BTTH Chapitre 490

BTTH Chapitre 489
BTTH Chapitre 491

Bonjour à tous,

Je vous avoue que j’ai pensé de faire de cette journée un jour noire, car l’incendie de Notre-Dame m’a profondément bouleversé, comme nombre d’entre vous. Cependant, s’il y a bien une chose que nous sommes, nous autres français, c’est d’être obstinés. 900 ans d’histoire ont été ravagé par les flammes sous nos yeux, mais les pierres de la cathédrale n’ont pas été détruite. Le principal est sauf, seules la toiture, la charpente et la flèche ont brûlé. C’eut pu être pire, et nous reconstruirons.

Dans cette optique, je persiste et signe dans mes traductions, et on aurait pu m’imaginer dans d’autres temps raconter mes histoires sur le parvis de la cathédrale, à côté des jongleurs et des étudiants.

Bonne lecture à tous !

 

 

Chapitre 490 – Progression de l’entraînement

 

Xiao Yan entra dans la salle d’entraînement et s’adossa contre la porte. Son visage rouge était soudainement devenu bien plus pâle. La pilule d’esprit du vent vif qu’il avait avalé avant de s’entraîner avait fait circuler intensément son Dou Qi pendant une courte période de temps, mais une fois sa méditation interrompue, les effets de la pilule disparurent.  Son Dou Qi circulait à présent à la lenteur d’un escargot et lui coupait ses forces. Il avait précédemment eu recours au
Lotus du Courroux du Bouddha face à Lei Na dans le but de démontrer sa force et dissuader d’éventuels courageux, mais aussi parce qu’il ne pouvait pas durer longtemps face à son adversaire avec ce Dou Qi faiblard.

Il jeta un oeil à sa robe déchirée et soupira doucement, ne pouvant s’empêcher d’éprouver une peur latente intérieurement. Si Lei Na avait attaqué un peu plus rapidement, il aurait fini par dévoiler une ouverture et aurait fini sérieusement blessé. Fort heureusement, son ennemi perdit tout son esprit combatif devant le Lotus et l’effet de dissuasion recherché fit son effet.

Le jeune homme toussa une paire de fois, puis il se dirigea ensuite lentement vers la plateforme de pierre noire où il s’assit avec difficulté. Il prit deux grandes inspirations et forma ensuite le sceau d’entraînement. Une fois dans son état de méditation, il fit circuler son Dou Qi et recouvrit lentement.

Au bout de près de trois heures, il retrouva enfin graduellement sa forme, tout comme son Dou Qi qui récupéra lentement de sa faiblesse.

Ayant récupéré, il avala une autre pilule d’esprit du vent vif et une fois de plus, il se plongea dans son état méditatif.

Tout à l’heure, l’adolescent avait appris de la bouche même de Liu Fei que celle-ci avait un cousin plus âgé et d’après le respect dont elle témoignait à son égard, il devait être bien plus puissant qu’elle. Certes, il avait obtenu l’avantage ce coup-ci grâce au favoritisme du Doyen He, mais il avait probablement complètement offensé cette femme par la même occasion. Elle était du genre à cacher, sous des airs de gentillesse, une arrogance extraordinaire, donc il ne fallait pas s’attendre à ce qu’elle en reste là. Du coup… Pour éviter des problèmes futurs, il avait besoin d’augmenter rapidement sa force.

Le temps n’existait pas en tant que concept, durant l’entraînement. Cinq jours passèrent depuis l’incident précédent et durant cette période, le nom du jeune alchimiste s’était répandu à travers les élèves qui s’entraînaient dans la Tour.

Un lotus de feu terrifiant avait effrayé Lei Na, un Dou Ling quatre étoiles, au point qu’il en perde immédiatement toute combativité. Xiao Yan n’avait donné aucune face à Liu Fei, qu’on surnommait la fée des neiges dans l’académie interne, et il ne fut que peu puni par le Doyen He après avoir utilisé une technique léthale, et ce malgré sa rigidité habituelle. Tous ces incidents mystérieux firent de lui le sujet de toutes les conversations rapidement.

