BTTH Chapitre 396

BTTH Chapitre 395
BTTH Chapitre 397

Chapitre 396 — Pilule de sep­tième rang : Pilule de Drag­on Mys­térieux Yin-Yang

Xiao Yan remar­qua naturelle­ment le ton étrange de son maître et ne put s’empêcher d’en être sur­pris. Il deman­da alors prudem­ment en pen­sées : « Quelque chose vous tra­casse, maître ?»

Le vieil­lard prit une grande inspi­ra­tion, étouf­fa ses émo­tions de force et répon­dit vague­ment : « Ce n’est rien. Con­cen­tre-toi sur la vente et per­me­ts-moi de te dire tout ça plus tard. Il n’est pas encore temps pour toi de l’apprendre. »

Une fois cela dit, le vieux maître se mura dans le silence, ce qui sur­prit un peu son dis­ci­ple. Ce dernier hocha silen­cieuse­ment la tête et tour­na le regard vers la pilule médic­i­nale de sep­tième rang que Yao Lao avait nom­mé ’Pilule de Drag­on Mys­térieux Yin-Yang’.

Bien que la vaste majorité du pub­lic n’ait que de vagues con­nais­sances alchim­iques, la lueur dorée qu’avait émise la pilule précédem­ment leur avait com­pris de com­pren­dre son car­ac­tère extra­or­di­naire. Dès lors, nom­bre de spec­ta­teurs la regardèrent avec une con­voitise incon­sciente.

Com­parées aux autres, les fac­tions du pre­mier rang dev­in­rent subite­ment plus excitées encore. Cer­tains experts puis­sants lais­sèrent même leur Dou Qi défer­ler en eux d’excitation.

Le com­mis­saire-priseur bal­aya les vis­ages stupé­faits d’un air stupé­fait avec un petit sourire sat­is­fait. Il désigna la pilule dorée du doigt et dit en souri­ant : « Mes­dames et messieurs, voici l’attraction prin­ci­pale de nos enchères. Cette fois, je vous présente une pilule de sep­tième rang, la ’Pilule de Drag­on Mys­térieux Yin-Yang’ !»

Une vague de rugisse­ments assour­dis­sants mêlés de hoquets de stupé­fac­tion embrasa l’auditoire jusque là silen­cieux.

Les enchéris­seurs fixèrent la pilule dorée avec des yeux rouges de  désir et le souf­fle court.Une pilule médic­i­nale de sep­tième rang ? En temps nor­mal, la moitié des gens présents n’auraient jamais pu voir une pilule de ce niveau de toute leur vie, et pour­tant… ! Com­ment pour­raient-ils ne pas devenir fous d’excitation ?

« Peut-être que cer­tains d’entre vous n’ont jamais enten­du par­ler de cette pilule. » Dit le com­mis­saire-priseur souri­ant en obser­vant la per­plex­ité de cer­tains. « La Pilule de Drag­on Mys­térieux Yin-Yang est une pilule de sep­tième rang. Il paraît que pour la raf­fin­er, il faut deux noy­aux de mon­stre de deux bêtes mag­iques de type drag­o­nique tuées depuis moins de sept jours. De plus, ces noy­aux doivent être au moins de six­ième rang. »

Cette déc­la­ra­tion lais­sa cer­taines per­son­nes hor­ri­fiées. Deux bêtes dra­conique de six­ième rang ? N’équivalaient-elles pas à deux puis­sants Dou Huangs ?

« La rumeur dit que lorsque cette pilule est raf­finée, elle provoque un phénomène naturel unique où deux esprits de drag­on yin-yang fon­cent droit vers le ciel en s’entremêlant l’un avec l’autre, pour finir par s’agglomérer en une pilule…» Dit le vieil homme en souri­ant. Une lueur ardente emplit son regard pen­dant son expli­ca­tion. « Cette pilule ne per­met pas d’augmenter directe­ment sa puis­sance, mais elle per­met de rester en vie au lieu de tomber !»

« Hein ? Com­ment ça ?» Deman­da Xiao Yan en fronçant les sour­cils, sur­pris.

« Quiconque avale cette pilule peut, en cas de blessure mortelle où lorsque sa vie ne tient plus qu’à un fil, rester en vie s’il a assez de chance. ’Rester en vie au lieu de tomber’ sig­nifique que la per­son­ne pour­ra se libér­er de son passé et subir une méta­mor­phose . Son corps, son esprit et même son Dou Qi attein­dront un niveau supérieur !» Dit le com­mis­saire-priseur. « En d’autres ter­mes, quiconque la con­som­mera n’aura pas à s’inquiéter de subir un coup fatal dans un futur proche ! Il pour­rait même en devenir plus fort !»

