DNC Chapitre 283

DNC Chapitre 282
DNC Chapitre 284

Voilà le second DNC de la semaine et c’est du lourd ! Très lourd !

Bonne lecture !

 

 

 

Chapitre 283 — Une épée rapide comme l’éclair

 

Les yeux de Mo Chenggui étaient déjà devenus deux trous noirs avant même qu’il ait pu finir de parler. L’intérieur de sa bouche semblait pourrir et, rapidement, son corps tout entier se transforma en une flaque noire.

Ce ’parfum dissolvant les os et dispersant les esprits’ était vraiment trop cruel !

Il poussa un grand cri et, avec les dernières forces qu’il lui restait, il s’asséna un grand coup de paume sur le front. Son crâne explosa et du sang gicla partout alentour. Cependant, il se changea en brume blanche avant même de toucher le sol…

La compétition venait tout juste de commencer, et le clan Mo avait déjà perdu un Roi Martial !

Mo Tianyun bondit et attrapa le Sabre Solaire dans les airs, la main couverte d’un morceau de fourrure animale. Il hurla sans même cligner des yeux : « On fiche le camp !»

Surprenamment, il ne jeta même pas un regard à son oncle, à présent réduit à l’état de flaque !

Ao Xieyun cria : « Arrêtez les membres clan Mo !»

Xie Danqing, Li Xiongtu et compagnie hurlèrent également leurs ordres. Le jeune maître manipulant le poison serra les dents et fit un signe de la main ; les deux hommes derrière lui dégainèrent leurs lames.

Tous les grands clans attaquèrent simultanément les hommes du clan Mo.

« Gu Yanyang, Gu Yanyue ! Aidez‐moi à les bloquer !» Hurla Mo Tianyun à gorge déployée en tentant de s’échapper. « Je promets de partager avec votre clan Gu le secret contenu dans le Sabre Solaire ! Que les dieux m’abandonnent si je trahis ma parole !»

Le jeune maître Mo n’hésita pas à prononcer un serment devant tout le monde dans le seul but d’obtenir le sabre.

Cette proposition réjouit Yanyang et son frère !

Ce serment ainsi que l’alliance liant leurs deux clans allaient leur permettre d’obtenir un tel trésor s’ils l’aidaient ! Et s’ils pouvaient effectivement mettre la main sur ce secret, ils devraient d’abord régler le compte de Gu Duxing et ensuite partager équitablement le pouvoir !

Gu Duxing avait un talent divin ; ils finiraient par avoir des ennuis s’il devait rester dans les parages.

Les deux frères se sentirent revigorés et hurlèrent : « Arrêtez‐les !» Puis ils se précipitèrent à la rencontre de leurs ennemis.

Les deux maîtres de niveau Roi du clan Gu avaient l’air abattus. Imbéciles, vous allez laisser Mo Tianyun se servir du clan Gu jusqu’à ce qu’il n’en reste plus rien.

La bataille entre les Rois Martiaux éclata d’un coup, sans préambules. De plus, il n’y en avait pas que deux ou trois, mais plusieurs douzaines de présents !

Le palais impérial devint alors vraiment royal : plus de soixante couronnes brillèrent dans le ciel et se déplacèrent frénétiquement !

Y’avait-il un autre palais dans un autre pays, dans les Trois Cieux Inférieurs, qui avait jamais assisté à un spectacle aussi grandiose ?

Seulement le Grand Zhao !

Seulement le Grand Zhao !

Après cette bataille, le Grand Zhao entrerait dans les annales des Trois Cieux Inférieurs !

Bien que la famille impériale du Grand Zhao soit à peine capable de pleurer… Ne pouvaient‐ils pas voir ça comme une sorte d’honneur ?

Après la fin de la guerre entre les deux pays, un fameux écrivain décrivit les évènements de cette soirée dans un poème :

« Par une pleine lune lors d’une nuit froide, les étoiles se reposaient ;

Un sabre noir provoqua le chaos, et les Rois se rassemblèrent à la capitale ;

Les corps s’empilèrent aussi haut qu’une montagne, et le sang coula comme une rivière ;

Un coup de poing perça le ciel ; un coup d’épée décapita un taureau ;

Les Vénérables Martiaux valurent moins que des chiens et devinrent un tas de chair à pâté.

Les singes s’entretuaient pendant la guerre entre deux nations ;

Ils attaquaient, défendaient puis inversaient les rôles.

La domination du Grand Zhao s’effondra, Diwu était trop gentil.

La naissance et la chute d’un empire à travers les âges ; tout était entre les mains du Roi des Enfers Chu…

 

En parlant du palais impérial ! Il était alors très animé ! Ji Mo avait accompli sa mission et était épuisé par sa fuite. Il courut se cacher dans un coin et frappa des mains. Rui Butong apparut alors de nulle part et l’emmena rapidement ailleurs.

