Rebirth - Chapitre 68
Rebirth - Chapitre 70

Et voici votre chapitre de rebirth du dimanche.

Je sortirais le second plus tard dans la semaine. Bonne lecture đŸ˜‰

 

 

Rebirth – Chapitre 69 : L’Ombre de Sulgata

 

L’acte de gĂ©nĂ©rositĂ© de Nie Yan s’était avĂ©rĂ© effectif et il avait rĂ©ussi Ă  capturer la loyautĂ© du jeune apprenti Alchimiste, bien que sa façon de dĂ©penser sans compter avait aussi beaucoup pesĂ© dans la balance. Plus il investirait dans Bird et plus il rĂ©ussirait Ă  le lier, lui rendant la tĂąche de partir de plus en plus difficile. Si Bird finissait par vraiment vouloir partir de son cĂŽtĂ©, il aurait Ă  payer un montant exorbitant, et considĂ©rant sa situation actuelle, il Ă©tait plus ou moins impossible pour lui de s’échapper maintenant. Autrement dit, Nie Yan avait atteint son objectif.

A la fin de sa pause shopping pour Bird, il avait dĂ©pensĂ© environ dix piĂšces d’argent en recettes, formules, ingrĂ©dients et Ă©quipements, remplissant les cinq sacs qu’il venait d’acheter.

« Tiens, utilise ça pour l’instant. MĂȘme si je ne suis pas aux alentours, concentre-toi sur l’amĂ©lioration de tes capacitĂ©s. Â» Avait dit Nie Yan. Ces ingrĂ©dients seraient normalement suffisants pour que Bird ne s’ennuie pas avant un moment.

Les sacs plein Ă  craquer d’herbes en tout genre avaient vraiment touchĂ© Bird en plein cƓur. Peu importait Ă  quel point il pensait ĂȘtre un idiot, il pouvait voir que ces ingrĂ©dients Ă©taient suffisant pour le faire passer Alchimiste Junior. Son expĂ©rience avec Nie Yan aprĂšs sa rupture avec Dark Hero lui donnait l’impression qu’une main tendue l’avait sorti de l’enfer pour l’emmener au ciel. A plusieurs moments, il avait mĂȘme cru qu’il Ă©tait en train de rĂȘver.

« Tu m’as montrĂ© tellement de gentillesse
 Je ne sais vraiment pas comment je pourrai te rendre la pareille. Donc pour le moment, je vais simplement te dire merci. Â» Avait-il dit, sa voix tremblant de gratitude.

« Assez avec ça, on se croirait dans une comĂ©die romantique. Ce n’est pas comme si je t’avais recrutĂ© uniquement par gentillesse, il y a un but aussi. Aussi longtemps que tu me ramĂšneras de l’argent en tant que MaĂźtre Alchimiste ou mĂȘme Grand MaĂźtre, tu pourras te considĂ©rer comme me rendant la pareille. Â» Avait rĂ©pondu Nie Yan, lui faisant un geste pour lui dire d’arrĂȘter de le remercier. Il n’avait pas pu s’empĂȘcher de se poser une question concernant un certain problĂšme. AprĂšs ĂȘtre revenu dans le passĂ©, c’était la premiĂšre fois qu’il changeait rĂ©ellement l’histoire. Sans le support de Victorious Return, est-ce que le Roi de l’Alchimie, Bird, deviendrait quand mĂȘme un Grand MaĂźtre Alchimiste ? A ce moment, il ne pouvait pas ĂȘtre certain, comme la rĂ©ponse n’était pas claire. Il ne pouvait qu’essayer de son mieux de rendre cela possible. AprĂšs tout, tout investissement contenait un risque.

« Maintenant que tout est rĂ©glĂ©, va amĂ©liorer tes compĂ©tences d’alchimie. Il me reste encore plein de choses Ă  faire. Â»

« Compris, chef ! Dans ce cas, j’y vais. Â» Avait rĂ©pondu Bird. S’il finissait par ne montrer aucuns rĂ©sultats aprĂšs avoir fait dĂ©penser autant d’argent Ă  Nie Yan, il n’aurait clairement plus de dignitĂ©. Passer d’une rupture avec une guilde Ă  se faire ramasser par un Ă©tranger, une braise d’espoir avait rĂ©ussi Ă  percer Ă  travers les cendres de sa vie. Aussi longtemps qu’il le pourrait, il ferait en sorte de transformer cette braise en brasier ardent !

Il avait exprimé une fois de plus sa gratitude avant de partir.




Nie Yan s’était arrĂȘtĂ© un moment en rĂ©flĂ©chissant. La chance de cette rencontre Ă©tait Ă©quivalente au fait d’avoir trouvĂ© une gemme sur le sol. MĂȘme si Bird ne pouvait pas atteindre le niveau de Grand MaĂźtre, rien qu’atteindre le niveau de MaĂźtre ne serait pas une si grande perte.

Il avait prĂ©vu de lentement rassembler des gens pour qu’ils servent ses intĂ©rĂȘts dans le futur. Le Roi de l’Alchimie Bird de son temps original Ă©tait devenu le premier parmi ces individus Ă  se faire recruter.

