Rebirth - Chapitre 406
Rebirth - Chapitre 408

Bonjour à tous et à toutes ! Désolé pour le petit retard de publication ce matin. Comme je suis encore en vacances de ma formation cette semaine et que, pour une fois dans l’année, je peux dormir car il n’y a pas de bruit alentour, j’en profite un peu 😉

Mais ne vous inquiétez pas, les chapitres viendront quand même, comme prévu, tous les jours 😉

Expression du jour : « Mieux vaut tarte que jeûner. »

Soutien :

Dons de soutiens libres : http://utip.io/AlthanMaiel

Dons de soutien :https://www.patreon.com/althanmaiel

Discord : AlthanMaiel#8202 – Discord Xiaowaz : https://discord.com/invite/haBjJ3r

 

Chapitre 407 – Leshen

 

Nie Yan s’était arrêté juste devant le point de vol. Bien que ce lieu ait un nom assez cool, il ne s’agissait, en fait, que d’une étable pour chauve-souris géantes. Les bêtes présentes semblaient bien nourries et en bonne santé. Plusieurs vieux Taupistes montaient la garde à l’entrée. Ils étaient maigres et vilains, leur donnant un air repoussant.

Une notification était apparue alors qu’il s’approchait de l’étable.

Progrès de la quête : Rendez-vous sur l’île de Brendor dans l’Archipel des Flammes Brillantes.

Voyant ça, cela l’avait complètement convaincu de devoir prendre ce moyen de transport. Il s’était alors approché d’un vieux Taupiste. Ce dernier l’avait accueilli avec une voix râpeuse.

« Cher client, comment puis-je vous aider aujourd’hui ? »

Une fenêtre d’échange était apparue devant lui, mais au lieu d’objets, la liste contenait des destinations.

« Emmenez-moi sur l’île de Brendor, je vous prie. »

« Heureux de pouvoir vous rendre service. » Avait répondu le Taupiste en sifflant, indiquant à son apprenti de sortir une chauve-souris déjà scellée de l’étable.

« Votre monture est prête, sire. Cela vous fera 50 pièces d’argent. »

Nie Yan avait, bien évidemment, payé la somme sans sourciller, puis s’était approché de la monture d’un pas sûr. Cette dernière avait une apparence docile.

Ce n’était pas la première fois qu’il chevauchait ce genre de bête. Après tout, c’était un moyen de transport très apprécié dans sa vie passée, surtout du fait que c’était moins cher que la téléportation pour la même distance de transport. Bien sûr, il y avait quand même une grosse différence étant donné qu’à l’époque, c’était dans l’Empire Viridian qu’il avait volé, et que c’était à dos de griffon, pas de chauve-souris !

Après être monté sur le dos de la bête, cette dernière s’était alors envolée en quelques battements d’ailes. Après avoir effectué plusieurs spirales pour profiter des courants ascendants au-dessus du camp, elle s’était alors orientée en direction d’une certaine île, l’île de Brendor, pour être exact.

Habituée à de tels trajets, l’air de la Mer de Lave ne semblait pas la gêner plus que ça, les courant chauds lui permettant de facilement rester en l’air et gagner encore plus en altitude.

Nie Yan s’accrochait aux rênes, ne voulant pas tomber, tout en réfléchissant à l’Archipel des Flammes Brillantes. Il n’avait pas fallu plus de quelques minutes pour que la chauve-souris se stabilise à 300 mètres d’altitude et que la fumée d’un volcan apparaisse un peu plus loin. Les îles de l’archipel semblaient former un schéma étrange.

Nie Yan était persuadé qu’il y avait une histoire intéressante derrière cet archipel bien particulier. Profitant de ce transport automatique, il avait donc commencé à rechercher sur le forum officiel, découvrant ainsi qu’il s’agit des vestiges de l’Empire Kirkby, autrefois puissante nation de Taupistes pouvant rivaliser avec l’Empire Mort-Vivant. Les 13 îles encore présentes semblaient toutes contenir des ruines de cet empire, mais maintenant, ce n’était plus les Taupistes mais les élémentaires et les esprits de feu qui hantaient leurs pavés.

