Rebirth - Chapitre 346
Rebirth - Chapitre 348

Pour fêter dignement le retour de Raka, voici un petit chapitre de Rebirth !! (bon ok, c’est parce que c’est mardi, mais on est quand même contents de revoir Raka!!)

Expression du jour : « Œil pour œil, chapitre pour chapitre. »

Soutien :

Dons de soutiens libres : http://utip.io/AlthanMaiel

Dons de soutien :https://www.patreon.com/althanmaiel

Discord : AlthanMaiel#8202 – Discord Xiaowaz : https://discord.com/invite/haBjJ3r

 

Chapitre 347 – Une Invitation Diplomatique

 

Life’s a Drama s’était senti pousser des ailes en entendant cet expert faire référence à lui comme un ami. Il avait fièrement relevé la tête en bombant sa poitrine.

La majorité des marchands aux alentours avaient eu des expressions d’envie en entendant ça. Life’s a Drama était vraiment un fieffé chanceux pour avoir réussi à s’attirer les bonnes grâces d’un tel expert. Ils s’étaient demandé quand la chance tournerait enfin à leur avantage.

« Très bien, je comprends. Combien tu as ? » Avait demandé Nie Yan au Chevalier Spectral.

Ce dernier avait senti la culpabilité l’envahir en voyant le regard de ce marchand. Lorsqu’il avait fini de réfléchir, après plusieurs longues secondes, il avait répondu.

« 360 pièces d’or au maximum. Est-ce que je peux réserver le plastron le temps d’aller demander de l’or à mes amis ? Je serai de retour dans une seconde, promis ! Ne la vends pas à quelqu’un d’autre, ok ? »

En disant ça, il avait commencé à se retourner pour se précipiter vers ses amis. Mais avant qu’il ne puisse partir, Nie Yan lui avait dit.

« Très bien, donne-moi les 360 pièces d’or. Le plastron est à toi. »

« V-vraiment ? Tu rigoles pas ? » Avait demandé le Chevalier Spectral, ne sachant que penser.

« Je n’accepte que les espèces sonnantes et trébuchantes. » Avait précisé Nie Yan, indiquant qu’il n’acceptait pas le troc.

« Oui, oui ! Bien entendu ! Merci mon frère ! Je vais immédiatement prévenir mes amis pour rassembler l’or nécessaire ! » Avait répondu le Chevalier Spectral avec excitation. Comment aurait-il pu ne pas être joyeux en se voyant offrir un plastron valant 500 pièces d’or à seulement 360 pièces d’or ?!

« Attends ! » Avait soudain dit un Raider Mort-Vivant qui était sorti de la foule. Une fois arrivé devant l’échoppe, il avait dit.

« Mon ami, est-ce que tu peux me vendre ce plastron ? Je suis prêt à l’acheter 500 pièces d’or. »

Nie Yan avait jeté un œil à ce Raider. Son plastron était un objet de set et il n’avait clairement pas besoin de celui qu’il vendait. Dans ce cas, pourquoi offrir 500 pièces d’or pour l’obtenir ? Peut-être pour un ami ?

Le Chevalier Spectral avait regardé le Raider avec un regard meurtrier. Il venait enfin de finir de négocier le prix de l’objet et quelqu’un était apparu pour le lui voler juste sous le nez ! Comment aurait-il pu rester de marbre face à cette situation ? Mais après une seconde de colère, son visage s’était soudain vu couvert par une nouvelle émotion, la peur ! En effet, son regard s’était posé sur le badge de guilde du Raider. Il s’agissait d’un membre de Fallen Angel ! Après tout, la vente à la sauvette se faisait de la même manière qu’une enchère et il était mal vu d’empêcher d’autres personnes de participer. Il n’avait aucun moyen de retourner la situation à son avantage et son adversaire était un des membres de la plus grosse guilde de Nécropolis !

Nie Yan, de son côté, n’avait pas réagi exagérément et avait dit.

« Le plastron a déjà été vendu. Tu peux choisir quelque chose d’autre. »

« Non. Je veux ce plastron. » Avait répondu le Raider sur un ton grave, son regard vissé dans celui de Nie Yan.

