TDG Chapitre 457

TDG Chapitre 456
TDG Chapitre 458

Ha ha, vous aviez cru que je m’étais défilé ?

Voici un chapitre bonus de TDG pour remercier JoséJulien et Étienne pour leur générosité ! Un grand merci à nos trois mécènes du jour =)

Bonne lecture et bon courage à tous ^^

Chapitre 457 - Disciples

Nangong Xianyin hésita un peu, mais elle conserva son air sévère.

Elle réalisait que si ni Ye Ziyun, ni Xiao Ning’er ne pouvait devenir la nouvelle maîtresse de secte, elle serait incapable de trouver une troisième candidate dans la secte de la Note Céleste tout entière.

Xuan Yue fut folle de joie de la voir hésiter.

Elle avait, depuis le début, convoité la position de maîtresse de secte, et elle avait traité Ziyun et Ning’er comme de formidables rivales car après tout, elles avaient de formidables talents. Tant qu’elles seraient là toutes les deux, elle n’aurait pas la moindre chance de réaliser son ambition.

Qui aurait pu s’imaginer que cette soudaine lueur d’espoir dans un long tunnel sombre de perplexité viendrait du fait que ces deux ennemies étaient fiancées à quelqu’un. D’après les règles de la secte, les disciples n’avaient pas le droit de se marier. Si elles voulaient vraiment le faire, elles devaient quitter la secte.

C’était une règle établie il y a des milliers d’années, alors qui pourrait l’abroger ?

Xuan Yue se leva immédiatement, et elle joignit les mains en direction de Nangong Xianyin. « Maîtresse de Secte, sœur Ziyun comme sœur Ning’er sont fiancées, et notre secte ne peut pas briser leurs fiançailles de force. Pourquoi ne pas les laisser partir puisqu’elles ne veulent plus rester ici ?»

La maîtresse de secte devint folle de rage : « Silence !»

Xuan Yue sursauta en voyant son état de rage. Elle ne l’avait jamais vu comme ça auparavant, et elle ne put que se tenir sur le côté en silence.

Nangong Xianyin savait parfaitement ce qu’elle manigançait. Si ses deux rivales devaient partir, Xuan Yue deviendrait naturellement la nouvelle candidate à la position de maîtresse de secte. Cependant, elle avait déjà plus de trente ans et malgré ça, elle n’avait toujours pas atteint le domaine du dao du dragon. Elle était clairement inférieure à Ye Ziyun et Xiao Ning’er.

De plus, c’était quelqu’un de jaloux et bien qu’elle aspirât à régner sur la secte, elle n’avait aucune intégrité. Le futur de la secte de la Note Céleste serait bien sombre si une telle personne devait en devenir la maîtresse.

Ziyun comme Ning’er ne pouvaient pas partir ; dans le cas contraire, il n’y aurait plus de successeur décente pour la secte.

Nangong Xianyin se força à sourire en regardant Nie Li. « Maître de Secte Nie, devez-vous vraiment les emporter toutes les deux ? Vous ne pouvez pas nous en laisser une ?» Son ton était quelque peu suppliant.

Les deux jeunes femmes en question rougirent aussitôt qu’elles entendirent sa question.

C’était une formulation un peu ambiguë…

Xiu Ming, à côté d’elle, ne pouvait que rouler des yeux en se sentant déprimer. Il pensant au départ que la maîtresse de secte allait piquer une crise, mais elle avait fini par poser une question sur ce ton… Ce qui revenait à admettre la défaite.

Il avait cru pouvoir observer un spectacle sympathique… Mais ce spectacle s’était terminé avant même d’avoir commencé.

Le petit génie sourit maladroitement : « Maîtresse de secte Nangong, je ne le veux pas non plus, mais qui a demandé à votre secte de créer une règle aussi bizarre ! Je comprends votre adoration envers Ziyun et Ning’er, mais vous ne pouvez que vous séparer d’elles. Êtes-vous vraiment en train de leur demander de devenir maîtresses de secte et de rester célibataires toute leur vie ?»

Nangong Xianyin rougit aussitôt : « Espèce de… !»

L’adolescent ajouta hâtivement : « Je ne parle pas de vous, Maîtresse de Secte Nangong !»

Il sourit. La secte de la Note Céleste n’était pas tombée dans sa vie passée. Nangong Xianyin avait pris sa retraite de sa position et avait désigné un successeur avant de partir à l’aventure, puisqu’elle était déjà amoureuse de quelqu’un…

Cela dit, elle pouvait continuer de rêver de refiler cette tâche aux filles.

Maintenant que la secte des Plumes Divines n’avait plus rien à craindre, et avec sa force, la secte de la Note Céleste ne pourrait rien contre lui.

