Rebirth - Chapitre 448
Rebirth - Chapitre 450

Bonjour à vous ! Qui dit nouvelle semaine dit nouveaux chapitres 😉

A partir de maintenant, il va y avoir une certaine avance dans l’histoire, et je pense que c’est une des périodes les plus agréables. Aussi je vous souhaite une excellente lecture 🙂

Expression du jour : « Être courageux ne veut pas dire ne pas connaître la peur, mais savoir l’affronter. Ne pas connaître la peur, ça s’appelle être idiot. »

Soutien :

Dons de soutiens libres : http://utip.io/AlthanMaiel

Dons de soutien :https://www.patreon.com/althanmaiel

Discord : AlthanMaiel#8202 – Discord Xiaowaz : https://discord.com/invite/haBjJ3r

Chapitre 449 – Ombre

 

Nie Yan s’était arrangé pour que Bayonet vive dans la ville juste à côté de la sienne. Ainsi, si le moindre problème apparaissait, il pourrait venir en un minimum de temps.

Avec un expert de ce niveau comme voisin, la famille Nie était maintenant certaine d’avoir une vie paisible.

Alors que les deux continuaient à discuter, Nie Yan avait fini par apprendre que Bayonet avait six frères d’armes formant leur groupe de mercenaire, voyageant de boulot en boulot et de champ de bataille en champ de bataille. Bien qu’ils soient tous blessés à différents degrés, deux avaient été frappés par un virus particulièrement violent qui requérait un montant important de médicaments pour réduire leur douleur. Le traitement dont ils avaient besoin pour pouvoir être soignés avait un coût exorbitant de 500.000.000 de crédits. De plus, il fallait qu’un docteur militaire spécialisé effectue la procédure pour que les chances de réussite soient maximales. Depuis qu’ils avaient contracté ce virus, Bayonet avait dépensé toutes sa fortune pour payer pour ce traitement et leur permettre de survivre en attendant, mais maintenant, tout espoir d’une récupération totale était sur le point de disparaître. Il ne pouvait donc que continuer à persévérer en priant pour un miracle.

En entendant cette triste histoire, Nie Yan s’était demandé s’il devrait tout faire pour aider Bayonet à soigner ses frères d’armes. Etant donné la personnalité de celui-ci, il lui jurerait probablement fidélité jusqu’à sa mort et au-delà.

Après tout, il était quelqu’un qui voyait la confiance et l’amitié au-dessus de tout !

Après avoir fini ses affaires à World Bloc, Nie Yan était retourné chez lui. Bayonet était retourné préparer ses affaires pour son déménagement imminent.

Lorsqu’il était entré dans sa chambre, Nie Yan avait vu que Xie Yao semblait occupée avec quelque chose.

« J’ai demandé à mon père de me commander une capsule. T’en pense quoi ? » Avait demandé la jeune fille en pointant une direction.

En effet, dans la chambre du jeune homme, une seconde capsule était apparue. C’était le même modèle que le sien, à l’exception de la couleur. L’une était argentée alors que l’autre était bleue claire. Ces deux capsules étaient posées contre un mur, l’une à côté de l’autre comme un couple.

Mais ce n’était pas juste pour donner cette apparence que cette configuration avait été faite. Lorsque deux capsules étaient à proximité l’une de l’autre, il était possible de les lier. Cela pouvait permettre une communication directe entre les deux occupants, un peu comme une ligne personnelle constante ignorant toutes les contraintes à l’intérieur du jeu.

« Pas mal ! Ça sera bien plus pratique avec deux capsules. » Avait répondu Nie Yan avec un sourire. Ainsi, il allait pouvoir rester en contact permanent avec Xie Yao, de jour comme de nuit. Pour lui, c’était comme un rêve devenu réalité.

Semblant penser la même chose, Xie Yao avait dit.

« Maintenant, on pourra parler tout le temps ! »

« En parlant de Conviction, comment se passe tes quêtes ? » Avait alors demandé Nie Yan sur un ton un peu coupable. Il avait été tellement préoccupé par différentes affaires récemment qu’il avait complètement oublié de lui demander comment elle s’en sortait dans le jeu.

