SW Chapitre 105

SW Chapitre 104
SW Chapitre 106

Ce n’est pas souvent qu’on peut voir Ling Chen sur le cul… Mais dans ce chapitre, ça arrive 😀

Bonne lecture à tous !

Chapitre 105 - Xi Ling (5)

Ling Chen se raidit en entendant cette voix adorable et presque éthérée, et il se retourna lentement, tous ses sens poussés à leur paroxysme. Au moment où il eut fait demi-tour, il vit une vague silhouette rouge courir vers lui… Et fût stupéfait lorsqu’il la vit clairement.

C’était vraiment une petite fille… Et plus petite encore que ce à quoi il s’attendait. Au premier regard, cette adorable petite paraissait avoir douze ou treize ans. Elle avait un beau visage blanc comme neige, de grands yeux clairs comme du cristal, un petit corps et une taille étroite qui renforçait sa mignonnerie. Elle portait une robe de princesse, et ses cheveux brillants et soyeux descendaient en cascade sur ses épaules. Elle était d’une beauté tout simplement époustouflante, aussi mignonne qu’une poupée et pourtant, elle paraissait aussi délicate qu’une rose. Son apparence de petite princesse offrait un contraste singulier avec la forêt sinistre qui l’entourait, comme si on avait placé une jeune fille d’un shojo au beau milieu d’un cimetière.

La petite fille courut jusqu’à arriver devant lui et poussa un long soupir de soulagement : « Pfiou… Je t’ai enfin rattrapé, grand-frère. » Elle leva son visage adorable et dévisagea longuement le jeune homme. Elle était si belle dans sa robe rouge qu’elle était étrangement attirante pour une fille de son âge. Elle poussa un rire adorable : « Où veux-tu aller, grand-frère ? Pourquoi es-tu venu ici, en fait ?»

L’aventurier était si abasourdi par sa mignonnerie qu’il faillit la prendre dans ses bras et la câliner, d’autant qu’il ne se sentait pas du tout en danger auprès d’elle. Même Gripoil ne réagissait pas… Cependant, il ne pouvait pas se laisser aller, aussi demanda-t-il en fronçant les sourcils : « Mais qui es-tu ?»

« Moi ?» La petite se désigna du doigt tandis que ses sourcils fins se soulevèrent légèrement. « Je m’appelle Xi Ling, mais tu peux m’appeler Ling Ling, grand-frère !»

Xi Ling ? C’est vraiment son nom ? (NdT ça signifie littéralement : ‘esprit de la marée du soir’) Ling Chen observa la petite fille, dont l’apparition soudaine l’empêchait de baisser sa garde. Il plongea son regard dans le sien, mais il n’y trouva que de la sincérité, de la résolution, une certaine hâte… Et une pointe de joie qu’il ne parvenait pas à comprendre. Peut-être était-ce dû à un reflet de sa robe, mais il crut voir ses yeux radier d’un léger halo rouge… Quoi qu’il en soit, il n’y trouva pas la moindre hostilité.

Cette fille est…

« D’où viens-tu ?» Lui demanda-t-il ensuite.

La jeune fille était bien plus petite que lui et devait la tête pour lui parler, mais elle lui adressait toujours un sourire adorable : « Je t’ai posé cette question en première, alors tu devrais y répondre d’abord !»

Ling Chen : «…”

« Tu ne veux pas répondre, grand-frère ? Très bien, je commence alors. Je me suis perdue et je n’ai pas réussi à trouver le chemin du retour… Et puis je t’ai trouvé ! J’ai si peur ici, tu peux m’emmener loin d’ici, grand-frère ?» Une fois cela dit, elle fixa de ses grands yeux sans sourciller.

L’aventurier plissa les yeux et baissa un peu la tête. « Les petites filles ne devraient pas mentir. » Une forêt sinistre entourait la Crête des Âmes Muettes et dévorait tout être vivant qui y passait, alors comment cette enfant aurait pu la traverser sans heurts ? Et de plus, elle était parvenue à se rapprocher de lui sans qu’il s’en aperçoive… Elle n’était vraiment pas une enfant ordinaire.

