MWLU : Chapitre 100 Bonus

MWLU : Chapitre 99 Bonus
MWLU : Chapitre 101

Et nous voilà pour le quatrième de la série bonus !

Pour terminer sur un chapitre rond, Gaël vous offre ce numéro 100, sortez les feux d’artifice, le champagne et le caviar !

Les choses deviennent de plus en plus intéressantes, hein ?!

 


 

 

〈 100. Le Départ Correct (1) 〉

 

Après sa communication magique avec Kim Yu‐Sohn, Sae‐Jin partagea le petit‐déjeuner avec Sae‐Jung.

« Ah, c’est vrai. Il y a quelques jours, j’ai vu une personne qui te ressemblait étrangement. »

Il avait une légère migraine suite à sa conversation avec son subordonné, mais les mots prononcés par Sae‐Jung avaient suffisamment de poids pour lui faire prêter attention correctement à ce qu’elle disait.

« Qu’est-ce que tu veux dire ? »

Se sentant coupable, Sae‐Jin lui répondit aussi rapidement que possible quand elle aborda le sujet.

« Ah, ben, le truc, c’est que j’ai accepté le job d’instructeur pour l’examen d’évaluation des Chevaliers. C’est là que je l’ai vu. »

« …Vraiment ? »

« Mm. En plus de ça, même s’il était censé être un cadet, j’étais vraiment surprise parce qu’il était bien plus fort que tous les autres. Peut‐être que c’est vrai, que chaque personne possède un jumeau caché quelque part sur Terre. Avec toi, c’est ce mec, c’était vraiment étrange, tu sais ? Suuuuuuper intéressant. »

Tout en parlant, Sae‐Jung jeta un coup d’œil en coin à Sae‐Jin pour observer sa réaction, est‐ce qu’il allait se montrer jaloux ? Contre toute attente, il se contenta de poser sa cuillère assez froidement, sans montrer d’expression concrète.

« …Qu’est-ce qu’il y a ? Ça n’est pas bon, encore une fois ? »

Voyant son homme réagir de la sorte, elle ne put s’empêcher de poser la question.

« Ah, non. Ce n’est pas ça… Je suis juste curieux, comme tu as dit qu’il me ressemblait. Alors, il lui est arrivé quoi, à ce cadet ? »

« Ah, ça. Ben, même si je suis un peu mécontente concernant cette partie, j’avais prévu de le convaincre de nous rejoindre lors de la cérémonie de fin, tu sais ? Mais il a froidement refusé toutes les autres invitations, y compris celle du Corbeau. J’ai demandé autour de moi et il semble qu’il souhaite entrer à Eden. »

« Vraiment ? »

Elle hocha la tête.

« Ouais, ouais. Eden possède des critères d’entrée inutilement sévères, mais la façon dont ils traitent leurs membres est bien pire que l’Aube… Bien sûr, ton niveau est susceptible de monter plus facilement parce que ceux de l’Eden sont chouchoutés, mais quand même, je ne peux pas comprendre pourquoi il a fait un tel choix. »

Elle commença à chanter comme un canari, sans qu’il n’eut besoin de lui poser d’autre question. Et elle n’avait toujours pas parlé de la partie la plus importante.

« …Alors ça veut dire qu’Eden va le laisser tomber ? »

« Huh ? Mais est‐ce que tu m’as écoutée ? J’ai dit, même moi, il m’a surprise, tu sais ? Il est évidemment accepté d’office. »

« Sérieux ? »

« Ouais. J’ai demandé directement, via mon père. Je comptais le récupérer après six mois d’attente s’il se faisait jeter, mais… bref. »

Maintenant un visage le plus impassible possible, Sae‐Jin acquiesçât.

Ça, c’était fait. Et aussitôt qu’il aurait fait preuve d’une croissance sans précédent et qu’il aurait atteint le niveau moyen, alors…

« Hé, tu ne m’écoutais pas juste là. À quoi tu penses ? Une autre femme ? »

« …Huh ?! Mais de quoi tu parles ? »

« Tu n’as pas dit que tu allais quelque part avec Hazeline bientôt ? Tu n’étais pas en train de penser à ce voyage ? »

Elle plaisantait, mais ses mots contenaient un léger soupçon de ses sentiments les plus sincères et un poil d’inquiétude.

