BTTH Chapitre 458 [Bonus]

BTTH Chapitre 457
BTTH Chapitre 459

Et hop, un autre chapitre en l’honneur de notre viking favori, j’ai nommé Ragnar ! Un grand merci à lui une fois de pluuuus~

Bonne lecture à tous !

 

 

Chapitre 458 — Installation

 

La porte de bois fut ouverte lentement.«Craaack. » Le soleil s’infiltra dans l’entrebâillement et se répandit à terre, où il créa une longue ligne lumineuse.

Le rayon de lumière s’élargit en même temps que la porte fut ouverte davantage, et des personnes entrèrent dans la pièce en y projetant des ombres disproportionnées. L’homme ouvrant la marche était un vieillard, qui balaya le petit pavillon spacieux du regard et dit en souriant : « C’est ici que vous résiderez tous les quatre dorénavant, Xiao Yan. »

Hu Jia, qui se tenait derrière ce dernier, poussa un cri de surprise : « Tous les quatre ?!»

Le Doyen Su sourit et secoua la tête : « Ké ké, cette maisonnette est plutôt grande, fillette, et elle dispose de nombreuses chambres. Ce n’est pas comme si nous vous demandions de dormir ensemble. Qu’est-ce qui t’angoisse autant ?» Il s’adressa ensuite à tout le monde : « J’y pense, votre groupe avait un membre supplémentaire, non ?»

« Euh…» Le jeune alchimiste haussa les épaules avec un air apathique, ne sachant pas quoi lui répondre.

Hu Jia haussa les épaules et rit froidement : « Il s’est enfui devant la puissance du groupe du Démon Noir et nous a abandonnés. » Contrairement à leur chef, elle n’avait aucun scrupule envers Bai Shan et ne lui laissa aucune face. Elle le méprisait énormément pour son immense lâcheté.

Le doyen fut surpris, puis il secoua aussitôt la tête et dit avec un petit sourire : « Il s’est enfui ? Encore un qui ne pense qu’à court terme. »

Il poursuivit : » Vous allez tous les quatre être des élèves de l’académie interne, alors laissez‐moi vous rappeler que vous aurez du mal à vous débrouiller seuls à moins d’être extrêmement puissance. À cause de la politique en place, tous les étudiants de l’académie interne sont divisés en factions et en territoires. Je pense que c’est quelque chose que vous comprendrez bientôt. »

Hu Jia fronça les sourcils et demanda : « Ça se passe comme ça à l’académie ? Ne devriez‐vous pas y mettre un frein, plutôt ?»

« Ké ké, et en quel honneur ? L’académie interne veut autant qu’elle a besoin de ce genre de compétitions. Si vous ne voulez pas être harcelés, vous allez devoir travailler dur pour augmenter votre propre force. Sans motivation, personne ne chercherait à progresser… Les puissants sont respectés, c’est une vérité universelle et intemporelle. Nous ne pouvons pas faire de l’académie interne une tour d’ivoire où les étudiants seraient insouciants. Un tel environnement ne peut pas produire de puissants experts. »

La jeune femme ne put que bouder face à cette réponse, que Xiao Yan et Wu Hao approuvèrent en opinant du chef. Ils s’étaient déjà endurcis au travers de leurs entraînements, et ils savaient qu’un tel environnement était nécessaire.

« Du coup, nous vous faisons habiter ensemble parce que nous voulons que vous formiez un groupe. Vous avez tous pu constater quelle puissance offensive pouvait avoir un groupe lors de la Chasse, non ?» Le vieux doyen sourit : « J’espère qu’à partir d’aujourd’hui, vous pourrez affronter ensemble les difficultés et vous soutenir les uns les autres. Si vous y parvenez, vous aurez une vie bien plus paisible à l’académie interne. La force d’un individu ne peut se mesurer à celle d’un groupe, pas vrai ?»

Wu Hao hésita un moment, puis il finit par hocher un peu la tête et de dire d’une voix grave : « Ça me convient. Je n’ai aucune objection à faire quant à la force de Xiao Yan. »

Xun’Er rit doucement. Elle n’allait naturellement pas se plaindre d’être avec son aimée.

