DNC Chapitre 296 [Bonus]

DNC Chapitre 295
DNC Chapitre 297

Et voilà le DNC bonus promis, en l’honneur de notre cher Khultima, lecteur fidèle s’il en est ! ! Je dois avouer que c’est chaud maintenant qu’on est arrivé au niveau des sorties de webnovels et ses traductions foireuses, mais je survis :p

Bonne lecture à tous et merci encore, Khultima !

 

 

Chapitre 296 : Les origines du lac de Clair de Lune

 

Au sein du clan Mo, dans les Trois Cieux Intermédiaires, se trouvait Mo Qingwu, assise à moitié recroquevillée sur des marches. Elle eut un soupir triste, long et lourd… trop pour quelqu’un d’aussi jeune. Les trop nombreuses vicissitudes de son existence l’avaient durablement marquée. Tout ce qu’elle avait connu dans cette vie n’était maintenant plus que du passé. Elle ne reconnaissait même plus le présent.

Je reçois beaucoup moins d’élixirs qu’avant… et je peux oublier l’idée de trouver un cristal pourpre, pourtant d’une telle aide dans la culture…

Les anciens du clan venaient souvent me voir, avant, quand ils n’avaient rien à faire. Ils me demandaient d’avancer, encore et encore ! Mais ils étaient gentils. Aujourd’hui, plus personne ne vient me voir…

Père me prenait dans ses bras chaque fois qu’il en avait l’occasion… Comme il riait en me lançant dans les airs ! Mais maintenant, tout est fini… Je ne lui ai pas parlé depuis plusieurs mois.

Je l’ai revu, quelques fois, mais toujours en coup de vent. Il soupirait tout le temps, puis il partait… Comme s’il fuyait.

Le cœur si fragile de Mo Qingwu se serra.

Peut-être que père ne m’aime plus… C’est à cause de mes trois méridiens Yin brisés ?

Est-ce que ça veut dire que je suis plus sa fille ? J’étais pourtant sa Xiao Wu… Pourquoi est-ce que tout ça m’arrive ?

Ils sont si importants que ça, ces trois méridiens Yin ? Plus importants pour lui que sa propre fille ?

Un handicapé ne peut pas aider le clan… Alors, ça veut dire que je ne vaux plus rien pour le clan ?

… est-ce que je vaux encore quoi que ce soit pour quiconque ?

Ses yeux se chargèrent de grosses larmes, que ses paupières furent rapidement incapables de contenir.

Je n’ai pas besoin de grand-chose… Je veux juste que père me prenne encore dans ses bras et qu’il m’embrasse. Je veux sourire dans les bras de mes parents… Ou pleurer ? Pleurer pour sentir leur contact si chaleureux…

Mais plus personne ne veut me câliner.

Le clan ne veut plus de moi ?

Elle se remémora soudainement et douloureusement la conversation qu’avaient eu ses parents.

Xiao Wu se sent très mal, ne vas-tu donc pas la consoler ? Elle est tellement jeune… Comment pourrait-elle endurer ça ?” Avait dit sa mère d’un ton attristé.

Elle en sera un jour capable.” Avait soupiré son père. “Je vais te dire une bonne chose, personne ne peut supporter ça. Elle est passée du sommet aux tréfonds… mais on doit lui apprendre à accepter la réalité dès maintenant. Sinon, ce sera encore pire quand elle sera adulte. Elle ne pourra pas toujours compter sur nous.”

N’a-t-elle donc aucun espoir ?”

Après un long soupir, il avait répondu, “Nous verrons bien ce qu’il se passera. Espérons qu’un clan nous offrira de la marier…”

Son cœur s’était glacé.

Alors c’est ça, je ne suis plus que l’outil d’une alliance ?

Mon grand frère m’envoie des cadeaux depuis Cang Lan, mais il ne vient plus me voir non plus.

Je n’en veux pas, de leurs cadeaux. Je n’en veux aucun ! Ce que je veux, que ma famille me donne de l’amour…

Sa peine était telle qu’elle ne pouvait même pas regarder ces cadeaux. Ils s’entassaient dans un coin, comme de vieilles chaussures trop usées.

Il n’y a qu’une seule personne qui m’aime vraiment dans ce monde, malgré ce en quoi je me suis transformée…” Lâcha-t-elle à haute voix, en serrant un vieux fourreau contre sa poitrine son visage.

Qiao Qiao… tu le sais toi aussi, hein ? Frère Chu Yang est le seul qui m’aime vraiment, et qui ne me trahira jamais.” Chuchota-t-elle cette fois.