AprĂšs ĂȘtre revenu dans le passĂ©, Nie Yan avait Ă©tĂ© rempli d’une ambition sauvage et gigantesque. Etablir son propre groupe d’élite, acquĂ©rir un magasin d’alchimie, recruter un MaĂźtre Tailleur
 Il y avait tellement de choses qu’il souhaitait faire. Peut-ĂȘtre qu’un jour, il finirait par Ă©tablir sa propre guilde ! Il n’interagirait pas forcĂ©ment souvent avec eux, mais il y avait plusieurs moyens de gĂ©rer une guilde. En utilisant ses connaissances du jeu et les Ă©vĂšnements futurs, il pourrait toujours dĂ©velopper ses forces d’élite Ă  distance.

Plusieurs mystĂ©rieuses et incroyables nouvelles zones seraient ajoutĂ©es dans le futur. Incluant, bien sĂ»r, de nouveaux donjons, de nouveaux matĂ©riaux et d’autres objets. De plus, il y aurait les combats de titans entre d’énormes guildes pour contrĂŽler les forteresses, des combats jusque-lĂ  inimaginables pour les joueurs sur le jeu. MĂȘme les villes, les provinces et les nations entiĂšres finiront impliquĂ©s dans ces champs de bataille virtuels.

Dans sa vie passĂ©e, d’innombrables firmes financiĂšres Ă  travers le monde avaient Ă©tablies leur prĂ©sence dans le jeu ; le commerce potentiel et l’économie florissante dans le jeu avaient mis l’eau Ă  la bouche de ces gĂ©ants financiers. Ces figures majeures avaient coupĂ© cet Ă©norme gĂąteau afin de se distribuer les parts. Elles avaient ouvert des magasins, Ă©tabli des guildes, envahi des citĂ©s et mĂȘme Ă©taient devenus des suzerains de certaines rĂ©gions.

ArmĂ© avec les connaissances du futur, il Ă©tait absolument rĂ©solu Ă  ne pas laisser la moindre miette qu’il pourrait prendre aller dans l’assiette d’un de ces gĂ©ants. C’est pourquoi il avait besoin de pouvoir et d’influence afin de leur faire face. A prĂ©sent, il n’avait peut-ĂȘtre pas une grosse influence, mais il gardait en tĂȘte que mĂȘme les grands chĂȘnes, un jour, ont Ă©tĂ© un simple gland, et mĂȘme le plus haut gratte-ciel n’est jamais construit que sur le sol. Les fondations pour rĂ©aliser ses ambitions Ă©taient dĂ©jĂ  en train de se construire solidement.

AprĂšs ĂȘtre sorti de ses pensĂ©es, il avait commencĂ© Ă  rĂ©flĂ©chir aux situations immĂ©diates Ă  gĂ©rer. Peu importait ce que le futur lui rĂ©servait s’il n’atteignait pas ses objectifs maintenant ; progresser rapidement et se renforcer.

Il avait travaillĂ© durement pour se rappeler les localisations de plusieurs autres chapitres du Livre de l’Ordre. Alors qu’il dĂ©libĂ©rait tranquillement sur comment il pourrait les rĂ©cupĂ©rer, il avait aussi commencĂ© Ă  se demander lesquels seraient les plus facilement rĂ©cupĂ©rables Ă  son niveau.

Cependant, aprĂšs un bref moment, il avait dĂ©cidĂ© que ça serait plus sage d’abandonner ce genre d’idĂ©es pour le moment. Tous les chapitres Ă©taient protĂ©gĂ©s par un Gardien de l’Ordre ou un mĂ©canisme de dĂ©fense ingĂ©nieux. Serait-il capable d’en obtenir un nouveau en espĂ©rant survivre, ses actions ne seraient pas loin de pouvoir ĂȘtre dĂ©crites comme suicidaires. Quelques jours auparavant, lorsqu’il avait pris la dĂ©cision d’aller chercher le Chapitre du Courage, il n’avait pas grand-chose Ă  perdre. Il n’avait pas d’équipement de qualitĂ© sur lui, et dans le pire des cas, il aurait perdu un niveau. Cependant, mĂȘme s’il ne s’était pas attendu Ă  rĂ©ussir, il y Ă©tait allĂ© avec une attitude de ‘qui ne tente rien n’a rien’. De plus, la raison principale qui lui avait permis de s’en sortir Ă©tait le ravin proche de la montagne. Ces barriĂšres naturelles lui avaient permis de se rendre vers la ville qui avait terrassĂ© son ennemi. Les autres chapitres n’étaient pas dans des lieux qui lui permettraient de rĂ©pĂ©ter cette performance. De plus, il avait maintenant le Chapitre de Courage sur lui. S’il se retrouvait Ă  mourir des mains d’un joueur Ă  la recherche d’un autre chapitre, il perdrait celui-ci aussi. Les risques Ă©taient bien plus grand qu’ils ne l’avaient Ă©tĂ© pour le premier.