« La troisième partie de la quête de la Bénédiction de Karsi est vraiment trop difficile. Je vais devoir attendre d’avoir atteint un plus haut niveau pour la faire. Tu te souviens de la liste que tu as partagée avec les membres sous contrat ? Celle avec les coordonnées des objets Sous-Légendaires et Légendaire ? Eh bien j’ai déclenché la quête du set de la Sainte Christina. Je suis en train de la faire ces temps-ci. Je vais devoir me rendre dans une autre ville lorsque je me connecterai. » Avait dit Xie Yao, heureuse de pouvoir partager ce moment avec Nie Yan. Et puis c’était aussi une bonne façon de toucher du doigt un sujet qui la démangeait depuis un moment déjà. Comment est-ce qu’il avait mis la main sur cette liste pour commencer ? Elle contenait plus de 300 déclencheurs de quêtes pour obtenir des objets et des sets incroyables, et il n’y avait pas la moindre trace de ces déclencheurs ou même de ces quêtes sur internet ! Si tous les membres sous contrat de la guilde pouvaient mettre la main sur ces équipements, chacun étant soit de rang Sous-Légendaire, soit de rang Légendaire, le haut du panier d’Asskickers United deviendrait complètement hors limite pour tout autre expert dans Conviction, laissant les autres guildes avec juste leurs yeux pour pleurer !

En vérité, Nie Yan avait passé un bon moment à se creuser les méninges, repensant à toutes les quêtes, rumeurs et guides qu’il avait lus dans sa vie passée concernant ces équipements. Et bien que beaucoup lui étaient revenus, les détails étaient flous. Il n’avait pu donc que donner des directions générales, obligeant les joueurs d’Asskickers United à chercher par eux-même.

Dans sa vie passée, le sujet préféré des joueurs était sans nulle doute les équipements, et plus particulièrement les supers équipements de qualité : Qui a quoi ? Comment il l’a eu ? Quelle est son histoire ? Son origine ? Etc.

A l’époque, dans le but de pouvoir gagner sa croûte, il avait été forcé à prendre des petits boulots à droite, à gauche, et la plupart se passaient dans des donjons, en groupe. Autrement dit, il avait été bercé avec ces histoires pendant plusieurs années. Et bien sûr, il était parfois assez curieux pour rechercher plus d’informations en ligne. En plus de ça, lorsqu’un équipement légendaire apparaissait entre les mains d’une personne connue, comme par exemple Sleepy Fox ou encore Heaven Breaker, les stats étaient généralement partagées en ligne ainsi que le lieu où il avait été acquis. Après tout, comme ces objets étaient généralement liés quand ramassés ou avec des options les empêchant d’être perdus, le seul risque était de perdre l’élément de surprise d’un effet ou d’un sort. Et lorsque l’effet ou le sort avait été utilisé sur une vidéo, il était alors possible de se la péter en montrant son équipement incroyable.

A l’époque, Nie Yan n’avait pu que regarder avec envie ces équipements défilant sous ses yeux sur internet. Mais les choses étaient différentes maintenant. Il avait afin la possibilité et la capacité de les collecter lui-même !

Bien sûr, il ne s’attendait pas à ce que seuls les joueurs d’Asskickers United mettent la main en premier sur ces objets. Cependant, même si juste un dixième des équipements composants la liste venaient à entrer dans les rangs de la guilde, cela donnerait un boost considérable à la puissance globale de cette dernière !

Et le set de la Sainte Christina était l’un des sets divins de son ancienne vie. Les deux derniers boss permettant de finir le set étaient des titans nécessitant plusieurs milliers de joueurs de haut niveau pour être vaincus. On pouvait donc dire que c’était un set plus que compliqué à obtenir. A l’époque, une Sainte Sacrée, la classe Maître du Mage Sacré, appelée Night Autumn Jade n’avait réussi à collecter que trois morceaux du set. La suite de la quête était juste trop difficile à son niveau. Et malgré ça, elle était considérée comme l’une des personnes les plus puissantes du jeu juste grâce à ces équipements.

Mais encore une fois, trois équipements Légendaires, ce n’était pas rien. Il suffisait de voir la puissance d’un seul des équipements que Nie Yan portait en ce moment. Mais en voyant sa puissance avec seulement une partie du set, certains avaient tremblé rien que d’imaginer la puissance qu’elle atteindrait en complétant le set de la Sainte Christina. Lorsqu’elle avait compris qu’elle était réellement bloquée, Night Autumn Jade avait partagé les détails de ses équipements, indiquant que son seul regret était de ne pas réussir à compléter le set.