« Nom­bre d’entre vous ne com­pren­nent peut-être pas tout à pro­pos de cette méta­mor­phose ; dans ce cas, je vais vous don­ner un exem­ple con­cret. » Dit le vieil­lard en riant. « Je pense que tout le monde ici con­naît le Zun Zhe du Vent, Gu Ling, n’est-ce pas ?» (NdT Zun Zhe = façon polie de par­ler d’un Dou Zhun) Nom­bre de mem­bres du pub­lic roulèrent des yeux en l’écoutant.

« Le Dou Zhun Gu Ling ?» Le jeune alchimiste gra­va ce nom dans sa mémoire. Pen­dant que le vieil homme par­ler, cer­tains mem­bres du pub­lic alen­tour se mirent à le huer.

« Puisque tout le monde le con­naît, alors vous devriez égale­ment savoir qu’avant de par­venir à devenir un Dou Zhun, le grand Gu Ling s’est bat­tu lors d’un duel extra­or­di­naire avec un de ses enne­mis, pas vrai ? Il était, à l’époque de ce com­bat, un Dou Zong cinq étoiles et il aurait pu l’emporter s’il n’avait pas été blessé au point d’en per­dre toutes ses forces. La logique nous dit qu’il aurait dû per­dre quelques étoiles à cause de ses blessures, à défaut de mourir, mais que s’est-il passé ? Sept ans après ce duel, le grand Gu Ling revint après avoir dis­paru pen­dant des années. Et il avait alors atteint le niveau d’un Dou Zhun. » Dit le vieil­lard en riant douce­ment.

La salle entière se plongea dans un silence de mort, et nom­bre de gens parurent aba­sour­dis. En sept ans, il s’était non seule­ment remis de ses blessures, mais sa force avait grande­ment aug­men­té, au point qu’il parvi­enne à percer au rang de Dou Zhun ! Une telle vitesse de cul­ture était absol­u­ment ter­ri­fi­ante !

Le Da Dou Shi ne fut pas en reste, et il eut l’air tout aus­si sur­pris que les autres. Il parvint à se repren­dre un moment plus tard, et tour­na son regard vers la pilule dorée et prit une grande inspi­ra­tion, comme s’il venait de com­pren­dre quelque chose à l’instant.

« Ké ké, je pense que cer­tains d’entre vous ont dev­iné : le grand Gu Ling a eu la chance d’obtenir une Pilule de Drag­on Mys­térieux Yin-Yang, qu’il a avalé lorsqu’il par­courait le con­ti­nent. Le pou­voir de la pilule est resté latent pen­dant de nom­breuses années, jusqu’au jour où il fut griève­ment blessé. C’est alors que l’effet de la pilule s’est activé : elle lui a per­mis de sur­vivre !»

« Par con­séquent, il a bon­di en sept ans de Dou Zong à Dou Zhun !»

L’audience res­ta murée dans son silence, bien que cer­tains mem­bres du pub­lic prirent de grandes inspi­ra­tions en apprenant les faits. Une fois de plus, d’innombrables regards se tournèrent vers la bille dorée, mais le désir dans leur regard s’était changé en avid­ité.

Xiao Yan ser­ra ses poings moites et mur­mu­ra entre ses dents : « Quelle pilule ter­ri­fi­ante…»

Yao Lao inter­vint soudaine­ment dans ses pen­sées : « N’écoute pas ces foutais­es. La Pilule de Drag­on Mys­térieux Yin-Yang peut te per­me­t­tre de sur­vivre à un coup fatal, certes, mais encore faut-il que son effet s’active et te per­me­tte réelle­ment de sur­vivre. » Il pour­suiv­it : « De plus, au moment où l’effet s’active, tu perds le con­trôle de ton corps tout entier et tu subis une douleur abom­inable. Si tu peux sup­port­er cette tor­ture inhu­maine, alors oui tu vas naturelle­ment bris­er ton cocon et devenir un papil­lon, mais si tu ne peux pas… Alors tu vas bel et bien tomber, et tu ne te relèveras pas ce coup-là. »

« Même avec sa tenac­ité, Gu Ling n’a presque pas pu sup­port­er cette douleur. Peux-tu seule­ment imag­in­er quel niveau de douleur il faut pour presque faire cra­quer un Dou Zong ?»

« Uh…» Le jeune homme fut stupé­fait ; il roula des yeux et deman­da : « Est-ce que vous con­naissiez bien ce Zun Zhe du Vent, Gu Ling ?»

« On peut dire ça. » Répon­dit non­cha­la­m­ment le vieil­lard. Il se res­saisit tout à coup et dit d’un air désar­mé : « N’essaie donc pas de me tir­er les vers du nez, je te racon­terai tout au moment voulu. Tu es trop faible pour que je te dise quoi que ce soit pour le moment ; on ver­ra ça plus tard. »

L’adolescent sourit amère­ment. Un pau­vre petit Da Dou Shi comme lui ne pou­vait vrai­ment pas s’immiscer dans le domaine des puis­sants experts comme son maître et les autres. Cepen­dant, com­bi­en de temps allait-il met­tre pour arriv­er au niveau de Dou Wang voire de Dou Huang, avec sa vitesse de cul­ture actuelle ?

