DNC Chapitre 284

DNC Chapitre 283
DNC Chapitre 285

Dernier DNC de la semaine, et la tension est à son comble ! À qui reviendra le fameux sabre ?

Bonne lecture à tous !

 

 

Chapitre 284 — Tu te bats et moi, je prends

 

Ce n’était pas que Chu Yang ne voulait pas tuer Mo Tianyun, mais ce dernier était protégé par deux maîtres de niveau Roi, et chaque coup qu’il portait nécessitait tout son esprit. S’il devait être bloqué, tous ses efforts seraient en vain. Avec sa force actuelle, il n’était pas assez puissant pour tuer le jeune maître Mo sous le nez des Rois Martiaux !

De plus, tout assaut raté le mettrait en danger ! Il y avait des douzaines de maîtres de niveau Roi alentour, et il n’avait assez de force que pour frapper une fois ! S’il devait être retenu par le moindre adversaire… Il mourrait !

Le jeune homme choisit naturellement la cible la plus sure, ce que devinrent les frères Gu lorsque leurs Rois Martiaux quittèrent leur poste.

Comme il n’était pas certain de pouvoir tuer Mo Tianyun, il décida de faire un grand cadeau à Gu Duxing en premier !

Il tua Gu Yanyang et Gu Yanyue avec un coup similaire à la foudre ! Et après ce coup réussi, il s’enfuit immédiatement !

Le champ de bataille resta silencieux un long moment après son départ ; seules les flammes qui dévoraient tout dans les parages se faisaient entendre…

Les deux frères Gu, l’air incrédule, furent incapables de dire quoi que ce soit tandis que leur sang jaillissait de leurs gorges dans des glougloutements sourds. Ensuite, leurs têtes penchèrent doucement en arrière et ils tombèrent à terre, leurs regards terrifiés fixant à jamais le ciel.

Jusqu’au moment de leur mort, ils furent incrédules ! Ils ne pouvaient pas croire qu’à cet endroit qui n’avait définitivement rien de dangereux pour eux, un assassin soit apparut de nul part et ait fauché leurs vies !

Ce type n’était pas là pour se battre pour le Sabre Solaire ? Ses cibles prioritaires ne devraient pas être Mo Tianyun et Ao Xieyun plutôt que nous ? Pourquoi… devait‐ce être nous ? Pourquoi ?

Ils tombèrent tout deux à terre et les ténèbres éternelles engloutirent toutes leurs questions !

Le Roi Martial du clan Gu était pétrifié. Il avait l’impression d’être en plein cauchemar, et souffrait tellement qu’il aurait voulu en mourir ! Le clan Gu avait envoyé quatre personnes : les deux jeunes maîtres et deux experts de niveau Roi !

Mais un de ces derniers fut tué en un clin d’oeil par Xie Danqiong et juste après, les deux jeunes maîtres perdirent également la vie.

Il était le seul survivant !

Mo Tianyun et Ao Xieyun s’échangèrent un regard et virent la peur noyer le regard de l’autre.

Ce coup d’épée était terrifiant, et leur avait d’ailleurs donné la chair de poule. Ils se demandèrent également ce qui serait advenu d’eux s’ils avaient dû faire face à une telle technique sans avoir leurs gardes du corps à leur côté, comme les frères Gu.

Rien que l’imaginer les fit frissonner de la tête aux pieds.

Le Roi Martial du clan Gu frappa rageusement le sol du pied puis tout à coup, il se pencha, empila les trois cadavres les uns sur les autres, puis les souleva et les posa sur son épaule. Après quoi, il fusilla du regard Xie Danqiong et s’en alla sans un mot !

Il ramenait les corps de son frère et des jeunes maîtres à la maison ! Il devait informer rapidement le clan ! Seule la mort l’attendait en rentrant, mais il devait tout de même y retourner !

À un moment incertain, Xie Danquiong fut désigné comme le coupable de l’incident. Il avait tué un maître de niveau Roi et en avait attiré un autre ! Si quelque venait à affirmer que l’assassinat des jeunes maîtres n’avait rien à voir avec Xie  Danqiong, même Ao Xieyun et Mo Tianyun ne le croiraient pas !

C’était clairement prémédité !

L’assassin était passé à l’action lorsqu’il avait appâté l’expert de niveau Roi !

De plus, comment Xie Danqion pourrait ne pas être furieux alors que Gu Yanyang avait passé ces derniers jours à harceler follement sa fiancée ?

Il avait toutes les raisons de le tuer.

La rancune du jeune maître Xie et la mort des frères Gu ne semblaient pas liées mais en général, moins les choses paraissaient avoir de liens entre elles et plus elles en avaient.

Xie Danqiong regarda le dernier Roi martial des Gu s’en aller d’un air pensif. Il savait qu’il allait devoir porter le blâme. Il avait vraiment voulu tuer Gu Yanyang, et il avait même tué un maître de niveau Roi du clan Gu sous la rage… Mais il ne l’aurait pas vraiment tué.

