Rebirth — Chapitre 65

Rebirth — Chapitre 64
Rebirth — Chapitre 66

Et voici un petit chapitre de Rebirth pour la route !

Demain, je sortirais un ICDS et un Rebirth et je m’occuperais de finir les ICDS en retard et le Rebirth restant au rythme d’un par jour dans la semaine qui arrive 🙂

 

Rebirth — Chapitre 65 : Arbalète de Sang

 

Nie Yan devait attendre jusqu’au lendemain avant que Gato le Roi Lion et l’Ogre Dévoreur ne réapparaissent. Quant à aller gagner de l’expérience, sa vitesse était déjà suffisamment rapide pour qu’il n’ait pas besoin de chasser des monstres normaux. Avec le temps qui lui restait avant la fermeture des serveurs, il avait donc décidé de s’occuper de deux, trois choses.

L’Ogre Dévoreur avait dropé un total de deux objets, les deux étant assez décents.

Arbalète de Sang (Or) : Arbalète à une main

Prérequis : Niveau 5

Propriétés : Attaque +11, 10% de Pénétration d’Armure, Triple‐tirs

Cadence de tir : 16, Déviation 3%

Restriction : Aucune

 

Bâton de Vénération de Lumière Lunaire (Or)

Prérequis : Niveau 5

Propriétés : Attaque 32–38, Niveau 3 d’Explosion Sacré. 20% de dégâts supplémentaires contre les démons.

Restrictions : Mages Sacrés ; Ne peut être équipé que par les membres de la Faction Vertueuse

Nie Yan avait affronté les boss d’élite de haut niveau seul et avant réussi à les vaincre malgré l’écart de niveaux. C’était la raison qui faisait qu’il avait eu autant d’objets. Le jeu était fait de tel façon que plus la difficulté d’une tâche était élevée, plus la récompense était grande. En tout, il avait acquis quatre pièces d’équipement de rang Or, et chacune d’entre elles était incroyable, tout particulièrement l’Arbalète de Sang. Cela avait été une excellente surprise pour lui de découvrir la propriété de Pénétration d’Armure de 10%.

En comparant cette arme avec l’arbalète qu’il utilisait actuellement, il n’avait pas eu à réfléchir avant de les échanger. En comparant deux objets, il y en aurait toujours un inférieur. L’arbalète qu’il avait achetée au PNJ avait fini son office. Il était temps de la ranger pour prendre la version supérieure.

En plus de gagner une arme plus puissante, il avait toujours la possibilité de vendre l’ancienne à l’hôtel des ventes pour recouper ses pertes. Il l’avait acheté à 37 pièces de cuivre, donc il serait probablement capable d’en obtenir une dizaine de pièces de cuivre.

Il était ensuite retourné à Calore une fois ses nouveaux équipements inspectés. Il y avait beaucoup de monde en ville, mais la majorité des joueurs étaient à l’extérieur des murs des villes pour gagner de l’expérience. Les rues restaient tout de même suffisamment remplies pour que le bourdonnement incessant des conversations ne cesse jamais. Beaucoup de joueurs étaient venus visiter l’échoppe de Jaden, l’Alchimiste de haut niveau au coin de la rue. Tous les joueurs qui terminaient leurs stocks de potions venaient ici pour faire le plein.

L’hôtel des ventes pouvait se vanter d’avoir encore plus de visiteurs. Dans les rues adjacentes, on pouvait voir d’innombrables étales que les joueurs avaient ouvertes pour vendre leurs possessions sans payer de taxe. Pour ceux qui avaient la patience, il était possible de tomber sur des opportunités d’affaires intéressantes.