Ye Ziyun se leva immédiatement et joignit les mains vers Nangong Xianyin. « Maîtresse de secte, Nie Li parle sans détour ; ne prenez pas ses paroles à cœur. J’ai senti votre affection depuis mon arrivée à la secte, au point que vous m’ayez même laissée entrer dans la bordure secrète. Je me sentirais mal si je devais partir ainsi. »

Les yeux de la maîtresse de secte s’illuminèrent. Se pouvait-il que Ye Ziyun veuille rester ? Il fallait s’y attendre, la position de maîtresse de secte exerçait une attraction irrésistible, aussi était-il compréhensible qu’elle ne veuille pas l’abandonner.

Nie Li sentit l’anxiété monter en lui en entendant l’interjection de sa fiancée : « Ziyun…»

Cette dernière continua : « Cependant, je dois partir… Mais avant de vous laisser, sachez que je partage vos inquiétudes en tant que membre de la secte de la Note Céleste. »

Nangong Xianyin pensait jusque-là que tout s’arrangeait pour elle, mais qui s’attendait à ce que Ye Ziyun veuille tout de même partir ? Elle avait été rassurée avant d’être à nouveau plongée dans le désespoir… Elle avait même envie de pleurer. Partager ses inquiétudes ? Comment allait-elle partager ses inquiétudes ? Une fois les deux parties, qui pourrait les partager…

Xuan Yue, de son côté, avait senti son cœur monter au bord de ses lèvres en entendant Ziyun parler. Cela dit, elle se détendit à la fin. Elle sourit en coin : tant qu’elles partent toutes les deux, j’arriverai facilement à mes fins.

Xiao Ning’er jeta un regard à son amoureux et joignit les mains : « Mon cœur n’est pas ici est par conséquent, je souhaiterai partir également. Cependant, je souhaite partager vos inquiétudes, Maîtresse de Secte. »

Cette dernière sentit son cœur se serrer en entendant la jeune femme et elle secoua les mains. « Laissez tomber, laissez tomber. Si vous voulez toutes les deux partir, alors filez. »

Ye Ziyun tourna la tête vers la porte : « Xiao Yue, Ming’er, entrez. »

Un groupe de disciples entra en bavardant entre elles agréablement. Elles devaient être une douzaine.

Xiao Ning’er cria également : « Xiu’er, Yuyin, venez aussi. »

Un autre groupe d’une douzaine de disciples entra.

La regard de la maîtresse de secte tomba sur ces filles, et elle resta un peu stupéfaite : « Ce sont…» Elle sentit tout à coup quelque chose et ses yeux s’illuminèrent.

Ces disciples suivaient généralement Ziyun et Ning’er, et n’interagissaient que rarement avec le monde extérieur. On pouvait les considérer comme des gardes que la secte aurait données aux deux génies pour les protéger. Avant leurs arrivées, ces disciples avaient déjà une culture du domaine de l’étoile céleste.

Cela dit, pour Nangong Xianyin, ces filles avaient beau avoir un talent acceptable, elles étaient quand même très différentes de Ye Ziyun et de Xiao Ning’er.

Elle ne les avait pas vues pendant un petit moment, et ces disciples avaient déjà changé à ce point…

Ye Ziyun joignit les mains vers elle : « Maîtresse de Secte, j’ai choisi ces sœurs moi-même. Elles n’ont pas plus de vingt ans, et elles ont toutes un talent extraordinaire. Leur culture a également rapidement progressé ces derniers temps. Elles sont seize en tout, et sont toutes du dao du dragon. »

Xiao Ning’er continua : « Mes sœurs n’ont pas plus de vingt ans également. Elles sont quinze en tout, et toutes déjà au dao du dragon. »

La maîtresse de secte ferma les yeux et sentit un petit peu, puis elle les rouvrit avec stupeur. Les filles ne mentaient pas, ces disciples étaient bien au dao du dragon, et il fallait un talent comme on en voyait une fois par millénaire pour arriver à ce niveau avant ses vingt ans.

Et là, une trentaine de ces miracles était tout à coup apparue devant elle. C’était tout simplement incroyable… Cela dit, elle n’eut d’autre choix que de l’accepter avec la preuve sous les yeux.

Xuan Yue avait cru que son rêve allait devenir réalité mais à ce moment, son cher rêve avait été piétiné par des dizaines de milliers de chevaux.

Mais que se passait-il ? Elle était en train de rêver ou quoi ?

 

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

TDG Chapitre 456
TDG Chapitre 458

27 Commentaires

  1. Dieu

    Que. Du. Génie ! J’actualise et paf le chapitre !

