Rebirth - Chapitre 459
Rebirth - Chapitre 461

Et on continue avec l’arène des imbéciles, euuuh, je veux dire le défi d’Angel Corps. Bonne lecture 😉

Expression du jour : « La connerie, ce n’est pas de croire en l’impossible. C’est d’être persuadé que les autres ne peuvent pas faire ce que nous pouvons nous-même faire. »

Soutien :

Dons de soutiens libres : http://utip.io/AlthanMaiel

Dons de soutien :https://www.patreon.com/althanmaiel

Discord : AlthanMaiel#8202 – Discord Xiaowaz : https://discord.com/invite/haBjJ3r

Chapitre 460 – Même un Prêtre Peut te la Mettre à l’Envers

 

Bladelight et Mad God avait alors commencé leur combat. Bien sûr, il était inutile de rappeler que Bladelight était un joueur d’exception. Son titre de tank principal d’Asskickers United n’était pas là pour rien.

Asskickers United n’avait que 60.000 joueurs, même après autant de temps. Ce n’était pas qu’elle manquait de candidats, mais que, en comparaison à Angel Corps, Alliance of Mages ou encore Divine Protectors, qui prenaient n’importe qui pour gonfler leurs rangs, elle n’acceptait que des personnes d’un certain niveau, redistribuant les candidats pas encore prêts dans ses guildes subsidiaires. Autrement dit, même si Angel Corps avait, par exemple, cinq fois plus de joueurs dans ses rangs, le nombre d’expert des deux guildes étaient relativement similaires. Et pour ce qui était du talent de ces joueurs ? Eh bien, disons que le défi de Mad God et Depraved était un bon moyen de laisser le monde le découvrir.

Depuis la sortie du jeu, toutes les guildes avaient cherché à saturer leurs rangs, pensant que le nombre faisait la force. Mais Nie Yan, grâce à ses connaissances antérieures, avait réussi à attirer un nombre incroyable d’experts en devenir au sein de sa guilde. Et une des particularités de Conviction, contrairement au monde réel, était qu’une personne seule pouvait obtenir une puissance de combat supérieure à plusieurs milliers de joueurs avec suffisamment de niveaux, d’équipements et de technique.

Là où les autres guildes cherchaient à former un noyau d’experts et à exploiter les joueurs ordinaires en dessous pour développer leur noyau, Asskickers United avait fait le choix de devenir un vivier de talents, chacun apprenant au contact des autres et pouvant ainsi atteindre rapidement et durablement la meilleure version de lui-même.

Smoke Stub et Bladelight étaient connus du public, et ce n’était donc pas réellement une surprise qu’ils soient capables d’écraser quelqu’un comme Mad God. Mais ce que les gens ne savaient pas, c’était que même Monochrome, Edgeless, Lustboy, Young Seven et les autres étaient complètement capables de l’humilier. Leurs niveaux et équipements étaient au même niveau que les siens et ils s’étaient développés dans un environnement dur, enchaînant combats après combats alors que Mad God n’avait fait qu’écraser plus faible que lui depuis le début du jeu.

« Maintenant que Bladelight est sur le ring, Mad God est foutu. » Avait annoncé Monochrome sur un ton confiant.

« Complètement ! le résultat a été décidé dès l’instant où il a décidé d’accepter le combat. Mad God n’est même probablement pas suffisant pour échauffer notre Bladelight ! »

Normalement, dans ce genre de duels, avec deux joueurs équivalents, un joueur offensif aurait déjà du mal à affronter un Combattant orienté purement vers la défense. Après tout, comment gagner face à quelqu’un dont le boulot était de survivre à un combat face à des Seigneurs ? Rien que l’énorme bouclier d’un Combattant était, en général, capable de bloquer au moins 30% des coups. Et avec une Défense énorme pouvant réduire les dégâts subis et une grosse quantité de points de vie, il devenait facile d’imaginer le résultat.

Et là, Mad God devait affronter, non pas un joueur de son niveau, mais un putain de Bladelight flambant neuf !

Un bruit métallique avait résonné au centre de la place lorsque Bladelight avait frappé Mad God avec un Coup de Bouclier, le repoussant de plusieurs pas. Avec une posture tyrannique, il avait alors avancé, mettant une pression énorme sur son adversaire.

Mad God avait tenté de son mieux de reprendre l’avantage, mais chaque fois qu’il essayait d’utiliser un sort, Bladelight l’interrompait sans exception.

« Le timing de Bladelight est encore meilleur que le mien. » Avait remarqué Smoke Stub, à moitié pour lui-même. Tout le monde avait des points forts et des points faibles. Pour ce qui était du timing, Smoke Stub pouvait être considéré comme excellent, mais Bladelight était en train de prouver à tous qu’il était bien supérieur à lui. Après tout, c’était un talent qu’il avait développé à force d’affronter des boss d’une puissance inimaginable. Cela lui avait permis d’avoir une capacité d’anticipation incroyable.

