SW Chapitre 104

SW Chapitre 103
SW Chapitre 105

Pif pouf, on est dimanche mais je travaille quand-même pour vous ! Voici le SW que je vous devais ! :p Cela étant, avec le marché ce matin, j’ai pas eu le temps ou l’énergie de faire le DNC… Il devrait arriver dans la nuit si tout va bien :p

Bonne lecture à tous~

Xi Ling (4)

“…”

Ling Chen resta perplexe en voyant les fils noirs disparaître. Il les fixa un temps, puis tourna son regard vers son Fléau Lunaire dont le halo noir disparaissait. Il hésita un bref instant et avança, le bras droit levé devant lui.

Tandis qu’il se rapprochait des autres fils, le Fléau Lunaire brilla à nouveau, et les fils sur le devant de la toile perdirent graduellement leur halo avant de lentement se dissiper.

Ces fils noirs sont faits d’une énergie qui craint le Fléau Lunaire ?

Le jeune homme ignorait totalement pourquoi. Après tout, le Fléau Lunaire recelait encore de nombreux secrets… Mais le fait était que cette toile noire emprisonnant le superbe oiseau rouge craignait la lueur du Fléau Lunaire et se dissipait à son approche.

S’il continuait d’avancer pas à pas, il ferait complètement fondre les fils noirs sous la lueur de son bracelet, et l’oiseau rouge serait enfin libéré de ses liens !

Il fit un pas un avant et s’immobilisa. Il était stupide ; il devrait savoir que cet oiseau n’était pas une bête normale et qu’elle était indubitablement puissante ! Rien que la lueur et la chaleur qu’elle dégageait démontraient sa nature extraordinaire. Si elle devait être mauvaise, elle le tuerait aussitôt après avoir été libérée et sèmerait la terreur et la désolation par la suite… Et si ce devait arriver, il en serait l’unique responsable. De plus, si le ‘salopard terrifiant’ en était bien le garde-chiourme et qu’il devait apprendre qu’il avait libéré son prisonnier, il le haïrait sans le moindre doute possible et le traquerait sans relâche jusqu’à le tuer… Et n’importe quel joueur chassé par un être du niveau Dieu Mystérieux serait condamné à être détruit et à ne plus pouvoir progresser davantage dans le jeu.

Toutes ces raisons poussèrent l’aventurier à ne plus avancer d’un pas.

L’oiseau rouge pouvait clairement voir que le Fléau Lunaire dissipait ses liens, et ses yeux rouges luisirent tandis que ses plumes produisirent de petites étincelles d’excitation. Cependant… Elle devint anxieuse en voyant que son sauveur s’était arrêté et avait rétracté son bras. La lueur dans ses yeux vacilla… Comme s’il pleurait au travers de la lumière.

Ling Chen pouvait comprendre la détresse dans son regard ; cette créature était dotée de pouvoirs psychiques qui lui permettaient de partager ses émotions. Cependant, il hésitait encore ; même si cet être était bon, il prendrait un énorme risque à le sauver…

Malgré tout, il ne fit pas demi-tour car inconsciemment, il ne supportait pas de voir un si bel oiseau prisonnier de cette toile. Peut-être que personne ne pourrait supporter de le voir ainsi… Il avait même une envie irrépressible de le sauver après avoir vu l’espoir et l’anxiété dans ses yeux. La créature avait beau ne pas pouvoir bouger ou émettre le moindre son, elle pouvait exprimer ses sentiments à travers son regard… Qui sait depuis combien de temps elle était emprisonnée ici. Elle devait être prête à tout pour retrouver sa liberté.

Il la regarda et lui parla tout à coup : « Tu dois être captif ici depuis 10,000 ans, c’est vraiment triste… Je ne sais pas pourquoi tu es emprisonné ici ou si tu es bon ou mauvais, je ne sais même pas pourquoi ce truc à mon poignet peut te sauver… Du coup, je ne sais pas si je dois te libérer ou non. »

« Cela dit…» Le jeune homme se mit à rire et reprit son avancée en levant le bras. Le Fléau Lunaire luisit à nouveau et fit disparaître les fils au fur et à mesure de son avancée. « Le fait que nous nous rencontrions ici est un fabuleux hasard, et il est plus fabuleux encore quand on sait que je suis capable de te libérer… Je ne peux pas l’affirmer avec certitude, mais peut-être que notre rencontre est le fruit du destin. Cela dit, ce n’est pas ce qui m’a décidé à te libérer… J’ai une petite soeur, et elle était atteinte par une maladie mortelle pendant des années. Elle n’avait pas d’espoir et nous pensions qu’elle était condamnée à rencontrer rapidement Dieu, mais… Elle a été sauvé et, pour la première fois, j’ai sincèrement remercié le Seigneur. Et maintenant que je te rencontre, je sais au plus profond de mon coeur que je ne peux pas te laisser captif… Parce que si tout le monde était égoïste et refusait d’aider les autres, j’aurais déjà perdu une personne chère à mes yeux. Je vais te sauver et, quelles qu’en soient les conséquences, je les accepterai pleinement. »

Il parlait d’une voix calme et continuait sa progression, en faisant rapidement disparaître les fils noirs sur son passage.

Lorsqu’il atteignit le centre de la toile, la lueur du Fléau Lunaire couvrit tous les fils et les fils disparaître peu à peu, jusqu’à ce qu’il n’en reste plus la moindre trace.