Nie Yan ne se serait jamais attendu à ce que Xie Yao se lance dans cette chaîne de quêtes. Il savait qu’il pourrait toujours essayer de l’aider avec la force d’Asskickers United quand le temps viendrait de tuer les deux boss, mais pour ce qui était des quêtes initiales, il n’y avait rien qu’il ne pouvait vraiment faire pour l’aider.

« Bonne chance. J’espère vraiment que tu pourras obtenir le set complet. » Avait alors encouragé le jeune homme, même en sachant que compléter ce set se révélerait plus que difficile.

« Moi aussi ! Et ne t’inquiète pas pour moi. Je sais que tu as beaucoup de choses à faire et de problèmes à régler dans le jeu. Tu n’as pas besoin de t’inquiéter pour moi dans le jeu. Je peux me protéger toute seule. J’espère juste pouvoir alléger le fardeau sur tes épaules en devenant plus forte, même si je ne peux pas faire grand-chose. » Avait répondu Xie Yao sur un ton un peu dépité.

Elle savait qu’il était obligé de chercher d’énormes quantités d’équipements tous les jours, autant pour lui que pour le reste de la guilde. Et tout ça en courant dans tous les sens pour rassembler autant d’argent que possible, tout ça pour supporter la guilde. Il était déjà difficile pour la majorité des joueurs de chercher de l’or et des équipements juste pour eux, et il le faisait pour 60.000 personnes.

Bien qu’Asskickers United ait déjà rassemblé un grand nombre d’experts, ils n’avaient pas encore atteint un niveau suffisant pour avoir un réel impact sur la guilde. Enfin, pas suffisamment pour porter une partie du fardeau de leur maître de guilde.

Les guildes comme Alliance of Mages, Divine Protectors ou encore Angel Corps s’étaient développées sans trop d’obstacles. En plus de ça, elles s’étaient établies via des pouvoirs déjà existants, leur conférant une fondation solide. Et comme elles avaient des fans de différents jeux, elles avaient à leur disposition de la main d’œuvre acceptant de travailler à faible prix. Pour tout dire, lors de l’établissement de ces guildes, dès le premier jour, elles avaient rempli tous leurs emplacements libres.

De son côté, Asskickers United était apparue pour la première fois dans Conviction, et elle avait été fondé, non pas par une star ou une personne influente ou riche, mais par quelques amis de collège et lycée. Nie Yan avait été obligé de forger des liens avec différentes personnes afin de rallier de plus en plus de monde sous sa bannière. Et même s’il avait déjà une liste non exhaustive de personnes qu’il savait être de véritables talents dans le jeu, tous n’avaient pas accepté de le rejoindre étant donné son prestige de l’époque. Et cette construction de la fondation de la guilde s’était faite alors que les grosses guildes ne cessaient de déclencher conflit sur conflit avec elle. Ce n’était que lorsqu’Asskickers United était devenue la maîtresse absolue de Calore, quelques jours auparavant, qu’elle s’était enfin engagée sur les mêmes rails que ses rivales.

C’était pour cela que ce n’était pas une exagération de dire que Nie Yan avait maintenu Asskickers United à flot à lui tout seul. 90% des fonds de la guilde étaient venus de sa poche, ainsi que le trésor de guilde et parmi les meilleurs équipements de la guilde.

Bien sûr, cela ne voulait pas dire que personne d’autre n’avait fait le moindre effort. Guo Huai, parmi d’autres, était l’exemple parfait d’un membre irremplaçable, ainsi que tout le groupe administratif permettant à la guilde d’avoir un système stable pour que ses membres y évoluent tranquillement. Mais que ce soit pour la Bataille du Bois de Feu de Kiln jusqu’au siège de la Forteresse de Cripps, Asskickers United ne serait plus là depuis longtemps sans l’intervention de Nie Yan. En termes de contribution à la guilde, il était au sommet, et de tellement loin que le second n’était même pas capable d’apercevoir sa silhouette.

« Ce n’est pas aussi affreux que tu pourrais le penser. Lorsque je me connecte, je tue quelques monstres, collecte quelques équipements et, de temps à autre, je participe à quelques combats. Ah, et tous les quelques jours, je fais un tour dans l’Outremonde. » Avait répondu Nie Yan, donnant l’impression que ses exploits n’étaient que des broutilles. Bien qu’il était vrai qu’il n’avait pas le temps de faire tout ce qu’il voulait, ce n’était pas aussi stressant et éreintant que Xie Yao semblait le croire.

