Rebirth - Chapitre 53
Rebirth - Chapitre 55

Et un petit Rebirth comme il faut đŸ˜‰

 

 

Rebirth – Chapitre 54 : Le Roi des TrĂ©ants

 

Yu Lan avait regardĂ© vers Nie Yan qui se tenait tranquillement avec un air de dire que cela ne le concernait en rien. Elle commençait Ă  peser toutes les faveurs qu’elle cumulait envers lui. Si cela continuait comme cela, cela atteindrait un niveau si Ă©levĂ© qu’elle ne pourrait pas le rembourser.

« Yao Yao, remercie Nirvana Flame en notre nom Ă  tous. Nous n’aurions jamais Ă©tĂ© capable de mettre la main sur ce genre d’équipements si ce n’est pour sa prĂ©sence. Â» Avait suggĂ©rĂ© Yu Lan. En y repensant, les conditions de Nie Yan pour participer au raid n’étaient pas du tout excessives.

« Hmm. Â» Avait rĂ©pondu la demoiselle en hochant la tĂȘte. Elle s’était ensuite rendue aux cĂŽtĂ©s du jeune homme, ses yeux examinant l’expression de celui-ci.

« Pourquoi viens-tu me voir ? Â» Avait demandĂ© Nie Yan avec un sourire en voyant la jeune fille.

« Nous allons prendre la targe. Cela ne te dĂ©range vraiment pas de la perdre ? Â» Avait-elle demandĂ© avec un sourire d’oĂč apparaissaient des fossettes.

La pulsation de Nie Yan avait accĂ©lĂ©rĂ© en voyant ce sourire enchanteur. Cependant, lorsqu’il avait pensĂ© Ă  Xie Yao, il avait immĂ©diatement repris ses esprits.

« Ce n’est qu’une targe. Tu penses vraiment que je suis aussi radin ? En tout cas, je suis dĂ©jĂ  assez satisfait avec ce que j’ai obtenu jusque-lĂ . Et j’ai le droit de prendre tous les drops utiles que je veux ainsi que le Joyaux de Chuteplume du Roi des TrĂ©ants. Lorsque nous sommes entrĂ©s dans ce donjon, n’avez-vous pas tous fait des efforts, vous aussi ? Je ne peux dĂ©finitivement pas finir le donjon tout seul. Â»

« Eh bien, c’est que cette targe vaut beaucoup d’argent. Mon capitaine veut que je te remercie au nom de toute l’équipe et d’elle-mĂȘme. Â»

« Oh ? Â» Avait-il rĂ©pondu en regardant Yu Lan. Elle Ă©tait grande, fine, et avait une silhouette voluptueuse qui pourrait ĂȘtre considĂ©rĂ©e comme parfaite. Avec quelques sourires en plus sur son visage, elle aurait pu ĂȘtre considĂ©rĂ©e comme une dĂ©esse. De plus, de mĂ©moire, elle Ă©tait trĂšs fiĂšre. Il devait ĂȘtre rare de sa part de baisser la tĂȘte face Ă  quelqu’un.

Quant Ă  ce qu’il savait d’elle, il se souvenait essentiellement d’une histoire oĂč un joueur avait pris quelques libertĂ©s avec elle et elle avait ripostĂ© en se dĂ©chaĂźnant sur le pauvre hĂšre, le tuant en boucle jusqu’à ce qu’il retombe niveau 0. A l’époque, la seule pensĂ©e qui avait traversĂ© la tĂȘte de Nie Yan Ă©tait qu’elle Ă©tait plutĂŽt effrayante. Mais cela dit, elle ne lui avait jamais laissĂ© la moindre mauvaise impression. A part pour l’occasionnel coup d’Ɠil Ă  sa silhouette de rĂȘve, il n’avait jamais eu d’opinion marquĂ© Ă  son encontre. Il n’avait pas non plus rĂ©ellement discutĂ© avec elle et au final, ils n’étaient restĂ©s que des connaissances.




Avec le nouvel Ă©quipement les propulsant en avant, les membres du groupe avaient rapidement nettoyĂ© les monstres du donjon, particuliĂšrement avec Plain Boiled Water qui fonçait dans le tas tel un mur indestructible. Nie Yan et les autres avaient fait un dĂ©tour avant de se diriger vers un petit chemin qui contenait 5 TrĂ©ants. Peu de temps aprĂšs s’ĂȘtre dĂ©barrassĂ© de ces brindilles mouvantes, un autre Livre de Sort de Soin Mineur Ă©tait apparu, exactement comme l’avait dit Nie Yan. GrĂące Ă  cela, ils avaient maintenant 3 PrĂȘtres pouvant soigner dans le groupe.