Dès le début, Mad God avait été forcé dans ses retranchements, et son adversaire lui avait alors refusé tout retour à une position avantageuse. C’était un combat complètement à sens unique. C’était un peu comme de voir une sauterelle essayer d’arrêter la chute d’un rocher d’une tonne. Bladelight était complètement dominant dans cet affrontement, ne faisant pas la moindre erreur.

Face aux démonstrations des deux Guerriers d’Asskickers United, la foule ne pouvait qu’être choquée. Cette guilde était vraiment un repère de monstres !

Et alors que Bladelight s’amuser avec sa proie, tel un chat avec une souris, un cri avait retenti dans la foule.

« Nirvana Flame est là ! »

« Le maître d’Asskickers United est arrivé ! »

Après être arrivé sur la place, Nie Yan avait été accueilli par un océan de joueurs. Il ne pouvait même pas voir ce qu’il se passait dans l’arène tellement la foule était dense. Alors qu’il marchait dans sa direction, il avait naturellement vu la foule se scinder en deux pour le laisser passer. Après tout, il pouvait être considéré comme le maître de Calore ! On aurait dit l’arrivée d’une célébrité parmi ses fans, et ce n’était pas loin de la vérité, après tout.

Il s’agissait de Nirvana Flame ! L’Indomptable qui avait utilisé un titan pour éradiquer Victorious Return et Unhindered, fonçant à un contre six-cent pour tuer Hei Zhuo !

C’était le même Nirvana Flame qui avait massacré Bloodlust Blades à dos de Seigneur des Cryptes !

L’homme qui était à la fois voilé de mystères et baigné sous la lumière des projecteurs de Conviction ! Le joueur légendaire qui avait obtenu la première monture volante et avait libéré les cieux pour tous les joueurs !

Soudain, l’atmosphère, qui avait été saturée de choc et d’admiration, avait en plus obtenu un air de respect et d’adulation avec son arrivée !

« Hey, Nirvana Flame ! »

« Nirvana Flame ! Ajoute-moi dans Asskickers United ! »

« Comment s’est passé ta quête, Indomptable ? »

Que ces joueurs le connaissent personnellement ou pas, ils l’avaient tous accueilli avec enthousiasme.

Et sans la moindre arrogance, Nie Yan avait juste souri à la foule tout en avançant en direction de Smoke Stub et des autres. Lorsqu’il était arrivé à hauteur du groupe, le combat venait de se finir. Bladelight avait frappé Mad God une nouvelle fois avec un Coup de Bouclier, l’envoyer valser hors du ring comme une poupée de chiffon.

En voyant ça, la foule avait explosé en délire.

« Bladelight est trop cooooooool ! »

« Wouaaah ! Mad God s’est fait mettre la branlée du siècle ! »

« Du siècle ?! Tu veux dire du millénaire ! »

Pendant ce temps, Bladelight s’était tourné vers Nie Yan et leurs regards s’étaient croisés, un sourire s’étirant sur les lèvres des deux joueurs et amis.

De son côté, Depraved s’était rapidement levé. Nirvana Flame, leur cible principale, s’était enfin montrée !

Mad God était rapidement revenu à la vie. Ses deux défaites d’affilées l’avaient vraiment mis en rogne. Et histoire de remuer le couteau dans la plaie, la première chose qu’il avait entendu après être revenu à la vie était le ton goguenard de Smoke Stub.

« Tu as encore perdu. Cette fois, hmmm, je voudrais tes jambières. »

« J’admets ma défaite, mais tu as envoyé un Combattant contre moi. C’est évident que le combat n’était pas juste dès le départ ! » Avait protesté Mad God. Il était aussi persuadé que Smoke Stub et Bladelight étaient les seules personnes vraiment fortes de ce groupe. Le reste était probablement juste composé de figurants.

Après tout, ces deux-là étaient les coqueluches d’Asskickers United alors que les autres n’étaient pas aussi connus qu’eux. Mais en entendant ça, la foule avait commencé à le huer.

« Quel bâtard ! Il n’arrive même pas à accepter sa défaite ! Cherchant des excuses à droite à gauche ! Je suppose qu’Angel Corps est remplie de mauvais perdants comme lui ! »

« C’est sûr ! Il n’arrive même pas à accepter sa défaite alors qu’elle était tellement absolue ! Et le mec qui se plaint de la combinaison désavantageuse de son combat est un Guerrier qui à défier un Voleur pour commencer ! La bonne blague ! »

En entendant les paroles de Mad God, Smoke Stub avait plissé les yeux avant de lâcher un rire dédaigneux.

