MWLU : Chapitre 136

MWLU : Chapitre 135
MWLU : Chapitre 137
〈 136. L’Hivernage (2) 〉

 

Au sein de la salle de conférence souterraine située sous le quartier général du Monstre, les membres de l’équipe de raid se renforçaient sans relâche. Les Chevaliers s’entrainaient constamment afin de s’habituer à leurs divers tatouages de mana tandis qu’Hazeline en apprenait toujours plus sur le cœur artificiel et la façon dont il fonctionnait.

« Ouah, alors tu peux même entrer dans un mode ‘Bête Divine’ complet ? »

« Hm, hmm. C’est vrai. C’est uniquement pour un laps de temps très court mais quand je suis sous la forme du Grand Tigre Blanc, je n’ai plus peur de personne. C’est facile pour une Soo-in comme moi, possédant la lignée d’une Bête Divine, de devenir le centre d’attention du monde. Je veux dire, par le passé, des pays entiers se battaient pour me proposer l’accueil, tu sais ? »

Les participants discutaient tout en s’accordant une courte pause.

Quand Joo Ji-Hyuk avait commencé à complimenter Yu Baek-Song, elle avait croisé les bras et un air chaud, chargé d’une fierté excessive, exsuda de ses narines.

Voyant une telle démonstration m’as-tu-vu, Sae-Jin sentit le besoin irrépressible de la taquiner un peu, aussi s’approcha-t-il en silence de sa queue qui battait l’air et l’attrapa gentiment.

« Euh-haht !! »

Elle fit un bond olympique et commença à envoyer des ruades vers l’arrière. Malheureusement, ses petites jambes n’auraient jamais la moindre chance d’atteindre Sae-Jin…

« Lâ… Lâche-moi !! »

Elle se mit alors à crier, en proie à une rage impuissante ; et pourtant, à chaque fois que Sae-Jin lui caressait la queue, son hostilité s’amenuisait. Se faire travailler la queue par une personne qui sentait si bon – cette sensation provoquait en elle une satisfaction à la hauteur de son désarroi.

« Lai… Laisse-moi… Euha~ »

Au bout du compte, elle finit par abandonner comme un poisson définitivement hors de l’eau. Tout en souriant le plus narquoisement possible, Sae-Jin leva cette queue bien trop longue pour un si petit corps et la mordit, d’un seul coup, comme ça. Et bon… Ce fut une réaction extravagante de plus qui l’attendait.

« …Peu importe la façon dont je regarde, ne dirait-on pas qu’elle aime un peu trop se faire tourmenter ainsi ? »

Et tandis que Yu Baek-Song était sur le point de se libérer de la prise de l’entité démoniaque connue sous le nom de Kim Sae-Jin, Yi Hye-Rin aussi se mit à chatouiller son ego.

« Quelle absurdité tu sors là ?! »

« Non, rien… Au fait, saurais-tu, par pure chance, ce qu’est un S et un M ? »

« …Hein ? De quoi tu parles ? »

« C’est juste des lettres… Oh, voudrais-tu choisir ? Laquelle tu préfères ? le S ou le M ? »

Après avoir senti quelque chose de suspect venant de Yi Hye-Rin, elle fronça les sourcils, décidant que tout était allé un peu trop loin. Cependant, Yi Hye-Rin se contenta de sourire joyeusement et la poussa à faire un choix.

« Allez, choisis ! »

Les regards intéressés des membres de la Guilde se posèrent sur elle. Yu Baek-Song se demanda ce que tout ça signifiait, si elle devait le faire pour de vrai ou prendre ça pour une vaste blague avant de finalement ouvrir timidement les lèvres.

« ……Un M ? »

En même temps que sa réponse naquit un éclat de rire général. Elle pencha légèrement la tête, exprimant sa confusion, le visage empli de questions sans réponses. Sae-Jin se retint de rire et vint se placer à ses côtés avant de lui tapoter sur la tête tout en prenant un ton des plus sérieux.

