BTTH Chapitre 395

BTTH Chapitre 394
BTTH Chapitre 396

Chapitre 395 - Clou des enchères !

Le public de la salle des ventes s’embrasa à l’apparition des ‘mouvements des trois mille éclairs’. Les grandes factions au premier rang enchérirent de plus en plus, et proposèrent des prix qui laissèrent d’innombrables personnes admiratives.

Le commissaire-priseur n’avait pas établi de prix de départ pour cette technique, mais au moment où il abattit son marteau pour ouvrir les enchères, son prix monta abruptement à deux millions. Xiao Yan n’avait jamais assisté à une enchère aussi importante de toute sa vie.

Les trois grandes factions, si tentées par cette technique, démontrèrent toute la fierté et l’arrogance qui leur étaient propres avec cette enchère d’ouverture.

Le prix de la technique de Dou ne cessa d’augmenter sous les vivats excités de la foule. De nombreuses personnes trouvèrent que ces surenchères constantes et excitantes, amenant le prix à une hauteur astronomique, étaient en elles-mêmes dignes du voyage bien qu’ils ne puissent pas y participer.

La compétition sauvage entre les factions fit rapidement monter les enchères une demi-heure durant, avant qu’elles n’entrent peu à peu dans l’étape finale. À ce moment, la technique de Dou avait alors grimpé jusqu’à la somme faramineuse de huit millions deux cent soixante-dix milles, soit l’équivalent du revenu total sur deux ans du clan Miteer dans l’Empire Jia Ma. Ce n’était pas un montant que les factions du Territoire Sinistre pouvaient sortir imprudemment.

Certaines factions, parmi les plus faibles, commencèrent alors à se retirer de la course et, tandis que les abandons se succédèrent, l’homme entre deux âges en robe blanche de la Tombe du Squelette Noire enchérit finalement à dix millions deux cents milles, le visage tressaillant. L’audience tout entière fut si abasourdie par ce prix qu’elle en resta muette.

Une technique de Dou de rang Di a atteint le prix réellement astronomique de dix millions !

Le silence persista pendant quelques minutes avant que les gens ne se ressaisissent. Ils avaient été totalement secoués par cette enchère. Combien d’années cette faction avait dû économiser pour mettre de côté une somme pareille ?

Clairement, la secte du Sang, le Manoir du Serpent Céleste et les autres avaient été prix par surprise par la Tombe du Squelette Noir. Ils s’échangèrent des regards les uns après les autres avant de parvenir à digérer ce prix qui leur laissait un goût amer en bouche.

Fang Ling, le jeune maître de la Secte du Sang, fixa d’un regard froid et sombre l’homme d’âge moyen, sur la robe duquel un crâne avait été brodé. Ses poings tremblèrent doucement tandis qu’il baissa la tête ; un sourire sauvage flottait sur ses lèvres, et l’envie de tuer se lisait dans son regard.

Après l’abandon de la secte du Sang, du Manoir du Serpent Céleste et des autres, il n’y avait naturellement plus personne capable de rivaliser avec la Tombe du Squelette Noir. Par conséquent, le rouleau de la technique atterrit entre les mains de leur représentant sous d’innombrables regards.

Xiao Yan ne put s’empêcher de secouer la tête en observant la lente fin de cette compétition brutale. « Uh, ces dix millions ont porté le coup fatal…» Il rit amèrement en son for intérieur et pensa : « C’est juste que… est-ce que ce genre de technique de Dou de rang Di peut vraiment être mesurée à l’aune de la somme à laquelle on la vend ?»

En l’entendant, Yao Lao expliqua aussitôt d’un ton morne et impuissant à ce jeune maître qui n’avait jamais eu la moindre soucis financier : « Uh… Ce que tu dis là… si tu veux raffiner une pilule médicinale, tu dois pouvoir acheter les ingrédients, pas vrai ? Si tu devais compter sur tes propres efforts pour rassembler tous ces ingrédients rares et uniques à travers le continent, combien de temps mettrais-tu ? Par exemple, les quatre ingrédients médicinaux de la pilule d’esprit terrestre ne se vendent pas à moins de cinq millions. Tu n’as pas besoin d’argent ? Et il ne faut pas oublier qu’une grande faction comme la secte du Sang a de nombreuses bouches à nourrir ; ils ont besoin d’argent pour produire de puissants combattants ou acheter la loyauté de leurs membres. Tu ne diriges pas ton clan, alors tu ignores naturellement à quel point ce peut être difficile de s’occuper d’une faction. »

Le jeune homme sourit maladroitement en entendant ses remontrances. Il leva la tête pour observer la scène et fut surpris de voir que l’expression du commissaire était soudainement devenue grave. Il dit aussitôt à voix basse : « On dirait que le fameux clou du spectacle va enfin arriver. »

De nombreux membres de l’audience semblaient également découverts le changement d’expression du vieillard sur scène, et les bavardages se turent aussitôt. Ils attendirent l’attraction principale de cette vente les yeux rivés sur l’estrade de cristal.

Une légère rougeur rosit les rouges du jeune maître de la secte du Sang tandis qu’il marmonna entre ses dents : « Il va enfin apparaître, hein ?»

De leurs côtés, les membres du Manoir du Serpent Céleste et de la Tombe du Squelette Noir perdirent également leurs sourires. Leurs regards paresseux devinrent subitement aussi acérés que ceux de rapaces.

“*Clap*, *clap*.”

Le commissaire-priseur frappa des mains avec une expression grave. Suite à son clappement, les bords de la plateforme claquetèrent subitement, et des barrières circulaires de métal noir émergèrent lentement la plateforme. Ces barrières couvrirent la scène espace dans toutes les directions, même en hauteur.

