DNC Chapitre 295

DNC Chapitre 294
DNC Chapitre 296 [Bonus]

Dernier DNC régulier de la semaine ! On retrouvera le Fourbe demain pour des bonus !

Bonne lecture !

 

 

Chapitre 295 : La destruction de la base !

 

« Je peux savoir ce que t’es en train de foutre ?!» Explosa Dong Wulei en le rouant de coups, aussi exaspéré que frustré.

« Je ne peux pas t’expliquer maintenant. » Répondit plus discrètement Dong Wushang.

« Comment ça, pas maintenant ? Quand ?!»

« Quand on rentrera. »

« Non. Maintenant. » Insista‐t‐il.

« Hmpf. Bon, c’est une fausse. » Fut forcé de lui concéder Dong Wushang.

Dong Wulei lança une formidable gerbe d’insultes, plus furieux encore. Deux experts de niveau Roi, eux aussi du clan Dong, vinrent alors le rejoindre.

« Jeune maître, laissez‐nous vous aider !» Lancèrent‐ils.

« Barrez‐vous ! Je m’en occuperai moi‐même !» Se mit à rugir Dong Wulei.

« Devrait‐on aller se charger du braquemart, alors ?» Répondit l’un des deux, les muscles du visage tressaillant.

« Comment ça, me tâter le braquemart ? Si vous osez me… Ah ! Oui, l’épée. Non, montez la garde !» Répondit Dong Wulei, confus et toujours à la poursuite de son frère.

Quelques coups furent à nouveau échangés tandis que les deux frères s’éloignèrent en criant. Si l’un sautait, l’autre était déjà sur ses talons. Dong Wushang eut beau essayer de le semer en tournant dans tous les sens, il n’y parvint jamais et les deux se retrouvèrent rapidement à leur point de départ. Enfin, Dong Wulei réussit à attraper son frère par le col et le propulsa au sol, face aux deux gardes, qui entreprirent de se gratter la tête, sentant bien que quelque chose clochait.

« On peut savoir ce qu’il se passe, maintenant ?» Demanda Dong Wulei.

« C’est rien, juste un petit jeu…» Expliqua l’homme à la tenue toute de noir, dont la voix semblait par trop familière.

«… Second jeune maître ? Est‐ce vous ?» Fit l’un des deux experts, l’air incrédule.

« Un jeu ?» Reprit le plus âgé d’entre les deux frères. S’ils s’étaient attendus à une telle tournure des événements… Il l’attrapa par le coup, puis il laissa son indignation suivre son cours : « Un jeu, tu dis ? Est‐ce que t’es au courant que j’ai failli crever face à Ao Xieyun, tout ça par ta faute ? Espèce de… de… Pourquoi est‐ce que tu m’as rien dit ?!»

« Parce que si je t’avais dit quoi que ce soit, tu aurais refusé de jouer le jeu. » Rétorqua froidement le sabreur en grognant.

La colère monta encore d’un cran chez le jeune maître aîné. Les mains tremblantes et les dents serrées, il finit par pointer son cadet du doigt et lui dire en croassant : « T’as du cran, Wushang. T’as vraiment du cran. » Puis il hocha férocement la tête.

« Tu serais en train de te battre pour cette épée si je n’étais pas intervenu…» Répondit l’intéressé en reniflant, le visage dénué de toute expression. Il se tourna alors vers les deux Roi Martiaux et leur demanda de bien vouloir prendre la tête du cortège. Il avait grand besoin de se reposer.

« Tu vas en faire des cauchemars de cette histoire, je peux te le jurer…» Grogna à nouveau l’âiné.

« N’en fais pas tout un plat, tu n’as aucune raison de te plaindre, grand‐frère. Luo Kedi est dans le coup aussi, ça ne l’empêche pas de continuer à gueuler pour trouver un moyen d’accéder à l’épée… Allez, viens. Rentrons. »

Pendant ce temps, tout le monde sût de quoi il retournait grâce aux beuglements des Rois Martiaux, et les plus nerveux des experts commencèrent à marteler le sol de toutes leurs forces… ce que le sol sous leurs pieds s’effondre, les faisant immanquablement tomber au fond.

« Putain… C’est quoi, cet endroit ? C’est étonnamment grand…»

« Qu’est-ce que ça peut faire ? Trouvons l’Épée Lunaire !»

« Et comment on va s’y prendre ? Les gens du coin l’ont sûrement déjà cachée !»

« C’était sûrement son but… Il a fallu que cet enfoiré la jette dans le repaire de quelqu’un d’autre… Mais quel bordel. »

« Mais alors comment on va la trouver ?!»

