SW Chapitre 103

SW Chapitre 102
SW Chapitre 104

Chapitre 103 - Xi Ling (3)

Gripoil venait de trouver une autre zone secrète. Ling Chen regarda l’échelle de corde qui lui permettait de descendre, mais il hésita… Voulait-il vraiment voir ce qu’il y avait en contrebas ? Il s’était rendu sur la Crête pour trouver l’herbe noire ardente, mais il avait déjà perdu quatre heures à sa recherche… Le trou devant lui était clairement profond, et il était certain qu’où qu’il puisse le mener, il ne trouverait pas sa plante. Et s’il descendait, non seulement pourrait-il se retrouver dans une situation dangereuse, mais il pourrait également perdre beaucoup de temps… Du temps pendant lequel le ‘salopard terrifiant’ pourrait revenir et dans ce cas, il perdrait tout espoir de trouver son herbe… Alors, descendre ou pas ?

Il se retourna et regarda le chemin qu’il avait emprunté pour arriver ici. Après avoir passé autant de temps à chercher en vain la fameuse herbe, il était de plus en plus convaincu qu’il n’y en avait pas le moindre brin sur la Crête des Âmes Muettes.

« Bon, s’il y avait de l’herbe noire ardente ici, j’en aurais trouvé depuis longtemps !» Dit-il à haute voix. Il se dirigea ensuite vers le trou, se saisit de l’échelle et descendit lentement les échelons. Il voulait voir où cette zone allait le mener.

En fait, il avait accepté ce fait il y a moment déjà… La plante devait même avoir disparu de la région depuis longtemps. Les légendes rapportant sa présence en ce lieu dataient de plusieurs dizaines de milliers d’années, et aucun des experts envoyés à la Crête n’en était revenu ces dernières années. Par conséquent, personne n’avait pu rapporter l’inexactitude des anciens documents et tout le monde ignorait leur disparition… Comme le maire de la Ville du Dragon Azur.

Du coup, le jeune homme avait accepté une quête extrêmement difficile… Et inachevable.

Le trou dans lequel il descendait était très étroit, au point que ses épaules frottent contre les bords. De son côté, Gripoil descendait à la suite de son maître en se servant de ses petites pattes ; grâce à son agilité supérieure, descendre l’échelle n’était pas un problème.

Explorer cette zone secrète située dans une région interdite faisait battre la chamade à son cœur aventureux. Cet endroit secret et introuvable pour la plupart devait receler un objet précieux, un grand secret voire même une bête ou une personne spéciale… Il était également possible qu’un trésor incommensurable y soit dissimulé !

Au bout d’une dizaine de mètres de descente, l’aventurier remarqua tout à coup une légère lueur en contrebas.

De la lumière ?! Se peut-il qu’il y ait quelqu’un ?

Il se figea aussitôt sur place, le regard rivé vers la source lumineuse. La lumière rougeâtre semblait être produite par un feu qui, d’après les jeux de lumière, devait se trouver à une douzaine de mètres du trou. Ling Chen resta un long moment immobile, les sens en alerte, mais n’entendit pas le moindre bruit. Il ne semblait pas y avoir le moindre signe de vie. Sans baisser sa garde, il reprit sa lente descente avec des mouvements lents et assurés.

Après une douzaine de mètres, il finit enfin par arriver au bout du trou et descendit de l’échelle dans un bruit sourd, qui brisa cruellement le silence. Les mains rivées sur l’échelle et prêt à remonter au galop en cas de danger, il attendit de voir si son irruption bruyante avait été remarquée, mais seul le silence lui fit écho. Il en fut grandement soulagé, car c’était la preuve qu’il n’y avait personne d’autre que lui.

Il relâcha l’échelle et regarda alentour. Il s’aperçut alors qu’il se trouvait en face d’un tunnel étroit, d’où venait justement la lumière rouge.

Quelle est la source de cette lumière… Est-ce que ça peut provenir d’un trésor étrange caché ici ?

Gripoil le suivait avec décontraction comme s’il n’y avait pas le moindre danger, aussi son maître décida de remonter le tunnel. Plus il avançait et plus la lumière rouge s’intensifier. Il faisait froid sur la Crête et normalement, il devrait avoir plus froid encore dans cet espace souterrain, et pourtant… Il sentait ce froid se dissiper peu à peu à chaque pas qu’il faisait. En arrivant à la moitié du tunnel, la froideur avait même disparu pour laisser une vague chaleur, qui le détendit un peu. Il continua son avancée et la température monta davantage sans pour autant devenir intolérable.

Se peut-il que cette lumière soit émise par une flamme… ou par de la lave ? Comment se fait-il qu’il fasse si chaud ?

Après quelques mètres, il arriva au bout du tunnel et en sortit. Il entra alors dans une grande salle circulaire de plusieurs centaines de mètres carrés, et se prit alors une vague de chaleur suffocante qui couvrit son front de sueur.

