BTTH Chapitre 549

BTTH Chapitre 548
BTTH Chapitre 550

Et voilà le BTTH du jour ! A tout à l’heure pour le DNC o/

Bonne lecture à tous !

 

 

Chapitre 549 – Yao Sheng

 

Xiao Yan descendit au sixième niveau de la Tour d’entraînement de Qi de la Flamme Céleste et remarqua que cet étage était plus ouvert que les précédents. Il ne put se retenir de soupirer intérieurement. Un environnement pareil offrant de tels traitements est vraiment digne d’être réservé aux meilleurs experts de l’académie interne.

Le sixième étage était donc assez ouvert, et ses murs de pierre étaient rose sombre. Des courants de chaleur étrange en sortaient et enveloppaient les occupants d’une sensation chaude et relaxante. Cependant, le niveau avait beau être grand, si peu de gens l’occupaient que ça en était pathétique. Il y avait à peine quelques silhouettes çà et là, ce qui tranchait singulièrement avec l’étage précédent qui était bondé. La différence était on ne peut plus saisissante.

Les conditions d’entrée au sixième niveau étaient extrêmement rigoureuses, au point que même certains experts du top du classement des puissants ne les remplissaient pas, ce qui expliquait le peu de gens présents.

Le jeune homme balaya rapidement les alentours du regard et s’enfonça dans les profondeurs de l’étage.

Il avait naturellement entrepris d’y entamer une retraite, car la grande compétition à venir le rendait un peu anxieux. Peut-être était-ce la douleur et la rage provoquées par ce qui était arrivé à son clan qui avait permis à son aura d’atteindre le pic d’un Dou Ling une étoile ; de plus, il avait eu de la chance de percer au rang de Dou Ling deux étoiles grâce à ces trois journées de combats intenses… Toujours est-il qu’il subissait une grande pression, étant donné son objectif de finir parmi les dix premiers de la compétition avec cette force. Après tout, les dix premiers du classement des puissants étaient tous au pic du niveau de Dou Ling. Lin Xiuya ; Yan Hao, Liu Qing et les autres avaient même réussi à effleurer la barrière menant au rang de Dou Wang. Une telle puissance suffisait à rivaliser avec des chefs de certes factions de la région du Territoire Sinistre. Comment un expert ordinaire du classement pourrait représenter la moindre menace à leurs yeux ?

Il lui restait plus ou moins vingt jours avant que ne débute le grand tournoi, et il avait l’intention d’augmenter sa force autant que possible durant ce temps, histoire d’augmenter ses chances d’atteindre le top 10, même d’un peu.

Le meilleur endroit dans l’académie interne où augmenter sa puissance était naturellement la Tour, et le sixième étage était le meilleur choix pour l’adolescent vu son autorisation spéciale de s’y rendre !

Le jeune alchimiste s’enfonça lentement dans les profondeurs du sixième étage en remarquant avec surprise que les salles d’entraînement s’y trouvant étaient bien plus somptueuses qu’au cinquième, et qu’il y en avait deux fois moins. Il réfléchit un peu et réalisa tout à coup que comme moins d’étudiants avaient le droit de se rendre au sixième, il était naturel qu’il y ait moins de salles également.

Il finit par arriver dans une grande zone de repos, où se trouvaient deux douzaines d’individus à l’aura extraordinaire. Leurs puissants souffles se dégageaient de leur corps pour envelopper les environs. Ces gens faisaient clairement partie du top trente du Classement des Puissants.

Certains experts commencèrent à chuchoter entre eux en le voyant arriver. D’autres, en l’entendant arriver, tournèrent vers lui des regards a priori calmes, mais néanmoins perçants. Ils s’arrêtèrent finalement sur le nouvel arrivant et furent immédiatement surpris, s’engageant même dans des discussions incertaines.

Un Dou Ling deux étoiles ? Comment un type avec ce genre de force peut descendre au sixième niveau ? L’académie interne a revu ses critères à la baisse ou quoi ?”

