BTTH Chapitre 369

BTTH Chapitre 368
BTTH Chapitre 370

Bonjour tout le monde, comment allez-vous ? Prêts à profiter du week-end ? :p Voilà votre dernier chapitre régulier des aventures du Père Yan pour la semaine !

Bonne lecture à tous et à ce soir pour le SW o/

Chapitre 369 - Progression

La seule chose que Xiao Yan pouvait sentir à ce moment-là, c’est que son corps était dans une fournaise.

Après avoir avalé la pilule médicinale, il sentit son bas-ventre être soudainement envahi par une chaleur ardente, qui se changea aussitôt en de nombreux filets de chaleurs qui circulèrent de force dans toutes les veines de son corps. La haute température finit même par faire apparaître un gaz lourd dans ses méridiens.

Ces flots brûlants devinrent de plus en plus chauds tandis qu’ils circulaient de plus en plus vite, ce qui fit tressaillir le coin des lèvres du jeune homme après chaque cycle complet. Yao Lao avait vu juste, le petit bout de flamme qu’il avait ajouté à la pilule le faisait vraiment souffrir.

Ce courant chaud avait des effets très remarquables, bien qu’il lui fasse éprouver une certaine douleur. Alors que tous ces filets de gaz ardent s’infiltraient dans ses méridiens pour circuler en lui, il pouvait clairement sentir que les couches d’énergie cachées en lui fondaient comme neige au soleil et remontaient à la surface. Selon toute vraisemblance, ce devait être le dépôt de puissance médicinale dont lui avait parlé son maître.

La force médicinale fut vaporisée et transformée en un gaz chaud et lourd, puis se changea en un léger brouillard d’énergie lentement. Ce brouillard adhéra aux méridiens, fusionna avec et continua sa route à travers les autres… Au final, il forma un cycle complet, et se changea en une énergie pure, qui fut alors déversée dans son cristal d’énergie en forme de losange au sein de son vortex. Le cristal qui, jusque là, était un peu terne à cause du surmenage de l’adolescent, émit à nouveau un léger halo en recevant toutes ces vagues d’énergie pure. Il éclaira ainsi l’intérieur du vortex jusqu’à paraître transparent.

Une partie de cette brume d’énergie adhéra aussi à ses os et à ses cellules, qui en redemandèrent avidement et avalèrent le brouillard à proximité rapidement. Une fois cela fait, le jeune alchimiste put clairement sentir que toutes les parties de son corps qui avaient été endommagées lors de la bataille se régénéraient rapidement, jusqu’à atteindre leur forme optimale.

Il poussa un léger soupir de soulagement en son for intérieur en sentant son cristal de Dou se remplir graduellement d’énergie. Il se détendit et fit circuler de toutes ses forces les nuages d’énergie débordant en lui. Il les rassembla et les aggloméra enfin en un flot d’énergie turbulent ; une fois que ce flot eut accompli une circulation complète en lui, il le fit se déverser vers le cristal dans son vortex. Ce petit cristal de la taille d’un pouce engloutit tel un gouffre sans fond l’énergie qui se déversait incessamment en lui.

La pilule médicinale de Yao Lao n’était peut-être pas d’un haut niveau, mais elle remplit parfaitement son rôle et extirpa totalement la puissance médicinale qui s’était déposée dans le corps du Da Dou Shi en peu de temps. Elle se servit ensuite de cette grande quantité d’énergie pour soigner rapidement son corps meurtri. Même Fa Ma aurait eu du mal à utiliser cette méthode consistant à se servir d’une énergie externe pour rétablir un blessé.

Xiao Yan, en tant que « pot médicinal » (NdT personne qui avale une tonne de pilules) orthodoxe, avait avalé un nombre incalculable de pilules médicinales diverses et variées. De plus, il ne les avait pas absorbées complètement et, au fur et à mesure du temps, il avait fini par accumuler naturellement une énorme quantité d’énergie. Après avoir été extirpée par la pilule de Yao Lao, toute cette puissante médicinale fut enfin complètement libérée et utilisée, dépassant même de loin la quantité estimée parle disciple, et même par le vieux maître.