« Tout le monde, arrêtez. Vous trouvez ça drôle d’embêter un enfant ? »

« …Qui traites-tu d’enfants ? Toi, tu arrêtes ou je te mords jusqu’à ce que ton décès ne soit qu’un vain espoir ! »

« …Cough. »

Ainsi, tout en discutant et en riant de choses insignifiantes, la porte à leur droite, celle qui menait à la chambre dans laquelle était levée une barrière d’isolation, s’ouvrit en grand.

Une Hazeline à l’allure profondément hagarde tituba hors de la pièce, le regard balayant le sol.

« Hazeline, ça va ? »

Sae-Jin lui proposa une tasse de café qu’il avait préparée à l’avance et qui contenait une potion destinée à l’aider à récupérer.

« …çapourraitallermieuxsitumeprenaisdanstesbrasjusteunefois. »

Tout en acceptant la tasse, elle jeta un œil autour d’elle et comme une mitrailleuse Gatling se mit à lui répondre en chuchotant.

« Ah, oh. Uh, c’est… »

Malheureusement, comme Sae-Jin était conscient des sentiments de l’Elfe, il ne pouvait pas simplement y répondre nonchalamment, par une simple blague. Le voyant perturbé de la sorte, Hazeline lui adressa un sourire et parla la première.

« Je plaisante. Ok ? »

Elle sirota une gorgée de café tout en s’approchant du grand canapé sur lequel tout le monde était installé. Les Elfes Noirs « normaux » ne supportaient pas de se coller aux gens et de rester dans leur environnement proche, mais elle entretenait d’excellentes relations avec les membres de son équipe. C’était prévisible, après tout – tous ceux rassemblés là étaient tous des personnes d’une nature exemplaire et très conscients de leurs amis.

« Oh, c’est vrai. Qu’est-ce que Kim Yu-Rin fait en ce moment ? Est-ce que ça ne fait pas déjà deux mois ? »

Joo Ji-Hyuk leva une question à laquelle personne ne s’attendait. Hazeline sentit ses mains trembler légèrement.

Yi Hye-Rin y répondit aussitôt :

« Elle se repose dans une hutte quelque part sur la côte est. Je pense que toute la fatigue qu’elle a accumulée pendant toutes ses années de carrière a simplement fait rompre les portes qui retenaient ce qu’elle pouvait supporter. À cause de ce qu’il s’est passé récemment, vous savez. Vous voyez, mon capitaine d’équipe, depuis qu’elle est entrée dans l’Ordre à 17 ans, n’a jamais pris le moindre congé… »

« …Hmm. »

Avec une expression compliquée, Sae-Jin leva sa propre tasse à ses lèvres. Ce mot, ‘hutte’, plaça un poids sur sa conscience.

« Tu es déjà allé lui rendre visite ? »

« Bien sûr. J’étais tellement choquée quand je suis arrivée, tu sais ? Genre, elle est en pleine ménopause, ou quoi ? Ou est-ce le fait qu’elle n’a jamais eu d’animal de compagnie ? Ou… déprime-t-elle parce que le Héros Orque l’a rejetée… ? »

Sae-Jin trembla violemment à ces mots. Cette dernière supposition acheva d’écraser sa conscience.

« Mais elle était… elle se contentait de sourire, d’une expression solitaire, et ne m’a rien répondu. Elle n’a pas nié, ne m’a pas donnée raison non plus… Non, tu sais ce qu’elle a fait ? Elle a dit qu’elle voulait juste se reposer seule pendant un moment avant de nous préparer un repas. »

Sae-Jin sentit même un cas de conscience coupable plus qu’un poids le parcourir.

Ça ne peut pas être… une maladie d’amour, hein ?

« Oh, bah. Parlons de ça une autre fois. Maître de Guilde, quand exactement allez-vous nous parler de votre Trait ? »

Yi Hye-Rin changea rapidement de sujet, et finalement, Sae-Jin préférait peut-être le précédent…

« Uh ? Oh, mon Trait… »

Il ne leur avait rien dit. Seuls Kim Sun-Ho et Hazeline savaient.

Mais quand le temps viendrait, il pensait leur révéler sa forme du Léviathan et rien d’autre. Simplement, il ne pouvait pas le leur dire, pour commencer. Sa forme du Loup était le ‘Lycan’ et le Héros Orque était un peu trop mêlé aux affaires de Kim Yu-Rin, alors…

« Peut-être dans deux mois ? Je vous en parlerai alors. »

Sae-Jin répondit naturellement tout en souriant chaleureusement.

