BTTH Chapitre 442

BTTH Chapitre 441
BTTH Chapitre 443

Dernier BTTH de la semaine, dans lequel Xiao Yan continue de botter des fesses !

Bonne lecture !

 

 

Chapitre 442 — La puissance d’un groupe solidaire

 

« hé, il paraît qu’un groupe de nouveaux élèves chasse les seniors !»

« Hein ? Ce doit être une connerie, pas vrai ? Quel groupe est assez fort pour y parvenir ? Ils ont vraiment été capables de vaincre ces types ?»

« Ha ha, qui d’autre si ce n’est le plus puissant groupe des nouveaux  !»

« Le groupe de Xiao Yan ?»

« Ils ont de sacrées tripes ! Nous autres les nouveaux étudiants, on s’est fait pourrir de toutes les façons possibles ces deux derniers jours, mais à présent, c’est à eux de se faire voler et tabasser. C’est parfait ! Ça calme vraiment ma colère !»

« ha ha, dépêchons‐nous ; avec de la chance, on réussira peut‐être à rencontrer le groupe de Xiao Yan dans la forêt. Tant qu’on les suivra, nous n’aurons pas à craindre davantage les élèves de l’académie interne !»

Toutes sortent de rumeurs commencèrent à se répandre à travers la forêt et à ce moment, la forêt tout entière avait appris que le groupe du jeune alchimiste chassait leurs aînés. Tous les étudiants, les jeunes comme les anciens, furent abasourdis par cette nouvelles.

Alors que certaines personnes doutaient encore de la véracité des rumeurs, quatre groupes d’étudiants de l’académie interne aux visages terriblement lugubres se dirigèrent vers la lisière de la forêt sans se soucier de leur entourage, furieux et mélancoliques. Bien qu’ils croisèrent parfois des groupes de nouveaux sur la route, ils ne s’attaquèrent pas à eux et quittèrent simplement la forêt. Les bizuts eurent quelques doutes à leurs égards, mais les seniors comprirent parfaitement les raisons de leur comportement. Selon les règles, tout groupe d’étudiants de l’académie interne perdant des points d’énergie de feu jusqu’à en avoir moins de dix perdait le droit de participer à la Chasse et devait quitter la forêt sur‐le‐champ.

De toute évidence, ces quatre groupes quittaient le terrain de chasse, humiliés et extrêmement réticents, précisément pour cette raison.

De nombreux regards accompagnèrent leurs départs et aussitôt, la forêt devint relativement silencieuse. Ce ne fut qu’un long moment plus tard que le doute qui subsistait encore chez certains disparut complètement, et il fut remplacé par du sérieux et une légère colère.

Il n’était jamais arrivé auparavant que de jeunes étudiants volent leurs seniors plutôt que l’inverse et, en tant qu’élèves de l’académie interne, ils ressentaient ce soudain tour des évènements comme un terrible camouflet de la part de leurs cadets. Et qui plus est, ce camouflet n’était pas des moindres.

Les seniors détournèrent le regard de la lisière de la forêt et dirent d’un ton vicieux : « De nouveaux élèves osent se montrer aussi prétentieux ? Ils vont payer cher leur arrogance…» Aussitôt, des silhouettes bondirent les unes après les autres dans la forêt. Certains groupes, qui avaient une haute estime d’eux-mêmes, furent incapables de supporter la situation davantage et prirent l’initiative de partir à la recherche du groupe de Xiao Yan. Chaque année, les nouveaux élèves se faisaient réprimer par leurs seniors dans ce qui était essentiellement devenu une tradition, à ce point. Par conséquent, ils ne voulaient vraiment pas que leurs cadets brisent ce cycle qu’ils avaient dû subir eux‐mêmes, et ils devaient donc complètement briser l’arrogance de ce groupe de bizuts !

Du coup, quelques groupes de seniors se mirent à quadriller la forêt tout entière, mais après une journée complète de recherches, ils ne trouvèrent pas la moindre trace du groupe du jeune alchimiste. Alors qu’ils commencèrent à penser qu’ils avaient fui de terreur, ces nouveaux étudiants arrogants apparurent à nouveau contre toute attente.

…..

Des feuilles jaunes flétries tapissaient une clairière et formaient une grosse couche, similaire à un tapis jaune.

Cinq nouveaux élèves s’y trouvaient alors, les visages couverts de boue et de poussière. Ils se tenaient dos à dos en formant un petit cercle, et fixaient avec fureur les cinq jeunes hommes qui les encerclaient. Ces derniers portaient à la poitrine un badge en forme de tour.

