Rebirth - Chapitre 52
Rebirth - Chapitre 54

Et voici votre chapitre bonus de changement de programme ! 

Je vous dis Ă  dimanche pour un prochain ICDS et bonne lecture đŸ˜‰

 

Rebirth – Chapitre 53 : Targe de QualitĂ© SupĂ©rieure

 

« Hmmm, Oh ça ? C’était rien. Je leur ai juste parlĂ© en langue draconique et ils m’ont pris pour un vrai dragon. Les elfes noirs ont Ă©tĂ© les esclaves des dragons durant l’Ère Sombre. MĂȘme maintenant, leur sociĂ©tĂ© considĂšre qu’ils sont toujours les serviteurs des dragons, ce qui explique leur comportement effrayĂ© et respectueux envers moi. GrĂące aux informations qu’ils ont fournis, j’ai aussi reçu une quĂȘte dĂ©rivĂ©e donc il faudra que j’aille la rendre une fois qu’on rentrera en ville. Â» Avait rĂ©pondu Nie Yan.

« La langue draconique ? Quand est-ce que tu as appris la langue des dragons ? Â» Avait continuĂ© Ă  demander Yao Yao. Nie Yan semblait encore avoir quelques surprises Ă  rĂ©vĂ©ler les unes aprĂšs les autres.

« Ouais, j’ai entendu dire qu’elle Ă©tait trĂšs rare. Â» Avait rajoutĂ© Tang Yao. Son frĂšre devenait de plus en plus incroyable. MĂȘme la langue des dragons Ă©tait Ă  sa portĂ©e !

Au mĂȘme moment, les yeux de Dusk brillaient d’une lueur incroyable en pensant Ă  une certaine possibilitĂ©. Est-ce que la capacitĂ© de Nie Yan Ă  parler le draconique n’était pas liĂ©e Ă  l’attaque du dragon sur la ville de Link ?

Ce dernier avait aussi rĂ©alisĂ© que cette information pourrait conduire Ă  ce genre de suspicion et s’était retournĂ© vers Dusk. En voyant l’expression du joueur d’Holy Empire, il pouvait dire que l’idĂ©e ne lui avait pas Ă©chappĂ©.

« Hier, pour tout dire. Je suis accidentellement tombĂ© dans un ravin oĂč j’ai trouvĂ© un vieux livre. Lorsque j’ai tournĂ© les pages, j’ai dĂ©couvert qu’il s’agissait en rĂ©alitĂ© d’un ancien relevĂ© historique de plusieurs Ă©vĂšnements des anciennes Ăšres. Avant de m’en rendre compte, j’ai reçu une annonce selon laquelle j’avais appris la Langue Draconique, la Langue des GĂ©ants Kasate et l’Ancien Commun. AprĂšs quoi un dragon est apparu et m’a pourchassĂ© alors que je rĂ©ussissais Ă  m’échapper par chance. Â» Avait rĂ©pondu Nie Yan d’un ton dĂ©tachĂ©.

Cette explication Ă©tait spĂ©cifiquement destinĂ©e Ă  Dusk. Il sentait que donner une version lĂ©gĂšrement altĂ©rĂ©e de la vĂ©ritĂ© serait mieux que de rĂ©vĂ©ler la vĂ©ritĂ© sur le Chapitre de Courage.

Dusk avait, bien Ă©videmment, acceptĂ© cette explication sans broncher. AprĂšs tout, il savait qu’il n’était pas bon de fourrer son nez dans les secrets des autres, surtout lorsqu’on essayait de crĂ©er des liens.

« Pour tout vous dire, apprendre de nouvelles langues n’est pas si difficile que ça. Rendez-vous Ă  la bibliothĂšque lorsque votre niveau sera plus Ă©levĂ© et si vous payez 1 piĂšce d’or, vous pourrez apprendre l’Ancien Commun. Aussi, si vous allez dans une bibliothĂšque appartenant aux GĂ©ants, vous pourrez apprendre le GĂ©ant Kasate aprĂšs avoir payĂ© 3 piĂšces d’or. Â»

« Comme sais-tu tout ça ? Â» Avait demandĂ© Dusk avec stupeur.