Je m’en étais pas rendue compte, mais mes trois méridiens Yin étaient déjà brisés lorsque je l’ai rencontré pour la toute première fois. Ça ne l’a jamais empêché de jouer avec moi et de me raconter des histoires… il m’a même donné un sabre de très bonne facture…

Hmpf, et tout le monde s’est trituré le cerveau à essayer de trouver un moyen pour me le chiper !”

Un sourire fier revint enfin se dessiner sur ses lèvres.

Bien sûr, personne ne pouvait savoir que le sabre pour lequel ils étaient prêts à s’entretuer n’était rien d’autre qu’un jouet… Oh, comme tu me manques Chu Yang. Je ne veux plus rester ici ! Je déteste cet endroit, même si c’est ma maison !

Jeune demoiselle, vous devriez retourner dans votre chambre. Il fait un froid de tous les diables dehors.” Lui dit une servante qui passait là.

Oui.” Répondit tout simplement la jeune fille.

Elle sécha vite ses larmes et se leva, le fourreau toujours serré contre elle. Son visage perdit toute expression. Les changements récents l’avaient affectée au point de conditionner jusqu’à ses réactions, aussi son visage perdit toute expression.

Je ne laisserai personne me voir pleurer… puisque tout le monde se fiche de moi, ma tristesse restera cachée dans mon cœur.

Je n’autoriserai personne à rire de mes larmes !

Et je pleurerai sans retenue lorsque je verrai mon Chu Yang…

À la vérité, l’ensemble du clan Mo semblait frappé par une affliction. Le champ de bataille de Cang Lan, en proie à de nombreux changements dramatiques, se répercutait sur tout.

Ce terrain était le berceau de quantités de bêtes spirituelles. Leur fourrure, leurs peaux et les cœurs constituaient de formidables marchandises qui constamment circulaient au sein des Trois Cieux Intermédiaires et ce en dépit de la dangerosité de l’endroit qui le rendait parfaitement inhabitable.

C’était pourtant bien la principale source de revenus de nombreux clans. Ceux assez aventureux pour y risquer un passage n’y allaient que très rapidement, afin d’accomplir une tâche ou de trouver quelque matériau spécial, avant de s’en échapper aussi vite que leurs jambes voulaient bien les porter.

Le champ de bataille de Cang Lan n’en restait pas moins un excellent terrain d’entraînement pour les jeunes des clans. Ils n’allaient pas très loin, bien sûr, se contentant de combattre les bêtes spirituelles les plus faibles afin d’améliorer tant leur maîtrise martiale que leurs revenus. Ce parc sauvage était l’endroit parfait pour se faire connaître et parfaire sa gloire.

De surcroît, il avait été déserté depuis plusieurs millénaires et abritait de très nombreuses herbes médicinales, que les clans recherchaient très activement. Or, le sceau avait récemment été brisé. Même dans les cauchemars les plus improbables, personne n’aurait pu se douter que les responsables seraient ceux du clan des Trois Étoiles Divines, la véritable Némésis de l’humanité.

Après avoir brisé le sceau, ils occupèrent une zone très large dans le champ de bataille de Cang Lan, chassant avec brio les bêtes spirituelles. Plusieurs territoires furent ainsi formés aux frontières du lieu. Ils se comportaient en parfaits étrangers les uns vis-à-vis des autres, mais il leur arrivait de s’allier chaque fois qu’un être humain pénétrait dans le champ de bataille. Comme des bêtes sauvages joignant leurs forces pour causer le chaos…

Petit à petit, les territoires s’étendirent par-delà les frontières de Cang Lan et leurs formations se firent plus académiques. C’était là la raison de l’ambiance morose au sein du clan Mo, qui était d’ailleurs partagée par la majorité des principaux clans des Trois Cieux Intermédiaires.

Ils avaient enduré un moment, mais un accord fut enfin trouvé. Après le passage à la nouvelle année, ils rappelèrent toutes leurs troupes et leur ordonnèrent de se mobiliser aussi vite que possible aux abords du champ de bataille.

 

Dans la capitale du Grand Zhao, dans les Trois Cieux Inférieurs, Chu Yang et Gu Duxing étaient restés longtemps cachés dans leur repaire. Quoiqu’à la vérité, ils y étaient toujours et ne montraient pas le moindre désir d’en sortir, trop occupés qu’ils étaient à compter leurs gains…

L’épéiste avait réussi à effectuer une percée et était enfin devenu, deux jours plus tôt, un Vénérable Sabreur de quatrième rang. C’était une avancée plus que significative dans sa culture.

Le Fourbe n’était de son côté pas très loin. L’épée des Neuf Calamités avait absorbé ce qu’il restait des médicaments dans ses méridiens, après son exploit dans le Palais Impérial du Grand Zhao. Ceci l’avait lui aussi conduit à une percée, et ainsi était-il devenu Vénérable Martial de premier rang.

