WDQK Chapitre 37

WDQK Chapitre 36

Nyaaaa ! J’en peux plus des révisiooooons x.x
Sérieux, si c’était pas pour mon master, je serais en train de me dorer la pilule avec un tel temps x.x
(Ou alors sur le pavé pour dire à quel point l’évacuation de Tolbiac est une honte sans nom !)

Bref, voici un chapitre servi par mes soins, bonne lecture :3

WDQK Chapitre 37 : Percée

Lin Dong était assis sur son lit, dans sa chambre. Il tira prudemment une boîte en bois cachée dans ses vêtements et en sortit un fruit jaune terre1)rappel : couleur de la terre = jaune en Chine, si si..

Lorsqu’il fut à l’air libre, il émit une délicieuse fragrance qui pouvait captiver quiconque la sentant.

Le jeune homme fixait le fruit tenu dans sa paume droite. Il focalisa sa pensée, sollicitant un filet de pouvoir Yuan depuis sa Graine jusque vers l’Abraxas niché dans cette même paume.

Hmmm !”

Au fur et à mesure que le pouvoir Yuan jaillissait, le petit génie pouvait voir les mystérieux symboles sous‐cutanés de sa paume commencer à luire. Des particules d’une lumière brillante filtraient de ses pores et illuminaient le fruit.

Le fruit jaune terre s’assècha rapidement au contact de cette irradiation. Lorsque celle‐ci s’affaiblit, quelques instants plus tard, deux pilules jaune foncé apparurent sur la paume.

Devant un tel miracle, les yeux du jeune homme s’emplirent d’admiration et sa fascination pour l’Abraxas s’accrut encore. (NdT désolé, trop tentant :D)

On dit que certains individus extrêmement puissants sont capables de cristalliser leur énergie mentale en des symboles aux pouvoirs extraordinaires. Peut‐être est‐ce le cas du Talisman ?”

Lin Dong prit les pilules encore tièdes et les observa. Il avait entendu de telles rumeurs de temps à autre. Elles lui parvenaient de contrées bien lointaines et il devait encore voir le monde de ses propres yeux pour s’assurer de leur véracité.

Comparée à l’Empire de la Grande Flamme, Qingyang était minuscule…

Je dois m’aventurer de par le monde, un de ces jours…”

Il sourit, une âme aventureuse se forgea au plus profond de son cœur. Il savait en son for intérieur qu’il ne resterait pas éternellement dans cette petite ville.

Mais avant toute chose, commençons d’abord par l’entraînement.” dit‐il en étirant ses bras.

Ses rêves d’aventures furent douchés par sa froide réalité. Pour le moment, il n’était même pas le meilleur de sa génération dans Qingyang. Comment pouvait‐il espérer s’aventurer dans ce si excitant mais pourtant dangereux monde extérieur ?

Gobant une pilule, le jeune homme s’assit sur son lit (NdT, ne me demandez pas quand il s’est levé, j’en sais rien xD) et ressentit un flot de pure puissance médicinale se répandre dans son corps. Tout concentré qu’il était pour l’absorber et l’intégrer, il ne put s’empêcher de sourire. Se faisant, la Graine de puissance Yuan croissait dans ses méridiens.

Depuis son combat contre les jeunes de la famille Xie, la réputation de Lin Dong atteignit des sommets. En particulier, grâce à son combat qui ne résulta pas par une défaite, pourtant prévisible, contre Lei Li. Elle excédait même celles de Lin Xia et Lin Hong désormais.

En général, les jeunes sont impulsifs et fougueux. Par le passé, chaque fois qu’ils se battaient contre les jeunes des factions Lei et Xie, les Lin étaient toujours obligés de s’enfuir la queue entre les jambes. Mais pourtant, grâce à Lin Dong, la situation avait changé. Désormais, lorsque de jeunes Lin rencontraient des Xie, ces derniers n’osaient plus les harceler comme ils en avaient l’habitude.

Le jeune homme ne s’en vantait d’ailleurs pas et ne prit pas la grosse tête. Il choisit plutôt de se consacrer entièrement à son entraînement. Et lorsqu’il se rendait dans les quartiers de la famille Lin, il allait droit dans la Bibliothèque des Arts Martiaux. Et si d’autres jeunes lui demandaient de se balader avec eux, il déclinait poliment. Du coup, il ne causa pas plus de vagues en ville.