« Très bien, tu veux un autre combat ? A l’exception de Nirvana Flame, tu peux choisir qui tu veux parmi notre groupe. Et ça inclut nos deux Prêtres. Par contre, comme le match précédent, ce sont tes équipements qui sont en jeu. Qu’en dis-tu ? »

En entendant ça, la foule avait complètement explosé ! Que Smoke Stub et Bladelight éclate Mad God n’était pas une surprise en soi. Même s’ils avaient pu voir de leurs propres yeux que Mad God était doué, il n’était rien face à ces deux colosses. Mais à en croire la proposition de Smoke Stub, n’importe lequel des huit membres de leur groupe pouvait foutre une raclée à Mad God, et cela incluait deux Prêtres, des joueurs avec la classe la moins adaptée aux combats de tout le jeu !

Un Prêtre contre un Guerrier ? Personne n’avait jamais envisagé la possibilité que le Prêtre puisse l’emporter, à moins d’avoir 30 niveaux de plus, et encore !

Mais comme c’était Smoke Stub qui avait dit ça sur un ton confiant, tout le monde avait commencé à se dire ‘et si… ?’ Est-ce que ces deux Prêtres étaient vraiment si incroyables que ça ?

Par contre, pour les joueurs d’Angel Corps, ces paroles avaient aussi une autre implication. « Même nos Prêtres peuvent vous botter le cul ! »

Même pour un fanatique des combats comme Mad God, cette déclaration était comme un seau d’eau froide à la figure. Ne sachant comment réagir, il s’était tourné vers son partenaire. Depraved, de son côté, avait froncé les sourcils. Il essayait de déterminer si Smoke Stub était en train de bluffer ou non.

Voyant Mad God hésiter, la foule avait recommencé ses assauts verbaux.

« Qu’est-ce qu’il y a, l’orc ? T’as les jetons ? Si tu fais dans ton froc, t’as qu’à retourner dans ton Empire Satreen ! Calore n’est pas un lieu dans lequel Angel Corps peut faire ce qu’elle veut ! »

« Se faire dessus à l’idée d’affronter un Prêtre en duel ! Angel Corps est vraiment remplie de déchets ! »

Bien sûr, ces paroles étaient plus que déplaisantes aux oreilles de Mad God. Quelqu’un d’aussi égocentrique que lui ne pouvait pas accepter ce genre de provocations.

Smoke Stub était plus que familier avec la force de Young Seven et Painted Muslin. Au départ, il avait, lui aussi, considéré ces deux joueurs comme des Prêtres ordinaires. Mais à force de les côtoyer, et après avoir vu leur manière de jouer avec leurs adversaires avant de les achever sans le moindre remord, il avait appris à respecter leur niveau en PvP. Pour tout dire, même lui ne se sentirait pas aussi à l’aise en affrontant l’un des deux que lorsqu’il avait affronté Mad God. En plus de faire des donjons ensembles, les membres du groupe principal de la guilde s’affrontaient régulièrement pour développer leurs techniques, et pour ce qui était des résultats de ses duels avec Young Seven et Painted Muslin, il n’avait un ratio de victoire que de 70%. Et d’après ses estimations après avoir affronté Mad God, il leur donnait à chacun plus de 60% de chances de victoire.

En plus de ça, Mad God était maintenant au plus fragile, psychologiquement parlant. Et avec les provocations et les insultes de la foule, cela n’allait pas aller en s’arrangeant. S’il venait alors à perdre face à un Prêtre ou pire, une Prêtresse ! Il se pourrait bien qu’Angel Corps perde un expert !

Depraved avait froncé les sourcils. C’était une situation d’où ils ne pouvaient pas sortir gagnants. Si Mad God gagnait, cela reviendrait à dire qu’un Guerrier avait vaincu un Prêtre. Et s’il perdait, ce serait une humiliation totale ! Mais il ne pouvait pas non plus choisir de ne pas y aller, car sinon il serait alors traité de fiotte même pas capable d’affronter la classe la plus faible du jeu en duel !

[Mad God, fais-le. Mais tu n’as pas le droit de perdre !] Avait fini par dire Depraved. Cette situation était complètement différente de la précédente. Face à un Prêtre, Depraved ne voyait même pas comment ce serait possible que son collègue perde. Au lieu de ça, son regard avait dérivé vers Nirvana Flame. Leur cible était enfin arrivée. Le plus important était de trouver un moyen de le faire monter sur scène !

« Putain de merde ! Ok ! Je prendrais n’importe qui ! Ramenez-vous ! » Avait fini par hurler Mad God en jetant un coup d’œil aux six joueurs. S’il ne choisissait pas lui-même et que les autres envoyaient un Prêtre, personne ne pourrait dire que c’était lui qui avait choisi une cible faible. C’était déjà ça de pris.

