OG Chapitre 95 [Bonus]

OG Chapitre 94 [Bonus]
OG Chapitre 96

Et voilà un long chapitre bonus d’OG, afin de remercier une fois de plus le grand Arthur pour sa générosité !

Un grand merci à lui, et à demain pour deux OG, parce que le Sire a encore frappé ! :p

Bonne lecture !

 

 

Chapitre 95

 

Ah…!”

Je reconnus Ahyoung au premier regard, une fois au lieu de rendez-vous. Il y avait du monde, mais la beauté de mon premier amour brillait de manière unique.

Elle est trop belle.

J’admets avoir vu des femmes magnifiques ces derniers temps, comme Yura, Jishuka et Euphémina.  Cependant, je la trouvais belle même comparée à elles, peut-être parce que je ne l’avais pas vue depuis longtemps et que je l’aimais…

Son sourire est tout particulièrement beau.

Je l’avais rencontrée pour la première fois en entrant au lycée où, à l’époque, elle avait toujours un sourire réconfortant aux lèvres. Je suis tombé amoureux de la façon qu’elle avait d’égayer les gens autour d’elle. Je n’avais pas eu le courage de lui déclarer mes sentiments, et je quittai ainsi le lycée sans rien lui avouer. Mais j’avais une chance, à présent.

En fait, elle doit m’aimer également, autrement elle n’aurait pas voulu me voir ! Okay, je vais lui dire ce que je ressens, ce coup-ci.

Je l’avais vu pour la dernière fois à la réunion d’anciens élèves d’il y a deux ans. Aujourd’hui était la première fois que nous nous rencontrions en tête à tête, alors j’étais vraiment très nerveux. Je pris une grande inspiration et m’éclaircis la gorge pour me calmer, et j’étirai même nerveusement mes jambes.

Je m’étirais au milieu de la foule. Les passants me jetaient des regards étranges, mais je m’en fichais. Au bout d’un moment, je parvins à quelque peu me calmer et me dirigeai vers Ahyoung. Une douce odeur flotta depuis ses longs cheveux raides, qui étaient son symbole.

S-s-s-salut Ahyoung ? Ça fait un bail. Comment va ta famille ? Euh hum… Euh, on est déjà en automne, y’a pas mal de feuilles sur les trottoirs, hein ? Les balayeurs doivent être bien embêtés. Vivement qu’on soit en arrive, hein ? Et après l’hiver viendra bientôt le printemps… Et au printemps, les fleurs…”

Mais qu’est-ce que je baragouinais ? J’essayai de la saluer aussi naturellement que possible, mais je me suis emmêlé les pinceaux à cause du stress intense, au point de dire n’importe quoi.

Aaah, c’est si embarrassant !

Je commençai à transpirer d’agitation.

C’est vraiment pathétique, je ne peux même pas parler correctement devant la personne que j’aime.

Ahyoung m’adressa un petit sourire.

Tu es toujours aussi drôle, Youngwoo. Tu es devenu encore plus beau, non ?”

Elle semblait aimer les vêtements à la mode que je portais. J’avais investi 180,000 won pour ma coupe de cheveux et 1,030,000 won pour mes vêtements et les chaussures. Mon apparence valait 1,210,000 won ! (NdT soit 928€… Faudra lui dire que ça ne marche pas comme ça 🙁 )

Les gens me remarquent en passant… J’ai bien fait d’investir autant d’argent. Le pouvoir des objets fonctionne aussi dans la vie réelle.

Je me détendis et repris confiance grâce à l’adorable sourire d’Ahyoung et à son compliment. Je l’emmenai ensuite à un restaurant à proximité.

J’ai fait une réservation.”

C’était un restaurant que j’avais trouvé sur internet. Les tarifs étaient prohibitifs car c’était un restau spécialisé dans le thon, mais ça valait le coup de faire une folie pour dîner avec Ahyoung, non ?

C’est cher ici, non ? Tu t’en sors bien ces derniers temps, Youngwoo ?”