Les monstres de lave et esprits de feu étaient des monstres de type élémentaire donnant régulièrement des gemmes et joyaux ainsi que d’autres trésors minéraux se formant au sein même de leur corps. C’était l’une des raisons qui faisait qu’ils étaient aussi appréciés par les joueurs.

Après avoir volé une dizaine de minute, la chauve-souris géante avait amorcé sa descente vers l’une des îles les plus larges en contrebas. Il y avait des formations de lave un peu partout et des fissures scarifiaient la terre, lui donnant un air assez terrifiant.

Vous avez découvert l’Île de Brendor.

Au centre de l’île se trouvait un volcan crachant des volutes de fumées aussi épaisses qu’une purée de pois et aussi noires que du charbon, ressemblant à une immense cheminée infernale.

Une fois au sol, Nie Yan avait vu l’âme de Bennet foncer droit vers le volcan. Il s’était donc dépêché de la suivre tout en lisant l’une des pages internet qu’il avait ouvert précédemment. Cette zone était apparemment de niveau 80, et en voyant ça, il était immédiatement devenu bien plus vigilant. Il serait bien trop dangereux d’invoquer P’tit Doré ici, étant donné que sa présence pourrait attirer des monstres mais que sa puissance l’empêcherait probablement de les vaincre. Et même s’il lui était possible de résister un peu, le moindre Élite l’enverrait directement dans la tombe.
Après s’être camouflé, il s’était rendu vers une forêt verdoyante, probablement le résultat d’une terre richement fertilisée par les cendres volcaniques au cours des ans.

Traversant la forêt tel une ombre, Nie Yan avait bien évidemment fini par croiser quelques esprits de feu. Ils faisaient dans les trois mètres de haut, leur corps de flammes prenant une forme humanoïde.

Élémentaire de Flammes : Niveau 80

Santé : 8.000/8.000

Les Elémentaires de Flammes étaient des esprits de feu de haut rang. Même si leurs points de vie étaient assez bas, leur puissance magique était bien suffisante pour compenser cette faiblesse.

Même Nie Yan savait qu’il serait téméraire, voire même suicidaire pour lui d’en affronter plus de deux en même temps.

Biens qu’ils soient faits de feu, ils ne semblaient pas mettre le feu à la forêt alors qu’ils se déplaçaient entre les arbres, éclairant une zone de 30 mètres d’autour d’eux. C’était d’ailleurs un excellent moyen de les repérer dans ce monde souterrain.

Étant donné que l’âme de Bennet n’en avait rien à faire de passer dans une zone déserte ou bien à travers un camp ennemi, Nie Yan avait été forcé plusieurs fois de se glisser subrepticement dans le dos de plusieurs élémentaires pour pouvoir la suivre, s’enfonçant toujours d’avantage dans la forêt.

Soudain, un immense arbre était apparu devant ses yeux. Du haut de ses six mètres, ce qui lui permettait de dépasser tous ses frères et sœurs alentours, ses branches s’étaient nouées entre elles pour former une sorte d’ombrelle. Son tronc était assez large pour que six personnes en face difficilement le tour en se tenant à bout de bras et une grosse partie de ses racines étaient apparentes, sortant du sol dans un chaos des plus total.

L’âme de Bennet s’était immédiatement précipitée vers l’arbre, en faisant deux fois le tour avant de se mettre à flotter au-dessus d’un certain point. En s’approchant, Nie Yan s’était rendu compte que des ossements d’animaux étaient présents ainsi que d’autres objets sous des racines. Il y avait aussi un petit coffre au trésor se reposant contre l’une des racines, cette dernière ayant commencé à le contourner naturellement. Du fait de la couche de poussière et de terre dessus, il aurait été facile de passer à côté.

Bien que ce soit une aubaine, Nie Yan ignorait complètement les dangers qui pouvaient rôder aux alentours. Il avait immédiatement observé autour de lui, mais avait été forcé d’arriver à la conclusion que rien ne semblait sortir de l’ordinaire. Après s’être suffisamment approché, il avait commencé à ramasser les objets au sol. Ces objets brillants étaient des sortes de morceaux de métal brut. Il en avait ramassé un pour l’examiner.