Un des élèves de l’académie, dont les cheveux coulaient sur ses épaules et qui paraissait avoir une aura féminine au premier coup d’oeil, observa les cinq les cinq nouveaux qui résistaient farouchement et leur dit, un petit sourire aux lèvres : « Remettez‐nous votre énergie de feu et on évitera de vous tabasser brutalement. C’est une proposition honnête, non ?»

Les cinq nouveaux avaient des caractères trempés. Ils effacèrent consciencieusement les traces de sang au coin de leurs lèvres, et l’un d’entre eux cracha aussitôt du sang en jurant furieusement : « Tu peux te brosser ! Amenez‐vous si vous la voulez, mais moi, votre daron, vais me battre de toutes mes forces et je te mordrais un coup même si je dois me faire sévèrement cogner. »

« Ké ké, quel dur à cuire. » Le type aux cheveux longs applaudit et rit doucement : « Bien, puisque vous ne voulez pas coopérer, il ne nous reste plus qu’à vous assommer et à vous prendre vos cartes. »

Un autre nouveau éclata d’un rire au ridicule apparent : « Bah ! Vous n’avez pas de quoi être arrogants ! Vous pensez pouvoir marcher la tête haute sans crainte juste parce que vous êtes des élèves de l’académie interne ? Lorsque vous rencontrerez notre senior Xiao Yan et les autres, vous n’aurez pas d’autre choix que de lui remettre sagement votre énergie de feu ! Ha ha, qui a dit que les nouveaux étudiants étaient incapables de résister ?»

« Xiao Yan ?» Les sourcils du type aux cheveux longs tressaillirent un peu à ce nom, et son sourire s’effaça graduellement. Il rit froidement : « On dirait que vous avez tous placé vos espoirs en lui. Malheureusement, son groupe a disparu ces deux derniers jours, alors qui sait où ils ont pu aller se terrer ? Lorsqu’ils sortiront de leurs trous, leur fin ne sera pas bien différente de la vôtre. Allez, arrêtez de rêver éveiller et remettez‐nous sagement votre énergie de feu, ça vous évitera de vous prendre une branlée. »

Une fois cela dit, l’homme aux cheveux longs fit un geste de la main et ses quatre compagnons se mirent à avancer lentement en émettant un puissant Dou Qi, qui souleva les feuilles mortes alentours.

Alors que le groupe d’étudiants de l’académie interne s’apprêtait à vaincre le groupe de résistants audacieux d’un coup, un petit rire retentit tout à coup et résonna à travers la clairière : « Ké ké, c’est de nous que vous parlez, senior ?»

Le Dou Qi des élèves de l’académie ralentit sous cette réplique inattendue, et tous les regards se tournèrent subitement vers la source de la voix. Ils s’arrêtèrent finalement sur la branche d’un arbre où ils trouvèrent deux femmes et trois hommes, apparus là Dieu sait quand. Ils se tenaient là en souriant, et le jeune homme vêtu de noir qui les menait avait une grande règle noire dans le dos, ce qui les renseigna sur leur identité.

Les nouveaux, jusque là encerclés, posèrent des regards stupéfaits sur le jeune homme en noir, puis une joie immense envahit immédiatement leurs visages. Une voix excitée cria involontairement : « Senior Xiao Yan !» Dans cette forêt où les nouveaux élèves étaient irrémédiablement martyrisés, le groupe du jeune homme était indubitablement une bouée de sauvetage inopinée pour tous ceux de sa promotion. Lui et son groupe étaient les seuls à avoir vaincu des seniors.

En entendant ce nom, le jeune homme aux cheveux longs changea légèrement d’expression, puis il fixa les cinq nouveaux arrivants intensément et dit froidement : « C’est toi, Xiao Yan ? Alors vous devez être le groupe qui court partout alentour et traque les élèves de l’académie pour leur énergie de feu, c’est ça ?»

Devant le hochement de tête de l’adolescent, le type aux cheveux longs avança lentement d’un pas : « Parfait, je ne m’attendais pas du tout à ce que vous aillez le courage de vous montrer. » Il fit jaillir son puissant Dou Qi de son corps, puis fit un petit geste de la main et ses quatre compagnons bondirent pour atterrir tout autour de lui. Leur formation pouvait paraître aléatoire au premier abord, mais elle était en fait plutôt ingénieuse et leur permettait de réagir aux attaques depuis toutes les directions.

