BTTH Chapitre 366

BTTH Chapitre 365
BTTH Chapitre 366 pt2

Navré, ce fut une grosse journée, j’ai pas eu le temps de le faire avant 〉〈 Voici votre BTTH du mardi. Le SW suivra dans la nuit ou demain matin x_x

Bonne lecture !

Chapitre 366  — Le grand combat entre les Dou Zongs ! (1)

De nombreux filaments de vents violents s’agglomèrent au bout du doigt de Yun Shan en émettant un halo blanc, qui devenait de plus en plus éblouissant.

« Pic du Vent : Météorite Tueuse !»

À ce moment, l’air entourant le Dou Zong se solidifia instantanément. Il pointa soudainement son doigt vers Xiao Yan et, dans un cri sévère, le halo blanc brilla soudainement et un rayon de lumière très étroit fonça explosivement en avant.

Ce rayon était si rapide que ça en était quelque peu terrifiant. Il déformait l’air sur son passage en lançait une traînée noire remarquable.

Yun Yun s’était auparavant servi de cette technique de Dou terrifiante lors de son combat avec le Lion Ailé Améthyste, et elle lui avait directement tranché la corne, qui était la partie la plus solide de son corps. Cette anecdote permet de mieux comprendre la force horrifiante de cette technique mystérieuse. De plus, cette technique était à présent utilisée par Yun Shan, et elle allait donc démontrer une puissance largement supérieure à celle de Yun Yun…

Une fois que le Pic du Vent apparut, Jia Xingtian et les autres loin de là changèrent d’expression presque en même temps. Ils battirent aussitôt en retraite loin de là comme s’ils fuyaient… Selon toute vraisemblance, ils étaient parfaitement au fait de la terreur qu’inspirait cette technique ; ils pourraient même l’avoir déjà personnellement subite.

Seul Xiao Yan et la Reine Médusa ne restèrent immobiles, sans changer d’expressions.

Le ’jeune homme’ regardait avec indifférence le rayon blanc qui fonçait vers lui en traversant les airs. Il leva doucement la main, et la flamme blanche et dense enveloppant son dos gonfla tout à coup coup jusqu’à recouvrir son corps entier en un clin d’oeil. Il tendit sa main droite, et l’énorme règle de fer apparut à nouveau dans sa paume. Il la serra fermement et une lueur aveuglante jaillit du corps sombre de l’arme.

La lueur de la règle s’intensifia de plus en plus jusqu’à devenir extrême. Au final, elle ressemblait à un soleil ardent que les spectateurs n’osaient pas regarder directement.

Il poussa un cri grave d’un air sérieux, et frappa abruptement de haut en bas vers le Dou Zong, qui n’était pas loin.

« Tsunami Séparant les Flammes !»

Ce cri résonna à travers le ciel, et une lame d’énergie blanche en formant de croissant de dix mètres de long bondit à toute vitesse de la pointe de la règle.

Cet énorme projectif ardent en forme de croissant traversa l’horizon à la vitesse de l’éclair, et la chaleur qu’il dégageait donnait aux spectateurs en contrebas d’être soudainement plongé dans une vague de feu.

La lame d’énergie traversa le ciel, accompagnée de nombreux bruits d’explosion perçants. Sa force indomptable semblait même vouloir trancher le ciel en deux.

Cette fois, le Tsunami Séparant les Flammes était au moins dix fois plus puissant que celui qu’il avait démontré lors de sa dernière visite à la secte des Nuages Brumeux ! Cette différence venait de celle entre la force du disciple et de son maître !

La lame en croissant de lune traversa les airs et, sous d’innombrables regards, finit par entrer en collision avec le rayon d’énergie blanc. Une explosion similaire à un coup de tonnerre retentit dans le ciel bleu en un instant, et des vagues terrifiantes d’énergie naquirent du point de collision. L’énorme explosion du souffle poussa les gens en contrebas à se mettre en position fœtale.

Même Jia Xingtian et les autres au loin changèrent d’expression en voyant ces vagues d’énergie venir dans leurs directions, et ils reculèrent davantage encore. Une fois qu’il se stabilisa, il leva la tête et observa le combat des deux hommes d’un regard ardent. Il était, après tout, un puissant expert qui avait déjà presque un pied dans la niveau de Dou Zong mais face à un véritable Dou Zong, il aurait énormément de mal à combler l’énorme gouffre qui les séparait.

« Je crains que Xiao Yan soit actuellement au niveau d’un Dou Zong, non ? Il lui aurait été impossible d’exploser le Pic du Vent de Yun Shan, autrement. Souvenez‐vous que lorsque ce dernier était encore un Dou Huang, il était parvenu à tuer deux puissants experts de l’Empire Chu Yun. » Dit le président d’un air grave.