Cauchemarium (7) : Matériau d’artisanat

En voyant ça, il s’était rappelé avoir déjà vu ce matériau listé dans des recettes d’arbalètes de siège. Pour être exact, c’était un métal utilisé pour fabriquer les cordes de ces armes de sièges. Connu pour sa résilience et sa rareté, il était généralement trouvé près des sommets de volcans, et plus la source était proche du centre du cratère, meilleure était la qualité. Cela voulait aussi dire que la difficulté pour en obtenir de bonne qualité était d’autant plus grande.

Après avoir raflé tout ce qui se trouvait entre les racines, il avait réussi à en rassembler 30 morceaux, une bonne récolte en soi. Il était maintenant temps de s’occuper du coffre.

Bien que couvert de terre, poussière et cendres, il était quand même possible de discerner un design assez ancien. Après avoir retiré une bonne couche de poussière dessus, un symbole était apparu sous la main de notre Voleur. Il s’agissait d’un crâne blanc à l’apparence macabre.

Bien qu’ayant une excellente culture dans Conviction, Nie Yan n’était pas très familier avec l’histoire de l’Empire Mort-Vivant, ni de l’Outremonde en général, donc il n’avait pas la moindre idée de la signification de ce crâne. Mais à en juger par son apparence, il devait avoir plusieurs siècles. Et surtout, la couleur du métal sous les débris laissés par le temps était un doré sombre.

Un Coffre d’Or Sombre !

Ouverture en cours. Progrès : 3%… 5%…

L’avantage de ce genre de coffre était toujours la rareté et la puissance des objets à l’intérieur, mais le danger était qu’ils étaient toujours très longs à ouvrir et que le Voleur crochetant le coffre était une cible facile pendant tout le crochetage.

Alors que Nie Yan était en train de s’afférer à débloquer la serrure, les racines de l’arbre avaient commencé à silencieusement s’enrouler autour de ses chevilles.

Remarquant ça, notre Voleur avait écarquillé les yeux de surprise. Il s’était attendu à se faire attaquer par derrière, mais pas par un arbre !

Alors que les entraves naturelles se resserraient de plus en plus, deux nœuds sur le tronc s’étaient ouverts, laissant apparaître une paire d’yeux démoniaques.

Face à cette situation, Nie Yan avait rapidement regardé sa barre de sorts. Pas de Bourrasque et Danse de l’Ombre étaient tous les deux grisés car ils ne pouvaient pas être utilisés lorsque l’utilisateur était entravé, et hélas, son pied droit était complètement contrôlé par l’arbre démon !

Des racines, fines au départ, puis de plus en plus grosses, ne cessaient d’apparaître, grimpant vicieusement le long de son corps pour complètement immobiliser son corps. S’il laissait la situation continuer comme ça, il allait finir par devenir un petit tas d’os coincé entre les racines de l’arbre, comme toutes ses victimes précédentes ! Du coin de l’œil, il avait vu que sa vie commençait à diminuer petit à petit, semblant être aspirée par les racines qui l’enserrait.

Maintenant qu’il avait réalisé l’origine des os qu’il avait trouvé au pied de l’arbre, il avait définitivement décidé de ne pas connaître le même sort ! Et alors qu’aucun de ses sorts ne semblait pouvoir le sortir de ce pétrin, il avait soudain eu une idée !

Immédiatement, il avait activé l’Anneau Pygmée, réduisant rapidement sa taille et permettant enfin à son corps de retrouver sa mobilité. Sentant que la pression qu’il exerçait était en train de diminuer, l’arbre démon avait tout de suite essayé de resserrer son emprise, mais Nie Yan avait été plus rapide, et avec un coup de pied contre le tronc pour se propulser, il avait commencé à s’éloigner de la plante maléfique.

Bien sûr, il était bien mal connaître cet arbre que de croire qu’il allait laisser son dîner s’échapper ainsi. Fronçant ses sourcils de bois, il avait rapidement lancé ses racines en avant, formant des lances acérées dont le but était de transpercer ce délicieux bipède !

