BTTH Chapitre 456 [Bonus]

BTTH Chapitre 455 Part 2 [Bonus]
BTTH Chapitre 457

Ding dong, premier BTTH bonus de la journée en l’honneur de notre cher Ragnar, le guerrier se battant pour la suprématie du Père Yan ! 😀

Un grand merci à lui une fois de plus et bonne lecture !

 

 

Chapitre 456 — Triomphe !

 

Le lotus violet cyan grossit rapidement dans les yeux de Luo Hou, et sa chaleur terrifiante qui emplissait l’air et déferlait sur lui vaporisa la sueur froide qui couvrait son front en un instant.

L’herbe vert sombre à terre se flétrit rapidement partout où le lotus de feu passa, avant de se changer en cendres et de disparaître dans le vent.

Le Dou Ling sentit un horrible sentiment d’impuissance monter sourdement en lui face à cette force destructive fonçant vers lui. L’énergie de ce lotus était vraiment immense. Il pressentit que s’il devait encaisser cette attaque, il se ferait probablement pulvériser tout comme l’herbe à terre.

De l’air froid se dégagea rapidement de son bâton de métal, mais cet air fut aussitôt évaporé par la température élevée qui approchait, et se changea en une brume blanche qui enveloppa la clairière rocheuse jusqu’à relativement bloquer la vue de tous.

Luo Hou prit une grande goulée d’air frais, et il serra tant et si bien son bâton de nervosité qu’il le déforma dans un grincement métallique. Une goutte de sueur froide coula sur son front et lui tomba dans les yeux. (NdT mais ça s’évaporait de suite non ? oO) Les picotements âpres qu’il sentit alors firent naître une rage soudainement lui. Il avait honte qu’un puissant Dou Ling plein de dignité comme lui ait presque abandonner l’idée de se défendre contre l’attaque d’un pauvre Da Dou Shi.

Allez viens ! Montre‐moi à quel point tu peux être puissant, Xiao Yan ! Il secoua ses mains et aussitôt, son bâton de métal de trois mètres de long fit de même et créa une paire d’images rémanentes. Il fit circuler follement son Dou Qi en lui tout en le déversant constamment dans son arme.

On put alors fois des couches de givre épaisses apparaître sur l’arme, autour de laquelle la température ambiance commença à descendre rapidement, jusqu’à finalement parvenir à l’isoler de la température du lotus.

Il fit circuler son Dou Qi jusqu’à l’épuiser, ce qui renforça de plus en plus le givre qui couvrait le bâton jusqu’à lui faire atteindre quinze centimètres d’épaisseur, alors qu’il était normalement aussi fin qu’un bras. Il ressemblait à présent à un énorme pilier de glace.

Le Dou Ling enveloppa sa colonne de glace de ses bras et le serra contre lui en rougissant violemment. Il poussa un rugissement grave et violent, puis il souleva le pilier de givre haut dessus de sa tête avant de l’abattre violemment vers le bas avec fureur !

Le bâton s’écrasa avec une force extraordinaire en déchirant l’air sur son passage, ce qui provoqua un flot continu d’explosions sourdes. En fait, cette attaque dans laquelle le Dou Ling avait investi toute sa puissance fit trembler les rocs au sol jusqu’à ce qu’ils se couvrent de craquelures, et ce bien qu’elle soit encore à quelques mètres du sol ! C’était bien la preuve que cette contre‐attaque désespérée n’était pas ordinaire.

Le lotus de feu violet cyan fila à travers les airs droit vers Luo Hou et, lorsqu’il ne fut plus qu’à deux‐trois mètres de lui, une énorme ombre glaciale s’abattit depuis le ciel et le frappa lourdement. Tout sembla alors se figer l’espace d’un instant… Et juste après, une explosion terrible éclata dans un grondement tonitruant, qui se répandit à travers tout le champ de bataille. Le volume incroyable de cette explosion força même certaines personnes, qui n’avaient pu s’y préparer à temps, à se couvrir les oreilles de toutes leurs forces.