Une brume d’énergie se leva incessamment, vague après vague, dans le corps du jeune homme. Si quelqu’un pouvait voir ce qui s’y passait, il écarquillerait probablement les yeux de stupéfaction en voyant tout le brouillard qui s’y était accumulé. Même ses organes internes étaient complètement recouverts par cette brumaille dense d’énergie.

Bien sûr, il ne pouvait pas contrôler tout ce qui se passait avec un brouillard aussi conséquent. Du coup, une partie parvint à s’échapper à son contrôle et à se balader au petit bonheur la chance à travers son corps. À ce moment, toutes les parties de son corps semblèrent soudainement posséder une certaine intelligence et avalèrent par diverses méthodes cette brume baladeuse.

Bien qu’absorber l’énergie de cette façon permette à l’adolescent de clairement sentir son corps se renforcer de plus en plus, certaines parties comme ses os, ses muscles  et ses organes ne pouvaient pas absorber plus qu’une certaine quantité de brouillard. S’il voulait leur permettre d’en engloutir davantage, il devait subir un entraînement intensif. Du coup, chaque partie avait ses limites et si elle devait dévorer plus d’énergie qu’elle ne pouvait le supporter, elle risquerait d’éclater… En pensant à cette possibilité, il vit tout à coup quelques craquelures se former dans un craquement sourd, ce qui le fit frémir de peur.

Il n’osa naturellement plus laisser ses muscles et ses os absorber l’énergie à leur envie ; il contrôla aussitôt davantage, avec précipitation, le brouillard d’énergie en lui. Cela dit, même ainsi, il put légèrement sentir une douleur ardente lui parvenir de sa peau ; c’était dû à la corrosion de cette dernière par la brume.

Yao Lao fronça légèrement les sourcils en voyant la peau de son disciple devenir rouge. Il marmonna : « Pourquoi le corps de ce petit bonhomme a accumulé autant de puissance médicinale ?» Il réfléchit un moment avant de ranger temporairement le morceau de jade brisé qu’il tenait, puis il remua doucement le doigt et une lueur verte se déroula et s’éleva de l’anneau. Elle suivit le vent et s’étendit pour enfin se changer en un lotus vert qui tomba lentement au sol.

Le vieillard jeta un oeil à ce lotus magnifique avant de remuer sa manche en direction du jeune alchimiste, qu’une douce force fit glisser à travers la grotte avant de le poser sans heurts sur le lotus.

Un halo vert circulaire s’en éleva alors lentement, enveloppa le Da Dou Shi et sa peau rouge vif devint aussitôt terne. Son visage, tendu par la douleur, se détendit enfin.

Il sentit cette sensation chaleureuse qui lui parvenait de l’extérieur, et soupira immédiatement de soulagement en marmonnant, un sourire amer aux lèvres : « Bon sang, je me suis déjà complètement rétabli alors pourquoi reste-t-il autant d’énergie excédentaire ?»

Il retrouva graduellement son calme après avoir grogné, réfléchit un temps en silence et formula un plan. « Puisque j’ai autant d’énergie superflue, je vais m’en servir pour percer ! C’est la meilleure opportunité qui me soit donnée !»

Ainsi décidé, il ne tergiversa pas davantage. Il se concentra, et fit tout à coup déferler la brume d’énergie qui occupait tout son corps. Les vagues de brouillards furent rapidement traînées vers son dantian, comme si elles se faisaient tracter par quelque chose.

Plus l’énorme brumaille s’approchait de son vortex, plus sa taille se réduisait drastiquement et se faisant, elle commença à se condenser un peu… Lorsque le gros tas de brouillard entra dans ses méridiens, il disparut complètement et donna naissance à un amas d’énergie liquide vert émeraude pure. Il y avait même de minuscules cristaux solides coincés dans ce liquide.

Le liquide suivit la route déterminée par la méthode de Qi du « Mantra de flammes«et acheva une circulation complètement. Il s’arrêta ensuite calmement à l’entrée de son vortex ; la force qui coulait lentement était comme un raz-de-marée, prêt à être déversé.