« Va Ă  la librairie et vois par toi-mĂȘme. Parcours quelques livres et tu auras une meilleure comprĂ©hension du continent d’Atlanta. Il y a aussi plusieurs livres relatifs aux diffĂ©rentes classes. Si l’un de vous rĂ©ussi Ă  tous les lire, je peux garantir qu’il deviendra un expert. Â»

« Heiiin ? Bordel mais qui va Ă  la bibliothĂšque ? Une bibliothĂšque entiĂšre a tellement de livres ! MĂȘme si tu prends une Ă©tagĂšre complĂšte au hasard, il y a plus d’un million de caractĂšres ! Si je devais lire chaque recueil concernant chaque classe dans ce genre d’endroit, cela me prendrait un mois au bas mot ! Qui a autant de temps libre ? Â»

« Ouais ! Qui a le temps de lire ces livres Ă©pais ? Â»

Dans sa vie passĂ©e, Nie Yan avait souvent souffert de contrecoups lorsqu’il jouait Voleur et il avait ainsi dĂ©veloppĂ© un intĂ©rĂȘt pour la lecture. AprĂšs avoir passĂ© plus d’un mois Ă  lire Ă  la bibliothĂšque, il n’avait pas pu s’empĂȘcher d’admirer l’histoire du continent d’Atlanta ainsi que certaines histoires et nouvelles. De l’origine des classes jusqu’aux biographies des Voleurs lĂ©gendaires et leurs capacitĂ©s, il avait tout lu sans en rater un mot. GrĂące Ă  sa mĂ©moire exceptionnelle, il avait obtenu de nombreuses rĂ©vĂ©lations concernant sa classe. AprĂšs plusieurs annĂ©es passĂ©es Ă  amĂ©liorer ses compĂ©tences, il avait fini dans le top 50 des Voleurs et Ă©tait devenu plus ou moins cĂ©lĂšbre.

« J’ai juste un peu lu moi-mĂȘme. Les biographies sont vraiment bien Ă©crites. Â» Avait-il rĂ©pondu avec un sourire.

En entendant ça, les autres avaient Ă©tĂ© comme frappĂ©s par la foudre. Ils avaient passĂ© leur temps Ă  combattre et Ă  chasser des monstres pour gagner de l’expĂ©rience depuis l’ouverture du serveur, leur permettant d’atteindre leur niveau actuel et pourtant, Nie Yan avait quand mĂȘme le temps de flĂąner Ă  la bibliothĂšque ?! Dusk, en pensant au fait qu’il avait refait un personnage et en sachant que quelques jours plus tĂŽt, il avait Ă©tĂ© niveau 0, avait Ă©tĂ© le plus surpris d’entre eux.

La plupart des membres de l’équipe avaient alors soupirĂ© profondĂ©ment, n’ayant plus le cƓur de s’étonner de quoi que ce soit.

« Qui sait quel genre de rĂ©compense tu vas recevoir aprĂšs avoir rendu la quĂȘte ! Â» S’était exclamĂ© Plain Boiled Water, exprimant ainsi la pensĂ©e du groupe entier. Au final, ce sujet Ă©tait celui qui importait le plus Ă  tout le monde
 Les rĂ©compenses de quĂȘtes.

« C’est quoi cette flĂ»te que les elfes t’ont donnĂ© juste avant ? Â»

« C’est un objet de quĂȘte nommĂ© FlĂ»te d’Einpat. Il faudra qu’on la rende au Gardien avant de partir. Â» Avait rĂ©pondu Nie Yan en partageant les propriĂ©tĂ©s avec tout le monde, ce qui avait provoquĂ© une nouvelle vague d’étonnement. Ses propriĂ©tĂ©s Ă©taient juste incroyables ! Si elle pouvait ĂȘtre utilisĂ©e en dehors du donjon, chaque joueur deviendrait fou en la voyant.