Cependant, il choisit de ne rien dire. Au lieu de ça, il se tourna aussitôt vers Mo Tianyun et dit d’une voix solennelle : « Mo Tianyun, frère Mo, j’ai besoin du Sabre Solaire !»

Sa voix froide et basse était surprenamment pleine d’intention meurtrière ! Sa menace tacite était claire : Si tu ne me la donnes pas, je vais te tuer ! J’ai osé tuer Gu Yanyang et Gu Yanyue, alors te tuer ne me pose aucun problème, Mo Tianyun !

Refuse, et tu finiras comme les frère Gu !

Xie Danqiong savait qu’il était accusé à tort, mais il ne chercha pas à se défendre. Non seulement il ne s’expliqua pas mais étonnamment, il se servit même de ce malentendu à son avantage !

Vous pensez tous que l’assassin est sous mes ordres, pas vrai ? Soit, je ne vais rien admettre, mais je ne vais rien nier non plus ! Je veux ce sabre !

Mo Tianyun pâlit.

Peut‐être que Xie Danqiong va vraiment oser laisser cet assassin m’attaquer ! Je dois rester sur mes gardes ! Il jeta immédiatement un regard à ses deux maîtres de niveau Roi, et ceux‐ci vinrent aussitôt le protéger.

Ses pupilles se contractèrent : « Tu es dingue, Xie Danqiong ! Nous n’avons pas le droit de tuer de descendants des grands clans durant l’entraînement ! As‐tu donc oublié cette règle ?»

« Nous sommes tous des gens raisonnables, frère Mo. » Le jeune maître Xie dit froidement : « Tu vas me donner ce sabre, oui ou non ?»

« Insolent !» Les deux maîtres du clan Mo rugirent : « Vu votre position de jeune maître, doit‐on considérer que le clan Xie ose s’en prendre à nous, jeune maître Xie ?»

Xie Danqiong ignora les deux Rois Martiaux et leva un sourcil : « Frère Ao, je partagerai le secret contenu dans le sabre avec toi tant que tu acceptes de ne pas t’en mêler. »

« Frère Xie, je partagerai le secret contenu dans le sabre avec toi tant que tu acceptes de ne pas t’en mêler. » Ao Xieyun sourit : « Qu’en dis‐tu ?»

Le jeune maître Xie rit bruyamment, mais son expression resta glaciale : « Ha ha, très drôle frère Ao. »

Tiu Qianhao s’approcha et sourit : « Je promets de partager avec chacun d’entre vous le secret contenu dans le sabre tant que vous restez à l’écart et me laissez le sabre. »

« Foutez tous le camp ! Ce sabre est à moi, Li Xiongtu !» Le visage barbu de Li Xiongtu fonça dans le tas dans un grand cri, et il s’empara du sac en peau d’animal entre les mains de Mo Tianyun.

Ce dernier rugit rageusement et activa l’énergie dans sa main. Une chaîne brillante et multicolore jaillit alors de sa manche et déchira les airs avec la puissance d’une armée, en fonçant droit vers le jeune maître Li.

Les deux Rois Martiaux du clan Mo bougèrent de concert, et les deux Rois du clan Li rugirent également en se jetant dans la mêlée. Xie Danqiong leva la main et se joignit à la fête.

Ao Xieyun soupira et cria ensuite : « Attrapez le sabre !» Les trois maîtres de niveau Roi du clan Ao bondirent également depuis l’arrière.

Tu Qianhao rit à gorge déployée et dit : « C’est excitant ! Trop excitant !» Il fit un geste de la main et le clan Tu se lança également à l’assaut. Les clans restants se lancèrent également l’un après l’autre, et tout le monde se battit en sachant à peine qui était son adversaire.

Le jeune Esprit Empoisonné se tint loin de la bataille et observa la foule avec des yeux de serpent.

Le grondement de sabots de chevaux fit trembler le sol ; l’armée du Grand Zhao venait d’arriver. On entendit aussitôt des bruits de bataille à l’extérieur, bataille entre les experts du Jiang Hu hors du palais et l’armée.

Un cri claqua comme un coup de tonnerre : « Que tous ceux à l’intérieur du palais cessent immédiatement, ou nous vous tuerons !»

Les deux maîtres de niveau Roi aux côtés de l’Esprit Empoisonné rirent et sortirent. Ils dirent alors avec arrogance : « Les dix‐neuf clans des Trois Cieux Intermédiaires règlent leurs affaires, tous ceux qui les dérangeront seront tués sans pitié !»

Le général menant l’armée fut pris par surprise. Il  regarda les douzaines de couronnes brillantes dans les airs et fut incapable de parler un long moment.

À ce moment, une autre couronne apparut dans le ciel de la capitale. Une personne cria fièrement : « Le Premier Ministre Diwu ordonne à l’armée de battre immédiatement en retraite. Tout ce qui se passera ici sera sous sa responsabilité ! Le Premier Ministre Diwu en assumera les conséquences !»