Yao Lao lut ses pen­sées et ne put s’empêcher de lui mur­mur­er : « Ne te dén­i­gre pas, petit gars. Ton Mantra de Flammes te four­nit les bases dont tu as besoin pour créer un mir­a­cle. Crois en toi. Les autres ont besoin de s’entraîner sur le long terme pour pro­gress­er, mais toi, tu n’as besoin que de trou­ver assez de Flammes Excep­tion­nelles et de les avaler pour ça. (NdT Une paille !) Tu arriveras très facile­ment à me sur­pass­er, voire à sur­pass­er Gu Ling plus tard. »

« En. » Son dis­ci­ple prit une grande inspi­ra­tion, hocha légère­ment la tête et lui dit en souri­ant : « Espérons-le. »

Le com­mis­saire-priseur, du haut de sa scène, sourit de sat­is­fac­tion en voy­ant la réac­tion de la salle. Il tour­na le regard vers les fac­tions du pre­mier rang, sachant très bien qu’ils étaient les seuls enchéris­seurs capa­bles de lut­ter pour cette pilule mirac­uleuse.

Le jeune maître de la secte du Sang fronça les sour­cils avec une cer­taine impa­tience, et cria d’une voix froide : « Passez les prélim­i­naires et annon­cez le prix de départ !»

Le vieil­lard sourit, hocha la tête et s’éclaircit la gorge avant de dire d’un air sérieux : « Je pense que tout le monde ici réalise la valeur de cette pilule, et que l’argent seul ne peut l’acheter. Par con­séquent, le pro­prié­taire de la pilule a dit que quiconque réus­sis­sant à emporter l’enchère devrait promet­tre sans con­di­tion de l’aider à réalis­er deux tâch­es !»

« Quelles tâch­es ?»

Les fac­tions du pre­mier rang furent toutes aba­sour­dies à cette annonce, et l’expression de leurs mem­bres changea légère­ment. La Doyenne Qing du Manoir du Ser­pent Céleste ne put retenir un rire glacial : « Vous êtes très drôle ; pensez-vous vrai­ment que nous allons obéir à cette per­son­ne si elle nous demande de nous bat­tre con­tre quelqu’un ou une fac­tion con­tre lesquelles nous auri­ons du mal à l’emporter, par exem­ple ?»

« Ké ké, ce serait naturelle­ment impos­si­ble. Tout le monde peut accom­plir ces deux tâch­es ! Cepen­dant, lais­sez-moi vous rap­pel­er quelque chose : une per­son­ne capa­ble de met­tre en vente Pilule de Drag­on Mys­térieux Yin-Yang doit avoir un grand statut et une puis­sance non nég­lige­able, donc les mis­sions qu’il vous con­fiera ne devraient pas non plus être aisées. Je deman­derai à toutes les per­son­nes intéressées par la pilule de bien vouloir réfléchir à ça. Autant éviter que les choses ne finis­sent mal. » Dit le vieil­lard en souri­ant.

Nom­bre de per­son­nes venues pour cette pilule se mirent à hésiter en l’entendant.

Il se pen­cha et dit à l’auditoire : « J’ai déjà trans­mis la con­di­tion du vendeur alors si cer­tains d’entre vous sont encore intéressés, com­mençons l’enchère. Comme la tech­nique de Dou de rang Di de tout à l’heure, la Pilule de Drag­on Mys­térieux Yin-Yang n’a pas de prix de départ. »

Yao Lao dit à voix basse : « Par­tons d’ici. Nous n’avons plus rien à y faire, et tu ne peux pas lut­ter pour cette pilule. »

Le jeune alchimiste se frot­ta le front du doigt et opina légère­ment du chef. Main­tenant qu’il avait vu l’article final, il n’avait plus besoin de rester davan­tage. Il jeta un regard aux fac­tions du pre­mier rang, prêtes à bondir, et se leva avant de quit­ter silen­cieuse­ment la salle…

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

BTTH Chapitre 395
BTTH Chapitre 397

6 Commentaires

  1. Zhexiel Kurokage

    Mer­ci pour le chapitre.
    PS : Pas mal comme drogue cette pilule ! Par con­tre je crois que bon nom­bre de per­son­ne aban­don­nerai en con­nais­sant le « prix » de sa puis­sance !

    Répondre
  2. Alexisempereur

    Ah ! Les scan sont en avance sur les light nov­el
    PS MERCI GRAND NAMEK

    Répondre
  3. gutsguts

    Mer­ci pour le chapitre en ail­lant lu le man­hua on com­prend plus de chose sur la suite xp

    Répondre
  4. HinomuraHinomura

    Mer­ci pour le chapitre

    Répondre
  5. Khultima

    Mer­ci pour le chapitre.

    Répondre
  6. essitamessitam

    mer­ci pour le chapitre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com