« Tu rigoles. D’ailleurs, c’est juste pour les affaires. Tu sais, en rapport avec l’Alchimie. »

Et suite à ce soudain changement de sujet, Sae‐Jin entreprit de lui sortir une synthèse des meilleures excuses qu’il pouvait trouver.

 

*

 

Une semaine plus tard, juste comme l’avait révélé Yu Sae‐Jung, Kim Sae‐Jin eut l’honneur de devenir un honorable Chevalier d’Eden, en tant que Jin Seh‐Hahn. L’insigne d’Eden, faite de platine pur, possédait un charme magnétique qui faisaient baver d’envie les Chevaliers des autres Ordres d’envie.

« Allez, travaillons bien ensemble. »

Debout juste à côté de lui se tenait Yi Yu‐Jin. Il l’entendait encore clairement pleurer tout ce qu’elle pouvait après sa défaite, imaginant qu’elle venait d’échouer à son examen d’entrée à Eden. Cependant, son seul but durant ses six dernières années d’études n’était rien d’autre qu’Eden et il semblait qu’une telle conviction était prisée au sein de la Tour.

« …. »

« Nous allons nous voir souvent, maintenant, alors je pense qu’il n’est pas gentil ne de pas adresser la parole à ta collègue. »

Pendant la cérémonie ainsi qu’après leur prise de fonction et pendant qu’ils sortaient de la Tour, Yi Yu‐Jin jacassait sans s’arrêter.

Mais sa boîte à sons ne pouvait pas fonctionner éternellement…

« Ils sortent ! »

Deux Chevaliers sortant victorieux d’un unique examen et acceptés par Eden était quelque chose de sérieux, ainsi qu’une grande source de fierté pour le pays tout entier. Encore plus si on tenait compte qu’il n’y avait eu qu’une personne chanceuse les trois années précédentes.

« …Qu’est-ce que c’est que tout ça ? »

Déjà, de nombreux journalistes campaient devant la Tour. Yi Yu‐Jin et Kim Sae‐Jin froncèrent tous deux les sourcils face aux crépitement des flashs qui explosaient autour d’eux et des cris déguisés en question leur étaient balancés sans ménagement.

« Mais ils ne sont jamais venus ici avant… »

« Vous deux ! Nous aimerions entendre vos avis sur votre acceptation !! »

« Nous avons entendu que le Chevalier Jin Seh‐Hahn était un sans‐abri ! »

« Chevalier Yi Yu‐Jin, tournez votre charmant visage par ici, s’il vous plait ! »

…Sae‐Jin l’avait toujours ressenti de la sorte, mais il en avait maintenant une preuve de plus. Les employés de la station MBS, notamment celui qui venait de poser la dernière question, étaient tous des putains de mouches à merde.

« Oyy, mais qu’est-ce que c’est que tout ça ?! »

Yi Yu‐Jin paniqua légèrement et cessa de bouger face à une vague de gens qui lui arrivaient dessus. Ce fut alors que Kim Sae‐Jin, en tant que Jin Seh‐Hahn, leur envoya un regard lourd de sens et s’avança d’un pas ferme. En toute honnêteté, ils n’étaient pas courageux pour un sou. Il avait déjà donné tant de conférences de presse, c’était comme s’ils étaient devenus une partie de sa vie.

« Il arrive ! »

La vague de journalistes fut alors divertie et se dirigea vers Jin Seh‐Hahn.

