BTTH Chapitre 394

BTTH Chapitre 393
BTTH Chapitre 395

Bonjour tout le monde ! Désolé de vous avoir fait faux-bond, mes frères m’ont enlevé vendredi dernier pour me sortir de mon petit studio. Ils m’ont organisé un week-end au grand air, sans internet… En gros, j’ai failli mourir. Je rattraperai donc les chapitres qui ont sauté vendredi cette semaine, ce qui vous fera… 4 DNC/SW !

Et comme vous le voyez, j’ai réussi à obtenir le droit de continuer les publications de BTTH ici ! Nous allons donc reprendre leur publication au rythme de 3 par semaine !

Sur ces nouvelles, je vous souhaite une bonne soirée !

Chapitre 394 - Technique de Dou d’agilité : déplacement des trois mille éclairs

Les enchères progressèrent lentement alors que d’innombrables spectateurs attendaient la fin, plein d’anticipation. Après le fragment de cartes, quelques objets intéressants ravivèrent l’atmosphère de la salle et, par un amusant hasard, le lot le plus disputé du tas fut les Pilules Spirituelles Vertes à Trois Lignes de Xiao Yan, que les chefs de factions se disputèrent vivement.

Même dans la région du territoire sinistre, très peu de gens avaient eu la chance de voir une Pilule Spirituelle Verte de ce niveau. Ce n’était pas étonnant car après tout, un alchimiste devait posséder trois Flammes Exceptionnelles différentes pour en produire, ce qui était une condition extrêmement sévère. Par conséquent, nombre de représentants des grandes factions les regardèrent apparaître avec stupéfaction.

Le vainqueur de l’enchère ne fut pas le riche jeune maître de la secte de sang, mais un membre du Manoir du Serpent Céleste. La Doyenne Qing enchérit directement à une somme faramineuse d’un million cinq cents milles ; sa résolution fit presque siffler la salle tout entière devant sa résolution. Le jeune maître de secte du Sang, face à un tel prix, resta bouche bée et figé dans une expression hideuse. Cependant, face aux manières imposantes de la doyenne, il ne put que se rétracter avec réticence.

Xiao Yan ne put s’empêcher de secouer la tête en regardant la doyenne souriante. Il marmonna en son for intérieur : Quelle femme terrifiante… Elle n’enchérit pas tout le temps mais quand elle le fait, elle frappe un grand coup et s’assure de ne laisser aucune chance à ses adversaires de réagir. Elle est aussi impitoyable qu’un serpent mandala du sable.

L’excitation de l’audience perdura un long moment avant de retomber lentement. Peu après, le jeune homme qui s’était vautré pour se détendre fut soudainement attiré par un ingrédient médicinal, que présentait le commissaire-priseur sur un plateau d’argent.

Cet ingrédient était intégralement rouge vif, comme s’il avait été trempé dans du sang frais. Il ressemblait à un ganoderma et faisait la taille d’une paume de main environ. Une légère odeur rafraîchissante commença à se répandre lorsqu’il fut présenté sur la scène de cristal, et apaisa l’esprit de tous ceux qui se trouvaient aux premiers rangs.

La voix stupéfaite de Yao Lao résonna alors dans son esprit « C’est le ganoderma de noyau de flammes ? Tsk tsk, tu as beaucoup de chance de voir un ingrédient aussi rare, mon petit bonhomme. On a bien fait de participer à ces enchères. »

L’adolescent sursauta presque à ce nom, et la joie envahit son visage. « Le ganoderma de noyau de flammes ? L’un des quatre ingrédients nécessaires au raffinage de la pilule d’esprit terrestre dont vous m’avez parlé ?»

« C’est exact. C’est un champignon qui n’existe qu’au fond des volcans, et qui en absorbe l’énergie et les flammes pour grossir. Il est impossible pour une personne normale de le récolter. En fait, même certains puissants Dou Huangs, voire même Dou Zongs, n’oseraient pas foncer imprudemment dans un volcan. » Répondit le vieillard en souriant.

Le jeune alchimiste hocha un peu la tête, et murmura aussitôt : « Je ne peux pas laisser cet ingrédient me passer sous le nez. On verra bien si ce type me mettra des bâtons dans les roues ou non. »

Pendant que le maître et le disciple discutaient tous les deux, le commissaire-priseur avait fait une explication détaillée de la nature, l’usage et l’origine du champignon. L’audience réagit plutôt bien à ses éclaircissements ; manifestement, de nombreuses personnes étaient intéressées par ce ganoderma.

