BTTH Chapitre 539

BTTH Chapitre 538
BTTH Chapitre 540

Voilà le BTTH du jour ! Ce fut long car le chap’ original faisait 2800+ mots, et j’ai dû tailler dans le lard pour rendre la lecture digeste…

Bonne lecture à tous et à demain !

 

 

Chapitre 539 – Pointe d’activité

 

Une flamme blanche et dense était partiellement visible à travers la verdure du pic d’une montagne, telle une flamme fantôme.

Yao Lao observa la flamme gonfler dans son chaudron avec sérieux. Le Démon Noir était d’une qualité si remarquable qu’en temps normal, il fallait un peu plus de temps pour le réchauffer que les chaudrons ordinaires. Cependant, son propriétaire avait un tel degré de contrôle sur sa Flamme glaçant les Os qu’il pouvait naturellement faire fi de ce problème. Du coup, au bout de près d’une minute, le vieil homme passa la main devant les quelques ingrédients au sol devant lui et aussitôt, le ganoderma de noyau de flamme s’envola lentement avant de finir par tomber dans la marmite.

Au moment où le champignon entra dans le pot, la flamme blanche se jeta dessus et l’engloutit comme un loup affamé. Le ganoderma commença à se flétrir rapidement en un instant.

Xiao Yan fixa intensément l’intérieur du chaudron. Il sentait que son maître contrôlait fermement la flamme pour la garder à une température précise, et ce bien qu’elle s’y déchaine. Ainsi, bien que la flamme paraisse féroce, elle n’incinéra cependant pas le champignon en cendres. Au lieu de ça, de petites gouttelettes rouge sang et dense s’échappèrent du ganoderma qui se flétrissait peu à peu et au final, elles coulèrent le long de sa surface avant de finir suspendues dans la flamme, où elles roulèrent en permanence.

Ce processus d’extraction se répéta encore et encore, jusqu’à ce que la couleur rouge vif du champignon se rétracte rapidement. Un moment plus tard, il se retrouva complètement flétri et terne, ce qui signifiait que l’essence médicinale qu’il contenait avait complètement été extraite par la flamme, ne laissant derrière elle qu’une carcasse inutile.

Le vieillard fit un nouveau geste de la main, et la ganoderma de noyau de flammes flétri fut expulsée du chaudron avant d’atterrir à côté dans l’herbe. Il se changea aussitôt en un tas de suie grise et fut dispersé par le vent.

Il est effectivement digne de son titre de grand-maître. Ma technique de raffinage est très loin d’égaler la sienne. Pensa le jeune homme en observant la tache noire à terre. Par le passé, il avait réduit les ingrédients médicinaux en cendre en tentant de les raffiner, mais il ne pouvait pas mettre ça sur le dos de la férocité de sa flamme ; c’était juste qu’il était encore loin de pleinement la contrôler. Ce n’était qu’en atteignant un niveau permettant de contrôler la température jusqu’à ce qu’un ingrédient soit vraiment flétri et de le jeter aisément hors du chaudron qu’on pouvait prétendre avoir un contrôle parfait de sa flamme.

Un amas de liquide rouge sang roulait et tournoyait dans le chaudron. C’était l’essence médicinale venait du raffinement initial du ganoderma de noyau de flamme, et l’énergie qu’elle contenait était si grande qu’elle avait de quoi laisser abasourdi.

Une fois que ce liquide s’aggloméra, il ne se laissa pas sagement raffiner comme les autres essences que l’adolescent avait pu travailler par le passé. Il étendit de nombreux petits tentacules rouge sang, chacune contenant une puissante énergie, tout autour de lui. Chaque fois qu’un de ces petits tentacules frappait l’intérieur du chaudron, il produisait un tintement métallique net.

La marmite même finit par légèrement trembler sous ces collisions aléatoires.

