Rebirth - Chapitre 32

Rebirth - Chapitre 31
Rebirth - Chapitre 33

Bonjour,

Voici un chapitre court de Rebirth, mais très intéressant. De plus, je vais essayer de sortir le ICDS de hier dans l’après-midi si j’ai le temps.

Bonne lecture

 

Rebirth - Chapitre 32 : Le Troisième Chapitre du Livre de l’Ordre

 

Nie Yan avait passé au peigne fin la forêt jusqu’à ce qu’il trouve un arbuste particulier au pied de la montagne. A ce moment-là, il avait été incapable de détourner son regard.

Cet arbuste atteignait la hauteur de ses genoux et avait beaucoup de branches. Son apparence n’était pas différente d’une sculpture de jade ; pure, translucide et parcouru de nombreuses couleurs. Caché au sein des branches se trouvait un unique fruit rouge qui ressemblait à une cerise tendre et brillante.

C’est une Urnabaie Rouge ! Je ne pensais pas qu’une plante de ce genre pousserait dans une zone aussi bas-niveau !

Les souvenirs de Nie Yan étaient particulièrement clairs à ce sujet. Durant les dernières années de sa vie passée, le prix de vente d’une seule Urnabaie Rouge pouvait attendre plusieurs centaines de pièces d’or. De plus, chacune d’entre elles possédait des caractéristiques uniques.

Il s’était alors approché de la paroi de la montagne pour récolter délicatement ce présent divin. Heureusement qu’il avait appris le sort de récolte, sans quoi il n’aurait pas pu profiter de ce ‘fruit du hasard’.

Urnabaie Rouge (Fruit Rare)

Description : Le joueur qui mangera ce fruit gagnera +2 de Volonté de façon permanente.

Restrictions : Chaque joueur ne peut consommer ce fruit que jusqu’à 3 fois. Une consommation supplémentaire n’apportera aucun effet bénéfique.

Considérant la rareté inhérente de l’Urnabaie Rouge, et le fait qu’elle pouvait augmenter de façon permanente les stats d’un joueur, il n’y avait rien d’étonnant à ce que son prix ait atteint des sommets.

Nie Yan l’avait contemplé un moment avant de se décider à mordre dedans. Après tout, c’était une opportunité rare. De plus, ce fruit avait pour vocation d’être mangé. Seul un idiot le vendrait à quelqu’un d’autre.

Deux points de plus en Volonté était vraiment un effet décent. La Volonté affectait la durée et l’efficacité des effets négatifs sur le joueur (comme les maladies, les poisons, les malédictions, etc). Que ça soit en PvE ou en PvP (Player versus Environment ou Player versus Player), cette stat était toujours utile. Après tout, le nombre de monstres et de classes qui pouvaient lancer des effets négatifs étaient plus que courants.

Après avoir mis le fruit dans la bouche, celui dernier avait fondu instantanément, se transformant en un courant chaud dans l’estomac de Nie Yan. Il avait alors jeté un coup d’œil à sa stat de Volonté, et elle était passée de 0 à 2.

Avoir 2 de Volonté à un niveau si bas était plutôt utile. Après avoir mangé le fruit, il ne s’était cependant pas laissé aller et il s’était enfoncé encore plus profondément dans la forêt.

Après avoir marché à travers un chemin caché pendant 5 minutes, il avait enfin pénétré une des parties les plus profondes de la forêt. Ici, les arbres étaient plus denses et imposants, et la luminosité était plus faible aussi.

Le sol de la forêt était couvert de feuilles mortes jusqu’à perte de vue.

Et dans cette forêt noire, un seul et unique rayon de lumière pouvait être aperçu à travers l’épaisse canopée. L’absence d’autres lumières ne le rendait que plus visible encore.

et au centre de ce rayon se trouvait une colonne cylindrique qui semblait sculptée dans la pierre. Placé au sommet de cette colonne se trouvait un livre épais qui semblait avoir été érodé par les éléments. Il était dans un état pitoyable, mettant en exergue le temps qu’il avait passé ici.

Ce livre était, d’après les souvenirs de Nie Yan, nommé « Les Annales de l’Ère de la Gouvernance Partagée ». Son contenu détaillait tous les évènements historiques qui s’étaient passés durant cette époque.

C’était dans cet épais livre que se trouvait le Chapitre du Courage.

Nie Yan s’était dirigé vers la colonne et avait tendu la main vers la couverture du livre. Dès que ses livres avaient touchés ce dernier, il s’était ouvert de lui-même et les pages avaient commencés à défiler comme par magie.

Soudain, une narration avait commencé.