Le vieil homme aux cheveux blancs sourit et regarda le public : « Ké ké, nous avons établi le prix de départ du Ganoderma de Noyau de Flammes à sept cents milles après nos estimations. Que les enchères commencent !»

Une fois le prix annoncé, la plupart des intéressés parurent aussitôt déçus. Ils ne pouvaient déjà pas payé le prix de base, et il ne faisait aucun doute qu’il allait facilement doubler. Ils n’avaient pas énormément d’argent, et il fallait jouer dans ses moyens dans ce genre de compétition…

Bien sûr, ce n’est pas parce que certains avaient abandonné l’idée d’enchérir que c’était le cas pour tous : « Sept cent vingt milles !»

« Sept cent quarante milles !»

Le Da Dou Shi écouta les enchères monter sans inquiétude, confortablement vautré dans sa chaise.

Le temps passant, de moins en moins de factions suivirent la hausse des prix. Au final, il ne resta plus que deux compétiteurs, et le prix atteint les un millions soixante-dix milles.

Alors que ce duel de compétiteurs perdurait, une voix paresseuse résonna enfin : « Un million deux cents milles !» D’innombrables regards se tournèrent vers sa source, et tombèrent sur l’homme en noir qui se levait lentement.

L’augmentation soudaine du prix fit se retourner de surprises les personnes au premier rang. Fan Ling, en voyant le responsable, fronça à nouveau inconsciemment les sourcils.

Le million deux cents milles fit directement taire les deux autres compétiteurs. Xiao Yan ignora les regards du public, et fixa le jeune maître de la secte du Sang depuis sa capuche d’un air légèrement provocateur.

Fang Ling sembla sentir son regard et renifla de dédain. Le ganoderma de noyau de flammes était extrêmement précieux, mais il n’en avait pas la moindre utilité. De plus, il avait inutilement dépensé deux cent mille pièces d’or précédemment pour acheter un bout de papier mystérieux… Et c’est pourquoi il était naturellement plus prudent ce coup-ci.

Il leva la tête pour jeter un regard indifférent à l’homme encapuchonné de noir, avant de se retourner paresseusement vers la scène pour éviter de se retrouver dans une dispute inutile.

Le jeune homme fit claquer ses lèvres sous sa capuche : « Chi. » Il leva la tête, tourna son regard vers la scène de cristal et dit : « Vous allez finir par déclarer la fin des enchères ou quoi ?»

Le commissaire-priseur hocha précipitamment la tête à son rappel ; il demanda par trois fois si quelqu’un voulait surenchérir avant de conclure l’enchère d’un coup de marteau.

« Pfiou…» L’adolescent poussa aussitôt un long soupir de soulagement et se rassit lentement.

Après le ganoderma, les enchères arrivèrent peu à peu à leur fin, comme le prouvèrent les trésors uniques qui firent leur apparition ensuite les uns après les autres tels que différents types de méthodes de Qi ou encore des formules médicinales, tous plus éblouissantes les uns que les autres. La salle résonna continuellement de cris de surenchères excités. À un moment, deux factions des rangs du fond se battirent pour un ensemble de méthode et de techniques de Dou de rang Xuan jusqu’à ce que leurs visages en deviennent cramoisis. À la fin, l’un d’entre eux finit par sortir son couteau et attaqua directement son rival.

Cependant, alors qu’il s’apprêtait à frapper, un vent violent apparut en plein milieu de la salle des ventes. Une grosse flèche noire descendit du plafond avant de s’insérer violemment dans le sol, juste devant l’agresseur ; la queue de la flèche oscilla si rapidement qu’elle émit un vrombissement assourdissant…

Cette flèche sembla ramener les deux factions à la raison. Elles regardèrent leurs environs craintivement avant de retourner à leurs sièges à à contrecœur.

Le jeune alchimiste rétracta lentement son regard de la dispute, et le tourna vers une ombre au second étage de la salle des ventes. C’était de là qu’était venue cette flèche noire, dont même lui se méfiait.

« Je comprends pourquoi les Huit Portes sont assez audacieuses pour ouvrir une salle des ventes ici. » Marmonna-t-il. Cet ensemble ne l’intéressait pas, puisse qu’il possédait déjà le Mantra de Flammes et que les techniques de Dou ordinaires le laissaient de marbre. Et comme il venait de dépenser quatre cent mille pièces d’or dans un chaudron appelé ‘flamme toute azimute’, il décida de ne rien acheter d’autre.

Des enchères assourdissantes résonnèrent à travers l’hôtel des ventes, si fort que le plafond en trembla comme s’il était sur le point de s’effondrer.

