »

« … C’est possible. »

« Ça l’est… »

Les trois hommes n’arrivaient pas à se mettre d’accord. Le casque du nouveau venu était aussi épouvantable que l’araignée du canyon. Sous ce même casque, de son côté, Grid fut surpris de trouver trois personnes prises au piège de la toile.

C’est pas Lee Junho ? Mais qu’est-ce qu’ils font là, ceux-là ?

Lee Junho et ses potes !  C’était des brutes célèbres au lycée, et Lee Junho était un barbare incontrôlable en particulier. Il se montrait souvent violent envers ses camarades de classe, et il osait même s’opposer aux enseignants.

Grid. Non, Shin Youngwoo avait été sa cible plus d’une fois. C’était il y a sept ou huit ans de ça, mais il se souvenait encore de toutes les crasses qu’il lui avait faites.

Pendant le lycée… Ce bâtard m’a volé très exactement 63,700 won de la seconde au bac… (NdT soit 51.81€) Son pote m’a volé 23,000 won (NdT 17.71€), et l’autre 14,000… (NdT 10.78€) Bande d’enfoirés.

Ce n’était pas une belle période pour Shin Youngwoo. Il n’était pas bien malin et ne se souvenait pas des petits évènements, mais il se souvenait de tout ce qu’il avait subi.

Ses brimades ne cessèrent pas avec le lycée.

Lee Junhoo avait été le premier à se moquer de lui et à l’ignorer à la réunion des anciens élèves, deux ans plus tard. Ses camarades avaient appris qu’il était devenu accro aux jeux vidéo et qu’ils s’étaient endettés, et ça ne les avait pas fait rire.

Seul Lee Junho continuait de se payer sa tête et à le traiter de type pathétique. La réunion se poursuivit et lorsque les gens se mirent à boire, ils suivirent l’exemple de la brute et se moquèrent à leur tout de lui, faisant de lui la risée de toute sa promo.

Cet enfoiré impardonnable… Bordel, comment ai-je fait pour tomber sur ce connard dans le jeu ? J’ai vraiment la poisse. (NdT Grid est mon collègue o〉 )

Shin Youngwoo fixa la brute et ses camarades. Lee Junho sentit son regard et demanda doucement : « E… Excusez-moi ? Pouvez-vous nous aider ? Comme vous pouvez le voir, nous sommes piégés. Ha ha. »

Jamais il ne se serait imaginé que l’homme sous le casque était son ancienne cible, et celle-ci trouvait la situation aberrante.

Quel enculé… C’est un vrai démon avec moi, mais il montre un faux sourire aux autres ! Ah attends, mon visage est couvert, non ? Alors ils ignorent qui je suis ? Oh oh, peut-être que…

Honnêtement, Shin Youngwoo n’aimait pas le casque du chef des orcs éclats de givre. Ses fonctions d’objet d’ensemble unique étaient excellentes, mais il était vraiment hideux. Mais à ce moment, il était ravi de l’avoir.

Pourquoi ? Parce qu’il lui couvrait la moitié du visage, ce qui le cachait et empêchait son pseudonyme d’apparaître au-dessus de sa tête.

Maintenant que j’ai rencontré ce rat crevé, n’ai-je pas une belle occasion de me venger ?

Il se mit à rire et regarda chacun des trois hommes, qui sentirent un frisson inquiétant remonter leur échine. Les yeux qu’ils pouvaient voir à travers le casque étaient similaires à ceux de l’araignée du canyon. Ils étaient bel et bien des proies… !

Est-on dans la merde ?

Alors qu’ils tremblaient tous, Shin Youngwoo concentra son attention sur Choi Chansung.

Choi Chansung…

Ce type traînait avec Lee Junho et Sim Kiwan, et il était toujours avec eux lorsque l’un d’entre eux s’en prenait à quelqu’un d’autre.

Cependant, Shin Youngwoo ne l’avait jamais personnellement vu tricher, jurer ou faire preuve de violence envers qui que ce soit. En fait, ils les regardait à chaque fois avec une expression inconfortable. Il ignorait à quel sujet, mais il l’avait souvent vu se disputer avec Lee Junho.

Il s’est même excusé à la place de Lee Junho, une fois… Il ne s’est également jamais moqué de moi aux réunions d’anciens élèves… Il n’y a pas si longtemps, il m’a appelé pour me demander si je viendrais à ma réunion… Je n’ai pas répondu à ses appels ou à son email, malgré ses nombreuses tentatives pour me contacter. C’est comme s’il s’inquiétait pour moi ! Oui ? Peut-être qu’il est vraiment un type bien ?

Son hypothèse était correcte. Choi Chansung s’était vraiment inquiété à son sujet, après ce qui s’était passé à la réunion. Il avait peur que Youngwoo prenne la mauvaise décision de honte.

Choi Chansung ne s’était jamais moqué de lui, même lorsque Lee Junho et Sim Kiwan le faisaient. Ils traînaient juste avec eux parce qu’ils étaient ses amis depuis la seconde, mais il avait toujours rechigné à harceler qui que ce soit.

Cela étant, Shin Youngwoo avait des doutes.

… Tout ami de Lee Junho ne peut être quelqu’un de bien. Si j’en crois l’exemple des films et des mangas, il est le vrai cerveau criminel qui prétend être gentil !

N’était-il pas toujours derrière Lee Junho et Sim Kiwan lorsqu’ils s’en prenaient à lui au lycée ? N’était-il pas toujours derrière Lee Junho lorsqu’il se payait sa tête dans les réunions ? Il était tellement méfiant qu’il en venait à considérer Choi Chansung comme un pire ennemi que Lee Junho l’était pour lui.

Il leva alors la dague idéale +8.

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)
OG Chapitre 75
OG Chapitre 77

Related Posts

12 thoughts on “OG Chapitre 76

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com