L’esprit de l’âme avait eu beau essayer d’empêcher la lame et la pointe de l’épée de se rallier, il en fut incapable. Une tempête violente s’était déclenchée dans le jeune homme, et il ne parvint à la stopper que peu après que le Roi des Enfers ait obtenu ce rang. L’esprit de l’épée aurait certainement pleuré, si son corps avait été capable de produire la moindre larme… Hélas pour lui, ces médicaments avaient été beaucoup trop efficaces.

Du reste, l’endroit où se terraient les deux frères était proche des Appartements Célestes, ce qui leur permettait de garder un œil sur tout ce qu’il s’y passait. Ils apprirent ainsi que les jeunes maîtres s’étaient rendus dans le manoir du Premier ministre pour l’informer de leurs requêtes, incapables qu’ils étaient de trouver ce qu’ils cherchaient dans les ruines du quartier général du Hall des Cavaliers Dorés

Les clans Mo, Ao, Xie, Li, Tu et Ou jurèrent de remettre l’épée au Hall des Cavaliers Dorés, sitôt que le Premier ministre l’exigerait. Bien sûr, il n’en était absolument rien, et Diwu Qingrou comprit enfin ce qu’il s’était fait rouler.

Les clans Ao, Mo et Xie étaient restés mesurés dans leur propos, mais le clan Tu en vint carrément à l’outrage. Tu Qianhao avait en effet, passées ces obséquiosités d’usage, décidé d’occuper les lieux jusqu’à ce que lui soit remise l’épée. Lion Xiongtu, lui, avait ordonné à ses gardes de rang Roi d’aller ‘s’entrainer amicalement’ avec ceux du Hall des Cavaliers Dorés… On ne voulait pas lui remettre l’épée ? Soit ! Alors il leur rendrait la vie impossible.

En vérité, Diwu Qingrou les auraient jetés en prison, voire peut-être même exécutés, si seulement ils n’avaient été que de simples badauds. Pouvait-on toutefois vraiment considérer les jeunes maîtres de clans des Trois Cieux Intermédiaires comme des badauds ? Non, en fait, Le Premier ministre ne savait absolument pas comment aborder le problème.

Il avait bien tenté de pousser au train Jing Menghun, mais…

Dépêche-toi de trouver cette épée, et jette-la ! Laisse-les se battre comme des chiens. Ils qu’à se mordre et s’entretuer, moi, ça n’est pas mon problème.” Lui avait-il dit.

Et comme suis-je supposé la trouver, cette épée ?!” S’était-il indigné, plus abattu que jamais.

Que pouvait-il faire d’autre qu’accepter l’humiliation qui lui tombait une nouvelle fois dessus ? Il appela ses subordonnés afin de l’aider dans cette tâche.

Je ne peux pas vraiment les blâmer d’avoir détruit mon quartier général, mais… il faut aussi que je mette la main à la patte.

La montagne s’était effondrée avec une telle force que ses pierres s’étaient transformées en grains de poussière, laissant un gigantesque trou en lieu et place de l’espace qu’elle occupait auparavant. Pire, le trou continuait à grandir à mesure que les excavations progressaient… et ils ne trouvaient pourtant toujours rien.

Le seul côté positif, c’était que ce monceau de terre deviendrait fertile à l’avenir. À la vérité, il n’existerait même aucun endroit plus fertile sur cette terre. Avec le temps, ce trou deviendrait un lac, où les gens s’installeraient. Ils l’appelleraient tout d’abord le lac de Sombre Lune, puis les générations futures le surnommeraient quant à elles le lac de Clair de Lune.

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

DNC Chapitre 295
DNC Chapitre 297

10 Commentaires

  1. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  2. TesaYuuTesaYuu

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  3. Coco

    Lol merci les descendants des clans des cieux intermédiaires xD
    Merci pour le chat-pitre

    Répondre
  4. Shirosuu

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  5. ianou

    dsl de te derengé Wazouille mais est-ce-que tu pourrais maitre les niveaux de puissance comme dans btth parce que je sais pus ou on est avec les personnage principal par a por au autre (dsl si ses mal ecrit) et merci pour le chapitre

    Répondre
  6. gutsguts

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  7. KryllaKrylla

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  8. Khultima

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  9. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  10. vinc

    ( dans la deuxième moitie du texte)petite erreur sa dit que gu duxing et un vénérable sabreur Alor que c est clairement un épéiste et sa dit une ligne plus bas que chu et un vénérable rang 1 Alor que sa devrai aussi être vénérable épéiste xD

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com