Le campement du Hall des Cavaliers Dorés était en pleine débâcle, le sol continuant encore à s’effondrer. La fumée et la poussière emplirent l’air, puis… le sol acheva de s’effondrer dans un formidable glissement de terrain. Toute la zone était creuse, alors comment aurait‐elle pu supporter davantage la fureur de ces Rois Martiaux ?

Il aurait été trop dommage de ne pas profiter de toute cette confusion et de ces hurlements pour se faufiler dans le quartier général du Hall des Cavaliers Dorés… Ce que, bien sûr, Chu Yang et Gu Duxing s’empressèrent de faire.

C’était une occasion en or.

Sans cette Bérézina, d’ailleurs, ils n’y seraient jamais parvenus. Cerise sur le gâteau, Diwu Qingrou avait pris la décision de retirer ses troupes… Ce qui aurait pu passer pour une blague était devenu bien réel. Sur les lieux, il fallait qu’ils procèdent vite.

La première chose à faire était de libérer les gens de Jiang Hu capturés par les Cavaliers Dorés. Les recherches de l’adolescent lui avaient permis de découvrir qu’ils étaient enfermés ici.

La seconde partie de leur mission consistait à détruire complètement cette base.

Le Fourbe et Gu Duxing se rendirent rapidement dans les souterrains, où ils finirent par se perdre au troisième niveau. C’était un tel bordel… Enfin, le Roi des Enfers trouva rapidement matière à se réjouir.

Un homme tenait une épée en main et courrait dans les couloirs, très excité.

Bordel ! Mais c’est la source de tout ce merdier qu’il tient, l’Épée Lunaire !

Il se mit à le fixer intensément.

Dong Wushang a lancé l’épée si fort qu’elle s’est enfoncé à cent mètres sous terre. Il est vraiment balèze.

Cela étant, ce n’était pas le moment de s’extasier sur sa force. Chu Yang apparut devant le fuyard, qui se figea de terreur. Il lui arracha l’épée et Gu Duxing le tua aussitôt.

Des cris retentirent dans leur dos. « L’ennemi est parmi nous !»

« Merde, ça craint…» Les deux frères se remirent rapidement en route, tuant expert sur expert à mesure qu’ils avançaient jusqu’au centre de la montagne. Ils ne croisèrent à leur étonnement aucun Aïeul Martial, la majorité étant de simples artistes ou maîtres martiaux.

Diwu Qingrou, sans l’ombre d’un doute, les avait bien transférés ailleurs… Ce qui irrita prodigieusement le Roi des Enfers Chu. Cet enfoiré s’attendait à ce que je vienne rapidement tout détruire… Il avait tout préparé. Bordel, ça pue vraiment. J’ai un mauvais pressentiment… 

L’Épée Lunaire arriva en suite dans l’Espace des Neuf Calamités et y resta entreposé.

« Pourquoi est‐ce que tu as repris l’épée ? » Demanda l’épéiste, perplexe.

« Imbécile ! C’est pour qu’ils ne la trouvent pas. Ils ont dû voir à peu près où elle était tombée et lorsqu’ils ne la trouveront pas, ils vont mettre cet endroit à sac ! Donc ils vont continuer à chercher, et creuser, creuser, creuser…» Répondit Chu Yang, ce qui laissa Gu Duxing couvert de sueurs froides.

Il comprit tout à coup quel était son but : il allait tout simplement achever de détruire ce lieu sans se salir les mains !

Le bruit des fracas se rapprocha davantage chaque seconde, faisant regretter à certains d’être nés qu’avec deux jambes seulement et de ne pas réussir à fuir plus rapidement. La montagne risquait de s’effondrer à tout instant au milieu de ce chaos.

L’adolescent et l’épéiste fuyaient également au pas de course.

« Ça doit être par là‐bas !» Jugea le jeune homme.

Gu Duxing roula des yeux d’un air méprisant.

« Laissez‐nous sortir !»

« On veut sortiiiiir !»

Il aurait fallu être d’une stupidité sans borne pour ne pas savoir où aller en entendant tous ces cris.

Le Fourbe s’élança et fit exploser les épaisses chaînes de fer des trois cellules, d’où sortirent un tel flot de gens qu’on eût pu croire à un tsunami.

Il continua sa tâche et prit peu de temps pour toutes les ouvrir.

Ces experts semblaient avoir perdu leurs pouvoirs, sans quoi ils se seraient échappés d’eux-mêmes.

Pendant ce temps, Mo Tianyun et les autres cherchaient encore activement l’Épée Lunaire, sans pour autant être capables de la trouver. Tout à coup, les jeunes maîtres sentirent une foule foncer droit en leur direction… et se retrouvèrent piétinés, pris par surprise.