Ce genre de questions commença à fuser, comme on pouvait s’y attendre. Xiao Yan avait beau avoir une sacrée réputation au sein de l’académie interne, tous les gens ici présents avaient eu même une réputation proéminente. Peut-être que certains connaissaient son nom, mais très peu d’entre eux l’avaient vu car ces fanas d’entraînement accordaient rarement d’attention à ce qui ne les concernait pas. C’est pourquoi ils furent surpris et dubitatifs en voyant qu’un Dou Ling deux étoiles avait pu entrer au sixième.

Tout à coup, une voix surprenante mais familière se fit entendre. “Xiao Yan ?” Ling Yan apparut aussitôt au regard de ce dernier.

Le jeune homme sourit en le voyant et la salua nonchalamment. “Je ne m’attendais pas du tout à ce que tu sois là.”

On dirait que tu es vraiment un petit privilégié dans cette académie interne, à avoir le droit d’entrer ici avec la force d’un Dou Ling deux étoiles. Je me demande combien de gens t’envieraient s’ils l’apprenaient.” Dit Ling Yan en souriant.

L’adolescent sourit également, mais sans commenter.

Lin Yan ne prit pas ombrage de son silence et lui tapota l’épaule : “Eh p’tit bonhomme, j’ai entendu dire que tu as relevé quinze défis et que tu n’en as perdu aucun ? T’as de la chance. Tu devrais prier et remercier le ciel que les types vraiment balèzes s’entraînaient amèrement pendant ce temps ! Autrement, tu aurais dû faire face à des types difficiles à affronter qui auraient démoli ta petite arène, vu que tu l’as construite avec grandiloquence.” Il avait beau s’être entraîné dans la Tour tout ce temps, il avait quand même entendu les rumeurs.

Aaah, j’ai effectivement de la chance. Cela étant, je n’ai agi ainsi que pour mettre fin au nombre incessant de lettres de défi. Et puis j’ai besoin de m’entraîner, pas vrai ?” Répondit l’adolescent en riant doucement.

Lin Yan sourit et lui répliqua en se vantant légèrement : “Tu as effectivement une position peu enviable. Moi, ça fait un an que je suis dans cette situation, et je n’ai pas reçu une seule lettre de défi.”

Le jeune alchimiste secoua la tête d’un air désarmé. Il la leva ensuite et balaya la salle de repos du regard. Peut-être était parce que Lin Yan lui avait adressé la parole, mais beaucoup de gens le regardaient en étant un peu moins surpris. Ils ne savaient peut-être pas à quoi il ressemblait, mais son nom ne leur était pas inconnu.

Cela étant, il finit par sentir qu’un certain nombre d’entre eux étaient intéressés par son apparence.

Lin Yan balaya les alentours du regard et haussa le ton afin de permettre à tous les gens présents de l’entendre : “Tous les gens présents sont les types difficiles à gérer dont je t’ai précédemment parlé. Tu devrais discrètement faire attention. Appelle-moi si quelqu’un vient te chercher des noises ; ça fait longtemps que j’entraîne ici, et je ne me suis pas battu depuis perpet’. J’ai une furieuse envie de me battre, et dans l’absolu ça ne serait pas mal de s’échauffer juste avant la Grande Compétition…”

Certaines personnes grimacèrent discrètement en l’entendant mais cela étant, le mince intérêt qu’ils avaient pu éprouver envers Xiao Yan disparut de leur regard. Quoi qu’on en dise, Lin Yan était un expert du top dix du Classement des Puissants, et quasi-personne n’osait l’offenser, même au sixième niveau.

Le jeune homme sembla comprendre le but de sa déclaration, et il lui adressa aussitôt un sourire reconnaissant. “Merci beaucoup.” Lui dit-il en lui tapotant le dos.