Cui-cui~~~~

Un pépiement d’oiseau brisa le silence de la caverne après un long moment. L’oiseau rouge pépia d’excitation en se sentant libéré de ses liens. Il battit joyeusement des ailes et s’éleva jusqu’à être au-dessus de Ling Chen, autour duquel il vola dans une ribambelle d’étincelles et de flashs lumineux. Son corps semblait n’être plus qu’un amas de magnifiques flammes dorées et était très agréable à regard. La créature ne semblait pas représenter une menace et d’après ses réactions et ses pépiements, elle avait l’air vraiment reconnaissante.

Il n’a pas l’air mauvais, à tout le moins. J’ai bien fait de le libérer.

« Allez, tu ferais mieux de partir rapidement d’ici. Le type effrayant qui te retenait n’est plus dans les parages, mais il va bientôt revenir. Je ne pourrais pas te sauver à nouveau s’il devait te recapturer… File. » Dit-il en regardant le volatile.

L’oiseau rouge parut le comprendre, mais il fit encore quelques tours autour de son sauveur avant de déployer ses ailes et de filer vers le tunnel. Il le traversa, s’enfonça vers l’ouverture menant à l’extérieur et disparut de sa vue.

« J’ai fait une bonne action… Et c’est très agréable, ma foi. » Soliloqua l’aventurier en regardant sa main droite. Le Fléau Lunaire avait repris sa forme originale après avoir fait disparaître les puissants liens noirs si facilement… Quels secrets cachait-il encore ?

La toile noire avait disparu, tout comme son captif, aussi la caverne était à présent totalement vide. Le jeune homme fit demi-tour, remonta l’échelle de corde et retourna rapidement au sommet de la montagne. La grosse pierre était toujours là,  et le vent froid soufflait toujours. Il n’y avait que de la poussière à perte de vue.

Cela faisait à présent 4 heures qu’il était sur la Crête des Âmes Muettes. Ling Chen prit une légère inspiration en regardant le brouillard dense alentour. Il n’y avait pas le moindre bruit dans les environs, donc l’oiseau qu’il avait sauvé devait être loin à présent… Et tant mieux, car il aurait été en danger en restant dans les parages. Plus il s’éloignait et plus il était en sécurité, loin de ce salopard terrifiant…

Le jeune homme s’interrogea : voulait-il vraiment poursuivre ses recherches après 4 heures infructueuses ?

C’était une question difficile, aussi demanda-t-il à son seul partenaire : « Qu’en penses-tu Gripoil, devrait-on continuer de chercher ?» La petite bête pencha la tête sur le côté, remua la queue et réfléchit un long moment sans parvenir à se décider.

L’aventurier avait chevauché sans relâche sur des centaines de kilomètres depuis la ville du Dragon Azure, et il avait même traversé les terres sinistres pour arriver là. Il avait ensuite profité d’une occasion en or pour fouiller la Crête, mais sans aucun résultat. Cependant, même s’il avait déjà passé 4 heures à chercher pour rien, il se sentirait coupable de repartir alors que l’herbe noire ardente pouvait être juste un peu plus loin…

Mais s’il n’y en avait vraiment pas le moindre brin sur toute la Crête, poursuivre ses recherches ne le rendrait que plus désespérer… Et s’il venait à mourir, son niveau retournerait à 0 ! Mais s’il rentrait en ville sans l’herbe, il devrait subir une terrible pénalité…

Il leva la tête, prit une grande inspiration et dit : « Je vais fouiller pendant une heure encore !» Il reprit aussitôt sa marche.

Il descendit le versant de la montagne sans rien trouver encore, et eut de plus en plus envie de partir. Après quelques minutes, il arriva au pied de la montagne suivante. Il leva la tête pour en observer le sommet et s’apprêta à avancer quand tout à coup, il entendit une voix derrière lui.

« Grand-frère… Grand-frère !»

Ling Chen se figea tout à coup, et la Lame de Zéphyr comme Nuage Ascendant apparurent dans ses mains.

Cette voix avait l’air humaine… Et elle avait l’air d’appartenir à une adorable petite fille !

Personne n’osait mettre le pied dans cette région interdite mais malgré tout, il venait d’entendre la voix d’une petite fille…  Il revint sur ses pas sans voir ne serait-ce que l’ombre d’un être humain. Pourtant, la voix avait l’air d’être juste derrière lui…  La voix avait beau être celle d’une petite fille, il était complètement choqué.

Toute son exploration de la Crête s’était déroulée dans un silence complet…

Se pouvait-il que le fameux salopard terrifiant dont parlait Qian Gungun soit de retour ?!!

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

SW Chapitre 103
SW Chapitre 105

14 Commentaires

  1. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  2. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  3. Khultima

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  4. Ling_Tian

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  5. Cèlen

    Merci pour ce chapitre dominical ^^

    Répondre
  6. KryllaKrylla

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  7. Miriatha

    Merci !!

    Répondre
  8. Laghtt

    Merci pour les chapitres !!

    Répondre
  9. Xander

    Merci pour le chap!!!
    PS:le speech comme quoi il devait libéré le phénix à cause de dieu qui avait permi de sauver sa soeur et blablabla m’a bien fait rire, car, si l’on admet qu’il est dans un jeu ( et que l’on exclu l’hypothèse que le « jeu » le tp dans un autre monde »), le phénix n’est juste qu’un amas de ligne de codes non ?

    Répondre
  10. hollowrebel

    merci pour le chapitre

    Répondre
  11. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre
  12. gutsguts

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  13. Higanbana

    Merci pour ce chapitre

    Répondre
  14. Smortate

    Juste merciiiii t’es génial ! Je suis en gros kif, merci encore !! Bonne chances tu as tout mon soutien 😉

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com