Ils quittèrent officiellement les Trois Cieux Inférieurs ce jour‐là.

Chu Yang, depuis sa cachette dans l’ombre, les regarda partir avec émotion.

Merci, mes frères ! Sans vous, j’aurais misérablement perdu cette bataille…

On se reverra dans les Trois Cieux Intermédiaires et à ce moment… Nous serons côte à côte !

La pacotille nommée Sabre Solaire avait été balancée. Chu Yang abandonna rapidement ses habits blancs au profit d’un ensemble noir avec un masque, duquel pendait même une fausse barbe qui donnait l’illusion qu’il était âgé !

C’était alors le meilleur moment pour agir et il ne pouvait pas laisser cette chance lui échapper !!

Pouvait‐il tuer Mo Tianyun ? Pouvait‐il offrir un gros cadeau à Gu Duxing ? Il avait hâte de tenter le coup.

Sur le champ de bataille, les maîtres de niveau Roi du clan Gu étaient maîtrisés. Seuls ceux du clan Mo pouvaient encore se mouvoir, mais ils étaient encore complètement bloqués !

Comment le clan Mo pourrait avoir une chance de s’enfuir alors que les Rois Martiaux d’une vingtaine de clans étaient tous rassemblés là ?

Mo Tianyun ne cessa de manipuler ses adversaires, de déléguer des tâches ou d’attaquer par surprise, mais il ne parvint tout de même pas à s’échapper malgré toutes ses tactiques… Car la dernière personne à le bloquer ne connaissait que trop bien ses stratégies : c’était Ao Xieyun !

Les deux rivaux se firent face à face. Le jeune maître Mo se tut aussitôt, car il savait que toute négociation serait inutile. Ao Xieyun ne lui ferait jamais confiance ! Du coup, il ne perdit pas de temps à bavasser.

« Abandonne le Sabre Solaire, Mo Tianyun !» Dit nonchalamment le jeune maître Ao. Bien qu’il ne haussa pas la voix, il donna l’impression de s’adresser à lui comme son supérieur !

« Tu l’abandonnerais à ma place ?» Grogna Mo Tianyun.

« Combien de Rois Martiaux dispose ton clan ?» Ricana Ao Xieyun. « Personne n’ose tuer l’héritier d’un clan comme toi et moi devant tout le monde, j’avoue. Mais les experts de ton clan, c’est une tout autre histoire ! Ils vont mourir pour  rien ! Et crois‐tu pouvoir encore garder le Sabre Solaire quand ils seront tous morts ?»

« Il faudra que j’essaie pour savoir. » Mo Tianyun dit froidement : « Tu crois que ces gens sont tes alliés, Ao Xieyun ? Combien d’entre eux veulent s’emparer du sabre Solaire ? Tu ne crois pas que tu devrais te battre si tu l’avais ?»

« Dans ce cas, laisse‐moi porter ce fardeau. » Dit Ao Xieyun en souriant.

« Hmpf ! Tu ne le mérites pas !» Le jeune maître Mo le fusilla du regard avec condescendance.  Je devrais te laisser le fardeau ? Personne ne te le laisserait à moins que ça ne soit la fin du monde…

Tout à coup, quelqu’un cria.

Un des maîtres de niveau Roi du clan Gu tomba soudainement à terre. Une fleur rouge vif avait éclot au milieu de sa poitrine.

Xie Danqiong observait la progression de la bataille de l’extérieur, mais son visage était pâle et il hyperventilait. Un instant plus tôt, deux Rois Martiaux du clan Gu avaient acculé un maître de niveau Roi d’un autre clan, et menaçaient de créer une percée par laquelle le clan Mo et le clan Gu pourraient s’échapper. Pour empêcher leur fuite, Xie Danqiong avait lancé son arme secrète de toutes ses forces !

La fleur de jade !

Lorsque la fleur de jade apparaît, nombre de fleurs meurent !

Avec sa force actuelle, Xie Danqiong ne pouvait frapper qu’une fois, mais c’était largement suffisant pour tuer un maître de niveau Roi..

Le Roi Martial restant du clan Gu devint fou de rage. Il rugit et abandonna la protection de ses deux jeunes maîtres pour foncer vers Xie Danqiong en jurant !

Deux experts de niveau Roi du clan Xie bondirent simultanément et bloquèrent l’assaillant dans les airs !

À ce moment, Ao Xieyun, Li Xiongtu et Xie Danqiong étaient en sécurité  et levèrent la tête pour observer le combat.

Gu Yanyang et Gu Yanyue braillèrent à gorge déployée : « Tue‐le ! Tue‐le !»

Une lame féroce apparut tout à coup. C’était comme si elle était accompagnée d’une désolation infinie ! Des millions de rayons de lumière froide brillèrent dans la nuit glaciale !

Une silhouette noire au visage masquée et à la barbe battue par le vent bondit tout à coup de l’incendie. Cette personne, en elle‐même, portait une froide qu’on ne pouvait pas bloquer !