En entendant ça, la jeune fille lui avait jeté un regard plein de doutes. Tous les membres de la guilde étaient témoins des efforts que Nie Yan mettait chaque jour dans le jeu. Et même si c’était lui qui venait déclarer dans le chat de guilde qu’il n’était pas occupé, pas une personne ne le croirait.

En voyant l’expression de Xie Yao, Nie Yan avait compris qu’il n’arriverait pas à la convaincre sur ce point. Il avait alors regardé l’heure et avait dit.

« Il est bientôt temps de se connecter. »

« Oui. »

Les deux tourtereaux s’étaient alors glissés dans leur capsule respective. Et en entrant dans le jeu, Nie Yan avait reçu une notification.

Yao Yao joue à Conviction.

Maintenant que leurs deux capsules étaient connectées, ils savaient maintenant quand l’autre était en jeu ou non sans avoir à passer par la liste d’amis.

En voyant ça, Nie Yan n’avait pas pu s’empêcher de sourire. Un sentiment chaleureux l’avait envahi en pensant que, même en jeu, il ne se trouvait maintenant qu’à quelques centimètres de l’amour de sa vie et qu’il pouvait lui parler à tout moment.

Il avait alors invoqué son Cheval de Guerre Faulkner, reprenant rapidement la route pour la Forteresse d’Hilton.

20 minutes après s’être connecté, il avait reçu un message de Guo Huai lui indiquant que King of the World avait postulé pour entrer dans Asskickers United. Considérant que son combat avec lui était un test suffisant, il lui avait dit de l’accepter. A partir de ce jour, la guilde avait un nouvel expert dans ses rangs.

Juste après avoir vu que King of the World avait rejoint la guilde, il l’avait appelé.

[Lorsque tu auras le temps, va faire quelques donjons avec les autres. Je te présenterais au groupe principal.]

Après tout, même s’il était un joueur d’exception, il n’avait rejoint la guilde que récemment et ne connaissait probablement personne au sein de celle-ci. En participant à des donjons, il pourrait alors apprendre à connaître les autres experts et des liens se formeraient.

[Je n’ai aucun intérêt à parcourir des donjons avec d’autres personnes.] Avait répondu King of the World.

Nie Yan s’était alors souvenu qu’il était un loup solitaire dans sa vie passée. Même si ses frères d’armes étaient doués, ils avaient dû être loin de lui, car il était connu pour jouer seul.

[Je vois, tant pis alors. Pourquoi pas faire des quêtes avec moi à la place ?] Avait dit Nie Yan, testant la température du bout de l’orteil. LA meilleure façon de gérer des personnes comme lui était de faire en sorte qu’ils développent rapidement un sentiment d’appartenance au sein de la guilde. Il en avait été de même pour Black Heaven.

[Mes frères d’armes ont tous déménagé dans ma villa de la Sécurité Paisible… Merci.] Avait dit King of the World après un moment de silence, changeant de sujet.

Son ton était un peu tendu. C’était la première fois qu’il remerciait quelqu’un. On pouvait dire que Nie Yan était sa première fois.

[Pas la peine de me remercier. N’est-ce pas une des clauses de notre contrat, après tout ?]

[Comme le veut notre contrat, que ce soit en tant que Bayonet ou King of the World, à partir de ce jour, je serais comme ton ombre. Si tu as besoin de quoi que ce soit, n’hésite pas à donner l’ordre. C’est mon devoir en tant que mercenaire.] Avait répondu King of the World. Ses paroles étaient franches et directes. Aussi longtemps que son employeur respecterait sa part du contrat, il respecterait le sien.

« Mon ombre, hein… » Avait murmuré Nie Yan pour lui-même. Ce qu’il avait acquis lors de l’établissement de son contrat avec Bayonet était en effet une ombre. Et pour quelqu’un qui avait beaucoup de choses à faire et peu de temps pour les réaliser, avoir une ombre comme Bayonet était comme de pouvoir se dédoubler pour qu’il fasse tout son sale travail !

 

Les derniers articles par AlthanMaiel (tout voir)
Rebirth - Chapitre 448
Rebirth - Chapitre 450

Related Posts

6 thoughts on “Rebirth – Chapitre 449

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com