Nie Yan était entré dans l’hôtel des ventes pour vendre l’équipement dont il n’avait plus besoin. Il était aussi venu pour s’accaparer tous les Phénols Noirs, les formules allant avec et les ingrédients pour le fabriquer. Il n’avait pas laissé le moindre produit dans les stocks. Après la sortie du nouveau donjon le lendemain, les prix de ces produits crèveraient les plafonds. Les grosses guildes se précipiteraient pour acheter tous les composants possibles. Ils découvriraient alors que le Phénol Noir peu connu pour le moment aurait complètement disparu du marché. Les Alchimistes seraient probablement capables de produire quelques bouteilles, mais il était certain qu’elles ne resteraient pas longtemps dans les rayons. Quant aux stocks de Nie Yan… Ils deviendraient des biens valant la peine d’être entreposés. Il pouvait créer une pénurie sur le marché avant de remettre lentement en vente ses stocks, créant ainsi une bulle spéculative et montant artificiellement les prix. Plus la volonté des guildes de parcourir cette nouvelle instance deviendrait forte, et plus facilement les prix augmenteraient. Nie Yan comptait donc vendre d’abord les Phénols Noirs finis, puis les ingrédients et enfin les formules. Seulement ainsi serait‐il capable de maximiser ses profits. Il savait que ça ne serait qu’après avoir fini cet investissement qu’il pourrait se concentrer sur d’autres marchés, ayant déjà dépensé beaucoup dans le Phénol Noir.

Comme d’habitude, Nie Yan était allé ensuite dans différentes petites villes pour collecter des Crocs de Chauve‐Souris. Il les avait vendues, gagnant ainsi un peu plus d’une trentaine de pièces d’argent. Il avait été jusqu’à acheter la quasi‐totalité des crocs sur le marché, entendant maintenant que les joueurs en obtiennent de nouveau. Ce ne serait qu’à ce moment‐là qu’il reviendrait.

Cependant, ce qui l’avait étonné était qu’à Link, il n’avait pas pu en acheter une seule. C’était étrange étant donné qu’il s’agissait d’une des zones les plus prolifiques pour ce produit.

« Mr Kade, ce sont les Crocs de Chauve‐souris que vous m’avez demandé. »

« Sire Nirvana Flame, je suis reconnaissant de votre assistance. »

Après que l’influence de Nie Yan ait augmenté dans Calore, les PNJ avaient commencé à lui parler de façon plus respectueuse. Il était évident que Kade était bien plus aimable qu’auparavant.

En sortant de chez le forgeron, Nie Yan avait levé la tête et avait aperçu un Paladin en armure argentée entrant avec un marteau à la main.

Cette personne semblait avoir un peu plus de trente ans. Il était très grand et avait une légère surcharge pondérale, une apparence vraiment unique.

Les regards de ces deux joueurs s’étaient croisé, et celui du Paladin était prudent. Ils étaient passés l’un à côté de l’autre avant que ce dernier n’aille parler au forgeron Kade.

Nie Yan se souvenait de cette personne. Il s’agissait du Paladin qui avait découvert la quête des Crocs de Chauve‐Souris par le passé. Celui qui avait réussi à se faire plus de dix pièces d’or ainsi. La personne ayant réellement découvert cette quête venait d’entrer dans le tableau, amenant à deux le nombre de joueurs connaissant cette méthode de gagner de l’argent.

S’ils se trouvaient tous les deux à acheter des Crocs de Chauve‐Souris, ils se feraient concurrence et les gains deviendraient négligeables. De plus, les joueurs deviendraient encore plus suspicieux qu’ils ne l’étaient et finiraient par garder leurs biens avant de découvrir le PNJ. Nie Yan avait déjà fait l’objet de la filature de deux Voleurs, et maintenant un Paladin se mettait à acheter les mêmes biens. Il ne faudrait donc pas longtemps pour que le secret soit éventé.

Je ne vais bientôt plus être capable de faire des profits avec cette quête.

Mais ce n’était pas un problème pour Nie Yan, car la quête était devenue optionnelle. Il avait déjà acquis suffisamment de capital pour développer de nouvelles méthodes pour s’enrichir. Cette quête n’était donc plus une nécessité.

En pensant ça, il avait regardé sa trésorerie : il lui restait plus de soixante pièces d’argent dans son sac, et une quantité de produits à vendre susceptible de multiplié par plusieurs dizaine leur valeur initiale.