Au fur et Ă  mesure de leur progression, les TrĂ©ants se faisaient Ă©liminer de plus en plus vite. Finalement, ils Ă©taient entrĂ©s dans une zone profondĂ©ment enfouie dans la forĂȘt. Cela faisait un moment que la vĂ©gĂ©tation environnante Ă©tait bien plus Ă©parse et que les TrĂ©ants se faisaient plus rare, et mĂȘme les insectes et petits animaux semblaient avoir disparus.

« Nous y sommes presque. MĂ©fiez-vous des lianes Ă  vos pieds. Â» Avait prĂ©venu Nie Yan en redoublant de prudence. Il se dĂ©plaçait Ă  l’avant du groupe, ouvrant le passage libre de tous piĂšges. Alors que l’équipe se dirigeait vers le centre de la forĂȘt, deux lianes qui jusque-lĂ  Ă©taient restĂ©es inertes sur le sol, s’étaient jetĂ©es sur Nie Yan.

D’un simple pas chassĂ©, il les avait Ă©vitĂ©s tout en prenant sa dague en garde inversĂ©e.

{Slash !}

Les deux lianes s’étaient Ă©crasĂ©es au sol, coupĂ©es en deux.

Les personnes dans son dos avaient aussi souffert de quelques attaques similaires, cependant, du fait de leur nombre important, ils s’en Ă©taient sortis sans dommages. AprĂšs tout, mĂȘme si l’un d’entre eux se retrouvait emprisonnĂ©, les autres pourraient rapidement le dĂ©livrer et le soigner.

AprĂšs ĂȘtre passĂ© Ă  travers une clairiĂšre, Nie Yan et son groupe avaient enfin pu observer le Roi des TrĂ©ants. Il ressemblait Ă  un immense arbre de plus de dix mĂštres de haut et plusieurs mĂštres de large. Autant dire, bien plus grand qu’un TrĂ©ant classique. Ses feuilles et ses branches emplissaient le ciel entier et projetaient une ombre gigantesque dans toute la zone. Cependant, sa caractĂ©ristique principale Ă©tait son Ă©corce noire recouvrant tout son corps.

A leur approche, il s’était Ă©veillĂ©, ouvrant des yeux qui lançaient un regard diabolique.

Roi des TrĂ©ants (Seigneur) : Niveau 5

HP : 10.000/10.000

« C’est un monstre de rang Seigneur ! Â» S’était Ă©criĂ© Dusk sur un ton choquĂ©. Le Roi des TrĂ©ants n’avait Ă©tĂ© qu’un rang Elite lorsqu’il avait fait le donjon avec son groupe. Non seulement cette version en face de lui avait plus de HP, elle Ă©tait aussi d’un rang supĂ©rieur !

Sans la FlĂ»te d’Einpat et son effet incroyable, mĂȘme le groupe d’élite d’Holy empire serait incapable de le vaincre, ni-mĂȘme de lui rĂ©sister !

« Tout le monde, prĂ©parez-vous et mettez-vous en formation. Attendez que le tank engage avait d’y aller. Pas besoin d’ĂȘtre anxieux. Écoutez juste mes directives. Â» Avait rassurĂ© Nie Yan avant de se jeter dans le combat.

Il s’était alors arrĂȘtĂ© en entrant dans la portĂ©e du Roi des TrĂ©ants.

« MisĂ©rables humains ! Pour avoir osĂ© profaner mon territoire
 MOURREZ ! Â» Avait rugit l’arbre sacrĂ© en frappant violemment avec ses branches en direction de Nie Yan.

{BOOM !}

Dans un fracas incroyable, la branche s’était Ă©crasĂ©e au sol, laissant une Ă©norme marque sur son passage. Cependant, Nie Yan avait rĂ©ussi Ă  faire une roulade en dehors de la zone d’effet.

A ce moment, il avait commencĂ© Ă  courir en contournant l’arbre, Ă©vitant les attaques puissantes du Roi des TrĂ©ants.

{Voom !}

Alors qu’il courrait, une attaque horizontale s’était dirigĂ©e vers lui par l’arriĂšre, balayant tout sur son passage. D’un mouvement fluide, Nie Yan avait pu l’esquiver d’un cheveu alors que le vent passait sur son visage et que la branche Ă©paisse le survolait.

Un peu plus et je me serais fait arracher la tĂȘte par cette attaque.

En se relevant, il s’était enfuit dans l’autre direction. Bien que le Roi des TrĂ©ants possĂšde une puissance herculĂ©enne, pendant tout ce temps, il n’avait pas rĂ©ussi Ă  atteindre sa cible une seule fois.

