Rebirth - Chapitre 388
Rebirth - Chapitre 390

Et hop-là, le dernier chapitre de la semaine 😉 Bonne lecture

Expression du jour : « Bien que je puisse comprendre pour le verre à dents, pourquoi ont-ils fait le verre à pied aussi petit ? »

Soutien :

Dons de soutiens libres : http://utip.io/AlthanMaiel

Dons de soutien :https://www.patreon.com/althanmaiel

Discord : AlthanMaiel#8202 – Discord Xiaowaz : https://discord.com/invite/haBjJ3r

Chapitre 389 –  La Dague Sanglante d’Abak

 

Nie Yan avait précautionneusement avancé, se préparant à faire face à tout danger, alors que la Pierre Sacré vibrait de plus en plus fort.

Après quelques minutes, il avait découvert une nouvelle tâche de sang en face d’une porte à moitié fermée. Après avoir pris une grande inspiration, il avait ouvert la porte d’un coup de pied, prêt à utiliser Pas de Bourrasque au moindre danger.

{Bang !}

La porte s’était ouverte en grand sans la moindre résistance, faisant voler de la poussière partout. Mais contrairement à ce à quoi il s’était attendu, il n’avait pas été attaqué.

Ce qui se trouvait devant lui n’était donc pas un monstre mais une pièce simple et basique d’environ cinq mètres carrés. Le sol était couvert d’une couche de poussière, un petit lit se trouvait contre l’un des murs avec plusieurs couvertures délicatement pliées dessus, quelques meubles à moitié dévorées par les termites meublaient le reste de la pièce et quelques vieux pots vides, qui avaient probablement servi à mettre des plantes fut un temps lointain, venaient compléter le tout. Il y avait aussi quelques livres étalés sur un bureau, mais il s’agissait que de livres ordinaires.

Nie Yan avait soupiré de soulagement en voyant ça. Rien n’était plus stressant que d’être constamment en état de haute vigilance. Après avoir fouillé les alentours, il avait remarqué quelque chose d’intrigant sur le bureau. Se rapprochant, il avait pu voir qu’il s’agissait de pages d’un journal intime. Après les avoir ramassées, il avait commencé à les arranger dans l’ordre, toujours un œil au-dessus de l’épaule, juste au cas où.

Du sang avait imprégné les pages anciennes, recouvrant une partie du contenu.

« Comme celui d’un pâle soleil hivernal, son charme m’a envoûté et m’a rendu folle. Ina, je t’en prie, pardonne-moi. Je croyais vraiment que je pourrais prendre soin de vous deux. Mais ces pensées obscènes ont, petit à petit, grignotées mon esprit, et ces souhaits illusoires du passé ont depuis longtemps été enterrés sous une pile de péchés ignobles. Lorsqu’il me tient dans ses bras, comment puis-je résister ? Cela m’empli d’extase. Dans ces moments-là, je ne souhaite rien d’autre que de fondre dans ses bras. Lorsque tu as décidé de nous quitter, un sentiment de joie m’a envahi. Je pensais pouvoir te remplacer dans son cœur, mais j’avais tort… » Le reste était trop endommagé pour être lu.

C’était très probablement le journal intime de Patience. Nie Yan avait froncé les sourcils en lisant ça. Il se souvenait que Patience avait été poignardée à mort par le comte lui-même.

Soudain, plusieurs lignes avaient fait surface dans une zone vierge des pages endommagés.

« Je suis prête à devenir un esprit immortel, non pas pour venger la mort que tu m’as infligé, mais pour rester à tes côtés et veiller sur toi dans cet ancien château… Jusqu’à la fin… »

En voyant ce phénomène, notre Voleur avait soudain pris peur et avait tourné la tête frénétiquement pour regarder dans la pièce. Mais même après plusieurs secondes, il n’avait détecté personne.

Une brise glaciale avait alors traversé la chambre, emportant les pages du journal intime au loin, les faisant disparaître sans en laisser la moindre trace.

Après quoi, notre Voleur s’était plongé dans ses pensées. Le monstre qui avait tué les deux servants était probablement Patience. Il avait donc continué à chercher la pièce pour trouver un indice, mais n’avait rien trouvé de plus.

Le plus important cependant, était de découvrir où le morceau du set du Tyran Abak était situé.

Après avoir quitté la pièce, Nie Yan avait continué à explorer le couloir. Ce faisant, il avait croisé plusieurs squelettes sur le sol.

Pendant ce temps-là, des ombres avaient commencé à ramper en direction des pieds de notre héros sans qu’il ne s’en aperçoive. Dès qu’elles avaient touché ses pieds, elles avaient alors accéléré et s’étaient enroulées autour de lui.

D’ici qu’il le remarquer et qu’il tente de courir, il était déjà trop tard ! Les ombres ressemblaient à des mains éthérées, le retenant sur place.

Qu’est-ce qu’il se passe ?!

Bien que prêt à utiliser Pas de Bourrasque à tout instant, il avait préféré attendre un peu, histoire de voir ce qui allait se passer.

A ce moment, une silhouette sombre était apparue devant lui. Elle avait une apparence sinistre et effrayante, entourée d’une aura maléfique. C’était un Spectre !

Les Revenants étaient divisés en deux catégories, les Fantômes et les Spectres. Les Fantômes avaient tendance à être passifs, n’attaquant que lorsqu’ils étaient provoqués, alors que les Spectres étaient beaucoup plus agressifs, attaquant tout être vivant aux alentours.

Nie Yan avait activé Vision Transcendante pour estimer la puissance de son nouvel adversaire.