Hu Jia haussa les épaules, opina du chef d’un air impuissant et dit : « Aaah… D’accord. Je n’ai pas envie de l’admettre, mais je dois dire que je me sens plus en sécurité en suivant ce type. »

« Vous me faites tous confiance…»

Xiao Yan ne put s’empêcher de rire amèrement, mais ce n’était qu’une façade pour cacher l’étrange émotion étreignant son coeur. Il avait passé près de trois années à s’entraîner solitairement. Peut‐être était‐ce dans son caractère, mais il avait pris l’habitude d’affronter seul ses épreuves. Cependant, la réaction de ses camarades prouvait indubitablement qu’ils reconnaissaient ses qualités et avaient confiance en lui. C’était quelque chose qu’il n’avait jamais connu auparavant.

Le vieillard hocha la tête de satisfaction en voyant ces quatre jeunes gens se liguer sans la moindre hésitation. Il fit un petit geste de la main et dit : « Bien, il se fait déjà tard alors vous devriez ranger vos chambres et vous reposer. Vous pourrez visiter l’académie autant qu’il vous plaira demain. Je ne pense pas que vous serez déçus. »

Hu Jia demanda précipitamment : « Nous n’avons vraiment pas de classes ou de régime d’entraînement à suivre ?»

« L’académie interne n’en a pas besoin. Vous avez le droit d’entrer dans la Tour d’entraînement de Qi de la Flamme Céleste tant que vous avez assez d’énergie de feu. S’entraîner là‐bas est plus efficace que n’importe quel régime d’entraînement. Oh, j’oubliais : chaque semaine, l’académie réunit tous les étudiants et les fait entrer dans la Tour. Je suppose qu’on peut considérer ça comme un régime d’entraînement…»

Le Doyen Su rit doucement et dit : « Par ailleurs, l’académie interne est également dotée d’une boutique de techniques de Dou, d’une de méthodes de Qi et j’en passe. Vous pourrez toujours y faire un tour si vous avez besoin de techniques particulières ou de méthodes de Qi… Si vous avez assez d’énergie de feu, bien évidemment. Vous aurez bien plus de liberté ici qu’à l’académie externe. »

« Vous pouvez vous rendre à l’Arène pour obtenir davantage d’énergie de feu, si vous trouvez que vous n’en avez pas assez ou que vous avez envie de vous défouler, si tant est que vous soyez assez puissant, bien sûr… Dans le cas contraire, vous vous ferez complètement plumer. »

Les quatre jeunes gens opinèrent du chef.

« Bien, si vous n’avez pas d’autres questions, allez vous reposer. Venez me trouver si vous avez le moindre problème. » Le vieil homme les salua de la main, se retourna et sortit avant de disparaître de leur vue.

Xiao Yan frappa des mains en le regardant partir, puis il sourit à Xun’Er et aux deux autres et dit : « Allons ranger nos chambres. Ce pavillon pourrait bien être notre domicile à long terme. »

Ses trois camarades sourirent et répondirent par l’affirmative en hochant la tête. Ils se séparèrent aussitôt et se rendirent à leurs chambres respectives.

Xun Er eut un léger rire. Elle n’allait certainement pas s’opposer à un peu de temps avec Xiao Yan.

La lune argentée flotta haut dans le ciel alors que la nuit tomba, et elle couvrit l’énorme cratère dans lequel résidait l’académie de ses doux rayons.

Le jeune alchimiste était assis en tailleur sur son lit, les mains dessinant un sceau. Des fils d’énergie visibles à l’oeil nu commencèrent à flotter autour de lui au rythme de ses respirations, avant d’entrer incessamment en lui sur le même rythme.

Un petit serpent couleur arc‐en‐ciel flottait à côté de lui. Son petit corps bougeait en suivant une cadence étrange et créait des fluctuations dans l’espace environnant. Une énergie dix fois plus puissante que celle du jeune homme entrait dans son corps reptilien. Ce qui était étrange, c’est qu’il ne réagissait pas malgré l’énorme quantité d’énergie le pénétrant ; c’était comme si cette énergie n’était qu’une petite pierre jetée dans un puits sans fonds.

L’entraînement se poursuivit encore une heure, et ce ne fut qu’alors que les fils d’énergie volants s’estompèrent peu à peu. Les paupières de l’adolescent frémirent légèrement, puis il ouvrit les yeux un moment plus tard en expirant l’air pollué contenu dans sa poitrine.

« Pfiou, j’ai enfin récupéré. Le lotus du courroux du Bouddha demande vraiment trop d’énergie… Cependant, ces cinq jours de lutte dans la forêt m’auront bien profité. » Murmura‐t‐il. Son visage jusqu’alors pâle avait retrouvé sa saine rougeur, et ses pupilles semblaient recouvertes par une fine couche de jade chaude, ce qui leur donnait une apparence extrêmement étrange.