« Quoi ? Oh, allez ! Nous t’avons déjà tout dit sur nous… »

Sae-Jin ignora la fausse complainte de Yi Hye-Rin et entra dans la barrière d’isolation sur les traces d’Hazeline.

« …Ouah. »

Comme il s’y attendait et grâce à la magie d’Hazeline, pas un seul centimètre carré de la pièce n’était intact. Des abrasions, des crevasses profondes, un beau bordel dans les meubles – ceux qui n’étaient pas en morceaux ou en cendres…

« Hmm, hmm. »

Pour l’instant, il s’assit au milieu d’un cratère, au sol.

Puis, tout en révélant les griffes du Loup d’une main, il afficha la fenêtre de Statut de l’une de ses compétences.

[Griffes en Chaîne] [Niveau de maîtrise : B+]

Ajouté à cela, il invoqua une magie de foudre de l’autre main.

Crack, Crzttt

Des boules d’électricité blanches et brillantes, instables et furieuses crépitèrent autour de sa main. Il activa également l’affichage du Statut de ladite compétence.

[Foudre] [Niveau de maîtrise : A]

Ces fenêtres étaient réellement des choses utiles. Même les sorts ne faisant pas partie de ses compétences y étaient enregistrés et elles l’aidait dans de nombreuses situations.

Comme lorsqu’il combinait différentes compétences, ou quand il était sur le point de réaliser un tatouage…

Pour l’instant, il se concentra sur la fusion de compétence.

Il avait déjà fait ça plusieurs fois par le passé, mais le rapport entre l’augmentation de la période de récupération de la fusion et le niveau de ce qui en résultait était si mauvais qu’il avait simplement cessé de l’utiliser.

Et pourtant, c’était facile. Tout ce qu’il avait à faire était de penser à les combiner, et les joindre.

Et lorsqu’il fit se fondre les arcs électriques avec les griffes brillantes…

Tout d’abord, un son horrible rappelant celui de mille et une craies sur un tableau noir se fit entendre. S’ensuivit une énorme explosion.

[La fusion de compétences a réussi.]

[Nouvelle compétence : Chaîne de Griffes d’éclairs]

– L’hôte peut invoquer une chaine d’éclairs en forme de griffes, et l’électricité elle-même peut être transformée en chaîne de griffes. Selon le niveau de maîtrise de la compétence, l’hôte peut utiliser les électrons présents dans l’air pour propager l’éclair indéfiniment ou les combiner au sein du sang de la victime, provoquant son électrocution.

– Selon le niveau de maîtrise actuel, le temps de rechargement est de (99 jours, 23 heures, 00 minute, 59 seconde.

« Oooh, yeah. »

Il tentait seulement de trouver quelque chose de neuf afin de le coucher sur le 24e grimoire mais c’était simplement au-delà de toutes ses attentes.

« Oh, bah… Je peux juste diminuer l’intensité du sort et le publier ensuite… »

Il n’y prêta pas plus attention que ça et sortit un grimoire vide, attrapa un stylo et se mit à dessiner la silhouette d’une personne, son anatomie et la façon la plus efficace de jouer avec la circulation du mana accompagnée de quelques conseils concernant l’utilisation de la magie en général. Grâce à sa compétence d’Artisanat du Gobelin, il pouvait même préciser le moindre détail sur les feuilles blanches.

Pour être parfaitement clair, ce n’était pas ce que faisait le Sorcier de Bangbae-Dong jusqu’alors. Là, il créait carrément un nouveau sort.

La magie existante, [Foudre], pouvait en avoir formé la base mais le nouveau sort que ces pages exhibaient désormais surpassait largement tout ce que pouvait faire son prédécesseur.

« Huh-huh. »

Tout en écrivant ces lignes, un sourire étrange se dessina sur son visage. Un désir ardent de surpasser les autres naquît en lui, là où il n’y avait que précédemment une envie de perfectionner ce qu’ils avaient fait.