[Dans cette forêt secrète, vous avez découvert un livre épais qui relate les chroniques d’une ancienne ère. En plaçant la main sur le livre, vous avez soudain senti une force mystérieuse pénétrer votre corps. « Qu’est-ce que c’est ? » vous demandez-vous avec curiosité. Peu après, les pages du livre commencent à tourner d’elles-mêmes, révélant d’étranges caractères argentés. De ces caractères, vous apprenez que ces « Annales de l’Ère de la Gouvernance Partagée » ont été écrites dans une combinaison de trois langages : la langue des Géants Kasate, l’Ancien Langage Universel et le Langage Draconique. Vous enregistrez alors ces connaissances dans votre tête.]

[Système : Vous avez appris la langue des Géants Kasate.]

[Système : Vous avez appris le Langage Draconique.]

[Système : Vous avez appris l’Ancien Langage Universel.]

[Vous avez reçu les « Annales de l’Ère de la Gouvernance Partagée ».]

Le continent d’Atlanta contenait plus de trois-cents langages. Avant, Nie Yan avait uniquement appris la langue commune, qui était celle des humains. Et pourtant, d’un coup, il venait d’en apprendre trois nouvelles. Après avoir rapidement jeté un coup d’œil à sa fiche de personnage, il  avait aperçu une nouvelle section nommé Annales de l’Ère de la Gouvernance Partagée. Dans cette section se trouvait tous les évènements notables de cette ère.

Ce genre d’informations était d’une valeur inimaginable. Dans le futur, cela pourrait aider Nie Yan de façons variées.

Ces annales vont me permettre d’économiser beaucoup de temps pour toutes les quêtes de cette époque. Avait alors pensé Nie Yan.

[Hein ? En regardant le livre de plus près, vous êtes surpris de découvrir un morceau de papier coincé entre deux pages. De nombreuses lignes de caractères mystérieux tracés d’une couleur dorée sombre remplissaient toute la page. Alors que vous regardez ces lignes incompréhensibles, vous réalisez lentement que ces caractères appartiennent au langage des Géants Kasate et qu’il est écrit « Chapitre du Courage ».]

Je l’ai enfin trouvé !

Nie Yan n’avait pas pu s’empêcher de hurler de joie intérieurement alors qu’il jetait un coup d’œil aux propriétés de son butin.

Chapitre du Courage

Description : Le troisième chapitre du premier volume du Livre de l’Ordre. Un fragment d’un objet légendaire. L’être en possession de ce chapitre recevra l’héritage du Dieu de la Lumière. Votre mission est de répandre la gloire de la lumière !

Propriétés : Recevez 2 points de stats et 1 point de maîtrise tous les 5 niveaux. Focus +15, Volonté +15, Résilience +16, Saut +15, Réflexe +15, Vitesse +16.

Vision Transcendante : Gagne la capacité de voir à travers vos ennemis. Vous permet de voir les informations concernant vos adversaires. Aussi, donne la capacité d’identifier les objets.

Passive : Perception +10

Juge Divin : Pourvoi l’immunité à toutes magies, octroi 500 HP supplémentaires et invoque un bouclier protecteur qui absorbe 60% de toutes les dommages pendant 5 minutes. (Ce sort ne peut pas être utilisé en donjon.)

Temps de recharge : 10 jours (1/10)

Restrictions : Peut uniquement être lié à un membre des Gardiens de l’Ordre Glorieux.

Note : Les effets de cet objet sont appliqués immédiatement après être entré dans l’inventaire du joueur.

Nie Yan était resté avec le regard dans le vide avec les mains tremblantes un moment. Il avait déjà vu les propriétés du chapitre sur internet, mais c’était totalement différent que de l’avoir entre les mains. Il s’était souvenu que Juge Divin était le sort que Sleepy Fox avait utilisé lorsqu’il avait massacré deux cents joueurs à lui tout seul. Sans parler du fait que ce sort rendait l’utilisateur immunisé à la magie pendant cinq minutes. Si c’était pas de la triche, qu’est-ce qui l’était ?! A l’époque, Sleepy Fox avait déjà un équipement de premier ordre, étant le chef de guilde de Holy Empire, si on ajoutait l’immunité à la magie, le boost de HP et le bouclier absorbant 60% des dégâts, cela revenait au même que de créer un juggernaut de destruction ! Cependant, le temps de recharge de 10 jours rendait le sort difficile à utiliser. Après tout, dix n’était pas une courte période, et qui pouvait savoir quand le sort pourrait sauver la vie.