« Veuillez nous dire ce que vous en pensez !! »

« Etes‐vous satisfait par votre embauche à Eden ? »

« Quels sont vos buts, hé pousse‐toi, mec !! Maintenant que vous êtes devenu un Chevalier d’Eden… votre but… Eu ark !! Au secours !! »

« Mon but ? Pour l’instant, sauvons ce mec avant qu’il ne meure écrasé et étouffé. »

« Ouah, ouah. M… Merci beaucoup, vraiment. »

« Mon but est simple. Je veux devenir Chevalier de niveau moyen supérieur dans les six mois. »

Kim Sae‐Jin n’avait pas besoin de mentir, pas plus qu’il ne le souhaitait. C’est pourquoi, en cette occasion bénie, il répondit franchement avec des mots qui étaient honnêtes et directs. Mais du point de vue des journalistes, c’était une réponse plutôt arrogante.

Pour un petit moment, peut‐être une seconde ou deux, le silence régna sur le monde. Mais très vite, de nombreux flashs s’illuminèrent à nouveau. Préoccupés à capturer l’image de ce nouveau Chevalier d’Eden, ils réfléchissaient déjà à des grandes lignes pleines de controverse.

Un Chevalier d’Eden recevait plus d’avantages par rapport aux autres Chevaliers du même niveau. Après tout, entrer à Eden signifiait que les capacités étaient au rendez‐vous, et que le potentiel futur était plus important que la moyenne.

Pourtant, devenir un Chevalier de niveau moyen supérieur en six mois ? Même un Chevalier possédant un Trait et un talent défiant tous deux les cieux ne pouvait pas espérer achever une telle prouesse.

« Hahaha. C’est une déclaration plutôt fière !! Et après ça ? Le Chevalier le plus fort du monde ? Ou mieux, le Chevalier des Chevaliers ? »

« Je vais devenir un Chevalier de haut niveau en un an. Ah, évidemment, quand je dis un an, ce n’est pas un an après ma promotion au niveau moyen supérieur, bien entendu. C’est à partir de maintenant. »

Semblant complètement imperméable au ton sarcastique du journaliste, Sae‐Jin répondit froidement. Et l’intensité des flashs ne faisaient qu’augmenter.

« Uh‐ouah… »

Utilisant l’opportunité créée par Jin Seh‐Hahn, Yi Yu‐Jin put finalement s’éclipser.

« Yu‐Jin~ »

Et puis, Goh Yun‐Jong, qui attendait à une certaine distance de là, l’approcha en arborant un sourire accueillant qui lui convenait à la perfection.

« …Qu’est-ce que tu fais là ? Tu m’attendais ? Tu aimes bien perdre ton temps, hein ? »

Agissant contrairement à ce que le sourire sur son visage laissait prévoir, Yi Yu‐Jin plaça son bras autour des épaules de Goh Yun‐Jong, qui était sensiblement aussi grand qu’elle.

« Sortons d’ici. Pour fêter ma nomination, je vais nous acheter la bouffe la plus chère qu’on va trouver. »

 

*

 

[Un nouveau Chevalier d’Eden, Jin Seh‐Hahn, a pour but de devenir le meilleur Chevalier du monde d’ici un an…]

[Dépasser le niveau haut d’ici un an ? La nouvelle recrue pleine de confiance d’Eden !]

Le lendemain, des articles comme ceux‐là inondaient les ondes.

Et comme prévu, tous les Chevaliers des différents Ordres étaient outrés.

« …Putain de trou du cul !! »

« Non mais il est taré, et pas seulement, c’est un putain de tricheur ! »

Pour ces personnes, devenir Chevalier avait signifié un sacrifice important, à savoir les années de l’adolescence, dans le seul et unique but de s’entraîner. Mais maintenant, un connard de mendiant qui n’avait jamais fourni le moindre effort dans la vie regardait le reste de la Chevalerie de haut, juste parce qu’il avait éveillé un Trait plutôt sympa ?

« Un enfoiré qui n’a pas le moindre talent… Quand est‐ce qu’il va se montrer dans notre Ordre ? »

Normalement, un Chevalier d’Eden avait le droit d’entrer et de sortir dans n’importe quel Ordre du pays. Ils étaient des Chevaliers « de tout droit ». Bien sûr, ils ne pouvaient qu’entrer dans les zones non‐restreintes comme les cafétérias et les terrains d’entraînement, mais si le besoin s’en faisait sentir, il leur était possible de partir en mission avec les Chevaliers d’autres Ordres.