Smoke Stub s’était retourné vers ses collègues avant de demander.

« Lequel d’entre vous veut aller jouer avec le gros orc ? Il a encore un équipement Sous-Légendaire qui me fait de l’œil. Qui veut aller le foutre à poil pour moi ? »

En entendant ça, les joueurs proches avaient senti des frissons leur parcourir le corps. Le Fier et digne Smoke Stub était en train de motiver ses camarades en leur demandant d’aller dépouiller quelqu’un pour lui ! Personne ne s’était attendu à ce qu’il soit aussi perfide et fourbe ! Depuis le début, il semblait n’avoir eu d’yeux que pour les équipements de Mad God et pas le moins du monde pour le joueur lui-même ! Pas à pas, il avait amené le Guerrier de l’Empire Satreen à perdre tous ses équipements !

« Je veux bien y aller. Ça fait longtemps que je ne me suis pas amusé, et vous m’avez donné envie, tous les deux. » Avait fini par dire Young Seven avec un sourire semblable à un prédateur face à sa proie.

Il avait alors sauté sur l’arène, choquant toute la foule. Un Prêtre vêtu d’une robe blanche immaculée se dressait fièrement avec son bâton en main pour provoquer un Guerrier en duel !

« Putain de merde ! J’hallucine ou quoi ? Asskickers United a vraiment un Prêtre qui veut affronter un Guerrier ?! »

« Wow ! Ils sont fous ! Complètement tarés ! »

Aux yeux des joueurs, les Prêtres n’étaient rien d’autre que des potions mouvantes. Ils n’avaient pas pas de grosses capacités à infliger des dégâts et portaient des armures en tissu, à peine dignes d’être désignées comme des armures. Ils avaient, bien évidemment, beaucoup de sorts de contrôle, mais à quoi bon contrôler un joueur si on ne pouvait pas le tuer ?

Young Seven ne s’était jamais réellement révélé au public. Depuis sa rencontre avec Nie Yan, il l’avait admiré au plus haut point et avait tout fait pour devenir un véritable atout pour la guilde, et un atout n’avait pas besoin d’être apparent. Mais même ainsi, son visage était apparu sur la photo du Combat du Bois de Feu de Kiln et à d’autres occasions, aussi quelques joueurs le connaissaient.

« C’est Leader Young Seven ! C’est le meilleur Prêtre d’Asskickers United ! »

« Même si c’est le numéro un, qu’est-ce que ça change ? Un Prêtre ne peut pas battre un Guerrier, pas vrai ? »

« Qui sait ?! Je suis certain que Smoke Stub n’aurait pas dit ça s’il ne croyait pas en sa victoire. »

Certaines personnes avaient commencé à fouiller les forums à la recherche de vidéos de Young Seven. Bien que peu nombreuses, chacune d’elles semblait dévoiler des mécaniques brillantes. Il y avait même des vidéos où il affrontait des joueurs, certes ordinaires, mais dans des scénarios à un contre trois, un contre cinq et même un contre six et où il s’en sortait !

Il était la preuve vivante que même les Prêtres pouvaient être dangereux !

Bien sûr, ce n’était pas la même chose d’affronter des joueurs ordinaires et d’affronter des joueurs au niveau de Mad God. Bien qu’il se soit fait écraser par deux fois juste avant, il restait un expert.

« Oh mon dieu. C’est vraiment un Prêtre ? Regarde ce mouvement ! Si même un Prêtre peut balayer des joueurs ordinaires comme ça, à quel point est-ce qu’on doit creuser pour pouvoir enterrer notre honte ?! » Avait demandé un joueur à son voisin en regardant une des vidéos.

Alors que les vidéos commençaient à faire le tour des lecteurs vidéos, la foule avait commencé à développer des espoirs de victoires pour ce jeune Prêtre d’Asskickers United. S’il pouvait battre Mad God, ce serait l’ultime humiliation pour ce dernier !

Voyant Young Seven monter sur le ring, Nie Yan avait étiré ses lèvres en un sourire. Une de ses plus grandes fiertés était qu’il avait réussi à s’accaparer trois des meilleurs Prêtres du jeu, trois Archevêques de sa vie passé ! Leader Young Seven, Ten Li Painted Muslin et Black Heaven. N’importe quelle autre guilde serait extatique de pouvoir avoir ne serait-ce qu’un seul d’entre eux.

Les derniers articles par AlthanMaiel (tout voir)
Rebirth - Chapitre 459
Rebirth - Chapitre 461

Related Posts

8 thoughts on “Rebirth – Chapitre 460

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com