C’était le quatrième Roi Martial du Hall des Cavaliers Dorés, Yin Wutian !

Avec une telle garantie, les gens à l’intérieur du palais se battirent plus chaotiquement encore.

Mo Tianyun se retrouva de plus en plus en difficulté, et réalisa qu’il ne pouvait pas garder le précieux sabre. Tout à coup, il le jeta dans les airs et hurla : « Prenez‐le si vous en êtes capable !»

Ao Xieyun fronça immédiatement les sourcils.

Le Sabre Solaire s’envola dans le ciel en tournoyant ! Cette fois, le jeune maître Mo l’avait lancé de toutes ses forces, et l’avait surprenamment envoyé à plus de trente mètres dans les airs.

Tout le monde se figea simultanément.

Le sabre commença à retomber.

Plus de quarante silhouettes bondirent et se battirent les uns contre les autres dans le ciel dans un chaos total ! Ils purent voir que le sabre était presque retombé au sol, mais ils n’arrivaient toujours pas à se départager…

Un Roi Martial rugit et donna un coup de paume dans les airs, ce qui fit à nouveau voler le Sabre Solaire très haut.

Et ainsi, le sabre tomba et remonta successivement…

En dessous, plus de cinquante experts de niveau Roi continuaient de se battre pour sa possession.

Un cri de douleur retentit et un Roi Martial s’envola comme un boulet de canon. Li Xiongtu cria rageusement : « Enfoirés ! Qui a fait ce coup sournois ?»

Cependant, ses mots furent vite noyés dans les jurons et les insultes qui pleuvaient sans cesse.

À présent qu’il ne possédait plus le sabre, Mo Tianyun se désengagea aussitôt de la bataille et haleta. Il fit un signe aux deux maîtres de niveau Roi du clan Mo, et ils se retirent également temporairement. Le jeune maître Mo regarda ainsi le combat de côté, le regard luisant.

Au même moment, Dong Wulei et Xie Danqiong en sortirent également avec leurs hommes.

Tout le monde savait  ce que Mo Tianyun avait en tête : il attendait clairement de pouvoir profiter de la situation, mais c’était le cas de tout le monde…

Ao Xieyun fronça les sourcils et hurla : « Que tout le monde cesse de se battre ! Écoutez d’abord ce que j’ai à dire. Ce n’est pas en se battant comme ça qu’on arrivera à quoi que ce soit ! J’ai une solution pour éviter tous ces combats inutiles !»

Tous les jeunes maîtres l’entendirent et ordonnèrent simultanément la fin du combat. Tout le monde forma ensuite un grand cercle autour de l’endroit où le Sabre Solaire allait tomber. La pointe de l’arme s’enfonça dans le sol dans un clang métallique, puis elle perça plusieurs couches de rocs au point qu’on ne vit même plus le manche sortir du sol. On y voyait juste un trou.

Les jeunes maîtres prirent une grande inspiration : Ce sabre a vraiment un sacré tranchant !

Leurs yeux brûlèrent de désir : sans même parler du secret qu’il contient, ce sabre en lui même est un trésor précieux !

« Il y a dix‐neuf clans de présent actuellement. » Ao Xieyun fit un pas en avant et dit : « J’ai calculé avec attention, et j’ai trouvé qu’il y a un total de sept alliances parmi nous ! Chaque clan a ses propres alliés ! Je suggère que chaque alliance choisisse une personne pour la compétition. Le vainqueur remportera le Sabre Solaire ! Qu’en dites‐vous ?»

« Foutaises ! Ao Xieyun, tu as sûrement déjà choisi son expert et tu dis ça seulement parce que tu es sûr de l’emporter ! Ce doit être équitable, ça ? Y’a-t-il jamais eu d’équité dans ce monde ?» Brailla Mo Tianyun. « C’est clairement une de tes machinations !»

Mo Tianyun était aussi furieux qu’anxieux. Un maître de niveau Roi était mort pour rien et en plus, il avait obtenu le Sabre Solaire pour finir par devoir le jeter. Il voulait attendre et profiter du moment opportun pour agir, mais Ao Xieyun l’avait percé à jour…

Se pouvait‐il qu’un Roi Martial soit mort pour rien ?

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

DNC Chapitre 283
DNC Chapitre 285

10 Commentaires

  1. KryllaKrylla

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  2. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  3. Cèlen

    Merci pour le chapitre!!! Raaah le brin qu’il a réussi à mettre Notre Roi des enfer quand même XDDDD

    Répondre
  4. gutsguts

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  5. Dey

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  6. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  7. Khultima

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  8. TesaYuuTesaYuu

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  9. Shirosuu

    Il a foutu la merde partout,il est juste trop fort notre roi des enfer !! Merci pour le chapitre

    Répondre
  10. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com