« Quand il se pointe, je vais lui éclater la gueule en duel. »

…Et de la sorte, l’homme qui était insulté par les Chevaliers de l’Aube ainsi que par pratiquement tous ceux du pays, Jin Seh‐Hahn était en plein milieu d’un déplacement.

Comme s’il volait au travers des cieux, il frappa le sol du pied et bondit à une altitude folle, arrivant rapidement aux frontières de la Province de Gangwon.

Sa cible, cette fois, était une paire de frères Trolls qui foutaient le bordel sur une route où figurait l’inscription Ecole. Personne ne savait comment des monstres avaient taillé la route jusque‐là, mais pour Sae‐Jin, ce n’était rien de plus que des proies lui servant à remplir son quota.

« Kyaaaaaahck !! »

« Eu ah ahrk !! »

Les étudiant qui quittaient l’école pour se rendre chez eux s’éparpillèrent rapidement suite à l’apparition des Trolls. Pourtant, quelques filles ne purent s’y résoudre, incapable de bouger. La peur les rongeait et elles s’écroulèrent, genoux à terre. Elles ne pouvaient rien faire d’autre que pleurer, et pleurer encore, espérant que tout ça n’était qu’un mauvais rêve.

Une grande ombre se dessina au‐dessus d’une de ces filles, qui était occupée à se masser la cheville en pleurnichant. À travers ses yeux embués, elle confirma l’horrible réalité qui se présentait sous la forme d’un immense bras de Troll levé vers le ciel. Il était clairement impossible pour elle de rassembler ses idées. Son esprit se vida d’un seul coup.

Et la route trembla sous le coup d’une puissante onde de choc.

Le bras du Troll, toujours levé à la verticale, retomba faiblement.

Kkhoong‐

Un Troll tomba à genoux ; sentant que quelque chose n’allait pas, l’étudiante ouvrit les yeux, prudemment.

Elle vit le dos d’un certain homme. C’était le genre de dos, large et sur lequel on pouvait se reposer, qui restaurait rapidement la paix et la sécurité.

« Ah… »

Au moment où elle laissa échapper un hoquet d’étonnement, le mec jeta un œil dans sa direction. Pour elle, il était tel un modèle étranger, ou plutôt une œuvre d’art. Même la longue barbe non entretenue qu’elle pouvait voir ne représentait pas pour elle ce point négatif qu’elle était pour toutes les autres femmes.

« Sauve‐toi, maintenant. »

Après avoir prononcé trois simples mots, il s’avança vers le Troll restant. Le voyant se préparer à mener une bataille féroce, même le monstre se tendit et hurla.

Mais Kim Sae‐Jin ne recula pas. Il se contenta de poser le pied et d’y mettre toute sa puissance pour s’élancer comme une balle de fusil.

Le Troll répondit à l’attaque par un coup de poing direct et étonnamment précis.

C’était une scène hors du commun. Un poing géant et une main relativement ridicule se rencontrèrent, comme si Hulk avait proposé un petit duel à Saitama. Néanmoins, le gagnant de ce petit affrontement était plutôt évident.

Au moment où les poings se rencontrèrent, les phalanges, le dos de la main et le bras du Troll éclatèrent comme un fruit trop mûr. Après avoir perdu un membre aussi facilement que ça, le Troll fut désorienté pendant un instant, et vit son cœur percé d’un second coup avant de pouvoir reprendre ses esprits. Il mourut sur le coup.

« … »

« … »

La rue précédemment emplie de cris était désormais douloureusement silencieuse. Tous les citoyens présents observaient le type à la barbe.

« Keum… »

Cependant, il laissa entendre une petite quinte de toux factice, comme s’il était gêné par tous ces regards posés sur lui. Il se hâta de frapper le sol et de quitter la zone pour s’envoler vers d’autres cieux.

Tel un mirage fluctuant sous la lumière du soleil d’été, il disparut et emmena avec lui le souvenir des évènements étranges qui s’étaient déroulés moins d’une minute auparavant.

 

*

 

Il ne fallut pas longtemps pour confirmer le rêve de Kim Yu‐Sohn.