Xiao Yan marmonna en son for intérieur en observant l’énorme amas d’énergie émeraude : « Ce liquide déterminera ma capacité à percer ou non…» D’une pensée, il libéra la force qui bloquait l’entrée du vortex, et l’énergie débordante s’y précipita aussitôt en émettant un bruit similaire à celui d’une cascade.

La quantité colossale d’énergie déferla dans le vortex et s’écrasa violemment contre le cristal de Dou rhomboïdal en son centre.

À ce moment, un son bruyant résonna dans son esprit, et le fit presque sortir de son état méditatif d’entraînement.

L’énergie turbulente coula à flots dans le cristal de Dou sans s’arrêter. Une fois qu’il eut tout englouti, ce dernier devint bien plus gros qu’avant. Le jeune put, grâce à sa grande perception spirituelle, sentir clairement que sa propre force était montée en flèche droit vers la barrière différenciant les deux niveaux.

Yao Lao observa son disciple, dont le visage brillait autant que du jade. Il se frotta la barbe en hochant légèrement la tête. Avec sa force, il pouvait naturellement sentir que la puissance de son souffle augmenter de façon continue.

À un certain moment, un léger grognement à peine perceptible fut émis depuis le corps de l’adolescent, suite à quoi la puissance qui se dégageait de lui augmenta considérablement tout à coup.

Yao Lao, avec sa force, avait évidemment perçu ce léger grognement. Le choc traversa aussitôt son regard tandis qu’il dit avec surprise : « Il a déjà percé au niveau de Da Dou Shi deux étoiles ? C’est encore plus rapide que ce à quoi je m’attendais… La puissance médicinale déposée en lui est vraiment capable d’atteindre un tel niveau ?!»

Le jeune alchimiste, avec sa force actuelle, aurait normalement eu besoin de deux ou trois moins pour augmenter sa puissance d’une étoile s’il s’était entraîné normalement. Et cette estimation était déjà considérée comme un laps de temps plutôt rapide… Lors de son passage à la secte des Nuages Brumeux, il s’était de nombreuses fois retrouvé dans des situations défavorables lors de ses combats face à des gens plus puissants que lui. Cependant, même le vieillard n’avait pas pu estimer justement les bénéfices qu’il avait tiré de ses situations.

Se battre était, après tout, la meilleure façon d’augmenter rapidement sa puissance. Les batailles extrêmes qu’il avait dû mener durant ce temps avaient comme creusé un canal en lui, dans lequel se déversait à présent l’énorme quantité de force médicinale. À présent que tout était en place, le Da Dou Shi se retrouvait avec une opportunité parfaite d’augmenter sa puissance. Le processus se déroula si parfaitement qu’il dépassa les attentes du vieux maître.

Peu après que ce dernier ait exprimé sa surprise, un autre petit grognement parvint de Xiao Yan et se réverbéra dans la grotte de façon divine.

Yao Lao cessa lentement de caresser sa barbe. Cette fois, même lui ne parvint pas à garder son calme. Il resta bouche bée en regardant son disciple, dont la force augmentait toujours rapidement. Un long moment plus tard, il poussa un long soupir et dit en souriant : « Hé hé, ce gaillard est effectivement plein de surprise. Je veux vraiment voir quel niveau tu vas atteindre aujourd’hui, mon petit gars. »

 

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

BTTH Chapitre 368
BTTH Chapitre 370

10 Commentaires

  1. Khultima

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  2. reds

    marci

    Répondre
  3. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  4. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  5. Ling_Tian

    Merci pour le chapitre!!

    Répondre
  6. archambeau

    merci beaucoup

    Répondre
  7. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  8. essitamessitam

    Ce chapitre rappelle un peut DNC non ?
    PS:merci pour le chapitre

    Répondre
    1. Tazam

      J’allais écrire la même chose !

      Merci pour le chapitre.

      Répondre
  9. guts

    Merci pour le chapitre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com