Et ce n’était qu’un seul des aspects du chapitre. Les autres propriétés étaient tout aussi puissantes. Surtout celle permettant d’obtenir deux stats supplémentaires et un point de compétences tous les 5 niveaux. Nie Yan en avait presque hurlé de joie. A sa connaissance, les seules classes ayant un bonus de stat proche de celui-ci étaient les Shamans, les Paladins et les Épéistes Démoniaques qui gagnaient eux aussi 2 points supplémentaires tous les 5 niveaux. Cela était essentiellement dû au fait qu’ils avaient à la fois besoin de Force et d’Intelligence pour leurs sorts, sans quoi ils deviendraient inutiles. Mais les Voleurs étaient différents. En plus des 5 points de stats et 1 points de maîtrise tous les 5 niveaux du niveau 0 à 30, il aurait ce bonus-là grâce au chapitre ! Nie Yan comprenait parfaitement les implications de ceci.

En incluant les autres stats et bonus du chapitre, Nie Yan venait de passer dans le top 10 des joueurs de Conviction, si ce n’était le premier, juste en termes de stats. Ce chapitre méritait réellement sa dénomination d’objet légendaire.

Après avoir placé le Chapitre du Courage dans son sac, Nie Yan avait regardé avec élation ses stats en les voyants aussi élevées.

Lorsque Juge Divin serait utilisable, il deviendrait imbattable en termes de force.

Cependant, pour le moment, il devrait faire particulièrement attention en affrontant d’autres joueurs. Car s’il venait à mourir par la main d’autre autre joueur, le Chapitre tomberait automatiquement. Le seul moyen d’éviter ça était de compléter le premier volume du L’ivre d’Ordre.

Malgré sa récolte fructueuse, Nie Yan ne s’était cependant pas totalement détendu. Après avoir rangé le chapitre, il avait pris un Parchemin de Retour en commençant à l’activer.

[Système : Impossible d’utiliser Parchemin de Retour dans cette zone.]

AlthanMaiel

AlthanMaiel

Traducteur d'ICDS. C'est un gamer enfermé dans le passé. Il préfère écouter du rock des années 80-90 et jouer à des vieux MMORPG que de se plier aux temps modernes. Pour lui, lire est un moyen de s’évader et créer son propre monde et traduire est sa façon de le partager.
AlthanMaiel

Les derniers articles par AlthanMaiel (tout voir)

Rebirth - Chapitre 31
Rebirth - Chapitre 33

9 Commentaires

  1. Shirosuu

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  2. KryllaKrylla

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  3. TesaYuuTesaYuu

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  4. gutsguts

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  5. Higanbana

    Merci pour ce chapitre

    Répondre
  6. SuXen155

    Merci pour le chapitre. Par contre je voudrais savoir, AlthanMaiel, si tu avais essayé de récupérer les trads de l’ empire des novels, vu qu’ils ont arrêté, et reprendre à partir de leur travaux, qui sont quand même au chap 118 ? Ce serait cool si c’était possible

    Répondre
    1. AlthanMaielAlthanMaiel (Auteur de l'article)

      Bonjour,

      Je vais t’expliquer les raisons qui m’ont poussé à ne pas le faire.
      Tout d’abord, je n’ai pas lu les versions d’Eden, donc je ne peux pas assurer que mes traductions personnelles (noms de sorts, de lieux, etc) sont les mêmes. Ensuite, autant je respecte leur travail de traduction, je trouve que de un, ça sera malpoli que de reprendre le travail de quelqu’un pour le continuer, mais aussi, cela pourrait créer un sentiment de vol. Déjà que la transition c’est assez mal passée de ce que j’ai compris, ce n’était pas la peine d’en rajouter.
      Enfin, tout comme deux auteurs écrivant la même histoire vont avoir des tournures de phrases différentes, deux traducteurs vont avoir leur « patte ».
      Je ne dis pas par là que mes traductions sont meilleures ou moins bonnes que celles d’Eden, mais qu’elles sont différentes, et je trouve plus cohérent que ces différences soient respectées du début à la fin de l’histoire.

      Alors oui, je sais que c’est frustrant car on en est qu’au chapitre 32 et tu as surement déjà lu jusqu’au chapitre 118, mais j’aime à croire que tu redécouvre l’histoire avec des facettes que tu n’avais pas vues auparavant.

      Voici donc l’explication longue et rasoir de pourquoi je n’ai pas repris les traductions d’où elles se sont arrêtées, tout comme Nostra n’a pas repris EER là où il s’était arrêté non plus.

      Répondre
      1. SuXen155

        D’accord. Je n’avais jamais envisagé cette perspective. Je vous remercie pour cette réponse.

        Répondre
  7. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com