Une fois leur formation en place, l’homme aux cheveux longs se sentit beaucoup plus confiant. Il leva la tête et s’adressa lentement à Xiao Yan : « Tu nous remets votre énergie de feu, ou on doit s’en emparer nous‐même ?»

Xiao Yan rit doucement : « Pourriez‐vous me laisser poser cette question ?» Il observa l’expression de son adversaire se renfrogner instantanément, et une froideur traversa ses yeux noirs. Il trembla légèrement et apparut en un éclair à deux mètres du type aux cheveux longs. Il serra le poing et son Dou Qi vert y fit rapidement surface. Enfin, il se solidifia en une sorte de poing américain avec des piques, qui augmenta soudainement sa force.

Le senior aux cheveux longs ricana en observant le jeune alchimiste qui attaquait tout seul : « Petit présomptueux. » Avant même qu’il ne parle, ses quatre compagnons avaient bondi en même temps et ils traversèrent la courte distance qui les séparait de leur proie instantanément. Quatre paires de pieds et de poings s’écrasèrent violemment vers le jeune homme en même temps dans un bang supersonique. Ils voulaient utiliser leur travail d’équipe pour blesser le bizut prétentieux d’un coup, avec la puissance de quatre personnes !

Quatre seniors, pas beaucoup moins forts que Xiao Yan, l’attaquèrent en même temps, avec une puissance que même lui aurait du mal à encaisser frontalement. Cependant, il ignora totalement ces quatre assaillants et fixa intensément le type aux cheveux longs derrière l’ombre de leurs poings. Son Dou Qi se concentra de plus en plus intensément dans son poing.

Alors que ces attaques féroces allaient l’atteindre, le bruit sec d’une bourrasque déchira soudainement l’air et des silhouettes passèrent à toute allure. Tout le monde fut ébloui une seconde par la scène, puis ils virent quatre ombres tomber du ciel comme des piliers de fer, et atterrir exactement autour de l’adolescent. Elles lancèrent alors une attaque préparée à la perfection et en un instant, elles percutèrent violemment les quatre seniors dans une succession de bruits d’explosion étouffés. Le tapis dense de feuilles mortes fut soufflé dans les airs et se changea en une pluie de feuilles.

Glug !”

Xun’Er, Bai Shan, Wu Hao et Hu Jia étaient venus intercepter les attaques visant leur chef. Leur puissante force fit trembler leurs adversaires légèrement puis, un moment plus tard, ces derniers ne purent supporter davantage leur puissance et ils se mirent à rougir. Ils crachèrent alors violemment des gorgées de sang en se faisant projeter en arrière, comme les feuilles qui flottaient au vent d’automne.  Ils s’assirent enfin sur un tas de feuilles avec des expressions terrifiées.

Dès qu’ils tombèrent à terre, une ombre noire enchaîna aussitôt et apparut en un éclair devant l’homme aux cheveux longs, dont l’expression avait changé du tout au tout. Il lui sourit tandis que sa main enveloppée d’une sorte de poing américain vert trembla. Il l’écrasa sur les bras que son adversaire avait croisés pour protéger sa tête et vint frapper violemment sur son épaule. Une force brutale explosa aussitôt et on entendit le bruit net d’un os se brisant. Le type aux cheveux longs fut projeté en arrière et laissa une longue traînée au sol de ses pieds, avant d’enfin percuter un tronc d’arbre dans un bruit sourd. Un filet de sang coula alors à ses lèvres, mais il l’essuya aussitôt du revers de la main en levant son visage pâle et incrédule. La rumeur ne disait‐elle donc pas que ces nouveaux avaient une grande puissance individuelle, mais avait une très mauvaise coordination ? Comment se faisait‐il que… Qu’en l’espace de deux petites journées, le travail d’équipe dont ils faisaient preuve était déjà arrivé à un tel niveau ?

Les cinq petits nouveaux qui se tenaient au centre de la clairière furent stupéfaits de voir que le vainqueur entre les deux groupes avait été décidé en quelques échanges. Ils tournèrent ensuite leurs regards vers le jeune homme en robe noire, qui se tenait fièrement auprès de ses quatre compagnons. Ils ne parvinrent à prendre une grande inspiration qu’un long moment plus tard. Ces types sont devenus aussi puissants après avoir formé un groupe…

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

BTTH Chapitre 441
BTTH Chapitre 443

7 Commentaires

  1. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  2. Hinomura kid

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  3. ti

    merci beaucoup !!

    Répondre
  4. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  5. Khultima

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  6. Shirosuu

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  7. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com