LVL1S : Chapitre 148

LVL1S : Chapitre 147
LVL1S : Chapitre 149

Chapitre 148

 

Plus j’approchai de la grotte, plus ma résolution se fissurait.

Et si je la trouvais totalement vide ?

Qu’allais-je faire ?

Avec un long soupir pour m’y aider, je fis le premier pas à l’intérieur. Et comme dans mes souvenirs, je vis le grand autel ; sauf que cette fois, la gemme dans laquelle devait résider Gnoss n’y était pas. Au lieu de ça ne se trouvait là qu’une grosse et impressionnante… clé.

C’est la clé que la princesse m’avait donnée.

Je la reconnaissais et m’en souvins en m’en saisissant machinalement.

Clairement, quelqu’un l’avait laissée là pour moi afin que je l’utilise pour ouvrir la Tour des Dieux.

« Johra, c’est la même clé que nous avions en notre possession la dernière fois. Celle avec une étrange masse atomique. »

« Oui. Je l’ai reconnue, moi aussi. On dirait que quelqu’un veut que nous fassions un voyage en Antarctique. »

« Je vais afficher la carte. »

Monté sur mon disque, je fis un vol sans escale jusqu’à l’endroit où j’étais sûr de trouver la Tour en question.

Qui aurait bien pu laisser cette clé à mon attention ? Metatron ou le Père du Ciel ? Impossible. Ils ne peuvent pas connaître cette partie du futur, et mes connections avec Gnoss. Alors qui a provoqué ça ? Qui fait en sorte que tous ceux qui me sont précieux… n’aient jamais existé ? Je n’ai aucune idée !

J’essayai en vain de déduire l’identité de mon adversaire, cette fois. Tout en volant plein sud, je me rendis compte que je n’avais aucun autre indice.

« C’est gigantesque… C’est… »

« Ça ressemble aux racines de Machina. Elles s’étendent si haut qu’elles sont probablement connectées à d’autres univers. »

Je levai les yeux vers la tour, si immense que je ne la voyais plus au-delà des nuages. Elle avait l’air de s’étendre vers l’infini et au-delà.

Et comme j’approchais de la tour, des boules de feu apparurent et volèrent dans ma direction pour s’écraser et exploser à quelques mètres à peine. Trois, pour être exact.

« Tentez-vous de m’arrêter ? »

Trois Anges XXL se matérialisèrent face à moi, dans les airs.

« Quatorze paires d’ailes. Ce sont des représentants de la plus haute classe d’Anges, les Chérubim. »

Sans même prendre la peine de répondre, celui qui était le plus proche de moi brandit son épée enflammée, incinérant l’endroit précis où je me trouvais une demi-seconde plus tôt. Cependant, je portais Excalibur, qui contrôlait l’espace-temps. De simples Anges étaient impuissants face à une dure réalité et face à un pouvoir qui dépassait techniquement n’importe quel dieu. Un pouvoir né à l’origine des temps et resté silencieux beaucoup trop longtemps tandis qu’il n’attendait que mon retour.

Totalement incapables de m’arrêter ou de comprendre comment je m’étais retrouvé derrière eux instantanément, ils se retournèrent et se ruèrent dans ma direction. Je pouvais les entendre voler nerveusement ; je choisis, comme d’habitude, de les ignorer. Afin de ne plus prendre de vie inutilement, c’était ce que j’avais appris à faire envers et contre tout.

Tandis qu’ils frappaient sur le bouclier Rohim elevé par Lena dans mon dos, j’insérai la clé dans la grande porte.

* Clic *

Des dizaines de millions de cercles magiques s’activèrent autour de moi, balayant les anges à des dizaines de mètres. Le bouclier protégeant la tour disparut en même temps.

La tour était finalement déverrouillée.

Je retournai pour voir ce qu’il en était des Chérubim qui me tapaient dessus une seconde plus tôt, tout ça pour réaliser que le temps lui-même s’était arrêté et qu’ils étaient suspendus dans les airs, immobiles, à plusieurs dizaines de mètres de là après avoir été projetés en arrière par la puissance de la tour.

« Le temps s’est arrêté ? Comme c’est dramatique pour eux. »

Attrapant la poignée, j’ouvris la porte et la dépassai, découvrant ainsi une toute nouvelle dimension. J’étais dans ce qui ressemblait à un nouveau monde, vide de toute chose à l’exception d’un escalier qui perçait les cieux.

« C’est le fameux ‘Stairway to Heaven’, comme dans la chanson ? Ha ha… »

« Je ne sais pas qui a créé cette dimension mais elle a l’air sans danger. »

« Ouaip. Celui qui lui a donné naissance l’a faite sacrément grande. »

Je posai le pied sur la première marche.

« Tu vas monter, Johra ? »

« Évidemment. J’ai reçu une invitation, ce serait malpoli de ne pas venir à la fête. »

Je répondis tout en grimpant, résolu à atteindre le sommet.

Bientôt, je perdis toute notion du temps. Le soleil brillait vingt-quatre heures sur vingt-quatre et la nuit n’existait pas dans ce lieu. J’avais l’impression de gravir ces marches depuis une éternité ; à un moment, alors que je commençai à vraiment perdre patience, je réalisai que ce qui apparut devant moi était un ensemble de nuages particulièrement spécial.