L’ondulation énergétique que tout le monde attendait à voir apparaître à cause de cette collision ne se produisit pas. Le feu et la glace semblèrent s’être neutralisés dans la zone d’impact couverte de gravats et d’une légère brume. Nombre de spectateurs restèrent quelque peu abasourdis par cette scène plutôt étrange, et ils s’échangèrent des regards avec des expressions perdues.

À ce moment, Luo Hou, que la brume protégeait des regards, avait le visage rouge vif et tenait désespérément son bâton de mains tremblantes répétitivement. L’épaisse couche de grive qui recouvrait l’arme fondait à une vitesse stupéfiante. Comme ses mains serraient le bâton, il pouvait clairement sentir qu’une force à la chaleur extrêmement terrifiante envahissait son bâton, quelque part dans le brouillard. Le Dou Ling pouvait imaginer qu’une fois que le givre né de son Dou Qi aurait complètement fondu, plus rien n’empêcherait cette force brûlante de se manifester pleinement !

Il avait beau en être parfaitement conscient, aucune solution ne lui parvenait à l’esprit. Du coup, il put que regarder, impuissant, l’énorme pilier de glace fondre rapidement. La chaleur qui lui parvenait depuis le bâton devenait également de plus en plus intense.

Il ne fallut que dix secondes pour que le givre fonde complètement de l’arme du Dou Ling. Une fois le givre disparut, tout le monde put voir la tige de métal blanche virer au rouge vif très rapidement.

Une brume se dégagea soudainement autour des mains de Luo Hou, et on entendit plusieurs bruits bizarres. Rapidement, on l’entendit pousser un grognement de douleur sourd, et il jeta rapidement le bâton qui était presque devenu du charbon ardent.

« Chi..;»

Le bâton de métal tomba à terre et s’écrasa soudainement sur un roc, qui éclata presque aussitôt. L’arme refroidit rapidement et redevint un bâton ordinaire, si ce n’était qu’il était recouvert de craquelures de long en large. Cette tige de métal clairement onéreuse n’était plus qu’un tas de ferraille…

Cela étant, Luo Hou n’avait pas le temps de pleurer sur son arme, car au moment où il la jeta, il put clairement voir des flammes violet cyan foncer droit vers lui à travers le brouillard, qu’elles dissipaient sur leur passage.

Le Dou Ling put voir la véritable forme de ces flammes une fois qu’elle eut éliminé davantage de brume, et il ne put masquer la surprise dans son regard. L’attaque dans laquelle il avait mis toutes ses forces avait à peine réduit l’éclat de ce magnifique lotus de feu ; il ne l’avait même pas égratigné !

De quel rang est cette technique de Dou ? Est‐elle vraiment aussi puissante ? Luo Hou n’avait plus le temps d’esquiver et dût se résoudre à serrer les dents en manoeuvrant précipitamment le peu de Dou Qui qui lui restait. Il l’aggloméra ensuite en une armure mince sur son corps, voulant manifestement encaisser cette attaque de front.

Xiao Yan, de son côté, était tout aussi pâle. Il observa froidement la zone couverte de brume, leva les mains, attendit un peu puis les serra subitement. Son visage pâle devint alors immédiatement blanc comme la neige, et il se mit à trembler.

Les Doyens Su et Qing changèrent drastiquement d’expression à ce moment précis. Le Doyen Su se leva subitement puis, après un léger moment de flottement, il disparut bizarrement de la plateforme.

Bang!”

Une explosion sourde et grave retentit à travers la zone rocheuse, et une ondulation d’énergie circulaire terrifiante commença à déferler de toute part, pulvérisant les pierres sur son passage. Cette puissance destructrice abominable abasourdit les spectateurs sur la pente montagneuse une seconde puis, pris de panique, ils se mirent à bondir les uns après les autres vers l’autre côté de la montagne en criant de peur dans le plus grand chaos.