Patience, Spectre de l’Ancien Château (Seigneur) : Niveau 50

Santé : 120.000/120.000

C’était un Seigneur de niveau 50 !

Patience s’était mise à charger en direction de Nie Yan tout en frappant devant elle avec ses longues griffes acérées.

A ce moment précis, Nie Yan avait activé Pas de Bourrasque, bloquant l’attaque avec l’effet d’invincibilité et se libérant de ses entraves par la même occasion. Après quoi, il avait contourné Patience et l’avait attaqué avec un Coup en Traître suivi d’une Éviscération.

Les Spectres ne pouvaient pas subir de dégâts continus dus au poison ou au saignement, de toute évidence, mais même sans ça, notre Voleur avait tout de même réussi à infliger 1.600 de dégâts à Patience avec ces deux attaques. Bien sûr, bien que les dégâts puissent être considérés comme corrects, ce n’était rien aux yeux d’un Seigneur. La seule consolation qu’il avait été qu’apparemment, Patience avait une régénération plutôt faible.

Enragée par cette contre-attaque violente après avoir échoué dans son embuscade, les attaques de la maîtresse du Comte Kelfield étaient devenues de plus en plus féroces.

Nie Yan avait tenté d’esquiver un coup de griffe en sautant sur le côté, mais les griffes s’étaient soudain allongées et il avait subi un coup tranchant au niveau du torse.

-1.283 !

Putain de chiasse ! C’est quoi ces dégâts ?! S’était-il écrié mentalement avec frayeur. Avec ce niveau de dégâts, il mourrait après trois coups !

Patience avait laissé échapper un cri strident tout en chargeant une nouvelle fois, excité par le fait qu’elle avait enfin touché sa cible. Quant à Nie Yan, il avait commencé à battre en retraite. A ce moment, il n’avait beaucoup de sorts d’esquive dans son arsenal, seulement deux Sorts Libres et la Danse de l’Ombre. Disparition pourrait aussi fonctionner. Cependant, il n’avait pas encore réussi à maîtriser ses deux Sorts Libres, tout particulièrement Coup en Traître Retourné. Et ses manœuvres d’esquive habituelles ne semblaient pas fonctionner sur ce Spectre Seigneur !

Alors que la mort semblait inévitable, il avait soudain pensé à quelque chose et avait sorti la Pierre Sacrée et le Collier de Radiance Sacrée de son sac. Les deux objets sans ses mains avaient alors émis une brillante aura lumineuse, dispersant les ténèbres des environs.

C’était le pouvoir sacré de ces deux objets !

Patience avait émis un hurlement déchirant en essayant de bloquer la lumière qui semblait la brûler atrocement. Des filets de fumée blanche commençaient à jaillir de tout son être.

Nie Yan était fou de joie en voyant ça ! Ces deux objets sacrés semblaient efficaces contre ce boss !

Il fallait bien comprendre que les objets obtenus durant une quête étaient généralement utiles pour résoudre ladite quête.

Patience avait fini par se remettre du choc et avait de nouveau chargé Nie Yan, mais sa vitesse était beaucoup plus lente qu’auparavant.

Assassinat Fantôme !

Juste alors que Patience allait l’atteindre avec ses griffes, notre Voleur avait activé son Sort Libre, devenant flou et indistinct.

Son mouvement était bien plus fluide que lors de ses deux dernières utilisations, et bien plus rapide aussi ! En un clin d’œil, son corps avait esquivé l’attaque qui lui était destinée et avait frôlé le corps éthéré de Patience, dessinant un arc rouge sur la gorge de cette dernière.

-6.082

Assassinat Fantôme : Complétion de 59%, 83 de dégâts, 0 combo.

Il savait qu’il n’avait pu infligé d’aussi gros dégâts que grâce à l’effet affaiblissant que la Pierre Sacrée et le Collier de Radiance Sacrée avaient procurés, mais c’était tout de même particulièrement satisfaisant !

Voyant Patience perdre la sienne et se précipiter sur lui une nouvelle fois, il avait tourné les talons et avait commencé à gambader comme un lapin. Même s’il avait été capable de lui infliger des dégâts et de s’en sortir plus ou moins indemne, il savait qu’il ne pouvait pas affronter un Seigneur de niveau 50 de front. Son seul espoir était de faire durer le combat suffisamment longtemps pour pouvoir infliger de gros dégâts par périodes et d’attendre le retour de ses temps de recharge. La pire chose qui pouvait arriver à un Voleur était de se retrouver avec tous ses sorts en train de se recharger en même temps.

Alors que Patience le rattrapait une nouvelle fois, il avait utilisé Danse de l’Ombre avant de la frapper de nouveau.

-6.792

Ainsi, il avait commencé un nouveau jeu du chat et de la souris, frappant de temps à autre et courant le reste du temps.

Notre Voleur était extrêmement rapide. Et alors qu’il était en train de courir, il avait fini par arriver au fond du long couloir où se trouvait un escalier. Après avoir emprunté ce dernier, il s’était retrouvé dans un immense hall.

Soudain, la Pierre Sacrée avait commencé à vibrer bien plus intensément que toutes les fois précédentes. Entre deux coups, il avait levé les yeux et avait vu une dague posée sur un présentoir sur le mur lui faisant face. Le design unique et féroce de l’arme était quelque chose qu’il n’oublierait jamais depuis qu’il l’avait vu dans l’Aperçu des Ténèbres !

La Dague Sanglante d’Abak ! Elle est là !

Les derniers articles par AlthanMaiel (tout voir)
Rebirth - Chapitre 388
Rebirth - Chapitre 390

Related Posts

9 thoughts on “Rebirth – Chapitre 389

Répondre à Aximili Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com