Il sortit des flammes ardentes qui atteignaient le ciel !

Tout le monde pouvait voir que l’épée dans sa main était comme un dragon volant dans le vent !

Il fonça dans la foule !

Même un Roi Martial de neuvième rang aurait des frissons face à cette épée ! Tout le monde sentit que cette arme ne venait définitivement pas de ce monde !

C’était une épée venant des cieux ! Une épée de démons !

Une épée des enfers !

Elle était capable de briser une montagne si elle se trouvait sur son chemin !

Tout le monde fut terrifié !

Les Rois Martiaux qui combattaient sortirent inconsciemment de son chemin !

L’homme en noir dépassa treize experts de niveau Roi sans être inquiété !

Puis il y eut une lumière rouge. La lueur froide brilla férocement dans les airs comme un éclair, puis elle traça un arc qui traversa les airs comme un météore et disparut sans laisser la moindre trace !

Entre l’arrivée et le départ de cette épée, il s’était écoulé si peu de temps que personne n’eut le temps de cligner des yeux !

L’éclat de l’épée avait disparu, mais tout le monde sentait encore sa froideur ! Qui était capable d’utiliser une telle technique à l’épée ? Et qui était capable de la bloquer ?

Les plus puissants des Rois Martiaux présents étaient de neuvième rang, mais à ce moment même eux étaient couverts de sueur froide. Quand ils fermaient les yeux et repensaient à ce coup, ils éprouvaient une sorte de désespoir, car aucun d’entre eux ne pensait être capable d’éviter le coup s’il devait en être la cible…

Ils ne pouvaient que l’encaisser !

« Oh non !» Hurla Ao Xieyhun. « Qui a été touché ?»

Tout le monde se ressaisit aussitôt. Cette épée était apparue abruptement et devait définitivement avoir une cible, mais qui était‐elle parmi eux ?

Tous les Rois Martiaux se tournèrent vers leurs jeunes maîtres, la peur au ventre, et ils finirent par soupirer de soulagement en les voyant sains et saufs. Quelle chance, mon jeune maître va bien !

Mais à ce moment…

« Jeunes maîtres ! Jeunes maîtres… Jeunes maîtres, qu’est-ce qui ne va pas ?» Cria une voix misérable.

Tout le monde fut choqué et se tourna vers la source de la voix. Ils virent alors le Roi Martial restant du clan Gu lever les mains au ciel et hurler tragiquement : « Oh mes dieux ! Comment est‐ce possible !»

Devant lui, les deux frères jumeaux Gu Yanyang et Gu Yanyue avaient l’air hébétés. On lisait de l’incrédulité dans leur regard…

Du sang giclait au milieu de leur gorge comme une fontaine.

Un coup d’épée avait tué deux personnes, les deux jeunes maîtres du clan Gu ! Les deux héritiers du clan Gu ! Les deux seuls !

Après ce coup d’épée, la lignée de la famille du clan Gu s’était éteinte !

Mo Tianyun regarda l’expert du clan Gu hurler de douleur, et il ne put s’empêcher d’être secoué ; la peur envahit son regard !

Les deux jeunes maîtres étaient debout, hébétés, comme deux corps vides !

Le coup d’épée avait frappé comme la foudre ! Tout le monde vit passer le type en noire, mais ils n’eurent même pas la chance de regarder sa silhouette. La seule impression qu’ils avaient gardé de lui était la barbe qui pendait sous le masque couvrant son visage.

Mais où iraient‐ils chercher le coupable ?

Chu Yang avait déjà quitté le palais impérial !

Il s’était échappé aussitôt après avoir porté son coup ! Peu importe le chaos qui suivrait, ça n’était absolument pas son problème !

Cette technique à l’épée était « la lueur froide se répand sur mille lieues !»

La première technique transcendant les neuf cieux de l’Épée des Neuf Calamités !

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

DNC Chapitre 282
DNC Chapitre 284

13 Commentaires

  1. Neilbhn

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  2. Dey

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  3. Cèlen

    La Classe!!!!! Merci pour ce chapitre!!

    Répondre
  4. Shirosuu

    Ouloulou Chu à un de ses flow !! Merci pour le chapitre

    Répondre
  5. Matsu

    Merci pour le chapitre mais.

    j’ai pas compris il devait pad tuer Mo Tianyun alors pourquoi c’est pas lui qu’il a tuer mais les 2 frère gu ?

    Répondre
  6. 4Help

    Double Kills.
    Mrc du chapitre, j’attends avec impatience la suite.

    Répondre
  7. KryllaKrylla

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  8. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  9. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre
  10. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.
    PS : J’aurais pourtant parié sur la destruction de l’épée solaire moi, question de rajouter au bordel…

    Répondre
  11. gutsguts

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  12. Khultima

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  13. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com