Lorsque les enchères arrivèrent sur leur fin, un objet véritablement important fut mis en vente. C’était une technique de Dou et, pour être plus précis, une technique de Dou de type agilité.

« Technique de Dou d’agilité : déplacement des trois mille éclairs. De rang Di inférieur. » La voix basse du commissaire-priseur fit aussitôt taire l’audience bruyante. Aussitôt, d’innombrables personnes tournèrent des yeux rouges de désir vers le parchemin argenté sur la scène de cristal, et respirèrent précipitamment de concert en créant un vrombissement sourd.

Xiao Yan prit une grande inspiration : « Une technique de Dou de rang Di. » Malgré tout son calme, il sentit son coeur battre la chamade. Il était stupéfié : Il y a vraiment des gens assez riches pour mettre une technique de rang Di aux enchères… C’est vraiment dilapider la fortune familiale !

Une technique de ce niveau était traitée avec importance, et rangée précautionneusement dans ces soi-disant clans de première importance du continent. Et pourtant… Quelqu’un en avait mis une en vente.

Yao Lao lui expliqua lentement : « Ce n’est pas qu’une personne était prête à mettre une technique de rang Di en vente, c’est juste que la plupart des objets vendus aux enchères dans le Territoire Sinistre ont été volés. Comme les voleurs ont peur d’être reconnus en pratiquant les techniques volées, ils les vendent. »

Son disciple comprit alors de quoi il retournait.

Le vieux maître rit doucement : « D’après ce que je sais, ce déplacement des trois mille éclairs est une des meilleures techniques de Dou d’agilité du Pavillon Vent Éclair. Quiconque l’apprend peut changer son corps en un éclair, et obtenir une vitesse absolument terrifiante.Si un Da Dou Shi venait à l’apprendre, il deviendrait alors capable de tenir tête à un Dou Ling ! Je ne m’attendais vraiment pas à ce que cette technique, à laquelle le Pavillon Vent Éclair tient plus qu’à la prunelle de ses yeux, se retrouve mise en vente ici… Je pense que les types de ce pavillon doivent bouillir de rage en ce moment. »

Le jeune homme opina légèrement du chef. Il regarda les gens au premier rang, s’aperçut qu’ils avaient les yeux brillants comme lui, et se mit à rire amèrement : « Cette technique a beau vraiment m’intéresser, je ne vais vraiment pas pouvoir lutter pour sa possession. »

Yao Lao rit : « Effectivement, ils ne vont pas laisser passer une technique pareille. » Son rire contint tout à coup une pointe d’excitation. « Je suis à présent très curieux : cette technique n’est que l’avant-dernier objet mis en vente lors de cette session, alors quel genre de trésor unique extraordinaire va être le véritable clou du spectacle ?»

L’adolescent fut surpris et devint aussi perplexe qu’abasourdi. Quelque chose de plus précieux et rare qu’une technique de Dou de rang Di ? Que pouvait-ce être ?

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

BTTH Chapitre 393
BTTH Chapitre 395

16 Commentaires

  1. flo

    YEAHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHH
    le retour du héros merci wazouille t’es un chef 🙂
    merci

    Répondre
  2. Khultima

    Merci pour le chapitre. Que de bonnes nouvelles, un grand Merci à toi pour tes efforts.

    Répondre
  3. tang san

    je n’ai pas encore lus le chapitre, mais je voulais te témoigner toute ma gratitude d’avoir géré le combat acharné qui sais présenté à toi ! youpi !

    Répondre
  4. Ling_Tian

    Merci pour le chapitre et pour tes efforts !!

    Répondre
  5. rosat

    Merci Waz pour ce chap et ces bonnes nouvelles

    Répondre
  6. Mous

    Je ne l. Ai pas encore lus mais très bonne nouvelle.

    Répondre
    1. chafama

      Je n’ai pas encore lu mais merci pour ton travail acharné

      Répondre
  7. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.
    PS : Bravo. Mes félicitations. Mes condoléances à ton adversaire ?

    Répondre
  8. Meifumado

    Excellentissime nouvelle ! merci pour le chpitre.

    Répondre
  9. Saekin

    Cool
    merci pour le chapitre B]

    Répondre
  10. Gob's

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  11. Berserk

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  12. eloelo

    Merci pour ton dévouement !

    Répondre
  13. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre.
    Super nouvelles !

    Répondre
  14. LesmurienTiLanna

    Ouiiii !!! \o/ merci du chapitre

    Répondre
  15. gutsguts

    Merci du chapitre ça fait plaisir de retrouver xiao uan

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com