Ahyoung enleva son manteau et dévoila un corps digne d’une oeuvre d’art avant de s’asseoir. Sa robe offrait un décolleté qui manqua de me faire saigner du nez. Je me saisis d’un mouchoir et lui expliquai que j’avais obtenu un emploi.

Pour autant qu’elle sache, j’étais endetté à cause du jeu. Je devais lui faire savoir que ma situation était différente de ce qu’elle avait été, histoire de lui plaire.

J’ai réglé ma dette, à présent.”

Oh, vraiment ? C’est bien;” Dit-elle d’une voix satisfaite. “Bah, tu es un bosseur alors je croyais que tu t’en sortirais un jour.”

Ah… ?”

Comme je n’ai pas doué, je devais étudier et m’entraîner dur, et c’est ainsi que j’étais parvenu à me maintenir dans la moyenne. Mais peu importe à quel point j’essayais, mes notes ne dépassaient pas une certaine limite, et personne ne remarquait que je faisais de mon mieux. Mais Ahyoung semblait avoir remarqué mes efforts.

M’a-t-elle donc tant observé que ça ?

On nous apporta enfin notre commande, et Ahyoung nous versa naturellement du soju (NdT spiritueux coréen pouvant aller de 16.8 à 53° d’alcool…). Nous trinquâmes.

Pour ton nouveau départ, après avoir réglé ta dette ! Santé !”

S-santé !”

Kya~~!

Hahaha !”

Le soju était doux comme le miel en sa compagnie. On était dans un restaurant célèbre, et les plats étaient excellents.

C’est trop bon ! Je peux manger dans un endroit pareil grâce à toi, Youngwoo ! Tu gagnes beaucoup ? Où as-tu eu ce boulot ?”

Lui aurais-je dit que j’avais obtenu cet argent dans Satisfy qu’elle aurait pu avoir l’impression que j’étais encore obsédé par le jeu… Je voulais me mettre en valeur autant que possible, aussi exclus-je Satisfy de l’histoire.

Je travaille juste dans une petite entreprise.”

Tu l’as eu grâce à tes études supérieures ?”

Hmm, quelque chose comme ça. Et toi Ahyoung, comment ça se passe pour toi ?”

Moi, eh bien… Je travaille, puis je travaille et je travaille encore, c’est une boucle interminable.”

Et tes amours ?”

Quand pourrais-je avoir du temps pour ça quand je ne fais que travailler ?”

Ah ! Elle était si occupée qu’elle n’avait pas le temps de sortir avec quelqu’un ? Cette fois, j’en étais sûr !

Ahyoung m’aime vraiment !

Je n’étais jamais sorti avec qui que ce soit, je ne connaissais pas grand-chose aux femmes, mais j’étais certain qu’elle m’aimait. Je me sentais super bien.

Tu sais Ahyoung, je m’en sors relativement bien ces derniers temps. Ça prendra du temps parce que ma famille traverse une période difficile, mais… J’ai l’intention de rapidement amasser des fonds pour financer mon mariage. Et… Q-quand…”

Quand ?”

Quand j’aurais obtenu les fonds… À ce moment-là, épouse-moi !”

Hein ?”

Eh ? Qu’étais-je en train de dire ? C’était comme si je n’arrivais plus à distinguer la différence entre la réalité et mon imagination, car j’avais imaginé ma demande en mariage à Ahyoung plus d’une centaine de fois. J’eus l’impression que j’allais exploser de honte.

Ahyoung se tint le ventre et éclata de rire, ce qui me fit l’effet d’une douche froide. “Quoi, une demande en mariage, tout à coup ? Tu m’as vraiment surprise ! Youngwoo, tu es vraiment… As-tu toujours été aussi drôle ?”

Elle prit malheureusement ma demande en mariage pour une blague. C’était normal, en même temps. Quoi que nous puissions ressentir, nous n’étions alors que d’anciens camarades de classe. De plus, une demande en mariage de but en blanc après ne pas s’être vus pendant deux ans ? Qui penserait que je suis sérieux ? Bien sûr qu’elle prendrait ça pour une blague…

Je suis tellement embarrassé…

J’avais envie de me planquer dans un trou de souris. Nous passâmes un bon moment par la suite, et on nous apporta le dernier plat. Nous bûmes trois bouteilles de soju ; enfin, je ne bus pas trop à cause de ma nervosité, mais Ahyoung semblait un peu pompette.