Une fois qu’elles furent totalement érigées, le vieillard sur scène expliqua au public en souriant : « Ké ké, ne vous inquiétez pas, messieurs dames. C’est simplement une petite mesure de sécurité que nous devons prendre pour cette enchère ? »

« Cette prison est faite de fer froid. Même un puissant Dou Huang aurait du mal à la briser rapidement. » Dit-il en balayant exprès du regard les factions du premier rang, qui comprirent toutes son allusion.

Les représentants de ces factions se contentèrent de sourire légèrement sans avoir l’air trop soucieux. Il était normal que les Huit Portes se montrent prudentes ; il était déjà arrivé que des articles mis en vente aux enchères se fassent voler, ces dernières années… Et s’ils étaient incapables d’empêcher les autres de les voler, ils n’auraient pas la face de rester dans la région du Territoire Sinistre.

Xiao Yan fut également un peu surpris par la prudence exagérée des Huit Portes, mais il s’en remit bien vite. Rien ne servait d’être surpris par tout et n’importe quoi dans cette région chaotique.

La voix taquine de Yao Lao résonné soudainement dans son esprit : « Tsk tsk, de nombreux Qi cachés ont soudainement révélé leur présence dans la salle des ventes. Je sens même une présence aussi forte que Hai Bodong au deuxième étage ; ce doit être le chef des Huit Portes. On dirait qu’ils sont très inquiets, hé hé. »

« Uh ?» L’expression de son disciple s’assombrit à cette nouvelle, et il balaya du regard les coins sombres de la salle. Grâce à l’affinage des flammes, ses yeux purent vaguement distinguer de légères lueurs noires.

« Je me demande ce que peut être le clou des enchères pour que les Huit Portes se montrent aussi prudentes et que même leur chef se montre ?» Dit-il en secouant la tête, stupéfié.

Le vieux maître sourit, secoua la tête et répondit : « Hé hé, tu verras bien. Je crois que cet article ne décevra personne. »

Le jeune alchimiste hocha légèrement la tête et continua d’observer la scène de cristal. À ce moment, le commissaire-priseur se pencha et sortit un plateau violet-or d’un conteneur en dessous. Sur ce plateau se trouvait une petite boîte de jade froide blanc pâle. Bien que le public en contrebas en soit assez éloigné, ils purent clairement voir une brume blanc pâle en sortir. Seul le jade froid de la meilleure qualité avait de telles propriétés refroidissantes.

Lorsque le Da Dou Shi aperçut la boîte et sa méthode de préservation familière, il fut d’abord surpris, mais sa stupeur fut rapidement remplacée par un choc. « Est-ce une pilule médicinale ?» Quel devait être le rang de cette pilule médicinale pour qu’elle surpasse la valeur d’une technique de Dou de rang Di ?

Il prit une grande inspiration, car il savait qu’il n’y avait qu’une seule réponse possible : la pilule devait au moins être du septième rang !

Même lui n’avait encore jamais vu une pilule de ce niveau…

Yao Lao dit d’un air plus grave et suspicieux : « C’est effectivement un beau produit, mais pourquoi ressens-je cette sensation…» Les pilules de septième rang étaient vraiment très difficiles à raffiner. Une pilule de cinquième rang, à sa formation, créait déjà une ondulation énergétique sur une petite zone alors une de septième rang… Il se souvint du phénomène météorologique étrange et terrifiante qui s’était produit lorsqu’il était parvenu à raffiner ce genre de pilules…

Très peu d’alchimistes étaient capables de raffiner une pilule de septième rang sur le continent Dou Qi, et ils étaient tous des Grands-Maîtres.

Lorsque la boîte de jade froid apparut, toutes les factions du premier rang se redressèrent abruptement, le regard luisant de convoitise.

Le commissaire-priseur aux cheveux blancs ignora ces lueurs avides, et il posa doucement le plateau violet-or sur la plateforme de présentation d’une main tremblante, avant d’ouvrir lentement le couvercle de son dos fripé. Une lueur dorée illumina aussitôt la salle, où il fit aussi clair qu’en plein jour. Certaines personnes, prises par surprise, fermèrent même les yeux par réflexe.

Xiao Yan, lui, ne ferma pas les yeux. Sous les ténèbres de son chapeau, son regard était verrouillé sur la boîte de jade, où trônait une pilule dorée de la taille d’un oeil de dragon. La pilule paraissait parfaitement lisse et ronde, et deux volutes dorées voltigeaient en son centre. En y regardant de plus près, on s’apercevait que ces deux volutes s’aggloméraient en deux minuscules dragons divins d’or, qui s’entrelacèrent l’un l’autre. Un faible rugissement de dragon se répandit alors lentement dans la salle, faisant trembler l’âme de tous ceux qui l’entendirent.

Xiao Yan ne put s’empêcher de trembler légèrement en regardant l’intérieur de la pilule, et la stupeur figea son visage.

Seules les pilules de septième rang et plus pouvaient manifester un esprit agglomérant l’aura !

Toute la salle plongea dans un silence de mort à la suite du rugissement.

« C’est une Pilule de Dragon Mystérieux Yin-Yang ? » Marmonna Yao Lao au milieu du silence. Le jeune homme sembla déceler une fureur et une solennité ténébreuse dans les marmonnements de son maître…

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

BTTH Chapitre 394
BTTH Chapitre 396

8 Commentaires

  1. Gob's

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  2. Khultima

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  3. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  4. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre
  5. gutsguts

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  6. tang san

    merci pour le chapitre

    Répondre
  7. Saekin

    Merci pour le chapitre B]

    Répondre
  8. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com