Xiao Yan fut surpris de voir l’amas liquide réagir ainsi, et il ne put s’empêcher de faire claquer sa langue. Une telle réaction était effectivement digne d’un ingrédient médicinal nécessaire au raffinage d’une pilule de sixième rang… Il était même capable de riposter. Au vu de la force de ces petits tentacules, un chaudron ordinaire comme ceux dont il se servait n’aurait probablement pu endurer qu’une paire de coups avant de finir en passoire.

Yao Lao ne changea pas d’expression malgré la violence de ces tentacules. Il fit juste un petit geste de la main, et la flamme blanche au sein du chaudron gonfla soudainement. Les tentacules rouge sang parurent choqués lorsque la flamme vint les lécher, et ils se rétractèrent précipitamment. Ainsi, ils furent contenus dans l’amas de liquide rouge, encerclés par les flammes, et ils n’osèrent plus se lancer dans une charge vaine.

La flamme se scinda en deux. “Puff !” Une partie continua d’encercler l’amas liquide, et l’autre passa en dessous et dégagea une température extrêmement élevée. Immédiatement, le liquide rouge se mit à bouillir et de nombreuses petites bulles s’y formèrent.

Pendant ce temps, des filets gris extrêmement fins de fumée s’en élevèrent. C’était les impuretés que contenait le liquide, et qu’il fallait complètement expulser afin de raffiner une pilule médicinale de bonne qualité. Dans le cas contraire, un alchimiste finirait par avoir du mal à former sa pilule à cause d’elles.

L’élimination des impuretés d’un ingrédient médicinal ordinaire prenait au pire une dizaine de minutes, mais ça n’était évidemment pas le cas du ganoderma de noyau de flammes. Malgré la présence d’une puissance Flamme Exceptionnelle comme la Flamme Glaçant les Os, le liquide cracha léthargiquement ses impuretés et au final, il fallut le griller plus d’une dizaine de minutes pour qu’il finisse par cracher son filet de fumée grise. L’adolescent, qui observait la scène de côté, resta stupéfait par ces impuretés opiniâtres. Yao Lao avait mis dix minutes, mais s’il avait été à sa place, il aurait probablement gâché une journée entière pour obtenir le même résultat. Cette pilule médicinale de sixième rang était effectivement extrêmement difficile à raffiner.

C’était extrêmement ennuyeux que d’attendre que le temps passe, mais Xiao Yan ne se laissa pas distraire. Son regard ne quitta pas le chaudron médicinal un instant durant près de trois heures.

Au bout de trois heures de raffinage, les impuretés du liquide furent complètement expulsées et le liquide rouge devint non seulement plus rond, mais il devint également un peu plus transparent. En y regardant de plus près, on pouvait même y voir des bulles tourbillonner.

Yao Lao se détendit un peu une fois arrivé à cette étape. Il fit une pichenette de ses doigts, et l’amas fut enveloppé par la flamme blanche et dense avant d’être extrait du chaudron. Il fut finalement versé dans une bouteille de jade avec les flammes qui l’entouraient.

Le jeune disciple fut un peu surpris par cette méthode unique de préservation de son maître. Il observa la bouteille avec attention avant de réaliser qu’une légère couche de flammes couvrait le culot de la bouteille. Surpris, il réfléchit un moment et comprit enfin de quoi il retournait.

Cette sorte de préservation permet de conserver la température et la pureté du liquide médicinal en l’extrayant du chaudron. De plus, ça évite ainsi de le contaminer avec les impuretés que contient l’air ! Cela étant, ça demande un niveau de contrôle de sa flamme extraordinaire. La bouteille de jade est fragile et si la température est trop élevée, elle va se fragiliser jusqu’à craquer, et si on n’arrive pas à réagir à temps, alors le liquide raffiné deviendra complètement inutile.” Dit lentement Yao Lao, en envoyant la vigne céleste de bois vert dans le chaudron d’un geste de la main.

Xiao Yan acquiesça lentement et grava ce conseil dans sa mémoire.

