Rebirth - Chapitre 525
Rebirth - Chapitre 527

Bonjour à tous et à toutes ! Le dernier chapitre de l’année, tombant le dernier jour de l’année, et tout ça pour non pas finir un arc mais bien annoncer l’une de mes batailles préférées. Comme quoi, ça se goupille bien, non ? 😉

Question du jour : « Une année s’achève, une autre commence. Les paris sont donc ouverts : combien de variants on aura cette année ? » 😀

Soutien :

Dons de soutiens libres : http://utip.io/AlthanMaiel

Dons de soutien :https://www.patreon.com/althanmaiel

Chapitre 526 – Une Offre Qui Ne Se Refuse Pas !

 

Nie Yan et Xie Yao étaient entrés dans le Magasin de Potion de Christine peu de temps après. A ce moment-là, Crazy Magic s’était retourné pour leur faire face.

Bien sûr, il n’était pas seul, il était accompagné par une dizaine de joueurs, chacun faisant partie de l’élite d’Alliance of Mages.

Les regards des deux maîtres de guilde s’étaient alors croisés. L’atmosphère dans le magasin s’était immédiatement tendue, si bien qu’on pouvait presque sentir l’odeur de la poudre à canon.

Sentant que quelque chose n’allait pas, les joueurs qui étaient aussi présents dans le magasin mais qui n’étaient affiliés ni à Asskickers United ni à Alliance of Mages avaient rapidement battu en retraite.

« Ce n’est pas Nirvana Flame ? »

« Je crois que si. Et l’autre devant lui doit être Crazy Magic, le maître d’Alliance of Mages. »

« J’ai entendu dire que les deux guildes se sont copieusement mis sur la gueule récemment. »

« Ouais, elles sont ennemies jurées. Je me demande ce qu’il va se passer. Ils ne viennent pas de finir de combattre ? »

Les murmures des joueurs présents étaient les seuls bruits pouvant être entendus pendant un temps. Mais ils étaient restés très bas, car aucun de ces joueurs ne pouvait se permettre de se mettre Alliance of Mages ou Asskickers United à dos.

A ce moment, un PNJ âgé portant une robe grise luxueuse s’était précipité dans le magasin depuis la porte d’entrée. Il était mince et avait ses cheveux et sa barbe blancs comme la neige, lui donnant un air distingué.

Les joueurs autour avaient été intrigués par l’arrivée impromptue du personnage.

Et oui, ce vieil homme était bien Christine, le propriétaire du magasin. Toutes les potions utilisées par les PNJ de la Forteresse d’Hilton venaient de ses étagères, faisant de lui l’un des personnages les plus célèbres de la ville.

Aussi, et ce n’était là qu’un léger détail, il portait le titre ronflant de Comte.

La majorité des joueurs n’avaient jamais l’occasion de le rencontrer étant donné qu’il n’était même pas présent dans son propre magasin. Il était encore plus rare que quelqu’un puisse lui acheter directement une potion étant donné qu’il ne se donnait la peine de les vendre lui-même qu’aux personnes avec un statut élevé. Seuls quelques élus pouvaient acheter ses précieuses potions rares.

Par le passé, plusieurs joueurs avaient insisté lourdement pour faire des affaires avec lui. L’un d’eux avait même le titre de Baron. Et malgré ça, dans un accès de rage, Christine avait fait appeler les gardes et l’avait enfermé dans les cachots pendant presque une semaine entière. Une leçon avait été transmise ce jour-là : il ne fallait jamais provoquer Christine !

Le rencontrer n’était pas choser aisée. Cette opportunité ne pouvait donc pas du tout être raté ! Parmi les joueurs présents, ceux qui avaient quelques titres ou un bon statut avaient commencé à lisser leurs vêtements dans l’espoir de pouvoir grappiller un ou deux potions. Mais l’attention de Christine était complètement portée sur Nie Yan.

« C’est un honneur de vous rencontrer, Grand Erudit, non, Saint Nirvana Flame ! » Avait respectueusement dit Christine.

Ces simples mots avaient eu l’effet d’une bombe dans le magasin. Tout le monde avait alors regardé Nie Yan avec choc, incluant Crazy Magic et ses sbires.

Grand Erudit ? Saint ? C’est quoi ces titres de malade ?

Aucune des personnes présentes n’avait entendu ces titres auparavant, mais ils avaient tous parfaitement compris qu’ils étaient plus qu’élevés. Le système de hiérarchie dans Conviction était gravé dans la pierre. Si un Comte comme Christine était aussi respectueux envers Nirvana Flame, il était facile d’imaginer le statut qu’il possédait dans la Forteresse d’Hilton !

Crazy Magic avait serré les poings en entendant ça alors qu’une douleur suffocante lui prenait la poitrine. Il avait déjà deviné que le statut de Nirvana Flame était élevé en voyant le comportement d’Ignatius. Mais il était resté persuadé, dans toute sa naïveté, que leur différence de statut n’était pas aussi immense. Après tout, il était lui aussi un maître d’une énorme guilde de l’Empire Viridian !