Un groupe moyen aurait probablement envoyĂ© son tank principal en premier, la FlĂ»te d’Einpat en main, afin de pouvoir rĂ©sister aux coups du boss. Cependant, ils auraient nĂ©gligĂ© un point en faisant ça. Les tank, comme leur nom l’indique, Ă©taient aussi bons en dĂ©fense qu’ils Ă©taient lents en esquive. Incapables d’esquiver les coups du Roi des TrĂ©ants qui avaient des effets repoussants, ils n’auraient eu aucune chance d’atteindre le tronc de l’arbre Ă  temps. Cependant, si un autre joueur essayait d’attirer l’attention pour que le tank puisse se positionner, il mourrait au premier coup qu’il prendrait.

Les mouvements de Nie Yan semblaient Ă©tranges lorsqu’il esquivait les coups, et Ă  chaque fois, le groupe entier pensait qu’il allait mourir, juste avant qu’il n’esquive Ă  un cheveu prĂšs grĂące Ă  une roulade, un saut ou un pas chassĂ©. Il semblait plus effrayĂ© que blessĂ© alors qu’il survivait Ă  chaque Ă©change.

Dusk, cependant, Ă©tait choquĂ© en voyant les actions de Nie Yan. Putain de merde ! Il peut mĂȘme faire ça ?! Quel putain de Voleur divin ! Il commençait inconsciemment Ă  comparer Nie Yan aux autres Voleurs de Holy Empire. C’était Ă  regret qu’il s’était rendu compte que pas un seul ne lui arrivait Ă  la cheville ! Si le moindre d’entre eux avait moitiĂ© moins de talent que Nie Yan, il serait dĂ©jĂ  incroyable !

Du point de vue de Nie Yan, les attaques du Roi des TrĂ©ants Ă©taient lentes et prĂ©dictibles. Chaque attaque lui donnait plus d’une seconde pour rĂ©agir. C’est pourquoi Ă©viter ces attaques n’était vraiment pas un problĂšme.

C’était simple et particuliĂšrement facile, comme si on demandait Ă  un adulte de faire un devoir de math d’un CM2.

AprĂšs s’ĂȘtre assurĂ© que l’aggro du boss Ă©tait complĂštement sur lui, il avait donnĂ© un ordre dans le chat de groupe.

[Plain Boiled Water, prends la tĂȘte et engage le boss. Le reste des premiĂšres lignes, vous le suivez aprĂšs. La ligne arriĂšre, sous aucun prĂ©texte vous ne vous approchez Ă  moins de 30 mĂštres du boss !]

Plain Boiled Water s’était prĂ©cipitĂ© sur le Roi des TrĂ©ants. Comme le boss Ă©tait complĂštement obnubilĂ© par Nie Yan, notre guerrier tĂ©mĂ©raire s’était rapidement rapprochĂ© du tronc. Il avait alors frappĂ© avec un Coup de Bouclier suivi d’un Coup HĂ©roĂŻque.

-36

-52

« Putain, ! Il a vraiment une dĂ©fense monstrueuse ! Â»

MĂȘme avec la FlĂ»te d’Einpat qui rĂ©duisait ses stats de moitiĂ©, ses attaques n’infligeaient pas plus que Ă§a !

Peu de temps aprĂšs que Plain Boiled Water n’ait commencĂ© son assaut, les autres combattants au corps Ă  corps avaient encerclĂ©s le roi de la forĂȘt.

Sous les assauts rĂ©pĂ©tĂ©s du tank principal, l’aggro du boss avait rapidement dĂ©rivĂ© de Nie Yan vers lui.

[Mages ! Attaquez !] Avait dit Nie Yan, voyant une pluie de sorts s’envoler Ă  la fin de sa phrase.

{Bang ! Bang ! Bang !}

En moyenne des dĂ©gĂąts aux alentours de 10-20 apparaissaient, certains Ă©tant mĂȘme des ‘Raté’. Cependant, deux d’entre eux frappaient entre 30 et 40. Il s’agissait bien entendu de Dusk et de Tang Yao.

Le set de Sombrehiver de Dusk et le set du Chasseur Flamboyant de Tang Yao venaient tous les deux de la ForĂȘt des Flammes Noires. C’est pourquoi leurs dĂ©gĂąts dans ce donjon infĂ©rieur Ă©taient plutĂŽt dĂ©cents.

AlthanMaiel
Les derniers articles par AlthanMaiel (tout voir)
Rebirth - Chapitre 53
Rebirth - Chapitre 55

Related Posts

7 thoughts on “Rebirth – Chapitre 54

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com