Qu’est-ce que…

La puissante lueur rouge qui illuminait la salle lui permit de voir son agencement. Elle était divisée en deux : une moitié était absolument vide, l’autre était couverte de fils noirs entremêlés. Ces fils s’entrecroisaient en quadrillage et formaient une grande toile, dont la noirceur n’était pas influencée par la rougeur de la lumière. Au centre de la toile se tenait la source de cette lumière, ainsi que de la chaleur, et le jeune homme resta abasourdi de choc et de stupeur.

Quel oiseau magnifique !

Un gros oiseau rouge, dégageant une chaleur ardente et un halo rouge, était captif de la toile. Il faisait près d’un mètre de long, avait les ailes déployées et gardait la tête haute, avec la noblesse et la beauté d’un phénix. Ses plumes étaient toutes rouges et donnaient l’impression de former un amas de flammes. Son abdomen brûlait d’une lueur dorée, comme les plumes à la pointe de ses ailes qui étaient également mêlées de rouge et formaient une sorte de motif bicolore. Il avait une longue queue rouge vif à la beauté extraordinaire ; les plumes centrales de sa queue, en particulier, ressemblaient à des flammes nobles brillantes à la lumière. Elles étaient d’une splendeur à couper le souffle.

L’aventurier dut prendre un moment pour se remettre, car il n’avait jamais rien vu d’aussi beau de toute sa vie. Cet oiseau était d’une magnificence irréelle ! Il avait les ailes déployées mais restait figé comme une statue. Les fils noirs qui l’entouraient bloquaient une grande partie de la lueur resplendissante qu’il dégageait.

L’aventurier avança vers l’oiseau en réfléchissant, et se mit à observer la toile noire qui le retenait. Était-ce vraiment une simple sculpture ? Dans ce cas, pourquoi tous ces fils ? Pourquoi avait-elle été entreposée dans une zone secrète au beau milieu d’une région interdite ? Plus il en approchait, plus la température montait et rendait sa respiration difficile. Cependant, il l’endura et continua sa progression. Une fois qu’il fut près de l’oiseau, il s’aperçut que même ses yeux étaient rouges, et qu’ils émettaient également une lueur rouge vif. Ils avaient beau être immobiles, leurs lueurs donnaient l’impression qu’il surplombait le monde de son regard élégant. Ce fut alors que ces yeux bougèrent un petit peu en étincelant d’une couleur or juste un instant.

Ling Chen se figea subitement et le fixa avec surprise.

Ses yeux ont bougé… ! Ce n’est pas une sculpture, mais bel et bien un être vivant !

Il était certain d’avoir bien vu et que ça n’était pas une illusion. Il ne bougea plus d’un pouce et fixa ces grands yeux du regard… Finalement, au bout d’une minute, il les vit à nouveau frémir légèrement.

Il n’y avait plus de doute possible ! Cet oiseau était bien un être vivant !

Le jeune homme tourna alors enfin son regard vers les fils noirs mais à cause de la lueur sombre qu’ils dégageaient, il ne put déterminer leur nombre.

Il comprit aussitôt que cette toile retenait le gros oiseau rouge !

Il réalisa ensuite que la salle circulaire tout entière était une sorte de prison à son attention… Mais pourquoi retenir ce volatile ?

Une phrase de Qian Gungun résonna dans sa mémoire… : « Ce salopard terrifiant ne quitte normalement jamais son poste ; il semble garder quelque chose. »

Se pouvait-il que ce quelque chose soit cet oiseau ?

Était-il réellement possible que cette créature au moins du niveau Dieu Mystérieux soit restée pendant au moins 10,000 ans dans la Crête des Âmes Muettes pour surveiller cet oiseau ? Et dans ce cas, quel genre d’être pouvait-ce être pour avoir besoin d’un tel garde-chiourme ? Si cet oiseau était une créature extrêmement dangereuse, pourquoi l’avoir scellée plutôt que de la tuer… Peut-être qu’il était impossible de la tuer ?

Ou… Peut-être que toutes ces théories étaient fausses ?

L’aventurier se rapprocha afin de mieux voir l’oiseau. Il leva la main droite et utilisa la caméra de son système de communication pour prendre une photo de l’oiseau et de son environnement. Tandis qu’il arriva à une dizaine de mètres des fils noirs, sa main droite se mit subitement à luire d’un halo noir ; le Fléau Lunaire avait repris sa forme originale.

Mais que se… Ling Chen arrêta d’avancer et regarda le Fléau Lunaire dans un état de choc. Il détecta subitement quelque chose et leva urgemment les yeux.

Le halo que dégageaient les fils noirs s’amenuisait peu à peu, comme pour faire écho à la lueur du Fléau Lunaire… Et après quelques secondes, le halo des fils disparut complètement !

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

SW Chapitre 102
SW Chapitre 104

9 Commentaires

  1. Higanbana

    Merci pour ce chapitre

    Oiseau de feu qui ne peut pas mourir… (inutile de préciser phénix pas vrais)

    Répondre
  2. Gob's

    Merci pour le chzpitre

    Répondre
  3. Ling_Tian

    Merci pour le chapitre!!

    Répondre
  4. Khultima

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  5. gutsguts

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  6. KryllaKrylla

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  7. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  8. tang san

    oh putin s’il devient son familier il serra oovercheater ce perso

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  9. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com