Deux mois passèrent dans la quiétude pour le petit génie…

Durant ce laps de temps, il ne négligea pas son entraînement. De part sa diligence, il put sentir sa graine de pouvoir Yuan grossir et se fortifier dans ses méridiens. Et parfois, quand cette même graine tentait d’atteindre son dantian, le jeune praticien pouvait ressentir que la barrière qui semblait impénétrable commençait à vaciller légèrement.

Pendant cette période, il avait complètement utilisé ses 10 pilules provenant des fruits jaune terre et ses 2 pilules reishi cramoisies flamboyantes qu’il possédait. Aussi fut‐il obligé de retourner dans le marché noir pour y vendre du liquide rouge dilué contre 10 autres élixirs. Ce afin de s’assurer un ravitaillement constant pour son entraînement.

Bien sûr, il prit soin de ne pas retourner au même endroit que la dernière fois pour ne pas trop attirer l’attention. Il se devait d’être prudent avec le liquide rouge.

Malgré ses progrès remarquables, ce n’était rien comparé à ceux de Qing tan.

Sans doute était‐ce dû à sa constitution particulière. Quoiqu’elle n’utilisait que rarement des élixirs, sa progression était aussi rapide que celle de Lin Dong, qui était aidé de l’Abraxas.

Aussi progressa‐t‐elle vers la 7e couche, et ce même sans entraînement drastique. Son corps semblait absorber le pouvoir Yuan ambiant à une vitesse bien supérieure à la normale.

Lin Dong était sidéré devant ce spectacle. Mais ce n’était rien comparé à l’expression de leur père lorsqu’il le découvrit ! Ils eurent beau se triturer les méninges, ils ne surent mettre un mot sur la situation. Aussi décidèrent‐ils de mettre cela sur la constitution particulière de la jeune fille.

Malgré le flou qui en résultait, ils pouvaient faiblement sentir que son corps était en effet unique. Cependant un tel cadeau était aussi une malédiction. Aussi décidèrent‐ils de dissimuler ce fait. Cela pouvait en effet mener à de sérieux ennuis si la chose venait à être découverte.

En outre, le jeune homme alla chercher dans la bibliothèque des arts martiaux qui lui conviendraient2)en VO : plus adaptés pour des filles, mais bon hein, le sexisme ça va bien 2 minutes!. Après les avoir parfaitement maîtrisés grâce à l’ombre luisante, il les lui enseigna personnellement afin qu’elle puisse se défendre toute seule. (NdT oui les filles, défendez‐vous, vous n’êtes en rien inférieures aux mecs 😉 )

La Chasse approchant, la ville était en effervescence. Il restait encore deux mois avant l’événement, mais les habitants et une part croissante de touristes étaient tout excités et ne parlaient que de ça.

Tout le monde savait que l’événement servait en réalité aux factions majeures pour dominer les autres. Chacune des factions de la ville donnait des prix très intéressants. Naturellement, la gagnante raflait la mise. Par le passé, les factions Lei et Xie s’étaient arrangées pour exiger des présents exorbitants auprès de la famille Lin et du Dojo de l’Épée Furieuse.

Naturellement, nombreux étaient ceux qui spéculaient sur la faction qui sortirait vainqueur de cette chasse parmi les quatre majeures. Évidemment, la favorite était la famille Lei. Ses fondations étaient solides et ses ressources vastes. De plus, personne n’avait pour le moment pu faire vaciller la position de numéro un de Lei Li parmi les jeunes de la ville.

Une rumeur disait même qu’il parviendrait au Yuan Terrestre avant le début de la Chasse. Si cela s’avérait vrai, la faction Lei aurait plus de 80% de chances de victoire… (Ndt J’aime les stats)

Lei Li brillait tellement que le reste des jeunes semblait bien terne en comparaison.

Lin Dong n’avait vent de ses discussions et spéculations. Il continuait de se focaliser sur son entraînement en isolation. Aurait‐il été au courant qu’il n’en aurait probablement eu que faire. Le futur n’est jamais gravé dans le marbre après tout.