Alors qu’il était perdu dans ses pensées, il était arrivé à côté de l’entrée de la Guilde des Alchimistes après avoir traversé la foule. Ce n’était qu’en entendant un marchand crier à la volée qu’il était enfin sorti de sa réflexion.

« Ingrédients de potions de haut niveau et Livre de Sort de Retraite Rapide pour Voleur ! C’est un livre de sort vraiment décent ! Et toi, mon frère, tu veux jeter un coup d’œil ? » Avait crié un Mage Sacré en robe blanche. Il avait créé une étale à l’entrée de la Guilde des Alchimistes, et lorsque Nie Yan était passé, ses yeux s’étaient illuminés. Il avait donc décidé d’attirer l’attention sur lui.

Le Mage Sacré était une personne malicieuse. En un coup d’œil, il avait deviné que l’équipement de Nie Yan n’était pas commun et que certaines pièces d’équipement étaient d’excellente qualité. Ce Livre de Sort de Retraite Rapide était quelque chose de bon pour les Voleurs de bas niveau. Cependant, il coûtait un prix assez élevé, une pièce d’argent.

Apparemment, il était difficile de trouver acquéreur avec un tarif aussi élevé au début du jeu. S’il était mis aux enchères, il trouverait certainement un acheteur, mais il devrait payer une taxe ! La raison qui l’avait poussé à ouvrir son commerce ici était qu’il voulait l’échanger contre de l’équipement pour Mage Sacré. Ses chances de trouver ce qu’il cherchait augmenteraient grandement en se plaçant dans un lieu de rassemblement de joueurs.

Les Voleurs normaux ne pouvaient pas se permettre d’acheter un tel livre de sort. C’est pourquoi il avait passé les vingt dernières minutes à crier en espérant que quelqu’un serait assez curieux pour s’approcher. Cependant, il avait décidé d’utiliser une méthode un peu plus agressive en voyant l’équipement de ce Voleur perdu dans ses pensées.

Nie Yan avait tourné la tête en direction du Mage Sacré. Avec un bâton noir cendré dans la main et une robe blanche, il avait tout d’un Mage Sacré. Son visage indiquait qu’il avait une vingtaine d’années. Avec ses connaissances, Nie Yan avait rapidement reconnu son équipement. La robe du joueur n’était autre que le Marcheur Sacré et le bâton noir cendré s’appelait Vent de la Lune Déchue. Il ne s’agissait pas du meilleur équipement possible pour son niveau, mais ils restaient des équipements décents.

« Tu as vraiment de la chance ! Tu as réussi à obtenir Retraire Rapide. » Avait dit Nie Yan en souriant légèrement. C’était un sort très utile.

« Ouais ! Ma chance a toujours été bonne. J’ai quelques amis qui sont allés farmer plusieurs jours dans le Canyon Sacré sans jamais avoir rien obtenu d’intéressant. Moi, de mon côté, je n’y suis resté que trois heures et j’ai obtenu ce Livre de Sort ! Actuellement, il a plus de valeur qu’un équipement de rang Argent sur le marché ! » Avait déblatéré sans respirer le Mage Sacré, sa langue déliée par l’intérêt porté par Nie Yan à son étale. Il était comme une radio venant de trouver la bonne fréquence !

AlthanMaiel

AlthanMaiel

Traducteur d'ICDS. C'est un gamer enfermé dans le passé. Il préfère écouter du rock des années 80-90 et jouer à des vieux MMORPG que de se plier aux temps modernes. Pour lui, lire est un moyen de s’évader et créer son propre monde et traduire est sa façon de le partager.
AlthanMaiel

Les derniers articles par AlthanMaiel (tout voir)

Rebirth — Chapitre 64
Rebirth — Chapitre 66

9 Commentaires

  1. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  2. Khultima

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  3. KryllaKrylla

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  4. PoloZore

    Merci pour ke chapitre =)

    Répondre
  5. Higanbana

    Merci pour ce chapitre.

    Répondre
  6. Shirosuu

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  7. gutsguts

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  8. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre
  9. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com