DNC Chapitre 244

DNC Chapitre 243
DNC Chapitre 245

Chapitre 244 - Se rendre au centre du continent en fourbissant ses armes

Parmi les quatre intervenants, trois étaient directement impliqués de par leurs clans : le clan du Gu Duxing était allié au clan Mo, Ji Mo était le cousin de Mo Tianyun et les Luo étaient les ennemis des Mo. Les trois membres des clans suscités s’opposèrent au plan de Chu Yang.

Gu Duxing réfléchit un temps et dit : « Tu ne devrais pas avoir trop de problèmes à vaincre Mo Tianyun, mais si tu veux le tuer… Je crains que ça ne soit impossible, même à nous six !»

Dong Wushang hocha solennellement la tête : « Je suis d’accord. »

Les yeux de Chu Yang brillèrent : « Oh, il est si puissant que ça ?»

« Yep, il est vraiment puissant. » L’épéiste opina du chef. « Durant l’année précédente, Mo Tianyun a reçu le contrôle de toutes les affaires externes du clan qui, de son côté, s’est renforcé et étendu !»

« Et tout ça grâce aux efforts de Mo Tianyun. » Il soupira : « Les deux frères Mo sont considérés comme une paire astucieuse dans les Trois Cieux Intermédiaires : Mo Tianji a l’intelligence, et Mo Tianjun est un fin tacticien. Il est si sournois que même avec toutes les précautions du monde, on se retrouve quand même pris dans ses filets…»

« Effectivement et avec ses stratégies, il représenterait une menace pour tous les clans alentour s’il devait prendre le contrôle du sien ! C’est d’ailleurs pourquoi nombre de personnes veulent le tuer… Et pourtant, il est toujours en pleine santé !» dit Dong Wushang.

« Tout le monde est au courant de leur lutte fratricide pour le pouvoir dans les Trois Cieux Intermédiaires. Et tout le monde sait que Mo Tian Ji est bien plus puissant que nous. » dit Ji Mo en fronçant les sourcils. « Cependant, Mo Tianyun a facilement pu maîtriser son frère ses dernières années et même si ce dernier est arrivé à améliorer sa situation, il est toujours pieds et points liés. Mo Tianyun est plus vieux que son cadet de quelques années et du coup, tout le monde s’attend à ce qu’il soit plus fort que lui. Par contre, en rendant son frère impuissant, il a prouvé qu’il était au moins aussi intelligent que lui !»

Luo Kedi soupira : « De plus, Mo Tianyun est mesquin, suspicieux, revanchard et il n’utilise que des stratégies malicieuses. Il vaut mieux ne pas s’attaquer à ce genre de type à moins d’être sûr de pouvoir le tuer à cent pour cent, au risque de s’attirer une pluie d’emmerdes !»

Le regard de leur grand-frère devint de plus en plus froid. « Vous voulez dire… Mo Tianyun est intouchable ?»

Gu Duxing lui répondit : « Il est trop dangereux pour s’en faire un ennemi. De plus, il est très précautionneux et il tient énormément à la vie ! C’est pourquoi je t’ai dit qu’il était possible de le vaincre, mais pas de le tuer… Et honnêtement, il est impossible de le tuer dans les Trois Cieux Inférieurs !»

Les cinq frères dirent de concert : « Repenses-y, grand-frère !»

L’adolescent hocha lentement la tête et dit : « Je vais faire ça. »

L’épéiste lui répondit : « Mais cela dit, si tu persistes dans cette idée, je t’aiderai tout de même !»

Luo Kedi rit : « Compte aussi sur moi !»

Dong Wushang sourit : « Je veux aussi tuer Mo Tianyun, alors…»

Rui Butong toussa sèchement deux fois : « Vous allez tous l’aider alors si je ne participe pas… Vous allez probablement tous me tabasser…»

Ji Mo sourit et dit : « Mo Tianyun est le cousin que j’aime le moins dans le lot. Cela dit, je ne peux pas participer à son assassinat alors je vais passer mon tour. »

Ses cinq amis lui adressèrent un regard compréhensif. Si Ji Mo avait demandé à participer avec excitation… Il n’aurait plus été humain. Qu’importe la perfidie de Mo Tianyun, ils étaient tout de même liés par le sang !

« Je n’hésiterai pas à vous demander votre aide si j’en ai besoin. » dit le Fourbe à voix basse touché par la réaction de ses frères.

Cela étant, ils avaient raison : s’il voulait s’attaquer à Mo Tianyun, il allait d’abord devoir y réfléchir consciencieusement.

Après tout, n’importe qui capable de rendre Mo Tianji impuissant n’était pas une personne ordinaire. Il faut savoir que dans sa vie passée, Mo Tianji n’avait pas encore concentré tout le pouvoir du clan Mo entre ses mains à la mort de Mo Qingwu !