À toujours essayer de le rabaisser en lui disant que son œuvre n’était qu’un vulgaire plagiat, qu’il ne savait que corriger des choses que d’autres avaient mis des années à créer… Voilà ce que ça allait leur apporter de parler de lui en ces termes. Ils allaient bientôt voir. Qu’allaient dire ces Tours de Sorciers après avoir vu ce sort ? Ils ne seraient plus capables de profiter de leur supériorité morale, cette fois.

En effet, elle avait raison. Les Sorciers ne parlent pas avec des mots, mais avec des actes.

 

***

 

Le temps était telle une rivière infinie s’écoulant sans opposition. Il ne s’arrêtait pas, même pour un instant.

Les rayons brûlants du soleil avaient laissé la place à une douce tiédeur de début d’automne avant qu’on ne s’en rende compte et l’été était bel et bien tombé sous les coups des feuilles mortes qui volaient çà et là.

Et le jour où les pétales des fleurs dansaient dans les vents frais de la fin de l’année, le grimoire numéro 24 de la série du Sorcier de Bangbae-Dong fut publié.

Contrairement à l’époque où il se contentait de corriger, de parfaire et d’ajouter des conseils concernant les sorts déjà existants, celui-là proposait un sort entièrement inconnu. Un nouvel enregistrement de cette magie en action avait été mise en ligne sur son blog ; la composition du grimoire était si parfaite que personne ne put y trouver la moindre faute.

Les Tours durent faire face à un nouveau choc, et ce coup-ci, un sans précédent.

Il n’avait pas corrigé un sort existant, il avait créé quelque chose de toutes pièces. Et c’était une chose que même les Sorciers de très haut rang trouvaient extrêmement difficile à accomplir, surtout en si peu de temps.

De nombreuses Tours se lancèrent corps et âme afin de trouver la moindre petite erreur dans le texte mais… la Tour Pareum avait reçu l’œuvre avant tout le monde et son Maître de Tour l’avait étudié de fond en comble pendant une semaine entière avant de parvenir à répliquer le sort dans, bien que beaucoup plus faible, toute sa gloire. Ce qui signifiait que tout le monde de la magie n’avait plus d’autre choix que d’accepter la situation.

Normalement, de nouveaux sorts arrivaient sur le marché 5 à 6 fois par an en Corée. Dépendant encore des pays, le nombre ne dépassait pas les quelques dizaines quoi qu’il arrive. En comptant le nombre de Sorciers actifs en Corée – environ cinquante mille – il ne fallait pas être sorti de Saint Cyr pour comprendre que la création d’un sort était un accomplissement dont tous les Sorciers rêvaient jour et nuit.

Cependant, quelqu’un qui ne travaillait pas et n’avait jamais fait partie d’une Tour, quelqu’un qui n’avait même pas été diplômé d’une académie de magie, quelqu’un avec un nom aussi amateur que le Sorcier de Bangbae-Dong, qui n’était qu’un pauvre quartier, avait réussi ce haut fait aussi facilement…

D’innombrables Sorciers appartenant à des Tours désespérèrent face au gouffre énorme qui existait désormais clairement entre eux et ce mystérieux génie.

– Le sort créé par le Sorcier de Bangbae-Dong, La Chaîne de Griffes d’éclairs, a été inspecté par la Tour de Sorciers de Pareum, qui l’a reçu en primeur une semaine avant sa sortie officielle… Et sans aucun souci, le sort a été accepté comme une création originale. Corriger 23 grimoires en juste un an et enchaîner par la création d’un sort unique, son talent est complètement hors charte, c’en est effrayant.

Le Maître de la Tour de Seoul, qui entretenait des sentiments plutôt hostiles envers cet inconnu qui empiétait sur son territoire, l’Elfe Romaine, participa en personne à une conférence de presse. D’ailleurs, la Tour de Seoul plaçait une importance toute particulière sur l’alma mater 1) L’alma mater se réfère aux origines et aux études d’une personne. L’université de laquelle on sort, par exemple. Une espèce de CV, des lettres de noblesse. et la lignée d’un Sorcier.