Le Python aux Sept Couleurs Avalant les Cieux finit également son entraînement peu après. Il sortit sa langue serpentine et siffla vers le jeune alchimiste, qui secoua la tête d’un air désarmé. Il ne put que se résoudre à sortir une bouteille d’essence de naissance de lion améthyste, et versa quelques gouttes dans sa bouche. La petite bête secoua alors sa queue nonchalamment et retourna dans sa manche.

Xian Yan caressa le petit serpent enroulé autour de son bras et rit amèrement. « Quel petit glouton…» Il allait ajouter quelque chose quand l’anneau noir à son doigt trembla soudainement. La vieille silhouette illusoire de Yao Lao commença aussitôt à en sortir doucement.

Le jeune homme s’enthousiasma en le voyant apparaître et lui demanda précipitamment tout bas : « Alors, Maître ? Avez‐vous trouvé la Flamme au Cœur de la Météorite ?»

Yao Lao sourit et balaya la chambre du regard : « Eh bien… Non. » Il rit devant l’air déçu de son disciple : « Cela dit, ce n’est pas pour autant que je n’ai aucune piste. J’ai vaguement senti une légère aura étrange avant que tu n’entres à l’académie interne, mais comme nous sommes au coeur de l’Académie Jia Nan et qu’elle est pleine de puissants experts… Je n’ai pas osé la sonder trop minutieusement. »

« Une aura étrange ?» S’écria l’adolescent, surpris. « Elle a un rapport avec la flamme exceptionnelle ?»

« Ce devrait être le cas… Tu devrais vraiment pouvoir trouver ce dont tu as besoin dans cette académie interne. » Le vieillard réfléchit un long moment avant de hocher la tête et de dire : « D’après mes investigations, l’endroit d’où elle est dégagée semble se situer au nord. Tu devrais aller y faire un tour demain si tu as le temps, nous devrions pouvoir y trouver des indices. »

Le disciple hocha précipitamment la tête. Tout irait bien tant qu’ils auraient une piste. Ce qu’il craignait le plus, c’était de ne rien trouver au sujet de cette flamme exceptionnelle après tous les efforts qu’il avait pour arriver là.

« Tu vas devoir te débrouiller tout seul la plupart du temps. Je crains que d’autres découvrent ma présence si je devais intervenir…» Soupira le vieillard. »

« Ha, mais ne m’aviez-vous pas dit que je ne devrais pas trop dépendre de vous auparavant ? Ké ké. Je ne risque pas d’être blessé par ici. » Répondit Xiao Yan avec un sourire aux lèvres. »

Yao Lao opina du chef avec satisfaction et dit  :«C’est bien que tu aies gardé cette mentalité… Tu n’as pas à craindre que le Hall des Âmes te traque jusqu’ici, alors tu peux te détendre et augmenter ta force sans soucis. »

Le jeune homme sentit son coeur couler un peu dans sa poitrine à la mention de ce nom. Cette étrange faction était même crainte par un puissant expert comme son maître. Sa puissance était vraiment difficile à imaginer…

« Hmm, vous n’avez pas à vous inquiéter, Maître. »

Ce ne fut que lorsqu’il vit son disciple hocher la tête que le vieillard se mit à trembler et à retourner dans l’anneau comme une ombre.

L’adolescent tapota le dos de sa main du doigt en le voyant disparaître. Un long moment plus tard, il soupira longuement et pensa : On dirait que je n’ai d’autre choix que de me dépêcher de chercher un autre type de flamme exceptionnelle. Après, je pourrais aider Maître à raffiner un corps pouvant accueillir son esprit… Si je ne me hâte pas, le Hall des Âmes restera une menace pesante tapie dans les ténèbres, et nous aurons beaucoup de mal à nous en prémunir. »

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

BTTH Chapitre 457
BTTH Chapitre 459

9 Commentaires

  1. KingloanKingloan

    Merci pour ce chapitre ^^

    Répondre
    1. KingloanKingloan

      Wazouille tu as oublié de traduire une phrase , un peu avant le milieu de chapitre 😉

      Répondre
      1. NostraNostra

        Merci, c’est corrigé !

        Répondre
  2. Khultima

    Merci pour le chapitre, ainsi qu’au donateur.

    Répondre
  3. Hinomura kid

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  4. Shirosuu

    Merci pour le chapitre, et dire qu’il reste encore 18chap bonus!! MAMAMIAAAA

    Répondre
  5. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  6. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  7. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com