Je dois rafraîchir mon maquillage.”

Ah, je t’en prie.”

Elle se rendit aux toilettes, et je commençai à m’inquiéter.

Devrions-nous nous rendre dans un bar ? Ou vaudrait-il mieux aller dans un karaoké ? Mais Sehee m’a dit de ne pas chanter devant une autre femme, comme quoi je n’ai pas d’oreille musicale… Hum… Ou alors… Peut-être que nous devrions faire une pause dans un m-m-motel, vu qu’elle a trop bu ?

C’était le grand jour ! Mais ne prenait-elle pas un peu trop de temps ?

Peut-être qu’elle s’est effondrée aux toilettes ? Inquiet, je me levai et demanda à un employé où se trouvaient les toilettes. Je descendis ainsi un corridor, au bout duquel se trouvaient les toilettes ainsi qu’une zone pour fumeurs à l’extérieur.

C’est alors que j’entendis la voix d’Ahyoung parvenir de la zone fumeurs.

Ah, il est si embarrassant…”

…”

Pourquoi porte-t-il des fringues sorties tout droit d’un catalogue internet ? Tu sais, ces pantalons populaires ces temps-ci… Oui, ceux-là ; on en voit plein dans la rue. Et il est venu habillé comme ça ! Les gens nous fixaient et j’étais vraiment mortifiée. Sa coupe de cheveux ne lui va pas du tout et le rend encore plus laid. Aaah, je te jure…”

… Elle parlait de moi. Ahyoung était une fille toujours gentille et souriante envers tout le monde. Elle avait un joli minois et de gros seins, mais j’étais tombé amoureux d’elle pour sa gentillesse. Mais en fait… Elle était le genre de nanas à casser du sucre sur le dos des gens ?

Tu sais quoi ? Il m’a demandé en mariage 30 minutes après qu’on se soit revu. Kukuku ! Il ne m’a pas demandé de sortir avec lui, mais carrément de l’épouser ! Il est vraiment pitoyable, si pitoyable… T’es mort de rire ? Hein ? En effet, je m’amuse bien. C’est marrant de jouer comme ça, non ? Je vais m’assurer qu’il vienne à la réunion.

…”

Ne pouvant en croire mes yeux, je me pinçai les joues pour m’assurer que je ne rêvais pas.

Kwack.

Aïe !”

Ça faisait mal. Assez pour me faire pleurer.

… Je ne rêve pas.”

Effectivement, maintenant que j’y réfléchissais, Ahyoung n’avait aucune raison de m’aimer. Nous n’étions pas proches durant le lycée, et nous ne rencontrions qu’une fois par an aux réunions après ça… Et même aux réunions, on a jamais eu de vraie conservation.

Nos rapports étaient si minces qu’elle ne m’aimerait pas, pour commencer… Je n’étais pas ni beau, ni riche, je n’avais pas une tête pleine ou une personnalité séduisante… Quel homme voudrait qu’un type aussi médiocre que moi ?

Je ne suis pas le protagoniste d’un manhwa…

Je retournai à ma place en salle, où je bus une bouteille de soju supplémentaire. Il avait maintenant un goût amer…

Quoi ? As-tu bu tout seul ? Tu es un bon buveur, Youngwoo !” Ahyoung revint avec un rictus aux lèvres. “Allons bavarder ailleurs, dans un endroit avec une meilleure ambiance…”

J’avais envie de lui dire : Espèce de détestable morue ! Ça t’amuse de jouer avec un coeur innocent ? Arrête de prétendre être ce que tu n’es pas ! Mais il m’était impossible de parler comme ça à quelqu’un que j’aimais.

Non, arrêtons là aujourd’hui. Je dois rapidement rentrer à la maison.”

Hein ? Déjà ?”