Lin Yan fit un petit geste distrait de la main et alors qu’il allait répondre, une voix masculine douce et assez sombre retentit tout à coup : “Hé hé, si jamais l’envie de battre devait te démanger, va jouer avec grand-frère Liu Qing. Le hasard a fait qu’il s’entraîne également ici.” Lin Yan se rembrunit en tournant la tête vers la source de la voix, et jeta un oeil vers un certain coin de salle de repos. Il dit alors avec un sourire glacial : “Je me demandais qui c’était… Alors c’est toi, ‘Beauté’ Yao. Arrête d’évoquer son nom pour tout et n’importe quoi, tu veux ? Je n’aurais aucun problème à la frapper si je devais l’affronter durant le tournoi. Viens jouer toi-même, si tu en as le courage ; je t’accompagnerai quand tu voudras.”

Le jeune alchimiste suivit le regard de son aîné et vit trois silhouettes apparaître lentement. La première appartenait à un homme au visage féminin et vêtu d’une robe rouge pâle. Les visages des deux autres se rembrunirent avec solennité sous la menace de Lin Yan.

Celui-ci pencha la tête vers son jeune ami et lui dit en souriant : “Ce type s’appelle Yao Sheng. Il fait partie du gang de Lin Qing et éprouve des sentiments envers Liu Fei. La dernière fois, il a voulu venir te chercher des poux en apprenant que tu t’étais fâché avec cette dernière, mais Liu Qing l’a temporairement arrêté. Ne le sous-estime pas ; il a beau ressembler à une tata, il est puissant, au point même d’être dix-septième au Classement des Puissants. Il est même plus fort encore que Bai Cheng. Je pense qu’il devrait être à présent autour du niveau de Dou Ling sept étoiles.”

Xiao Yan acquiesça légèrement. Le fait que cet homme efféminé soit dix-septième était une raison suffisante pour ne pas le sous-estimer, d’autant qu’il était clair qu’il lui était hostile, vu sa pique précédente. Cependant, il ne s’inquiéta pas excessivement. Ce type était peut-être fort, mais il ne le craignait pas du tout. Si cette chochotte avait réellement voulu l’affronter au cours d’un entraînement, il lui serait directement rentré dedans. Cela dit, un Dou Ling sept étoiles ne parviendrait pas à le tabasser, vu sa force actuelle et ses atouts.

Yao Sheng, qui haïssait plus que tout les gens qui se moquaient de sa beauté, répliqua d’un ton sombre tandis qu’il verdissait de rage : “Vas-y, sois arrogant, grand-frère Liu Qing te fera fermer ta grande gueule au cours de la Compétition. ” Il tourna immédiatement son regard sombre et froid vers le jeune alchimiste à côté de lui et lui sortit froidement : “Ne t’imagine pas que tu domines l’académie interne juste parce que tu as vaincu quelques blaireaux incompétents. Si grand-frère Liu Qing ne nous avait pas demandé de ne pas causer de problèmes inutiles, nous t’aurions fait perdre la face devant tous les élèves de l’académie. Comment peux-tu rouler des mécaniques de la sorte ?”

L’adolescent haussa les épaules en souriant : “Si tu t’en crois capable, viens donc me défier à tout moment. Tu ne reçois pas de salaire pour ta dix-septième place au Classement juste pour tes bavasseries.”

Lin Yan éclata de rire. “Ah ah, bien envoyé !”

Le regard de Yao Sheng devint graduellement plus froid et sombre encore. Son expression se tordit également après avoir été publiquement provoquée par un nouvel élève, qui était entré au Classement des Puissants depuis une vingtaine de jours seulement. Il fixa intensément le jeune homme tel un serpent venimeux et avança aussitôt lentement d’un pas. Une puissante aura se déversa abruptement de lui et balaya instantanément la zone tout entière.

La voix sombre de la tata se répercuta à travers le sixième niveau, et l’intention de tuer qu’elle contenait refroidit légèrement l’atmosphère survoltée. “Très bien, j’avais promis il y a longtemps à Fei-er de t’infliger une belle correction, enfoiré. Maudis ta poisse d’avoir croisé ma route aujourd’hui.”

Le jeune alchimiste sourit en coin et fit un grand pas en avant. De fines craquelures se répandirent silencieusement sous son pied.

Je vais t’accompagner avec plaisir !”

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)
BTTH Chapitre 548
BTTH Chapitre 550

2 Commentaires

  1. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  2. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com