Le raffinage de la vigne ne fut pas plus aisé que celui du ganoderma. Dû à sa nature même, la vigne offrit une résistance aux flammes si élevée que même Yao Lao en fût surpris. Il lui fallut une heure rien que pour en extraire l’essence médicinale, et le raffinement qui suivit prit plus longtemps encore. Ces quatre longues heures firent apparaître de la sueur froide sur le front du jeune homme, tandis que son maître avait pu tenir aussi longtemps grâce à sa puissante force spirituelle. Son disciple, avec sa force actuelle, pourrait probablement tenir au mieux trois heures avant de devoir se reposer et de récupérer son Dou Qi !

La nuit couvrit la chaîne montagneuse tout entière le temps que la vigne finisse en un amas liquide vert, qui fut également préservé dans une bouteille de jade. La flamme blanche au pic de la montagne ne passait pas inaperçue dans ces ténèbres.

Le vieil homme, après avoir complètement raffiné la vigne, ne se reposa pas une seconde et enchaîna avec le fruit d’asperge de feu et de glace.

Le regard fatigué de son disciple s’illumina à nouveau devant son expression tendue. Il se concentra à nouveau sur le raffinage, sachant clairement qu’assister au raffinage d’une pilule d’un tel niveau lui serait extrêmement bénéfique. Il ne pouvait pas gâcher une telle opportunité.

Il fallut autant de temps pour raffiner le fruit d’asperge que la vigne, aussi la nuit était elle déjà bien avancée lorsque le raffinage fut terminé. Les étoiles couvraient le ciel en scintillant et illuminaient faiblement le monde.

Il faut dire que le raffinage d’une pilule de sixième rang était terriblement fatigant et pénible. Rien que le raffinage des ingrédients avait presque pris une journée entière. Cela étant, c’était une chance que Yao Lao maîtrise autant sa technique, car il ne montrait pas le moindre signe de fatigue malgré son raffinage continu. De son côté, l’adolescent avait déjà de grosses valises sous les yeux.

Le noyau de monstre de sixième rang et d’affinité eau fut complètement raffiné par le vieil homme le second jour, jusqu’à finir en une poudre bleue. Rien que cette étape prit pas moins de dix heures, tant la résistance du noyau était élevée. De plus, à cause des restrictions que les deux éléments s’imposaient l’un l’autre, l’énergie d’affinité eau manqua de déborder du chaudron mais fort heureusement, le grand-maître alchimiste avait anticipé cette réaction. Du coup, il n’y eut pas de perte, mais ce supplice lui fit perdre énormément de temps.

Assis à côté, Xiao Yan ne put s’empêcher de sentir son coeur palpiter en observant son maître affronter ce noyau de monstre de sixième rang. Eut-il été à sa place qu’il aurait probablement eu du mal à soumettre ce noyau opiniâtre, même en y passant trois ou quatre jours. De plus, une flamme ordinaire aurait probablement été éteinte par la riche énergie d’affinité eau.

Cependant, malgré toutes les difficultés, le raffinage fut enfin terminé. Le troisième jour, la répulsion des ingrédients médicinaux et de la poudre de noyau de monstre faiblit sous le grillage de la Flamme Glaçant les os, qui avait duré une journée entière, et ils finirent enfin par fusionner.

Cela étant, cette fusion progressa très lentement, au point que ça soit difficile à supporter. Durant ce temps, Xiao Yan ne put s’empêcher de somnoler malgré la sa puissante force mentale.

La fusion des ingrédients était l’étape la plus importante du raffinage d’une pilule médicinale. La moindre erreur durant cette opération provoquerait l’incinération de ces ingrédients si difficilement raffinée. Par conséquent, Yao Lao n’osa pas se laisser distraire durant cette étape, malgré toute son expertise. Il était si concentré qu’il ne se soucia pas de son disciple qui piquait secrètement du nez.