Aucun autre maître de guilde ne pouvait faire comme Nirvana Flame et devenir la colonne vertébrale de sa guilde. En général, c’était la guilde qui apportait le prestige au maître de guilde. Mais dans le cas d’Asskickers United, c’était Nirvana Flame qui portait tout sur ses épaules. Il était l’origine même de sa légende !

Dans l’embuscade précédente, est-ce qu’Asskickers United avait réellement perdu ? Alliance of Mages et Divine Protectors avaient perdu plus de quatre fois le nombre de pertes d’Asskickers United. Et c’était après avoir subi une attaque surprise ! Même lui devait admettre qu’il était difficile d’appeler ça une victoire.

« Bonjour, Comte Christine. » Avait salué Nie Yan avec un léger hochement de tête.

L’attitude indifférente de Nirvana Flame face à un PNJ de ce statut avait, une fois de plus, choqué les joueurs présents. Il avait réellement parlé de manière aussi détachée à un PNJ de haut rang ?! Ses couilles devaient être de la taille du Mont Everest !

Christine avait alors échangé quelques mots avec lui, avant de se tenir quelques mètres derrière lui, son attitude des plus humbles.

Tout le monde attendait nerveusement de voir ce que Nirvana Flame allait bien pouvoir dire après ça. Mais une chose était certaine, ses paroles allaient rapidement faire le tour des forums !

« Faisons notre bataille finale dans le Royaume de la Mort de Karul. Crazy Magic, est-ce que tu acceptes mon défi ? » Avait froidement dit Nie Yan en regardant son adverse droit dans les yeux. C’était une provocation pure et simple !

Tout le monde avait alors cessé de respiré un instant en entendant ça. Le Royaume de la Mort de Karul n’était pas complètement inconnu de ces joueurs du fait des informations qui pouvaient être trouvés à son propos sur le site officiel. Dans la Forteresse d’Hilton se trouvait un mage errant capable d’utiliser la magie spatiale pour créer un mystérieux monde parallèle. Lorsque les joueurs avaient besoin d’une manière spéciale de régler leurs différends dans un combat à mort, ils pouvaient aller le trouver.

Le Royaume de la Mort avait ses propres règles. Les joueurs se voyaient téléporté à un certain point de la carte et avaient à la fois à affronter leurs adversaires, mais aussi l’environnement hautement hostile des lieux. En plus de ça, une mort dans le Royaume de la Mort de Karul signifiait la perte de cinq niveaux et de trois équipements avant une téléportation forcée, empêchant les résurrections.

Si la bataille était organisée entre deux groupes de 1.000 joueurs ou plus, elle avait alors 10 points d’intérêts. Un camp devait alors capturer tous les points et les occuper pendant toute une heure pour être considéré comme victorieux. C’était fait afin que des combats aient lieux près de ces points d’intérêts. Dans ce genre d’affrontement, le niveau individuel des joueurs était mis à rude épreuve, ainsi que les capacités de commandement, l’adaptabilité et la compréhension de ses environs.

Perdre cinq niveaux et trois équipements était quelque chose que la majorité des joueurs redoutaient plus que tout. A moins que ce soit une querelle extrême ou une haine absolue, quasiment personne n’osait avoir recours à ce genre de méthode.

Et là, dans le magasin, tous les regards étaient maintenant portés sur Crazy Magic, attendant nerveusement sa réponse.

En entendant les paroles de son rival, ce dernier avait senti un frisson glacial le parcourir. S’il acceptait le défi de Nirvana Flame pour un combat à 1.000 contre 1.000, Alliance of Mages n’avait tout simplement aucune chance de gagner. Même en grattant ses fonds de tiroirs, il ne pourrait jamais trouver 1.000 joueurs aussi bons individuellement que ceux d’Asskickers United. Mais s’il refusait le défi avec autant de témoins présents, il deviendrait la risée de tous une fois que la vidéo serait publiée sur internet !

« Quels sont tes termes… ? » Avait alors demandé Crazy Magic, prétendant qu’il était calme. Mais à l’insu de tous, il était en train de partager la vidéo en direct avec Cao Xu. Crazy Magic était un homme intelligent. Le Century Financial Group était son support financier. Cela voulait dire qu’il pouvait donner le choix de cette décision lourde à quelqu’un d’autre sans avoir à en assumer les conséquences.

Dans la Cité du Perdu, une petite ville de l’Empire Satreen, au sein d’une cathédrale dans le centre de la ville, Cao Xu était en train de regarder la vidéo qu’on lui avait envoyé en réfléchissant. Comme il avait décelé un potentiel de croissance énorme, il avait cherché à acquérir Asskickers United. Mais il avait essuyé un refus catégorique. Et comme il n’avait pas réussi à se l’approprier, s’il la laissait se développer dans son coin, elle pourrait devenir une épine dans son pied tôt au tard. C’était pour cela qu’il avait utilisé Victorious Return et Radiant Sacred Flame au début pour s’occuper d’elle, passant de quelques échauffourées à une véritable guerre totale. Mais contre toutes ses attentes, cela n’avait fait que la renforcer d’avantage, au point qu’elle avait rapidement saisi le contrôle de Calore, ruinant ses plans dans l’Empire Viridian et le forçant à abandonner ses investissements là-bas.