Pendant ce temps, Chu Yang cherchait encore autre chose.

« Qu’est-ce tu cherches, là ?»

« Eh bien… Où se trouve la salle aux trésors du Hall des Cavaliers Dorés ?» Répondit‐il d’un ton acerbe. Cet espèce de grippe‐sou cherchait encore à grappiller quelques fortunes inespérées !

« Diwu Qingrou avait déjà anticipé nos actions, tu crois vraiment qu’il t’a laissé quoi que ce soit ?» Lui lança Gu Duxing en souriant en coin.

« Mouais, c’est vrai. Alors filons d’ici !» Trancha le jeune homme.

Il leva la tête et se mit à suivre la foule, à laquelle ils se mêlèrent en faisant des efforts pour camoufler leurs pouvoirs martiaux.

Dépassant à la fois Mo Tianyun, Xie Danqiong et leurs suivants, ils parvinrent enfin à sortir. Les jeunes maîtres s’enfoncèrent au dernier niveau, et toute la montagne s’effondra bientôt dans une explosion sourde, en soulevant un nouveau et immense nuage de poussière.

L’adolescent, qui se tenait sur une colline adjacente surplombant la scène, soupira d’admiration : « Quel spectacle impressionnant… Elle est enfin tombée. »

De la poussière épaisse emplissait l’air, mais ça n’empêchait pas des douzaines de silhouettes de fouiller les gravas.

Mo Tianyun et les autres finirent par prendre une décision. C’est le quartier général du Hall des Cavaliers Dorés, donc le territoire de Diwu Qingrou. L’épée est tombée ici, mais elle reste introuvable, donc autant aller le trouver pour discuter avec lui des conditions de notre échange…

Qu’avaient-ils à perdre ? Il était impossible à envisager que les cieux les punissent de leurs efforts. Alors ils creuseraient, aussi longtemps qu’il le faudrait ! Bien sûr, ils étaient très loin de se douter que non seulement l’Épée Lunaire était non seulement retournée entre les mains de son propriétaire, mais qu’en plus, elle était fausse !

Le Roi des Enfers Chu, d’ailleurs, se fichait pas mal de savoir comment évoluerait la situation. Il s’estimait satisfait à la simple idée de savoir que ces jeunes maîtres n’auraient de cesse, à l’avenir, de faire de la vie de Diwu Qingrou un véritable enfer. Oh, comme ils allaient lui pourrir la vie…

Car à la vérité, qui irait croire sa rhétorique comme quoi le Roi des Enfers était impliqué ? Personne n’achèterait son histoire. Le Sabre Solaire et l’Épée Lunaire étaient de bien trop formidables trésors pour les utiliser comme appâts dans le seul but de semer la zizanie.

« Et vous, Premier Ministre, vous abandonneriez ces trésors, à sa place ?» Nul doute que cette question le laisserait coi.

« Bon, je suppose que nous n’avons plus rien à faire ici, au moins pour le moment. » Gu Duxing réfléchit et demanda au bout d’un moment : « Quelle est la prochaine étape ?»

Chu Yang reprit son sérieux et lui répondit d’un ton solennel : « On va devoir trouver un endroit sûr, où l’on pourra se cacher sans crainte d’être dérangés. J’en profiterai pour te donner quelques matériaux pour Dragon Noir. C’est une arme divine, mais elle est vraiment trop fragile. Je vais donc la retravailler un peu. »

« Ça marche. »

« En plus… Je crains que le clan Gu ne te rappelle bientôt à lui, maintenant que tes frères sont morts. J’imagine qu’on devra se séparer d’ici à l’été. Il faut que je me prépare à l’éventualité. » Dit légèrement le jeune homme.

« Comment ça ?»

« J’ai quelques objets à te remettre, qu’il faudra donner à Dong Wushang, Ji Mo, Luo Kedi et Rui Butong. » Répondit‐il d’une voix douce. « Et puis à Xiao Wu… Et j’ai d’autres tâches à te confier, que tu devras accomplir aux Trois Cieux Intermédiaires. »

Le regard porté vers l’horizon, le regard de Chu Yang se teinta quelque peu d’inquiétude. Comme s’il cherchait à percer les cieux pour obtenir une réponse, un signe de Mo Qingwu.

J’espère qu’elle va bien…

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

DNC Chapitre 294
DNC Chapitre 296 [Bonus]

9 Commentaires

  1. gutsguts

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  2. Khultima

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  3. KryllaKrylla

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  4. Shirosuu

    Merci pour le chapitre!!

    Répondre
  5. Dey

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  6. TesaYuuTesaYuu

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  7. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  8. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  9. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com