Il ajouta tout à coup : « Je ne sais pas si vous avez remarqué, mais il n’a utilisé que sa flamme blanche depuis sa montée en puissance. Il ne s’est pas du tout servi de sa flamme verte. » En tant qu’alchimiste, il était naturellement enclin à prêter attention aux flammes.

Le Vieux Démon hocha la tête et répondit : « En effet, mais le Xiao Yan actuel se sert de cette flamme blanche de façon beaucoup plus raffinée qu’avant. »

Fa Ma réfléchit un temps, mais n’eut pas la moindre explication à donner. Il ne put que secouer la tête et dire avec un sourire amer : « Ce petit gars est vraiment impossible de cerner. »

Jia Xingtian hocha la tête, partageant son sentiment. Il leva aussitôt la tête et observa les ondulations d’énergie disparaître graduellement. En voyant que l’adolescent flottait toujours dans les airs sans une égratignure, il dit : « On dirait que Yun Shan va avoir du mal à retenir Xiao Yan aujourd’hui. De plus, il a aussi à ses côtés la Reine Médusa, qui est tout aussi puissante que lui. S’ils devaient joindre leurs forces, même Yun Shan ne pourra que faire le gros dos et se cacher. »

« Yun Shan se retrouve dos au mur et n’a d’autre choix que de continuer. Son premier doyen a été tué devant énormément de témoins et du coup il est obligé d’intervenir, et ce quelle que soit la force de son adversaire. Dans le cas contraire, la secte des Nuages Brumeux perdrait beaucoup de face… Après tout, c’est différent de la dernière fois. » Le président soupira : « De plus, il a à présent une véritable hostilité entre les deux parties ; avec son caractère, Yun Shan ne permettrait absolument pas à un ennemi avec un potentiel aussi terrifiant de réussir à s’échapper. »

« C’est Yun Leng qui a provoqué cette situation. Il n’avait rien à faire d’autre que de courir à Wutan et d’attaquer le clan Xiao… C’était forcer Xiao Yan à devenir dingue ! Il a cru pouvoir faire ce qu’il voulait en utilisant le nom de la secte des Nuages Brumeux, mais il ne s’attendait probablement pas à rencontrer un type implacable cette fois…» Dit le Vieux Démon à voix basse.

Fa ma sourit amèrement et secoua la tête, sans donner son avis sur le sujet. Au lieu de ça, il leva la tête et regarda les deux combattants dans les airs et murmura : « Ah, j’espère qu’ils ne vont pas causer d’autres blessés ou même des morts. Ce serait une grande perte pour l’Empire Jia Ma autrement. »

Le ’jeune alchimiste’ secoua ses manches doucement dans les airs pour dissiper la dernière ondulation d’énergie fonçant vers lui, et un sourire glacial apparut sur son beau visage délicat : « Ah, le chef de la secte des Nuages Brumeux ne vaut pas grand‐chose. »

Yun Shan observa son ennemi indemne avec une expression glaciale. Un long moment plus tard, il prit une lente inspiration et dit d’une voix froide : « Tu es actuellement très puissant, en effet. Cependant, je crois qu’il y a toujours un prix à payer pour surcharger sa force. Ma propre force n’appartient qu’à moi, tandis que tu as emprunté la tienne ou l’as augmenté artificiellement. Je suis persuadé que tant que je te retarde, tu ne pourras pas la maintenir !»

« Nous sommes arrivés à un point où nous ne pourrions que difficilement nous réconcilier. Par conséquent, je ne vais pas laisser quelqu’un qui pourrait vraiment devenir un Dou Zong s’échapper d’ici et se développer, alors qu’il va conserver sa haine envers notre secte jusqu’à revenir l’oblitérer un jour !» Dit‐il tandis qu’une intention de tuer dense et glaciale naquit dans son ton.

Le silence gagna toute l’audience, car la déclaration du Dou Zong exprimait indubitablement son intention de tuer Xiao Yan. Il était parfaitement conscient que s’il devait le laisser s’échapper, il permettrait à un tigre de retourner dans les montagnes. (NdT expression signifiant laisser une personne dangereuse s’enfuir et lui donner une chance de se venger plus tard)

Le ’jeune homme’ changea légèrement d’expression. Yun Shan disait vrai : bien que Yao Lao contrôle son corps, il ne pouvait pas l’utiliser pleinement. De plus, le Lotus du Courroux du Bouddha qu’il avait lancé plus tôt avait épuisé une grande quantité de force spirituelle de son vieux maître et, sans la Salive Spirituelle aux Sept Couleurs de la Nature, cette attaque l’aurait probablement replongé dans un profond sommeil.