Cela étant… Elle n’avait absolument pas l’air dangereuse, que ça soit par l’impression qu’elle donnait ou son regard expressif…

La petite demoiselle en rouge secoua aussitôt vigoureusement la tête : « Je ne mens pas ! Je me suis vraiment égaré… S’il te plaît grand-frère, emmène-moi loin d’ici. J’ai vraiment peur de cet endroit. »

« Dans ce cas, où se trouve ta maison, dis-moi ?» Demanda le jeune homme avec un petit sourire.

La petite fille cligna plusieurs fois des yeux, réfléchit un temps puis éclata d’un rire pur et innocent : « Ma maison sera partout où tu seras, grand-frère. »

«…» Cette déclaration amusa grandement Ling Chen, qui éclata à son tour de rire. Il allait dire quelque chose quand tout à coup, la petite ajouta : « Je t’ai répondue grand-frère, c’est maintenant à toi de me répondre… Pourquoi es-tu venu ici ?»

Il réfléchit un temps puis répondit : « Je suis venu ici trouver une herbe appelée ‘herbe noire ardente’. C’est un type de plante ressemblant à une flamme noire. Est-ce que tu en as vu dans les parages ?»

« L’herbe noire ardente ?» Dit la petite d’un air choqué. « Mais elle a disparu d’ici depuis longtemps ! Tu l’ignorais ?»

« Elle a disparu depuis longtemps ? Comment ça ?» Le jeune homme était effaré… Se pouvait-il que ses doutes s’avèrent justes ? La véritable question dans tout ça, c’était de savoir comment une petite fille pouvait savoir une chose pareille ?

« Elle a disparu depuis longtemps parce qu’elle a disparu depuis longtemps, que veux-tu que je te dise… Il n’en pousse plus depuis longtemps…»

La jeune fille s’interrompit subitement en remarquant le désespoir et la déception de son interlocuteur. Elle lui demanda : « Tu en as besoin pour une raison importante ? Un de tes amis a été empoisonné et a besoin de l’herbe noire ardente pour s’en sortir ? Cette plante peut être utilisée pour détoxifier un grand nombre de poisons, tu sais. »

L’aventurier hocha la tête d’un air absent… Si elle disait vrai, alors il avait fait tous ces efforts pour arriver ici en vain ! Se pouvait-il que la quête du maire soit un gros troll interminable ?

En le voyant mollement opiner du chef, la petite fille se mit à sourire : « Hé hé hé… Je t’ai bien eu, grand-frère ! L’herbe noire ardente n’a pas disparu, je viens même d’en voir. »

« Vraiment ?» Demanda précipitamment Ling Chen. « Où ça ?»

« C’est… C’est un secret pour l’instant. Si tu peux me promettre quelque chose, je t’en ramènerai ! Mais si tu ne me promets rien, tu n’en trouveras jamais !» Dit la petite, les yeux brillants d’espoir et d’impatience, ce qu’il ne parvenait pas à comprendre.

« Quelle promesse ?»

« Je veux te suivre, grand-frère ! Tu n’as qu’a maintenant où que tu ailles ! D’accord ?» Répondit-elle aussitôt d’un ton sincère.

« Mais pourquoi…» Le jeune homme était totalement confus par la requête étrange de la jeune fille. Une magnifique enfant était surgie de nulle part au milieu de cette forêt noire terrifiante, et demandait de but en blanc à le suivre sans raison… Tout ça lui donnait l’impression de rêver.

« Parce que… Parce que…» La petite demoiselle se tapota les lèvres du doigt et, après avoir réfléchi un moment, elle lui répondit les yeux brillants et le sourire aux lèvres : « Parce que je t’aime bien, grand-frère !»

Ling Chen : “…”

Il ne se trouvait pas moche, mais il ne pensait pas non plus pouvoir fasciner une fille au point qu’elle le colle et le supplie de la laisser le suivre…

Sans même lui laisser une chance de répondre, la jeune fille décida à sa place et dit avec un grand sourire lumineux : « Dans ce cas, c’est décidé ! Tu ne peux pas revenir sur ta promesse, grand-frère ! Du coup, je vais aller te chercher des herbes noires ardentes… Eh ?»

Elle s’apprêtait à partir en courant quand tout à coup, elle remarqua Gripoil à ses pieds. Elle ne l’avait pas vu jusque là parce qu’avec sa fourrure grise et sa taille, il se fondait dans le brouillard ambiant. Elle courut aussitôt jusqu’à lui, s’accroupit et lui enveloppa la gueule de ses mains en s’exclamant joyeusement : « Woah ! Quel petit toutou effrayant ! Comment t’appelles-tu, petit chien ?»