Depuis qu’il Ă©tait entrĂ© dans le jeu, il n’avait jamais jouĂ© avec l’intention de gagner des niveaux aussi vite que possible. Et pourtant, il avait rĂ©ussi Ă  amasser quelques bonnes surprises : L’anneau Fileur, le Joyau de Chuteplume, le Chapitre du Courage, et de nombreux sorts et points de stat. Ces choses reprĂ©sentaient la force qu’il avait lentement accumulĂ©e et qui lui permettrait de parcourir le chemin d’un futur radieux.

Qu’est-ce que je pourrais faire d’autre ? Changeant de fil de pensĂ©e, il avait commencĂ© Ă  se rappeler de quelque chose d’autre. Les chapitres du Livre de l’Ordre Ă©taient peut-ĂȘtre des objets sacrĂ©s pour ceux qui les gardaient. Cependant, pour les Voleurs, il y avait un autre objet convoitable. Une paire de bottes lĂ©gendaires appelĂ©s l’Ombre de Sulgata. S’il venait Ă  Ă©quiper ces bottes de rang LĂ©gendaire, ses stats pourraient effrayer les autres joueurs. HĂ©las, durant la guerre ancienne de Sulgata, ces bottes avaient Ă©tĂ© endommagĂ©es et sĂ©parĂ©es en trois parties qui avaient Ă©tĂ© Ă©parpillĂ©es Ă  travers l’Empire Viridian. Seulement en retrouvant et rĂ©assemblant ces trois parties ensemble serait-il en mesure de restaurer leur forme originelle.

Une partie de l’Ombre de Sulgata ne se trouvait pas trĂšs loin de Calore. La zone Ă©tait une ancienne ville qui avait Ă©tĂ© avalĂ©e par un marĂ©cage.

Là se trouvaient quelques vestiges de l’Ere Sombre et des ruines de la ville de Sulgata.

« L’Ancienne Ville de Sulgata
 Tsk, quelle zone difficile. Â» Avait murmurĂ© Nie Yan. Dans sa vie passĂ©e, il s’était rendu dans ces ruines et bien Ă©videmment, le morceau de l’objet lĂ©gendaire avait dĂ©jĂ  Ă©tĂ© pris. A travers les siĂšcles, la ville s’était transformĂ©e en un endroit des plus Ă©trange. La vitesse de rĂ©apparition et la densitĂ© des monstres Ă©taient vraiment hautes, et essayer de rentrer dedans sans un groupe solide ne serait pas une mince affaire.

Cependant, pour un Voleur, ce n’était pas nĂ©cessairement impossible. Peut-ĂȘtre qu’il serait en mesure d’un entrer sans attirer l’attention.

Les Ă©quipements de rang LĂ©gendaire Ă©taient vraiment trop difficiles Ă  collecter. Rien que d’avoir l’opportunitĂ© de rĂ©cupĂ©rer l’Ombre de Sulgata, mĂȘme si ce n’était qu’une partie, Ă©tait un don prĂ©cieux et il n’était pas prĂȘt Ă  laisser cette opportunitĂ© Ă  quiconque autre que lui. AprĂšs tout, il ne pouvait pas ĂȘtre certain qu’il n’y aurait pas une guilde qui finirait par raser la zone et mettre la main dessus.

Devrais-je essayer ? Qui sait ? Je pourrais bien finir par rĂ©colter toutes les parties.

Avant son dĂ©part, il avait achetĂ© quelques consommables qui lui semblaient nĂ©cessaires pour son expĂ©dition avant de se rendre vers les portes ouest de Calore pour se faire tĂ©lĂ©porter Ă  la surface. AprĂšs avoir atteint le sol, il avait commencĂ© Ă  voyager vers sa destination en traversant les Ă©tendues sauvages. Les rayons du soleil faisaient briller la vĂ©gĂ©tation abondante, faisant ressembler la verdure Ă  une Ă©norme couverture verte Ă  perte de vue.

Coupant Ă  travers la vĂ©gĂ©tation, il avait finalement rĂ©ussi Ă  atteindre une plaine Ă  ciel ouvert. AprĂšs l’avoir traversĂ© pendant une dizaine de minutes, il s’était retournĂ© et avait regardĂ© vers l’est, vers l’horizon. LĂ , il pouvait voir Calore, avec ses Ă©normes murs et ses bĂątiments blancs, flottant dans le ciel d’azur. Au-dessus des bĂątiments les plus hauts se trouvait un anneau flottant, tournant sur lui-mĂȘme. Sous le soleil du milieu d’aprĂšs-midi, l’anneau brillait avec splendeur.

Cette indestructible, impĂ©nĂ©trable ville dans le ciel reprĂ©sentait le plus bel accomplissement architectural de l’Empire Viridian.

Les Mages Viridians, avec toute leur sagesse et leur mana abondant, avaient contrĂŽlĂ© une puissante magie dĂ©passant l’imagination pour lancer la ville dans le ciel et l’y suspendre pour les futures gĂ©nĂ©rations.

Les derniers articles par AlthanMaiel (tout voir)
Rebirth - Chapitre 68
Rebirth - Chapitre 70

Related Posts

9 thoughts on “Rebirth – Chapitre 69

Répondre à Higanbana Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com