Son expression était si naturelle que je n’arrivais pas à croire qu’elle jouait la comédie. Elle m’aurait baladé par le bout du nez jusqu’au bout si je n’avais pas entendu cet appel par chance.

Désolé, on se verra la prochaine fois.”

Je parvins à peine à retenir mes larmes en me levant, et avant que nous ne nous séparions devant le restaurant, elle alla enfin droit au but : “Viens à la réunion de la semaine prochaine, d’accord ?”

Ah. Elle avait voulu me voir aujourd’hui, parce que les autres anciens élèves lui avaient demandé d’utiliser l’amour que j’avais pour elle afin de me faire aller à leur réunion, où ils pourraient se payer ma tête. Pourquoi étais-je toujours aussi pitoyable ?

D’accord, je comprends.”

J’acquiesçai sans refuser, puis sur le chemin du retour, je pleurai comme un personnage de drama dans le bus.

Snif snif snif snif~!!”

Les autres passagers me dévisagèrent et me demandèrent de me taire, mais je pleurai sans me soucier d’eux. J’arrivai bientôt à la maison.

Oppa, c’est quoi cette coupe de cheveux stupides ? Uh ? Oppa ? Pourquoi fais-tu cette tête ? Tu pleures ?”

M’attendait-elle ? Sehee se précipita hors de sa chambre, l’air inquiète, dès que j’ouvris la porte.

Je lui déclarai : “Je ne tomberai plus jamais amoureux. Les femmes… j’ai vraiment peur des femmes. Je ne les aime pas.”

Oppa ?”

Personne n’avait besoin de moi dans la vie réelle ; je n’étais qu’une vaste blague. Mais c’était différent dans Satisfy. Khan dépendait entièrement de moi, et l’administrateur Valdi avait besoin de mes talents. De plus, Irène m’aimait beaucoup. Oui, je réalisai une fois de plus que Satisfy était le seul endroit où je comptais vraiment.

J’allai droit vers ma capsule et me connecta à Satisfy. Je reçus un message privé de Jishuka à peine connecté.

– La valeur de l’orbe a été déterminée. Peut-on se rencontrer immédiatement ?

Elle vint alors à la forge de Khan et me donna l’argent.

Le producteur des flèches Jaffa spéciales… Nous t’avons cherché partout. Nous avons besoin de tes capacités ; rejoins notre guilde, s’il te plaît Grid.”

Je la dévisageai et me souvins que je lui avais dit que j’avais fait les flèches et le bouclier divin durant le raid de Malacus.

Ils m’ont vu utiliser l’habilité à l’épée de Pagma… Ils ont peut-être déjà remarqué que j’ai une classe cachée…

Je réfléchis sérieusement à sa proposition. Je tirerais évidemment d’énormes profits à rejoindre leur guilde, et Jishuka m’avait promis qu’elle me soutiendrait totalement.

Je ne veux pas perdre de temps à fréquenter des gens si je rejoins une guilde, mais je ne pense pas que je doive me soucier de ça si je rejoins la guilde Tzedakah.

Certes, c’était très avantageux de rejoindre leur guilde, mais il fallait d’abord résoudre un problème.

J’ai une question.”

Demande-moi ce que tu veux.”

Je gagnerai plus d’argent en poursuivant mes activités de mon côté, ou en travaillant avec votre guilde ?”

La jeune femme me répondit immédiatement : “Tu te feras évidemment plus d’argent avec nous. Tu gagneras plus d’argent et de réputation.”

Vraiment ? Tu crois ? Hmmm… Dans ce cas, j’ai une condition à te soumettre avant de vous rejoindre.”

D’accord, tout ce que tu veux.”

Je suis installé ici, à la forge de Khan. Je suis son successeur et j’hériterai un jour de sa forge. Je ne veux pas changer de base d’activité selon vos désirs.”

Jishuka répondit immédiatement : “D’accord, nous allons déplacer la base de notre Guilde à Winston au lieu de te forcer à déménager.”

Elle me donnait priorité sans réserve. Je réalisai ce que ça signifiait la promesse d’une guilde vous garantissant un soutien total.