Ling Chen répondit à sa place et expliqua : « Il s’appelle Gripoil, mais ce n’est pas un chien. »

« Mais il est si mignon qu’on dirait un petit chien…» Lui répondit la petite avec un léger sourire. Elle frotta la tête de l’animal. « Alors tu t’appelles Gripoil… Ton nom est aussi mignon que toi ! On jouera plus tard, Gripoil ; là je dois aller chercher des herbes noires pour grand-frère. Je vais revenir vite !»

« Tu dois tenir ta promesse, grand-frère ! Si je peux te rapporter des herbes noires ardentes, tu dois me laisser te suivre. J’irais où tu iras… Tu ne peux pas revenir sur ta parole !»

Elle se leva ensuite, souleva le bord de sa robe et partit en courant. Elle disparut rapidement de vue, et le bruit de ses pas s’éteignit peu à peu.

Le jeune homme resta bouche bée.

Gripoil, de son côté, était tout heureux. Au vu de sa sensibilité, sa réaction prouvait qu’ils n’avaient absolument rien à craindre de la petite princesse en rouge.

Le salopard terrifiant qui gardait la Crête des Âmes Muettes depuis 10,000 avait tué les innombrables intrus qui s’y étaient aventurés. Ce n’était définitivement pas quelqu’un de bien… Donc la petite n’était probablement pas le salopard en question dont lui avait parlé Qian Gungun. Et de toute façon, un monstre gardant un endroit pareil pendant aussi longtemps n’aurait certainement pas l’apparence d’une aussi adorable petite.

Cela étant, son apparition subite était vraiment trop étrange, et son étrange détermination à lui arracher une promesse était tout simplement incompréhensible. Qu’était-elle exactement ? Et pouvait-elle vraiment trouver ces herbes noires ardentes ?

L’aventurier ne bougea pas et attendit en compagnie de son familier que la petite fille lui ramène ces herbes. Pendant ce temps, il réfléchit aux possibles origines de cette enfant mystérieuses…

Alors qu’il était plongé dans ses pensées, il entendit tout à coup un hurlement proche du rugissement… Aussi incroyable que ça puisse paraître, il venait de Gripoil.

« Gripoil ?!»

“Awooooooo!!!”

Ling Chen eut peur en le regardant… La petite bête avait les quatre fers plantés fermement au sol, et il était si tendu qu’il commençait presque à se tordre. Ses poils étaient dressés sur sa peau comme autant d’aiguilles d’acier. Sa gueule ouverte révélait deux rangées de dents fermement serrées l’une contre l’autre. Son regard tourné vers le ciel sombre dégageait une intention de tue infini.

En même temps, une vague d’aura terrifiante et glaçant les os descendit du ciel, et donna l’impression au jeune homme de tomber dans un puits sans fond. Il se retrouva couvert de sueur froide en l’espace de quelques secondes.

Le ciel s’assombrit peu à peu tandis que le feu glacial cessa de souffler. Il ne restait plus qu’un silence de mort plus effrayant que l’enfer même.

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

SW Chapitre 104
SW Chapitre 106

14 Commentaires

  1. Higanbana

    Merci pour ce chapitre

    Le salopard terrifiant est de retour

    Répondre
  2. hollowrebel

    merci pour le chapitre ^^

    Je me demande à quel point est puissante la petite loli héhé en tout cas j’aime de plus en plus ce novel.

    Répondre
  3. Khultima

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  4. KryllaKrylla

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  5. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  6. Gilgamesh

    Merci pour le chapitre ! N’a-t’elle pas un lien avec le phénix d’avant ?

    Répondre
    1. Zhaofan

      Toi aussi tu crois que c’est le phénix ?

      Répondre
  7. sai1905

    la petite fille en rouge apparait lorsque le phenix disparait. coicidence ? peut etre^^

    Répondre
  8. Gob's

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  9. Xander

    merci pour le chap!!!
    Je suis SUR que le phénix et la petite fille ne font qu’UN!!!!!

    Répondre
  10. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  11. gutsguts

    merci pour le chapitre on y a tous pense surtout avec la lueur rouge lui passant dans les yeux ^^

    Répondre
  12. essitamessitam

    merci pour le cchapitre

    Répondre
  13. Ling_Tian

    Merci pour le chapitre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com