Cependant, Nie Yan n’avait pas de sentiment de perte en pensant qu’il fallait la rendre du fait qu’il avait dĂ©jĂ  le Chapitre de Courage.

« Aaaah ! Quel dommage ! Pourquoi il faut qu’on la rende au PNJ ? Â»

La plupart des membres du groupe étaient déçus.

Nie Yan avait ouvert le menu d’échange afin de la donner Ă  Plain Boiled Water. En tant que tank principal du groupe, il serait Ă  mĂȘme de l’utiliser au maximum de son potentiel.

« Foutreciel ! J’ai plus de 700 HP ! MĂȘme si c’est le Roi des TrĂ©ants, je n’ai pas Ă  avoir peur ! Â» S’était exclamĂ© ce dernier en Ă©quipant l’objet. (NdT : Ouais, moi je vous balance des Foutreciel comme ça, au calme !)

« Ne sous-estime pas le Roi des TrĂ©ants en SpĂ©cialiste. Cette chose est vraiment difficile Ă  gĂ©rer. Attends de voir. BientĂŽt tu regretteras d’avoir dit ça. Â» Avait rĂ©pondu Nie Yan avec un sourire, donnant l’effet d’une douche froide Ă  Plain Boiled Water. Il avait ensuite continuĂ©.

« Comme nos PrĂȘtres n’ont pas encore pu apprendre RĂ©surrection, nous aurons moins de mal si deux d’entre eux ont Soin Mineur. Je connais un autre endroit qui nous permettra d’en obtenir un exemplaire. C’est lĂ  que nous allons en suivant. Â»

« C’est une blague, hein ? Le Roi des TrĂ©ants est vraiment si difficile que ça en SpĂ©cialiste ? Â» Avait demandĂ© notre cher tank avec un air dĂ©sabusĂ©.

AprĂšs tout, il n’avait jamais fait face Ă  ce boss dans cette difficultĂ© auparavant. Il s’était immĂ©diatement reconcentrĂ© aprĂšs avoir entendu l’avertissement de Nie Yan.




Depuis le moment oĂč ils Ă©taient entrĂ©s dans le donjon jusqu’à maintenant, les profits que le groupe avaient amassĂ© avaient surpassĂ© les attentes de tout le monde. MĂȘme sans compter les objets que Nie Yan avait gardĂ© suite Ă  son accord avec eux, ils avaient tout de mĂȘme rĂ©coltĂ© des quantitĂ©s incroyables de richesses. Dans leur tĂȘte et dans leur cƓur, ils pensaient tous que ça serait merveilleux que Nie Yan puisse rester avec eux pour leur faire traverser des donjons encore et encore, mais ce rĂȘve Ă©tait vouĂ© Ă  ne rester qu’un rĂȘve. Il n’avait jamais dit qu’il rejoindrait leur Ă©quipe pour commencer, et dĂšs le dĂ©but, il avait annoncĂ© que ce serait le premier et dernier donjon qu’il ferait avec eux. En y repensant, chacun avait eu une flamme de colĂšre Ă  l’encontre de Chen Bo. Pourquoi est-ce qu’il avait dĂ» chercher des noises Ă  Nie Yan ?! Au dĂ©part, ils avaient tous eu une mauvaise impression de Nie Yan en le voyant torturer Chen Bo jusqu’à ce qu’il quitte le groupe. AprĂšs tout, Chen Bo faisait partie du groupe alors que Nie Yan Ă©tait un Ă©tranger et les actions de ce dernier avaient Ă©tĂ© vraiment excessives. Et pourtant maintenant, ils Ă©taient tous de tout cƓur avec Nie Yan.