Bien sûr, nombre d’élèves éprouvèrent à leur insu du respect à son égard à l’écoute de ses exploits. Sans même parler de la politesse avec laquelle le Doyen He lui parlait, ce lotus de feu terrifiant qui avait épouvanté Lei Na leur suffisait à le respecter. Dans la Tour d’entraînement de Qi de la Flamme Céleste comme dans l’académie interne tout entière, les puissants étaient honorés quoiqu’on en dise. En fait, son lotus de flammes avait tant et si bien effrayé les soupirants de Liu Fei que bien qu’il l’ait offensé, ces amoureux transis n’osaient pas le défier !

Il avait réussi à décourager tout enquiquineur potentiel !

Les gens allèrent et vinrent dans le grand troisième niveau, où l’ambiance était extrêmement animée et où, parfois, un ou deux cercles de curieux se formaient autour de batailles endiablées.

Lorsque la foule circulait et traversait un certain corridor dans la zone de niveau supérieur, elle jetait parfois un regard involontaire vers une salle sur la porte de laquelle un écriteau ‘occupé’ était accroché. Les regards de ces passants étaient emplis de curiosité et d’un certain respect. Ces derniers jours, presque tous les étudiants du troisième niveau avaient appris que c’était la salle où le nouvel étudiant résidait, le fameux Xiao Yan qui avait terrifié un Dou Ling quatre étoiles.

Un grand nombre de personnes vinrent après avoir entendu le nom de l’adolescent, qu’ils voulaient pouvoir apercevoir. Cela dit, ce dernier ne sortit pas une fois de sa salle ce qui les déçut un peu, mais ils ne pouvaient rien faire d’autre que de s’y résoudre. Là où un Dou Zhe ou un Dou Shi ordinaire pouvait avoir besoin de manger après une journée à s’entraîner, un expert résistait plus facilement contre la faim au fur et à mesure qu’il devenait plus puissant. Un Da Dou Shi n’était peut-être pas capable d’ignorer ses besoins, mais il pouvait réduire au minimum ses besoins énergétiques en se plongeant dans son état méditatif d’entraînement. On ne souffrait alors de rien d’autre qu’une légère faiblesse corporelle même après cinq jours de jeûne.

C’est bien pourquoi les curieux durent se résoudre à laisser tomber car après tout, ils ne savaient pas quand il allait sortir de là.

Crack…”

Le bruit soudain d’une porte s’ouvrant attira tous les regards, d’autant plus quand les gens virent le numéro qui y était indiqué. Frappés de surprise, ils jetèrent aussitôt des regards bien plus ardents dans cette direction.

Le couloir bruyant plongea soudainement dans le silence.

Un jeune homme sortit lentement de la salle avec une expression calme sous les regards de la foule. Perplexe devant tous ces spectateurs, il ne put s’empêcher de froncer légèrement les sourcils et de secouer la tête avec impuissance. Il quitta alors la salle et se dirigea doucement vers l’entrée du quatrième niveau de la Tour.

Le jeune alchimiste lui-même était stupéfié par les résultats de ces sept jours passés à s’entraîner. Il pouvait vaguement sentir qu’il était à présent au pic de la septième étoile grâce à la pilule qu’il avait ingérée et à la pommade qu’il s’était passée, sans oublier l’effet de raffinage de la Flamme au Cœur de la Météorite. À cette vitesse, il pourrait toucher la barrière de la huitième étoile rapidement et la percer en un coup.

Ces progrès excitèrent énormément Xiao Yan. Cela étant, alors qu’il prévoyait de s’entraîner davantage et de percer à la huitième étoile en un coup, il fut quelque peu stupéfait de découvrir tout à coup que la Flamme au Cœur de la Météorite n’arrivait plus à suivre la cadence. Après presque sept jours, la flamme du troisième niveau commençait à ne plus pouvoir raffiner de façon satisfaisante. Elle s’agitait même parfois, et ce qui l’avait poussé à interrompre sa méditation et à sortir de sa retraite bien qu’il n’ait pas terminé.