« Comme c’est beau. »

« Johra, ces nuages ne sont pas normaux. Leur densité est énorme pour des nuages, on peut facilement marcher dessus. »

« Oh ? Je veux essayer ! »

Mon pied s’enfonça légèrement dans la masse cotonneuse mais à part ça, le nuage supporta mon poids avec aisance. C’était comme marcher sur de l’air. Je ne sentais à peu de choses près pas le sol.

« Si doux… »

Je m’amusai un peu à tourner en rond, cela faisait si longtemps que je montais cet escalier qu’il me fallait un peu de repos et d’amusement.

« Oh… Suis-je allé si loin des escaliers ? »

« Ne t’en fais pas, Johra. J’ai cartographié la zone entière. On peut y retourner quand on le désire. Et puis, je pense qu’il y a tout d’abord quelque chose à voir, droit devant. »

« Quoi ? »

Je me tournai dans la direction indiquée par Lena et entrepris de me rendre à cet endroit particulier qu’elle avait mentionné. Après une demi-journée apparut devant moi un château unique taillé dans une pierre blanche magnifique. Le toit était plaqué d’or et reflétait le soleil à la perfection.

« C’est énorme mais pourquoi est-ce qu’il me semble si familier ? »

J’arrivai devant le château et le pont-levis descendit doucement.

« Ils m’attendaient ? »

À l’intérieur des murs d’enceinte, je m’avançai dans les rues dont tous les bâtiments étaient faits de la même pierre blanche immaculée. Les portes, les toits et les fenêtres étaient d’un or pur.

« Est-ce que quelqu’un vit ici ? »

J’avais déjà marché depuis un moment dans la ville. Pourtant, je devais toujours trouver le moindre signe de vie.

« Attends voir… Nécropolis ?! Est-ce que ça n’a pas juste la gueule de mon ancienne cité ?! »

Il m’avait fallu une demi-journée de marche pour finalement relier les points. L’architecture et le management urbain étaient exactement le même que ce qui remontait, tout au fond de ma mémoire.

Même l’intérieur des bâtiments étaient reproduit à la perfection, jusqu’aux meubles et aux outils. C’était comme si juste avant mon arrivée, la ville avait été grouillante de vie, vibrante. La seule chose étrange était cette couleur blanche que je pouvais voir partout.

« Si l’extérieur est si similaire, alors l’intérieur du château doit être identique également. »

Je reconnus l’entrée du palais dans lequel j’avais longtemps vécu. Devant la porte se tenaient deux armures vides qui tenaient lieu de gardes.

* Cling, clic. *

Les armures vides bougèrent et ouvrirent la porte pour moi, sans me poser de question ou me menacer le moins du monde.

« On dirait que j’ai vraiment été invité, hein ? »

Et comme je marchais en direction de ce qui avait un jour été ma salle du trône, je vis quelqu’un assis fièrement là où j’avais si souvent siégé.

« Ah… Alors c’était toi. »

Raka
Les derniers articles par Raka (tout voir)
LVL1S : Chapitre 147
LVL1S : Chapitre 149

16 Commentaires

  1. Cèlen

    Le cliff!!!!!

    Merci pour le chap ^^

    Répondre
  2. Newancientgod

    Merci pour le chapitre

    Je n’ai pas lu la suite ,mais m’on septième sens me dit que c’est gnoss.
    Son destin semble lié a celui de jorha ,du coups je pense qu’il est logique qu’il réapparaissent a la fin (logique du point de vue narratif ,pas intradiégétique.)

    Répondre
  3. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  4. Hinomurakids

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  5. Shiro

    Merci pour le chap!! et désolé si on t’as déjà posé la question mais après lv1 skeleton compte-tu traduire un autre Ln ? sinon bonne journée à toi !

    Répondre
    1. RakaRaka (Auteur de l'article)

      Hello 🙂
      Oui, mais je ne sais pas encore quoi.
      J’attends une réponse d’un côté, et j’hésite de l’autre.

      Répondre
      1. Shiro

        Ok nice!!

        Répondre
  6. Sidsquall

    Salut, tu pourrais essayer Solo leveling.

    Répondre
    1. RakaRaka (Auteur de l'article)

      Impossible, il est licencié et on ne peut pas obtenir les droits.
      Déjà essayé l’été dernier et cet hiver.

      Répondre
    2. Floush

      Le novel est déjà traduit sous le nom de “I alone level up” Par une autre team.

      Répondre
      1. sidsquall

        merci pour l’info

        Répondre
  7. Zeulan

    Salut salut, merci pour le chapitre, et j aimerais aussi te proposer un Ln, mais c’est toi qui vois, peerless martial god, si ça te tente

    Répondre
    1. RakaRaka (Auteur de l'article)

      Je suis déjà en train de voir pour obtenir les droits sur deux œuvres. On verra ce que ça donne avant toute chose.

      Répondre
      1. Zeulan

        Aha d accord la classe mon pote 🙂

        Répondre
  8. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  9. gutsguts

    Merci pour le chapitre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com