Ce… est-ce que je vaux plus que je ne le pensais ?

J’étais actuellement le meilleur forgeron de Satisfy, et je le savais mieux que quiconque. Cependant je n’aurais jamais imaginé avoir une telle valeur qu’une des plus puissantes guildes déplace son quartier général pour moi.

Je peux vivre décemment dans n’importe quelle guilde, si je le veux.

Cela dit, je n’avais aucune intention de rejoindre une autre guilde. N’avais-je jamais été reconnu par qui que ce soit, ou nécessaire à quiconque auparavant ? Non, c’était la première fois pour moi. J’étais déprimé après l’incident avec Ahyoung, aussi me sentis-je bouleversé que des joueurs classés de top niveau reconnaissent ma valeur.

D’accord, je vais rejoindre la guilde Tzedakah. Mais je pourrais vous quitter à tout moment si vous ne tenez pas vos promesses.”

C’est ainsi que je rejoignis la guilde Tzedakah. C’était un tremplin pour ma croissance.

J’étais déterminé.

Je vais rapidement devenir riche et je vais leur montrer, à ces types qui m’ignoraient…

J’allais monter à tous les anciens élèves, y compris Ahyoung, que j’avais changé.

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)
OG Chapitre 94 [Bonus]
OG Chapitre 96

13 Commentaires

  1. DarkramDarkram

    Merci pour ce chapitre.
    Grid découvre à quel point la vie est cruel. Enfin, c’est pas comme si ce n’était pas déjà le cas mais là, sacré coup dur pour lui.

    Répondre
  2. Didionnos

    Le pauvre on aurait dit moi il y a quelques années mdr
    Merci pour le chapitre

    Répondre
  3. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  4. Coco

    Merci pour le chapitre ;-;

    Répondre
  5. Cèlen

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  6. Nicky

    Les vêtements ne sont pas perdu ça se reporte lors de rendez-vous, suffit d’affiner et d’évité la mode bizarre chez eux le pantalon au fraise!!!! Mdrrr
    Pi je pense pas que à chaque metre carré y a quelqu’un avec 900euro d’habit sur lui, elle abuse un peu la mdr
    Les coupe de cheveux malheureusement tant qu’on essai pas, on peut pas savoir si ça nous va, faut en tester plein jusqu’à trouver son truc à soi avec ou sans barbe ou collier truc du genre.
    Sa lui forgera le caractère il était encore trop tendre à aller direct dans les truc cher mdr

    Répondre
    1. DarkramDarkram

      De toute façon, si j’ai un conseil à donner aux gens, ce serait celui-ci : ne tombez jamais amoureux de quelqu’un. C’est la plus grosse connerie que vous ferez de votre vie. Ça vous évitera en plus de ça de perdre votre précieux temps. Croyez-moi, il y a des choses qui ont plus de valeur que de vouloir à tout prix être avec quelqu’un.

      Répondre
  7. Hyrtik

    Merci pour les chapitre et merci Arthur ! 😉

    Répondre
  8. Shirosuu

    Certe nouveau coup dur pour lui dans la vie IRL, mais en contrepartie on voit une détermination qui se créer petit à petit en lui et je pense que grâce à ça il va littéralement baiser le game( sorry mais j’ai rien trouvé de mieux xddd). Hâte d’avoir la suite, merci waz pour le chap 😉

    Répondre
  9. Aranor

    Merci pour le chapitre

    et dsl pour Grid comme beaucoups on a fait les frais de ce genre de comportement mais ca lui forgera le caractère.
    Il est comme beaucoup totalement different dans le jeu que IRL, il se sent libre il fait se qui lui plait, hate de voir si il va arriver a etre pareil dans la vie qu’il est dans le jeu ^^

    Répondre
    1. Coco

      L vraie différence c’est que dans le jeu les pnj voient sa réputation plus que son physique et qu’il a la classe forgeron légendaire

      Répondre
  10. PoloZore

    Ca me rappelle mes jeunes années de glandu xD

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  11. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com