    Répondre
  2. MegaTsuki

    Bon alors deja euh au chapitre suivant ceux qui sont de la team Ninger restez tranquille svp xD S’il ne devait en rester qu’une ce serait Ziyun et vous le savez, sans elle, sa bonté et sa force, Nie Li serait mort au rang argent dans sa premiere vie et pas d’histoire^^ qu’il soit généreux au point de considerer Ninger a la hauteur ne signifie pas la défaite de Ziyun!!
    Et merci pour ce chapitre, c’est apaisant de voir d’autres personnes altruistes que Nie Li, a croire que le monde des arts martiaux n’est rempli que d’ordures^^

    Répondre
    1. essitamessitam

      ne piétine pas nos rêves s’il te plais : on le sait très bien mais Ning’er le mérite tellement :’(

      Répondre
    2. XiaoZiyun

      Comme tu l’a dit, Ziyun c’est de l’histoire passer ! c’est dans sont ancienne vie, maintenant c’est Ning’er time ! Ziyun est la juste depuis le début pour lancer l’histoire avec Nie Li mais c’est Ning’er qui a le plus d’intéraction avec lui dans cet vie.

      Répondre
      1. Akatsuna

        Nie Li à un amour pur pour Ziyun mais pour Ning’er c’est plus de l’amitié qui aurait « évolué ». En fait Nie Li x Ziyun et Ning’er x Nie Li représentent les 2 types de couples qu’on peut trouver : l’amour le vrai et les meilleurs amis qui se correspondent 🙂

        Répondre
        1. MegaTsuki

          Bien vu Akatsuna=)

          Répondre
  3. Khultima

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  4. Sticoum

    « Mon oeur n’est pas ici est par conséquent

    Répondre
  5. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  6. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre
  7. Ling_Tian

    Merci pour le chapitre!!

    Répondre
  8. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  9. Lectifer

    Merci pour ce chapitre

    Répondre
  10. sitraka

    team ning’er quand même
    Merci pour le chapitre

    Répondre
  11. Helda

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  12. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.
    PS:Va au diable MegaTsuki. #TeamNing’er

    Répondre
  13. nickylaboum

    merci

    Répondre
  14. Jose Oberson

    Merci pour cette trad bonus toujours un plaisir de te soutenir.
    Je sais que tu es pas l auteur mais ou est Xiao Xue
    http://tales-of-demons-and-gods.wikia.com/wiki/Xiao_Xue
    Elle est bien dans cette secte aussi non.Ou alors s est un soucie de orthographe chinoise il y a deux fille avec un nom proche du siens mentionner dans se chapitre.

    Répondre
    1. Angel-vieur

      Tout comme la Sainte lors des enchères et du tournoi des 4 arts 😉
      Deux disparitions xD

      Répondre
      1. Akatsuna

        On entend plus parler des démons qui en avaient après la déesse des flammes aussi

        Répondre
        1. LesmurienTiLanna

          Ce ne sont pas ceux qui ont goutés aux bombes ying-yang de notre perso’ préféré ? Dans mes souvenirs ils sonts morts eux :3

          Répondre
          1. Lalogique

            Il doit parler des démons qui ont combattu Ming pendant que la Team Nie Li passait l’épreuve dans la tour infernale
            Mais bon, à mon avis il se ferait poutrer

  15. TesaYuuTesaYuu

    Merci pour le chapitre ! Comme toujours super chapitre, je sais que on a encore de la marge mais j’ai hâte que Nie Lie rencontre l’empereur Vertueux ^^

    Répondre
  16. kashime

    Merci pour tous ces chapitres, je veux pas faire mon relou mais étant donné que la traduction en français à rattrapé la version originale ( à quelques chapitres près) j’espère que les donations pour cette nouvelle vont être enlever du site.
    Surtout quand on sait que la version originale ne sort qu’à un rythme de 1 par moi cela serait abusé de continuer.Histoire de pas passer pour un profiteur ( comme ceux de la trad anglaise), à bon entendeur bien sûr.

    Répondre
    1. Linkle

      Je me demande pour qui te prend à exiger des choses pareilles ?
      Moi je suis pour que Wazouille laisse les dons ouverts pour TDG, juste parce que je considère que lorsqu’on a passé un millier d’heures de son temps à traduire pour les autres, on mérite d’être récompensé.
      Alors si ya des gens qui veulent le remercier de ses efforts, ils font comment ?
      Pour que tu partes direct genre « pour pas passer pour un profiteur », tu dois être un pauvre aigri jaloux…
      Tu pourras jouer les donneurs de leçons quand t’auras autant bossé que Wazzouille, va

      Répondre
      1. Yannick

        Tous comme moi, j’ai réalisé peu de don car j’ai rattrapé toute l’histoire que récemment, que en 2 semaines. Du coup j’ai fais des donations pour remercier ce travail titanesque.
        Si tu enlève cette possibilité de pouvoir donner, dans mon cas je n’aurais pas peu remercié l’auteur. (Et puis ce n’es pas dur de se renseigner seul de l’avancer de l’histoire original)

        Répondre
      2. Kashime

        .Ta raison je suis aigrie jaloux… mais bon il a déjà était récompensé par ceux qui suivaient et si vraiment tu veux remercier le traducteur t’as d’autres nouvelles…
        Bref c’est une question de bon sens.

        Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com