La croissance incroyable d’Asskickers United avait aussi attiré l’intérêt du Dragonsoar Financial Group et de World Bloc, un groupe qui n’avait jamais porté d’intérêts au monde du jeu vidéo et un tout nouveau joueur dans la cours des grands. Et plus le temps passait et plus ces deux groupes se développaient à travers cette guilde, repoussant doucement mais surement le Century Financial Group. La dissolution de Bloodlust Blades et les investissements massifs du Dragonsoar Financial Group avaient déjà causé la baisse d’un pourcent de la valeur des parts du Century Financial Group. Si Asskickers United continuait à gagner en puissance et qu’elle réussissait à avaler Alliance of Mages et Divine Protectors, les conséquences pourraient se révéler désastreuses.

La popularité de Conviction ne cessait d’augmenter avec chaque jour qui passait. C’était un énorme morceau de viande bien juteux et personne ne voulait laisser sa part. Naturellement, Cao Xu n’était pas du genre végétarien non plus. C’était pourquoi il en était venu à devenir un adversaire absolu d’Asskickers United. Ce monde virtuel était juste trop petit pour lui et Nirvana Flame !

En entendant la provocation de ce dernier dans la vidéo de Crazy Magic, la main de Cao Xu qui tenait son verre s’était soudain arrêtée de bouger. Il avait pris une grande respiration pour se calmer. CE gamin était vraiment sans pitié. En proposant une bataille dans le Royaume de la Mort de Karul, cela forcerait les deux opposants à avoir le même nombre d troupes. Et de ce point de vue-là, aucune guilde ne pouvait arriver à la cheville d’Asskickers United. C’était pratiquement comme demander à son adversaire de sacrifier ses troupes. Mais la situation était telle que si Crazy Magic refusait et que cela s’apprenait, Alliance of Mages perdrait tout prestige et toute crédibilité.

De retour dans le magasin, Nie Yan avait souri avec moquerie en entendant la question de Crazy Magic. Il savait que ce n’était que pour trouver une raison de refuser le défi sans perdre la face. Alliance of Mages n’avait aucun moyen de gagner contre Asskickers United à nombre égal.

« Asskickers United et Alliance of Mages avec 3.000 joueurs de chacun côté dans le Royaume de la Mort. Et si Alliance of Mages sent que ses forces sont trop justes pour cela, elle est autorisée à demander de l’aide à ses alliées. Quant aux termes du pari, à l’exclusion de la forteresse principale, le vainqueur à le droit d’annexer cinq forteresses de son choix au perdant. Qu’en penses-tu ? Est-ce vous acceptez ce défi, toi et tes pourceaux ? » Avait demandé Nie Yan sur un ton grossier et provocant.

La dizaine de joueurs aux côtés de Crazy Magic avaient commencé à serrer les poings en entendant ça et avaient même commencé à vouloir faire jouer de leurs lames pour donner un aperçu de leurs pensées à Nirvana Flame.

Mais Crazy Magic ne pensait pas aux insultes qu’il venait d’entendre. Il était toujours en pleine hésitation. Si Alliance of Mages acceptait, les conséquences seraient inimaginables. C’était pourquoi il attendait toujours la réponse de Cao Xu alors que tout le monde ne cessait de le fixer du regard.

« Je pense qu’Alliance of Mages a peur. »

« Je pense aussi. A nombre égal des deux côtés ? Personne ne peut gagner sous ces conditions face à Asskickers United. Si j’étais Crazy Magic, je baisserai la tête avec honte mais je refuserais quand même. »

Les observateurs neutres étaient de nouveau en train de discuter entre eux.

« Chef, on attend tes ordres. Mais sache que si tu acceptes, même si on sait que la défaite est inévitable, on donnera tout pour notre honneur. Par contre, si tu refuses, je ne sais pas pour les autres, mais je n’oserais plus rester au sein d’Alliance of Mages. Si c’est le cas, autant dissoudre la guilde. » Avait dit un Prêtre. Il était le meilleur Prêtre de la guilde, Carefree Maple Sky. Autant dire que sa parole avait un certain poids au sein de la guilde.

« Il a raison, chef ! Je préfère mourir au combat que de vivre dans la honte ! » Avait ajouté un autre joueur. Il s’agissait de l’élite d’Alliance of Mages qui venait de donner son opinion. Contrairement aux joueurs ordinaires, ils mettaient leur honneur au-dessus de tout !

Cao Xu n’avait toujours pas répondu. Crazy Magic trouvait de plus en plus difficile de respirer sous cette pression. S’il acceptait sans l’aval du Century Financial Group, il était quasi certain de perdre. S’il refusait, toute sa guilde risquerait de s’effondrer d’après ce qu’il pouvait entendre de ses meilleurs éléments.

C’était une situation perdante dans tous les cas, et cela lui avait été offert par Nirvana Flame en à peine quelques mots !

Les derniers articles par AlthanMaiel (tout voir)
Rebirth - Chapitre 525
Rebirth - Chapitre 527

Related Posts

10 thoughts on “Rebirth – Chapitre 526

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com