Il ne pouvait donc que descendre au quatrième, au risque de voir sa vitesse d’entraînement grandement réduite.

Il disparut au bout du couloir sous les regards de l’assemblée, qui se mit à bavarder en voyant où il se rendait.

Il a l’air de vouloir se rendre au quatrième, non ?”

Mais ça n’est pas le niveau qui requiert d’être du niveau d’un Dou Ling pour entrer ? Il n’a pas l’air d’avoir percé à ce niveau, non ?”

Ah.. Mais qui sait, il a pu vaincre Lei Na alors je pense qu’il devrait pouvoir y entrer, pas vrai ?”

Tous les badauds s’échangèrent un regard avant de rire immédiatement avec amertume et de secouer la tête.

Xiao Yan n’entendit pas tous ces bavardages ; il remonta le corridor avant de tourner à un moment, et il tomba sur un couloir gardé étroitement par des instructeurs. Il hésita un moment, puis il se dirigea rapidement vers eux.

Un instructeur le vit approcher au loin et dit paresseusement.

Hein ?” Le jeune homme se figea, visiblement surpris. Il se mit aussitôt à sourire amèrement, ne s’attendant pas du tout à ce que la condition pour descendre soit aussi rude. Pouvait-il seulement continuer de s’entraîner au troisième ? Il avait mal au crâne rien qu’à imaginer la Flamme au Cœur de la Météorite humble face à son Dou Qi.

Alors que la migraine le gagnait, l’autre instructeur venu à sa rencontre lui demanda tout à coup, surpris : “Tu… Tu es Xiao Yan ?”

Le premier instructeur leva alors la tête avec stupéfaction. Il regarda le jeune homme vêtu de noir face à lui et observa son visage relativement familier. Il se souvint des instructions du Premier Doyen et dit précipitamment : “Es-tu le Xiao Yan qui a eu une altercation avec Lei Na il y a quelques jours ?”

L’adolescent hésita un peu sous les regards surpris des deux hommes, puis il hocha légèrement la tête et joignit immédiatement les mains à leur intention. “Puisque je n’ai pas le niveau requis, je vais continuer de m’entraîner au troisième. Désolé de vous avoir dérangés, instructeurs.”

Hé, attends !”

L’instructeur l’arrêta précipitamment en voyant qu’il était prêt à s’en aller. Il lui dit, tout sourire : “Le Doyen He nous a déjà donné des instructions à ton sujet. Si tu veux descendre au quatrième, nous devons le faire selon les règles. C’est pourquoi… S’il te plaît.”

Le jeune alchimiste fut surpris par ses grands sourires, et son visage s’illumina aussitôt de joie. S’il pouvait descendre, il pourrait très rapidement percer à la huitième étoile. Il joignit les mains sur-le-champ à leurs égards : “Merci beaucoup, tant au Doyen He qu’à vous, instructeurs.”

Ké ké, il n’y a pas de mal… Tu n’es peut-être pas au niveau requis, mais tu as une force adéquate.” Répondirent doucement les deux hommes devant son expression joyeuse.

Bien, tu devrais filer. J’ai pu voir que tu t’es plongée en isolation durant plusieurs jours. Tu devrais manger quelque chose une fois au quatrième, ou ton corps n’arrivera pas à endurer ce genre d’isolation.”

Merci de vous inquiéter pour moi, instructeur.”

Il joignit alors à nouveau les mains et pénétra précipitamment dans le couloir, où il disparut derrière un coin sous des regards stupéfaits.

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

BTTH Chapitre 489
BTTH Chapitre 491

6 Commentaires

  1. PoloZore

    Merci pour le chapitre =)

    Répondre
  2. Hinomura kid

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  3. IsybileXiaoNovels

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  4. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  5. Zanse

    Merci bien !

    Répondre
  6. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com