L’ondulation vint frapper le flanc de montagne et repartit tout aussi sec, laissant derrière elle des craquelures de quinze centimètres de profondeur avant de se dissiper peu à peu. Au bout d’un moment, les seniors cachés derrière l’autre flanc sortirent prudemment la tête, les uns après les autres, en n’entendant plus aucun bruit. Ils regardèrent alors la zone qui n’était plus qu’une immense pagaille en prenant discrètement une grande inspiration.

Déjà, on ne pouvait plus désigner ce coin comme une clairière rocailleuse, car il n’y avait tout simplement plus le moindre roc en vue. Seules des cendres les remplaçaient, vestiges de leur existence avant d’être pulvérisés par l’ondulation énergétique extraordinairement puissante.

Tous les seniors fixèrent cette clairière complètement chamboulée avec des airs absents. Sha Tie, qui avait également sorti sa tête de derrière sa cachette, ne put s’empêcher de déglutir et de marmonner : « Ce… C’est Xiao Yan qui a fait ça ?»

Su Xiao et les deux autres à côté de lui opinèrent du chef avec des expressions rigides. Ils fixèrent le jeune homme en se demandant combien de membres de leurs groupes auraient survécu s’il avait utilisé le lotus de feu contre eux.

À cette pensée, ils furent aussitôt couverts de sueur froide. Ils regardèrent leur junior comme s’il était un monstre. N’était-il vraiment qu’un Da Dou Shi ?

Le gorille se posait visiblement la même question. Une fois qu’il eut récupéré de sa stupeur, il demanda lentement : « Il n’est vraiment qu’un Da Dou Shi ? Ce genre de puissance destructive suffit à rattraper un Dou Ling six ou sept étoiles…»

Ses condisciples opinèrent du chef, car ils pensaient la même chose.

Une voix retentit soudainement parmi les spectateurs. « J’y pense… Qu’est-il arrivé à Luo Hou ?» Ils tournèrent tous immédiatement la tête vers le centre de la destruction, qui était encore couvert de brume blanche.

Ce brouillard commença alors à se dissiper et dévoila enfin la silhouette du Dou Ling au public… Il était assis le cul à terre, l’air complètement crispé, mais il semblait ne pas avoir été blessé.

Ce résultat surprenant fit naître de nombreuses conversations stupéfaites parmi les seniors. Luo Hou n’était pas assez puissant pour ne subir aucun dégât de cette attaque, vu la force destructrice de l’ondulation.

Alors que le doute se répandait parmi les  spectateurs, la brume disparut complètement, et tout le monde vit alors que le Doyen Su se tenait devant le Dou Ling…

Les seniors s’exclamèrent de surprise : « Doyen Su ?»

Le vieillard avait la main tendue devant lui et, vu l’énorme trou devant lui, il avait vraisemblablement bloqué le lotus de feu. Ils comprenaient mieux comme Luo Hou avait pu s’en tirer indemne…

Le Doyen Su, qui se tenait droit comme un I, rétracta lentement sa main avec indifférence, mais une fois qu’elle fut dans sa manche, il ne put l’empêcher de trembler davantage. Une certaine solennité traversa ses yeux turbides.

Il leva la tête et la tourna vers Xiao Yan, qui était blanc comme un linge. Il resta silencieux un moment, puis dit d’une voix basse qui résonna à travers le champ de bataille : « Petit gars, vous autres nouveaux élèves êtes les vainqueurs de la Chasse à l’Énergie de Feu de cette année. »

 

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

BTTH Chapitre 455 Part 2 [Bonus]
BTTH Chapitre 457

5 Commentaires

  1. Shirosuu

    Merci pour le chapitre!! Encore 20bonus en attente youpii. On dit merci qui ? MERCI A RAGNAR

    Répondre
  2. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  3. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  4. Khultima

    Merci pour le chapitre, ainsi qu’au donateur.

    Répondre
  5. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com