Fort heureusement, comme le vieux maître était un grand-alchimiste, le pire n’arriva pas durant cette phase. Après deux jours de fusion, un embryon de pilule bleu pâle se forma lentement dans le chaudron médicinal.

Au moment de la formation de cet embryon, Xiao Yan sentit l’énergie autour de lui fluctuer subitement. C’était comme si on avait jeté un énorme rocher dans un lac.

Yao Lao ne changea pas le moins du monde d’expression malgré cette soudaine fluctuation. Toute son attention était tournée vers le changement de la pilule. Il ne pouvait se permettre la moindre distraction durant ce moment crucial.

Le temps passa, et l’embryon à la forme irrégulière s’arrondit graduellement. Une lueur intense s’en dégagea et l’affina jusqu’à ce qu’il ressemble à une gemme bleue.

À ce moment, Xiao Yan fut surpris de découvrir que des ondulations énergétiques assez substantielles s’échappaient répétitivement du chaudron dans toutes les directions, et à une vitesse spectaculaire.

Il déglutit de stupéfaction, ne s’attendant pas à ce qu’une pilule de sixième rang crée réellement une réaction aussi conséquente lors de sa formation. Il comprenait mieux pourquoi Yao Lao les avait fait venir au coeur des montagnes pour la raffiner. L’auraient-ils raffiné à l’académie interne qu’ils auraient probablement attiré aussitôt l’attention de tout le monde.

Le vieux maître fixa l’intérieur de son chaudron avec attention et lui rappela tout à coup : “Tu devrais reculer un peu, une réaction plus intense encore va suivre sous peu !”

À ces mots, l’adolescent déploya aussitôt ses ailes de nuage violet et s’éloigna d’un battement d’ailes du pic.

Une fois qu’il fut assez loin, Yao Lao fit un autre sceau de ses mains et poussa un cri sourd. À cet instant, la flamme blanche gonfla subitement dans le chaudron et le remplit presque entièrement, et lorsque le blanc des flammes emplit sa vision, la lueur bleu intense devint de plus en plus éblouissante.

Cette lueur se contracta et s’étendit, et les ondulations énergétiques se répandirent plus rapidement encore. Vu d’au-dessus, on pouvait voir que ces ondes détruisaient les troncs d’arbres et les rochers partout où elles se diffusaient. Elles renversèrent même l’herbe qui couvrait le sol… Cette puissance destructrice conséquente fit même déglutir Xiao Yan.

Le halo bleu se contractait et s’étendait de plus en plus vite,  comme s’il préparait quelque chose. La situation perdura ainsi une demie-heure, jusqu’à ce que le halo se contracte au maximum.

Le vieux maître afficha alors une expression plus sérieuse que jamais. Le halo s’était contracté si rapidement… !

Cette contraction se maintint durant quelques minutes, puis elle s’étendit subitement sous le regard concentré du jeune alchimiste. Le halo déferla tant et si bien qu’il finit par recouvrir le pic tout entier, et une explosion tonitruante éclata de nulle part.

Bang !”

Aussitôt, un pilier de lumière bleue de six mètres de large bondit dans le ciel depuis le chaudron.

Xiao Yan observa avec ahurissement ce pilier qui perçait les nuages, au point qu’il en prenne inconsciemment une grande inspiration. Cette réaction était un peu trop grosse… Non ? Ils avaient beau être loin de l’académie interne, il était néanmoins probable que les sens acérés des doyens l’aient détecté, non ?

Il déglutit et observa le pilier lumineux, qui ne disparut pas avant un long moment. “J’espère que ça n’attirera pas les gens de l’académie, ou on va avoir des problèmes…” Murmura-t-il avec un sourire amer.

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)
BTTH Chapitre 538
BTTH Chapitre 540

4 Commentaires

  1. Cèlen

    Merci pour le chap!!

    Répondre
  2. Hinomurakids

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  3. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  4. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com