Deux semaines s’étaient écoulées depuis que Kim Sae‐Jin avait tué les Trolls.

Et comme chaque titre dans chaque journal décrivait des incidents impliquant des monstres, à chaque coin du pays, depuis les villes les plus peuplées jusqu’aux campagnes les plus isolées, une quarantaine de cas avaient déjà été relevés. 300 personnes perdaient la vie sur une base quotidienne.

Le monde tremblait de peur devant une situation inexplicable.

Mais pendant ces temps troublés, les héros étaient destinés à émerger.

[Cette fois, encore le Chevalier d’Eden, Jin Seh‐Hahn ? Il a tué un Ogre en solitaire apparu dans la ville de Gangwon.]

[L’avènement d’un nouveau héros… Un Chevalier qui était un sans‐abri ; la raison de l’attention portée à Jin Seh‐Hahn.]

Les médias ne pouvaient plus se contrôler devant la montée en puissance de ce héros barbu.

Possédant un style de combat de mâle dominant que personne ne pouvait égaler, il tuait chaque monstre d’un unique coup de poing. Son histoire était si triste ; il avait vécu dans la rue ! Et il ne poursuivait pas les richesses, mais la justice, et a choisi Eden ; un homme au passé dramatique et débordant de convictions exemplaires.

Presque tous les médias jouaient avec ce qu’était Jin Seh‐Hahn, et grâce à ça, après seulement trois semaines, il était devenu le sujet le plus bouillant de Corée du Sud.

Même si en vérité, de nombreux Chevaliers continuaient de dénoncer ce type comme un ‘héros fabriqué’, se souvenant de son arrogance du jour où il était devenu Chevalier.

Mais tout ça importait peu. Sa popularité grimpait en flèche, un jour après l’autre. Et son style de combat bien particulier attira l’attention de l’Académie.

« Nous, à l’Académie, souhaiterions utiliser l’enregistrement de votre style de combat… Mais serez‐vous d’accord ? Oh, bien sûr, nous vous payerons les royalties nécessaires. »

Eden était vue comme un Ordre de Chevaliers ‘de tout droit’, ce qui signifiait également ‘de toute utilité’. Ils possédaient des droits et devaient les contrebalancer avec des obligations. Les Chevaliers d’Eden avaient les qualifications nécessaires pour participer à tout ce qui concernait les monstres. Cependant, ils en étaient alors responsables. Jin Seh‐Hahn devait rencontrer un représentant de l’Académie comme il le lui avait été demandé à la Tour.

« …Mon enregistrement, vous dites ? »

« Oui. Monsieur Jin Seh‐Hahn possède un style de combat unique duquel découle de nombreuses possibilités. Il est également très en vogue en ce moment. Nous pensons utiliser cet enregistrement comme matériel éducatif, et ainsi amener un changement positif dans notre enseignement. Ah, et puis il y a le souci des royalties. Nous ne donnons pas des cours normaux, mais un genre au cas par cas, et les étudiants peuvent choisir dans quelles classes ils entrent. Les parents semblent être en accord avec votre façon de faire, et si on prend en compte votre popularité, le profit devrait être substantiel. »

N’y pensant pas trop, Jin Seh‐Hahn se contenta de hocher la tête. Si, grâce à lui, le talent de jeunes Chevaliers en devenir pouvait fleurir, ce serait une bonne chose. Bien sûr, la vérité était que l’attaque ‘coup de poing’ n’était qu’un bonus dérivé de la compétence ‘Maîtrise des Armes’, mais quand même… Si quelqu’un souhaitait suivre ses traces, alors assurément, une personne finirait par émerger et s’en montrer capable.

« Ouais, bien sûr. On fait comme ça. »

« Oh !! »

Le représentant de l’Académie n’avait pas pensé aussi loin que Sae‐Jin, et il ne put cacher sa perplexité face à une acceptation si rapide.