Ce ne fut que bien des années plus tard que Mo Tianyun se rétracta de la lutte pour le pouvoir.

Chu Yang, malgré toute la haine qu’il lui portait, n’allait absolument pas le sous-estimer ! Il n’en avait aucune intention, et l’intervention de ses amis ne fit que confirmer cette certitude.

Néanmoins… Il allait tout de même le tuer !

Sept jours plus tard, il annonça enfin à ses frères qu’il était temps pour eux de partir ! Et à ce moment, il sortit un sabre sous le regard brûlant de désir de Dong Wushang. Lorsqu’il le sortit du fourreau, tout le monde dans la pièce retint sous souffle…

Quel genre de sabre était-ce donc ?

S’il devait y avoir une royauté parmi les sabres, celui-ci en faisait sans le moindre doute partie !

Son aura imposante était absolument indescriptible !

Les deux mains de Dong Wushang tremblèrent tandis que ses yeux s’embrumèrent. Il caressa alors doucement le sabre comme s’il s’agissait de l’amante de ses rêves…

« Mon sabre !» dit-il d’une voix un peu étouffée. Il se mit soudainement à dire comme s’il prêtait serment : « Dorénavant, ce sabre portera le nom de ‘Sans Plaie’ (NdT 无伤 = wu shang, sans blessures) car ce sabre ne laissera pas de plaies, juste des morts !»

Sans Plaie !

Dong Wushang avait nommé son sabre d’après lui !

Il leva le sabre de deux cent quatre-vingt-cinq kilos d’une seule main. Ses yeux brillaient d’une lueur fanatique… En fait, son visage tout entier semblait luire !

Avant que quiconque ait le temps de réagir, il planta son sabre dans le sol et s’agenouilla devant Chu Yang. Il se frappa la tête au sol trois fois et se releva : « Merci, grand-frère ! Je ne décevrai jamais ce sabre ! Je le garderai toujours avec moi !» Il leva subitement la tête vers le ciel et hurla : « Si les sabres peuvent faire des rois alors moi, Dong Wushang, je deviendrais un Roi du sabre !»

Une aura de sabre glaçant les os jaillit subitement de son cri !

Gu Duxing plissa les yeux ; une force mystérieuse semblait s’être soudainement éveillée dans le sabreur quand il reçut son arme. Au même moment, Dong Wushang débordait de fierté !

Lui et son sabre se tenaient tous deux droits et, aux yeux des autres, ils avaient tous deux l’air de sabres !

Deux sabres inégalés !

Le Fourbe regarda le sabreur : « À ce moment, Dong Wushang s’est ouvert la voie du sabreur !»

L’épéiste regarda son ami avec une admiration sincère ! La voie du sabreur était similaire à celle de l’épéiste !

Il n’y avait qu’un mot de différent entre les deux, mais leurs concepts différaient complètement. Ce seul mot était chargé de sens cachés.

Les sabreurs et les épéistes étaient respectés par tous ceux qui utilisaient un sabre ou une épée. (NdT en vo, la phrase était tout autre mais ne faisait aucun sens traduite. En gros, les mots sabreur et épéiste en chinois se transcrivent par ‘hôte du sabre’ ou ‘hôte de l’épée’ et, parmi les artistes martiaux maniant ces deux armes, c’était un honneur que d’être un épéiste ou un sabreur.)

Gu Duxing avait beau être obsédé par la voie de l’épée, il n’était toujours pas vraiment un épéiste ! Et Dong Wushang, bien que plus faible que lui, était réellement devenu un sabreur. Il avait avancé d’un pas sur la voie du sabre.

Son grand-frère lui sourit : « Tu n’as pas à l’envier ; bientôt, la voie de l’épéiste s’ouvrira à toi. La technique de l’épée du vénérable berserker t’empêche d’y accéder ; perce au rang de Vénérable Épéiste, arrête de pratiquer cette technique et tu deviendras rapidement un épéiste !»

« Je vais percer le plus rapidement possible !» dit l’intéressé tandis qu’une lueur froide traversa son regard. Il serra les dents et ajouta : « Et quel qu’en soit le prix !»

Chu Yang opina du chef et dit : « Nous ne nous rendons pas au Grand Zhao seulement pour travailler, mais aussi pour s’entraîner. » Il jeta une lame à chacun de ses amis. « Vous n’utiliserez pas vos propres armes durant le voyage. Ce sont vos remplacements. »

Les cinq frères furent surpris.

Le jeune homme sortit ensuite un sabre et une épée et dit : « Quant à ces deux armes… Ce sont des armes divines que j’ai préparées pour le Grand Zhao ! Je veux que nous nous en servions pour créer un règne de terreur à travers tout le pays ! Et je veux que toute la haine et les désirs de revanche que fera naître notre règne de terreur soient tournés vers la Citadelle Centrale du continent !»