Les passants avaient commencé à s’écarter doucement face à ces deux joueurs. Les joueurs de Fallen Angel n’agissaient généralement pas de manière aussi oppressante. Est-ce que ce vendeur les avait offensés d’une quelconque façon ? Était-ce pour cela que le Raider était apparu ? Pour semer le trouble ?

Nie Yan avait répondu au regard lourd de son opposant avec un regard glacial et acéré.

« Tu n’as pas entendu ce que je viens de dire ? Le plastron a déjà été vendu. Je ne reviens jamais sur ma parole. »

Le Chevalier Spectral avait été ému en entendant ça. Il ne se serait jamais attendu à ce que cet expert inconnu accepte de lui maintenir le résultat de sa négociation alors que quelqu’un offrait un prix supérieur.

Les autres joueurs présents avaient, eux aussi, commencé à admirer ce joueur encapuchonné qui, même sous la pression d’une guilde aussi massive que Fallen Angel, refusait de laisser tomber ses principes. Tout le monde n’en était pas capable.

Life’s a Drama, tout particulièrement, avait une teinte de respect dans le regard lorsqu’il le posait sur son nouvel ‘ami’.

Lorsque les paroles de Nie Yan avaient résonné, elles avaient créé un silence oppressant.

L’expression du Raider s’était alors soudain détendue et un grand sourire était apparu sur son visage.

« Mon frère, ne te sens pas offensé. Je rigolais voyons. Donne-moi un prix pour le reste des objets, je les veux tous. J’espère que nous pourrons devenir amis. »

Nie Yan pouvait dire que malgré ce changement d’attitude à 180°, le Raider était sincère dans ses paroles. Il n’était apparemment pas ici pour chercher la merde.

Nie Yan s’était alors tourné vers Life’s a Drama et avait dit.

« Hey, tu peux me rendre un service ? Donne-moi une estimation du total de mes objets en vente par rapport au prix du marché. »

« Pas de problème ! » Avait répondu le jeune homme en sautant sur l’occasion pour approfondir sa relation avec ce mystérieux vendeur. Il avait alors commencé à calculer dans sa tête.

Peu après, un ami du Chevalier Spectral était arrivé avec l’or manquant, et la transaction pour le plastron avait été effectuée.

« Je ne peux vraiment pas te remercier suffisamment pour m’avoir vendu ce plastron. Pourquoi ne pas s’ajouter en ami ? Si jamais tu as besoin de quoi que ce soit dans le futur, tu n’auras qu’à dire un mot et moi et mes amis, on viendra direct pour t’aider ! » Avait-il dit sur un ton sincère en saluant son bienfaiteur. Il admirait réellement le caractère de ce vendeur.

« Ce n’est rien. Donne-moi juste ton nom. Si un jour vient où j’ai effectivement besoin d’aide, je viendrai à ta rencontre. » Avait dit Nie Yan. Il n’y avait pas de mal à se faire un réseau dans l’Outremonde, mais il ne pouvait pas se permettre de les rajouter dans sa liste d’amis.

« Je m’appelle Street Wanderer. » Avait répondu le Chevalier Spectral, se présentant formellement.

« Je me souviendrai de ton nom. » Avait répondu Nie Yan, le saluant de la tête.

Après ce petit rituel terminé, Street Wanderer s’était tourné vers Life’s a Drama et avait dit :

« Je suis désolé pour la situation plus tôt. J’étais vraiment anxieux à l’idée que le plastron ne m’échappe. J’espère que je ne t’ai pas offensé. »

Recevant un respect aussi sincère, le jeune homme avait souri en secouant la main.

« Il n’y a pas de problème entre nous. J’ai déjà oublié ce petit incident. »

Les deux joueurs s’étaient alors ajoutés en amis avant que le Chevalier Spectral quitte la scène.

Après quoi, Life’s a Drama avait fini son estimation des biens de Nie Yan. Il en avait conclu un prix de 3.900 pièces d’or.

« Donne-moi juste 3 .500 pièces d’or. » Avait dit Nie Yan en regardant le Raider. Comme Life’s a Drama n’était pas un parti objectif, il savait qu’il n’hésiterait pas à un peu gonfler les prix pour donner un avantage à son nouvel ami. Mais à ses yeux, 3.500 pièces d’or étaient déjà acceptables pour la qualité de ces équipements.