Bien que ça ne soit pas le cas, il ne pouvait pas emprunter le corps de son disciple sur de longues périodes. Au bout d’un moment, il devrait rétracter sa force spirituelle et sans sa protection, l’adolescent allait définitivement avoir du mal à échapper à la mort.

Une voix faible résonna soudainement dans la tête du ’Da Dou Shi’ : « Allons‐nous‐en, Maître. Yn Shan est très puissant, nous ne pouvons pas l’attaquer directement pour le moment. De plus, je ne pense pas que vous puissiez me posséder bien plus longtemps. »

Un vieux rire le réconforta : « Ké ké, détends‐toi. Bien que ma force soit grandement réduite, Yun Shan se fait des idées s’il compte me bloquer tout seul. »

« Cependant, ce n’est effectivement pas le moment de l’affronter, vu les circonstances. La formation conjointe de la secte des Nuages Brumeux est une petite merveille. Devrait‐elle être activée que nous aurions beaucoup plus de mal à partir… La Reine Médusa a beau te prêter un coup de main, elle refuserait à coup sûr de t’aider à tuer Yun Shan ; une contre‐attaque de Dou Zong juste avant sa mort n’est pas à prendre à la légère. Elle ne prendra pas un tel risque pour tes beaux yeux. » Dit doucement Yao Lao après avoir réfléchi un temps.

« Bien, nous n’allons pas rester enchevêtrés ici trop longtemps. Allons‐nous‐en ; nous reviendrons ici dans le futur, et je t’aiderai définitivement à obtenir justice !»

« Ké ké, je ne reviendrais peut‐être pas avant bien longtemps dans l’empire cette fois. Le moment venu, laissez votre disciple le faire, maître. Je dois mettre fin à la question de la disparition de mon père, et de l’humiliation du clan forcé de déménager de mes propres mains. » Dit une faible voix d’un ton vengeur. Toute la fureur et la haine de Xiao Yan étaient tournées vers la secte des Nuages Brumeux, depuis que son père avait disparu. Sans elle, Xiao Zhan n’aurait pas été pourchassé jusqu’au dehors de Wutan, et n’aurait naturellement pas disparu. L’intention meurtrière de Yun Shan et la tentative de la secte de l’empêcher de tuer Yun Leng avaient achevé de lui faire exécrer la secte.

Yao Lao sourit, l’air satisfait : « Ha ha, c’est bien d’avoir une telle fierté. Bien, quittons cet endroit avant tout ; je ne peux pas contrôler ton corps bien plus longtemps. »

Dans le ciel, ’Xiao Yan’ leva lentement la tête. il parcourut les environs du regard, et se mit à rire bruyamment en direction de Yun Shan : « J’ai dit tout à l’heure que si je voulais partir, personne dans votre secte ne pourrait m’arrêter. »

« Môme arrogant ! Penses‐tu vraiment que notre secte des Nuages Brumeux ait tenu dans l’Empire Jia Ma aussi longtemps avec une réputation fallacieuse ?» Le Dou Zong sourit en coin, puis il agita soudainement ses manches et quelques halos blancs en jaillirent. Ces halos blancs se dispersèrent aux quatre coins du ciel et peu après, ils luisirent brillamment. D’innombrables fils blancs en sortirent et en un clin d’oeil, ils couvrirent le ciel tout entier en formant un filet qui apparaissait et disparaissait.

« Que tous les doyens de la secte m’écoutent : établissez la formation des nuages couvrant le soleil !»

Avec son cri sévère, près d’une vingtaine de silhouettes se levèrent sur l’esplanade et brillèrent. Le halo brilla aussitôt bien plus fort. Une brume blanche se dégagea du corps des doyens, et s’aggloméra dans le ciel pour former un océan de nuages comme la dernière fois. La seule différence était qu’à présent, c’était Yun Shan qui se tenait au milieu.

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

BTTH Chapitre 365
BTTH Chapitre 366 pt2

11 Commentaires

  1. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.
    PS:Au feu ! Au feu ! Notre secte brûle !

    Répondre
  2. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  3. Metalis

    Merci pour ce chapitre ! 🙂

    Répondre
  4. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  5. Ling_Tian

    Merci pour le chapitre!!

    Répondre
  6. Khultima

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  7. nickylaboum

    merci

    Répondre
  8. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre
  9. Miré

    Slt on a pas eu le btth hier c’est normal ?

    Répondre
    1. Eimeon

      Faut lire le Petit mot de Wazouille en haut, c’est celui là celui d’hier

      Répondre
      1. Miré

        Oui merci mais j parle de celui de jeudi

        Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com