{Put ! Put ! Put !}

Nie Yan avait commencé à zigzaguer en s’éloignant, esquivant de peu les racines qui s’étaient plantées dans le sol avec une férocité rarement vue chez une plante. Bien sûr, il n’avait pas été capable d’esquiver toutes les attaques, étant donné que sa vitesse était réduite sous l’effet de Transformation Pygmée, et il avait donc été obligé d’utiliser Pas de Bourrasque pour contrer les rares attaques qui semblaient encore sur le point de l’atteindre.

Voyant son assaut rendu complètement inutile, l’arbre avait semblé bouillir de furie et avait lancé une nouvelle vague offensive, bien plus mortelle cette fois. On aurait dit qu’un tsunami de racines et de branches se précipitaient en direction de notre Voleur miniature. Bien sûr, s’il pouvait éviter d’être transformé en gruyère, ce serait pour le mieux, aussi Nie Yan avait rapidement activé Animorphe, prenant la forme d’un mini lynx et gagnant ainsi un énorme bonus de vitesse, Dextérité et saut. Et sans attendre plus longtemps, il avait poussé sur ses pattes arrières, se propulsant à plus de six mètres en avant, esquivant de peu les appendices végétaux.

Cependant, il ne fallait pas sous-estimer un monstre de niveau 80 ou plus. L’arbre démon, refusant d’admettre sa défaite, avait utilisé une magie étrange qui avait permis à ses racines de rebondir après avoir frappé le sol, s’allongeant encore plus, jusqu’à faire plus de 20 mètres de long !

Nie Yan, sous sa forme féline, avait immédiatement livré son destin à ses instincts de chat et avait sorti ses griffes pour grimper dans un arbre proche, disparaissant rapidement dans la canopée. Ce n’était que lorsque l’arbre démon avait cessé de l’apercevoir qu’il avait enfin cessé sa poursuite acharnée et qu’il avait alors repris sa position de repos, attendant dans l’ombre sa prochaine victime.

Bien sûr, Nie Yan ignorait qu’il n’était plus poursuivi au début, ne pouvant pas voir l’arbre démon de ses propres yeux, et il avait couru sur une soixantaine de mètres avant de se cacher dans un coin, sur ses gardes. Une fois qu’il avait réussi à confirmer qu’il n’était plus poursuivi, il avait enfin annulé ses deux transformations et avait soupiré de soulagement. Wouuuuh, c’était pas loin ! Si j’avais pas pensé à ces anneaux, j’aurais été dans une merde bien noire !

Cet arbre démon était vraiment sinistre, osant prétendre d’être un arbre inoffensif tout en utilisant un Coffre d’Or Sombre comme appât ! Il ne connaissait pas un seul joueur qui aurait réussi à résister à la tentation d’ouvrir ce coffre. Heureusement qu’il avait réagi à temps en voyant le danger.

Après avoir repris son souffle, Nie Yan s’était de nouveau approché de cet arbre vicelard, et avait été surpris de voir que ce dernier avait repris son apparence d’origine, ses racines ayant retrouvées leur taille normale. S’il n’avait pas été attaqué juste avant, notre Voleur n’aurait jamais pu deviner qu’il s’agissait d’un monstre et non d’un simple arbre !

Après être entré dans un rayon de 20 mètres autour de l’arbre, il avait lancé Vision Transcendante pour savoir à quoi il avait affaire.

Leshen (Élite) : Niveau 80

Santé : 300.000/300.000

Ce bâtard est un putain de sac à points de vie !

Une recherche rapide avait permis à Nie Yan de découvrir que le Leshen possédait une immunité à la magie ainsi qu’une énorme défense physique, le rendant quasi insensible aux projectiles.

Par contre, il était complètement immobile et avait une portée maximale de 30 mètres !

Les derniers articles par AlthanMaiel (tout voir)
Rebirth - Chapitre 406
Rebirth - Chapitre 408

Related Posts

5 thoughts on “Rebirth – Chapitre 407

Répondre à Mana Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com