Normalement, de nombreux Chevaliers tentaient tout ce qu’ils pouvaient pour éviter d’avoir à montrer des images de leurs combats en public. L’excuse donnée restait la même : leurs faiblesses pourraient être découvertes. Mais honnêtement, ce qui était vrai, c’était qu’ils ne voulaient pas voir de jeunes Chevaliers commencer à les copier.

Seulement, Jin Seh‐Hahn avait accepté d’emblée. Malgré le fait qu’il pouvait rester un individu unique, il n’y mit aucune autre condition. Même là, le représentant lui devait déjà tant… mais ce qu’il entendit ensuite fit tomber sa mâchoire au sol.

« D’ailleurs, je n’ai pas besoin de royalties. »

La raison était simple. Il avait juste trop d’argent, désormais. En fait, il ne pourrait pas le dépenser même s’il se mettait à vivre une vie de prince Arabe jusqu’à la fin de ses jours.

« Par contre, veuillez donner des cours gratuits en vous en servant. Ou payez des frais de scolarité à de futurs Chevaliers avec cet argent. »

« ……. »

Et le représentant de l’Académie oublia tout ce qu’il avait appris jusqu’alors.

Ce jour‐là, il le sentit jusqu’au fond de sa moelle. Cette barbe, ces cheveux hirsutes, ces traits sévères et ce look sauvage et féroce – ils n’étaient rien d’autre qu’une coquille. Et ce qui s’y cachait n’était rien d’autre qu’un saint parmi les saints.

« Bon, si c’est tout, alors… »

Après avoir laissé son interlocuteur goûter à un tout nouveau type de choc, Jin Seh‐Hahn se leva.

Le faire réaliser à quel point il avait tort quand il poursuivait aveuglément la route du capitalisme – l’employé de l’Académie sentit un gros regain de remords tandis qu’il continuait à regarder cet ancien sans‐abri, qui aurait pu toucher la richesse des doigts et l’avait refusée de but en blanc – s’en aller, juste comme ça.

Raka

Raka

Mélange satyrique de Daria et Docteur House, élevé à grands coups de Fluide Glacial pendant un peu trop longtemps, le cynisme n'est égalé que par l'excès d'humour noir et de sarcasme quotidien dont je fais preuve.
Mais on s'en fout, pas vrai ?
Raka

Les derniers articles par Raka (tout voir)

MWLU : Chapitre 99 Bonus
MWLU : Chapitre 101

16 Commentaires

  1. Higanbana

    Merci pour ce chapitre

    C’est le numéro 100 ! Bravo Raka pour ton rythme de sortie d’enfer. Je t’aime !

    L’histoire prend un tournant auquel je m’attendais absolument pas mais c’est génial.

    Répondre
    1. RakaRaka (Auteur de l'article)

      Ben oui, maintenant on ne va plus suivre les aventures de Sae‐Jin, mais de Seh‐Hahn le clochard :,D

      Répondre
  2. Shirosuu

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  3. HinomuraHinomura

    Merci pour se centième chapitre

    Répondre
  4. Luxam

    Merci pour ce chapitre il est vraiment super j’ai hâte de voir la suite

    Répondre
  5. KryllaKrylla

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  6. Gunts92Gunts92

    Putin ce novel il déchire merci pour chapitre

    Répondre
  7. TesaYuuTesaYuu

    Merci pour le chapitre et merci à Gaël
    Félicitation pour les 100 chapitres !!

    Répondre
  8. Karsus30

    Merci pour ce chapitre…
    Franchement énorme le style one punch Man…
    Je suis toujours autant accros que depuis ces débuts.
    Encore merci

    Répondre
  9. Lauvel

    Merci pour le chapitre !

    Félicitation pour les 100 chapitres !

    Répondre
  10. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  11. tang san

    sa devient mode icds avec les montres, former des gens ext

    merci du chapitre

    Répondre
  12. godryu

    Merci des chapitres <3

    Répondre
  13. Cèlen

    Merci pour le chapitre!!!! Enorme Arc !!

    Répondre
  14. gutsguts

    Merci pour le chapitre, et bravo Raka sacré rythme et tu rajoute des LN en plus Merci beaucoup

    Répondre
  15. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com