« Très bien, vendu. » Avait répondu le Raider sans même chercher à négocier. Il avait alors confirmé l’échange avec Nie Yan.

Regardant son inventaire, ce dernier avait eu un petit sourire en se disant qu’il avait déjà réussi à se faire un petit profit durant ce voyage.

Le Raider avait souri puis avait tendu sa main en disant.

« Soyons amis. Je m’appelle Proud Warlance. Comment dois-je m’adresser à toi ? »

Nie Yan avait jaugé Proud Warlance du regard. Ce dernier portait un set complet de niveau 45 de rang Or Sombre, ce qui voulait dire qu’il était définitivement fort. Il semblait avoir 22 ans et donnait l’impression d’être un loup solitaire.

Les Raiders Morts-Vivants étaient équivalents aux Berserks de la surface. Ils étaient spécialisés pour le PvP. Avec une rapide estimation de son équipement et de son niveau, Nie Yan avait jugé que Proud Warlance devait être au même niveau que Monochrome ou Edgeless, ce qui était loin d’être ridicule.

Il avait alors tendu la main, se préparant à inventer un nom, lorsqu’un message privé était apparu devant lui.

[Pour tout dire, tu n’as pas besoin de me donner ton nom. Je sais déjà qui tu es.]

Le murmure provenait, bien évidemment, de Proud Warlance.

En voyant ça, le cœur de Nie Yan avait arrêté de battre pendant toute une seconde. Ses yeux s’étaient plissés et un reflet dangereux était apparu au fond de son regard. Cependant, il n’avait pas tenté la moindre action. Il avait fini de tendre sa main et avait serré celle de Proud Warlance, ne permettant à personne dans l’assistance de se douter de ce qu’il se passait dans les coulisses. Pendant ce temps, son cerveau tournait à toute allure, faisant naître toujours plus de questions.

Quand est-ce que ma couverture a été révélée ? Pourquoi est-ce qu’il ne m’a pas dénoncé aux PNJ ? Il y a anguille sous roche, voire baleine sous gravillon !

Le plus grand mystère restait la raison pour laquelle Proud Warlance avait souhaité entrer en contact avec lui.

Restant silencieux, Nie Yan avait rapidement sorti un Parchemin de Transfert Inconnu de son inventaire, le faisant apparaître dans sa main encore cachée sous sa cape. Au moindre truc étrange, il avait décidé de prendre la poudre d’escampette.

[Certains des équipements que tu vendais ont été obtenus sur mes camarades, incluant le plastron que tu as vendu à ce Street Wanderer. Comme j’ai accepté de te les acheter tout en connaissant ton identité, j’espère que c’est une preuve suffisante que je n’ai pas de mauvaises intentions à ton égard. Mon maître de guilde souhaiterait te rencontrer.] Avait expliqué Warlance, toujours en message privé, comme s’il savait ce que le jeune homme devant lui pensait.

De son côté, il avait en effet été surpris de voir ce joueur se glisser directement dans la gueule du loup en utilisant une méthode mystérieuse pour altérer sa faction. C’était une action qui méritait le respect, car elle requérait un courage qu’il n’était pas certain de pouvoir imiter.

Le maître de guilde de Fallen Angel ? S’était dit Nie Yan. Il avait essayé de deviner les intentions de l’autre parti.

[Même si Fallen Angel et Asskickers United appartiennent à deux factions différentes, nous n’avons pas de conflits d’intérêts actuellement. Il y aurait donc la possibilité d’obtenir des bénéfices mutuels si nous travaillions de concert.] Avait ajouté Warlance en voyant que Nirvana Flame restait toujours silencieux.

À moins que la Faction Vertueuse et la Faction Maléfique ne décident de se mettre sérieusement sur la gueule, il n’y avait pas de raison que les guildes des deux factions n’entrent en conflits. En prenant ça en compte, si une coopération était possible, cela pourrait permettre de faire pas mal de choses intéressantes.

D’un point de vue strictement officiel, il était impossible pour deux joueurs ou deux guildes de factions opposées d’établir une coopération. Mais avec la capacité mystérieuse de Nirvana Flame à pouvoir changer de faction, même si ce n’était que temporaire, le champ des possibilités était infini !

[Où est ton maître de guilde ?] Avait demandé Nie Yan. Comme l’autre camp avait réussi à l’identifier au milieu d’une foule de personnes, il ne manquait clairement pas de talent. Il était soudain intéressé par une potentielle association.