L’annonce sonna aux oreilles de Sae-Jin comme un abandon total de la bataille qu’elle menait implicitement face à lui. Et peu après cette déclaration publique, le blog s’emplit de félicitations de la part de Sorciers hauts gradés des quatre coins du monde et de requêtes de personnes visant à acheter le fameux grimoire.

Malheureusement, il n’eut pas l’occasion de savourer sa victoire pendant très longtemps.

Le jour de la bataille fatidique approchait.

« Eh, eh, se pourrait-il que… ? »

Dans la mer de l’est, pour la première fois après de si longs mois, Kim Sae-Jin le Léviathan était sorti pour un bain tant attendu.

« Est-ce… Le Dragon Azur ?! »

Les journalistes étaient venus après avoir reçu l’autorisation de Sae-Jin, mais ils étaient actuellement perplexes devant le changement de couleur des écailles du Dragon.

Tout ça faisait partie du plan – exhiber l’apparence transformée du Dragon Azur et attiser les flammes de la convoitise et de la curiosité de Bathory, ainsi que son désir de s’approprier cette bête.

« Quelque chose semble avoir changé ? »

Les journalistes rassemblés sur un bateau étaient confus, mais rapidement et comme les professionnels qu’ils étaient, se concentrèrent à nouveau sur la raison pour laquelle ils étaient venus là. Sae-Jin entreprit de remplir son rôle également et se montra dans toute sa splendeur.

Il souriait aussi adorablement que possible en direction de bancs de poissons venus nager autour de lui ; il leva légèrement la mer en une vague qui lui permit de surfer en arborant un visage digne, tourné vers le soleil.

Les caméras ne manquèrent pas un seul morceau de tout ça.

« Faisant son apparition après un hiatus légendaire, le Gardien de l’Est nous montre une apparence qui a considérablement changé. Le reflet de ses écailles est passé d’un bleu clair à une légère couleur argentée, noble et délicate. Nous ne savons pas si c’est le résultat de sa croissance ou s’il est en train de muer comme d’autres animaux, mais son apparence insuffle sans aucune doute possible une confiance absolue à ceux qui l’observent. »

Après une petite heure de ce jeu paisible, Sae-Jin put entendre le commentaire ‘proche’ de l’un des journalistes. Il sentit alors un relent de fatigue monter en lui.

« On en a fini ici. »

Les journalistes balayèrent la sueur de leur front et jugèrent qu’ils avaient terminé leur travail tandis que les caméramans continuaient à filmer.

Et Sae-Jin n’eut d’autre choix que de continuer à jouer le jeu, encore un peu.

Raka

Mélange satyrique de Daria et Docteur House, élevé à grands coups de Fluide Glacial pendant un peu trop longtemps, le cynisme n'est égalé que par l'excès d'humour noir et de sarcasme quotidien dont je fais preuve.
Mais on s'en fout, pas vrai ?
Raka

Les derniers articles par Raka (tout voir)

MWLU : Chapitre 135
MWLU : Chapitre 137

References   [ + ]

1. L’alma mater se réfère aux origines et aux études d’une personne. L’université de laquelle on sort, par exemple. Une espèce de CV, des lettres de noblesse.

14 Commentaires

  1. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  2. icehack

    merci pour le chapitre mais c’est le 136 je crois sinon si c’est le 138 il manquerai les 136 et 137 et merci encore 😉

    Répondre
    1. RakaRaka (Auteur de l'article)

      ah en effet.

      Répondre
  3. Gunts92Gunts92

    temps de rechargement est de (99 jours, 23 heures, 00 minute, 59 seconde.

    Dsl ça a beau être cheate, le temps de recup est merdique de ouf

    Répondre
    1. RakaRaka (Auteur de l'article)

      D’où l’intérêt d’en avoir fait un grimoire contenant un sort et non plus une compétence.

      Répondre
  4. Higanbana

    Merci pour ce chapitre

    Répondre
  5. Shirosuu

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  6. TesaYuuTesaYuu

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  7. KryllaKrylla

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  8. Thezwhd4210

    Thx for the chapter

    Répondre
  9. Flipflop4210

    Livre fini en 170 chapitre environ ?

    Répondre
    1. RakaRaka (Auteur de l'article)

      176

      Répondre
  10. gutsguts

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  11. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com