Son auditoire frissonna.

Les cinq jeunes hommes avaient assez d’expérience pour comprendre la portée de ce plan. Si la rumeur à propos de ces deux armes divines venait à se répandre, tous les gens du Jiang Hu afflueraient à la Citadelle Centrale du continent du Gran Zhao en un clin d’œil…

« Ji Mo et Rui Butong, vous partirez en premier. Vous serez l’avant-garde qui introduira le sabre dans le Grand Zhao. Battez-vous et tuez partout où vous pouvez ; je veux que vous créiez le plus grand chaos possible… Et une fois que vous serez dans cette Citadelle, jetez le sabre à la foule au moment le plus chaotique. »

Ji Mo et Rui Butong s’échangèrent un regard et hochèrent la tête, les yeux brillants de fanatisme. Ils étaient les plus audacieux de la bande ; l’adolescent avait choisi les meilleures personnes pour cette tâche.

« Dong Wushang et Luo Kedi, vous serez la seconde vague. Utilisez cette épée comme Ji Mo et Rui Butong leur sabre. » dit-il nonchalamment.

Le Sabreur hocha solennellement la tête, et Luo Kedi fit aussitôt la grimace.

Luo Kedi adorait parler et rire aux éclats. Il allait probablement s’ennuyer à mourir à voyager avec un bloc de marbre comme Dong Wushang pendant des milliers de kilomètres…

Le Fourbe les avait choisis pour leur caractère complémentaire.

Luo Kedi était plein d’entrain et aimait causer des problèmes. Il était aussi arrogant et pour cette raison, Rui Butong n’aurait pas réussi à le contrôler. Si Ji Mo et Luo Kedi devaient partir ensemble… Leur grand-frère était certain que ces deux imbéciles n’arriveraient probablement même pas à atteindre la Capitale Centrale du continent…

Dong Wushang était le seul, avec Gu Duxing, à vraiment pouvoir contrôler Luo Kedi…

Chu Yang ne prêta même pas attention à l’air mécontent de ce dernier : « Je voyagerai avec Gu Duxing. Nous sommes le troisième groupe, et nous voyagerons les mains vides. »

Il ajouta d’un air solennel : « Une fois sur place, ne nous attendez pas… Semez simplement le chaos. Une fois que vous aurez rempli votre objectif, rentrez dans vos clans. »

Le Sabreur leva soudainement la tête : « Et que fait-on à propos de Mo Tianyun alors ?»

« Je ne veux pas le toucher pour le moment. » lui répondit tranquillement le jeune homme. Ses yeux brillèrent d’une émotion étrange : « Je vous préviendrai le moment venu. »

Dong Wushang hocha lentement la tête.

L’adolescent prit une grande inspiration et dit : « Lorsque vous rentrerez chez vous, passez voir Xiao Wu au clan Mo, s’il vous plaît. Elle doit probablement avoir une vie désagréable chez elle. Alors si vous pouvez la faire sortir, faites tout ce que vous pouvez pour. Ji Mo, ce sera ta mission. »

Ce dernier se frappa le poitrail et dit : « Ne t’en fais pas, grand-frère, je ne manquerai pas d’y passer !»

Le Fourbe hocha la tête, un peu rassuré : « Autre chose… Si ma culture dépasse celle de l’un d’entre vous la prochaine fois que nous nous retrouverons… Ha ha, votre grand-frère ne sera pas aimable avec vous !»

Ji Mo et Luo Kedi crièrent de terreur : « Grand-frère…»

C’est insupportable… Ton niveau de culture progresse si vite qu’on dirait qu’il vole… Comment peut-on être sûrs que tu ne nous surpasseras pas ?

Chu Yang leur dit lentement d’un regard profond : « C’est décidé ! Durant notre séparation, votre tâche la plus importante sera de vous améliorer à tous les niveaux. Et n’oubliez pas que vous faites partie du Pavillon de l’Armement Divin ! J’ai hâte de traverser les Trois Cieux Supérieurs en votre compagnie !»

« Gu Duxing et moi nous occuperons des affaires des Trois Cieux Inférieurs. Nous commencerons demain matin ! Agissez selon le plan !»

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

DNC Chapitre 243
DNC Chapitre 245

10 Commentaires

  1. Ling_Tian

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  2. Gob's

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  3. Khultima

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  4. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  5. gutsguts

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  6. TesaYuuTesaYuu

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  7. Shirosuu

    Ça va barder, merci pour le chapitre

    Répondre
  8. KryllaKrylla

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  9. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre
  10. hollowrebel

    merci pour le chapitre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com