Ses résultats avaient été excellents pendant ces deux mois. Il avait même tenté plusieurs centaines de fois de percer la barrière vers la 9e Couche. Aussi décida‐t‐il de se préserver et de concentrer toutes ses ressources pour percer à la fin de ces deux derniers de temps pour enfin y parvenir !

Lorsque sa Graine de pouvoir Yuan entra enfin dans son Yuan Dan, à la grande joie d’un Lin Dong aussi excité qu’une groupie devant Harry Styles, il put ressentir une transformation se produire dans chaque parcelle de son corps…

Cette sensation s’apparenterait à celle d’un dragon submergé s’envolant dans le ciel, ou à un poisson enfin relâché dans l’océan.

 


(NDT : ERRATUM : j’ai modifié la fin, c’est un birdel sans nom, mais il n’est toujours pas au Yuan terrestre)

Angel-vieur

Angel-vieur

Simple étudiant en histoire venu mettre son grain de sel dans le monde du LN ^^
N'hésitez pas à venir nous rendre visite à la KumaStudio où je check ^^
Angel-vieur

Les derniers articles par Angel‐vieur (tout voir)

WDQK Chapitre 36

References   [ + ]

1. rappel : couleur de la terre = jaune en Chine, si si.
2. en VO : plus adaptés pour des filles, mais bon hein, le sexisme ça va bien 2 minutes!

10 Commentaires

  1. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  2. hinata62

    merci pour le chapitre « qu’une groupie devant Harry Styles » merci de ma modifier l’histoire ^^

    vous avait fait la mêmê chose en modifiant les nom dans TDG

    Répondre
    1. Angel-vieur (Auteur de l'article)

      Simple référence pour égayer et illustrer.
      La traduction ne peut pas forcément être du mot à mot tout le temps (sinon ça serait illisible, vraiment)
      Je ne change rien des fondamentaux, si ça peut te rassurer

      Répondre
  3. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre
  4. Tergeist

    Ce qui est une honte, c’est que ces bons étudiants de Tolbiac aient juste été évacués après avoir laissé les quelques centaines de milliers d’euros de dégâts et le sabotage des serveurs informatiques pour emmerder ceux qui voulaient passer leurs exams sur Internet. Sinon oui, les pauvres occupants illégaux d’un bâtiment de l’état pendant plusieurs semaines.

    Répondre
    1. Angel-vieur (Auteur de l'article)

      Bon c’est pas le lieu, mais deux points importants :
      J’y étais à Tolbiac, donc je sais que ça reste une petite minorité de l’ensemble (et le bâtimnt était déjà très mal entretenu et délabré, les autorités (gouvernement et direction de Tolbiac et Sorbonne) s’amusent à tout mettre sur le dos de tout le monde, mais faut savoir assumer.
      Et, que je sache, Tolbiac n’est pas un bien de l’État, mais un bâtiment appartenant à Paris 1. Les universités publiques ayant été privatisées, simple rappel.
      Et enfin, balancer les chiffres des estimations, c’est juste pour retourner définitivement l’opinion publique contre des personnes qui se battent pour un système qui, bien que non parfait, est toujours meilleur que ce qu’ils proposent (va parler avec des étudiants étrangers et demande‐leur ce qu’ils pensent de notre système actuel en France, tu seras surpris de leur réponse)
      Voili voilou, c’était l’instant déconstruction.

      Répondre
  5. loic69

    Merci pour les chapitres, j’adore !!!
    Je voulais savoir quand tu allais reprendre la traduction des chapitres ?:)
    je l’ai vue quelque part mais je me souvins plus ou..
    et bon courage pour les cours ^^

    Répondre
  6. PasDeNom

    Je suis une pierre.

    Répondre
  7. Ragnaar

    tu ferais bien de le mettre au cimetière celui‐là ; vu depuis combien de temps rien n’est sorti.

    Répondre
  8. Wild

    Bon courage pour les cours et la tr ad mais tu sais que WuxiaLnscantrad le traduit aussi ? Et ils st à plus de 130 chap.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com