Ayant obtenu la FlĂ»te d’Einpat, Plain Boiled Water Ă©tait devenu un vĂ©ritable mur d’acier. Avec un PrĂȘtre lui lançant des Soins Mineurs depuis les lignes arriĂšres, il Ă©tait devenu capable de contenir 5 TrĂ©ants en mĂȘme temps, seul. AprĂšs l’obtention de la flĂ»te, la forĂȘt Ă©tait devenue une balade dans un parc.

Alors qu’ils progressaient Ă  une vitesse impressionnante, les Ă©quipements obtenus ne cessait de s’accumuler. Ils avaient obtenu un autre Livre de Sort de Soin Mineur et deux piĂšces d’équipement de rang Argent. L’un d’eux Ă©tait une paire de gants pour Voleurs, qui avait naturellement fini dans les mains de Nie Yan. Ces gants augmentaient la Force de 3 et la Perception de 2. L’autre piĂšce d’équipement n’était autre qu’une targe qui augmentait la DĂ©fense de 15% et le Physique de 5. Lorsque le bouclier Ă©tait tombĂ©, tout le monde l’avait regardĂ© avec choc car c’était la premiĂšre fois qu’un bouclier d’une telle qualitĂ© apparaissait devant eux.

Les targes Ă©taient fondamentalement diffĂ©rentes des boucliers normaux. Leur DĂ©fense Ă©tait gĂ©nĂ©ralement infĂ©rieure Ă  celle des boucliers rĂ©guliers, mais leur faible poids permettait aux joueurs de ne pas ĂȘtre autant gĂȘnĂ© dans leurs mouvements. C’est pour cela que les targes avec une grosse dĂ©fense Ă©taient vu comme des articles de luxe sur le marchĂ© et leurs prix pouvaient atteindre des sommes incroyables.

« Putain ! MĂȘme la targe qu’on a obtenue dans la ForĂȘt des Flammes Noires n’était pas aussi bonne que celle-lĂ  ! Â» S’était exclamĂ© Dusk en ouvrant les yeux en grand. Quel genre de taux de drop avait un donjon en SpĂ©cialiste ?! Les bons Ă©quipements ne cessaient d’apparaĂźtre les uns aprĂšs les autres alors qu’ils se dirigeaient vers le boss. Cela ne l’avait pas dĂ©rangĂ© d’avoir passĂ© son tour sur les prĂ©cĂ©dents Ă©quipements, car ils n’étaient que de rang Bronze. Mais Ă  prĂ©sent, cette targe Ă©tait devenue un prĂ©cieux butin Ă  ses yeux.

« Si vous ĂȘtes prĂȘt Ă  la vendre, je peux vous garantir que mon capitaine sera prĂȘt Ă  l’acheter 10 piĂšces d’argent ou plus ! Â»

Tout le monde ici prĂ©sent comprenait parfaitement ce que signifiait la prĂ©sence d’un tank avec un bon bouclier. Un tank Ă©tait capable de rĂ©sister Ă  un boss, assurant ainsi la survie de toute l’équipe. C’est pourquoi les Ă©quipements pour ce genre de joueurs avec beaucoup de dĂ©fense Ă©taient extrĂȘmement prĂ©cieux et valaient de grosses sommes Ă  l’hĂŽtel des ventes. Les enchĂšres sur ce genre d’équipement pouvaient atteindre des records. Cependant, mĂȘme ainsi, ces Ă©quipements Ă©taient souvent la proie des groupes d’élites des grosses guildes.

« On ne prĂ©voit pas de vendre cette targe ! Â» Avait dit Yu Lan en aspirant l’air comme si elle allait venir Ă  en manquer. Cette targe signifiait qu’elle et son groupe pourraient dans le futur dĂ©fier des donjons plus difficiles sans l’aide de Nie Yan. Sans mĂȘme parler de 10 piĂšces d’argent, mĂȘme pour 20 piĂšces d’argent, elle ne la vendrait pas.

Les derniers articles par AlthanMaiel (tout voir)
Rebirth - Chapitre 52
Rebirth - Chapitre 54

Related Posts

6 thoughts on “Rebirth – Chapitre 53

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com