[Je te prie de garder quelque chose en tête. Nous ne nous sommes jamais croisés.] Avait insisté Warlance.

Nie Yan avait hoché la tête en signe d’acquiescement. Il était nécessaire, pour Fallen Angel, qu’elle ne soit pas impliquée dans les affaires de contrebande de Nirvana Flame dans l’Outremonde si un jour il venait à être exposé. Cette coopération allait devoir rester ultra secrète.

« Enchanté. Tu peux m’appeler Blaze. » Avait fini par dire Nie Yan à voix haute, rendant la scène un peu étrange pour tous les spectateurs, étant donné qu’il s’était bien passé une dizaine de secondes entre la question de Proud Warlance et la réponse de Blaze.

Bien sûr, le Raider de Fallen Angel avait parfaitement compris que cette phrase n’était que pour le décorum. Il avait cependant été touché de voir que, même dans cette situation, Nirvana Flame lui avait tout de même évité de recevoir un vent en public, au moins d’un point de vue extérieur.

Travailler avec des gens intelligents et respectueux était vraiment quelque chose d’agréable, s’était dit Proud Warlance en souriant.

« Suis-moi. J’ai quelqu’un à te présenter. »

« Attends un instant. » Avait soudain répondu Nie Yan avant de se tourner vers Life’s a Drama.

Ce dernier semblait nerveux. Il était choqué après avoir entendu ce Raider se présenter sous le nom de Proud Warlance. Après tout, il s’agissait du vice-maître de Fallen Angel ! Et pourtant, en entendant leur conversation, il semblait être venu en tant que messager ! Cela signifiait que la personne qu’il devait présenter à Blaze n’était autre que Plenty ! Blaze semblait être quelqu’un d’exceptionnel !

« Life’s a Drama. »

« O-oui ? Qu’est-ce qu’il y a ? »

Nie Yan lui avait donné 100 pièces d’or en disant.

« Tiens, c’est ta récompense pour m’avoir aidé aujourd’hui. Grâce à toi, j’ai réussi à m’en mettre plein les poches. »

« Non, je ne peux pas accepter ça ! » Avait rapidement dit Life’s a Drama en essayant de refuser la somme. Même s’il venait à rassembler tous ses effets personnels dans le jeu, leur valeur n’atteindrait même pas 100 pièces d’or. Et pourtant, devant lui, Blaze voulait lui donner ça comme si c’était un pourboire !

« Ne fais pas ta fiotte. Prends-les. Je viendrai te voir dans le futur. Tu pourras m’aider de nouveau. » Avait dit Nie Yan en lui posant une main sur l’épaule de manière rassurante. Il avait réellement apprécié la sincérité de ce jeune homme et avait décidé que ce serait une bonne idée d’en faire un ami.

Warlance avait souri à Life’s a Drama et avait dit.

« Accepte juste. Pour des gens comme nous, 100 pièces d’or ne représentent rien. »

Entendant ça, il n’avait pas osé continuer à refuser. Il avait hoché la tête, accepté l’échange, et avait couvert son poing droit avec sa main gauche tout en se penchant en avant.

« Si jamais tu as besoin de mon aide dans le futur, frère Blaze, je franchirai montagnes et mers pour venir à ta rescousse ! »

« Pas la peine d’aller aussi loin. Allez, montre le chemin. » Avait dit Nie Yan, répondant au respect de Life’s a Drama avec la première partie de sa phrase avant de cibler Proud Warlance avec la seconde partie.

« Très bien, suis-moi. » Avait répondu ce dernier en se mettant en route.

Life’s a Drama avait regardé la silhouette de son bienfaiteur disparaître au milieu de la foule avec des étoiles plein les yeux. Maintenant qu’il n’avait plus un budget serré, il avait prévu d’améliorer son équipement avant d’aller farmer. Ce serait manquer cruellement de respect à ‘Blaze’ de ne pas faire de son mieux après avoir reçu un tel support.

Les derniers articles par AlthanMaiel (tout voir)
Rebirth - Chapitre 346
Rebirth - Chapitre 348

Related Posts

9 thoughts on “Rebirth – Chapitre 347

Répondre à georgesjungle Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com