LVL1S : Chapitre 147

LVL1S : Chapitre 146
LVL1S : Chapitre 148

Un grand merci à Julien, qui nous pose un chapitre bonus à lui tout seul ! Un coup de maître, il double en reliant les mots “chapitre bonus” et “chapitre bonus offert” pour 124 points !

Le bonus offert par mes soins arrivera demain dans la journée 🙂

Encore une fois, merci pour ce soutien ! On verra la fin de ce LN bientôt, je le garantis !

 

 

Chapitre 147

 

« Donc, peux-tu directement me mener à la chambre secrète du roi ? »

Ah… Ou… Oui, tout de suite !

Nous traçâmes notre route au travers des tunnels de la termitière tout en discutant par télépathie. Finalement, la chambre qui hébergeait les racines de l’Arbre-Monde arriva en vue.

« Lena, établis le contact avec Machina. »

« Ok mais j’ai besoin que tu touches physiquement les racines pour ça. »

Suivant ses instructions, je me penchai pour poser la main sur l’une des racines.

« Oh ! Créateur ! Cela fait si longtemps ! »

« En effet, un sacré bout de temps. »

« Votre apparence semble avoir changé à nouveau. »

« Que veux-tu dire par ‘à nouveau’ ? »

« Ce n’est pas la première fois que nous nous croisons et à chaque fois, vous arboriez un corps différent. Seulement, quelque chose est unique dans celui-ci. Se pourrait-il qu’il s’agisse de votre corps d’origine ? »

« Ce n’est pas important. Il y a quelque chose que je voudrais que tu fasses. »

« Bien sûr. »

« Peux-tu découvrir ce qui a changé dans cette ligne temporelle, par rapport à l’époque où j’y ai vécu la première fois ? »

« Peut-être le puis-je. Quelques changements mineurs sans aucun doute mais puisque je ne possède qu’une connaissance de seconde main en ayant enregistré ce que vous avez vécu raconté de votre point de vue, il est compliqué de mettre le doigt dessus de façon précise. »

« Je pense que ça ira. Pour l’instant, trouve où est la Pixie nommée Gwyn et ce qu’elle fait. »

« Ok ! Je vous informerai de ce que j’ai découvert sitôt fait. »

« Parfait. Oh, et dis-moi, combien de Sabords du Vide sont présents sous nos pieds ? »

« …Environ deux millions, actuellement. »

« C’est génial. Et dis-moi, ces racines, là. Où mènent-elles ? »

« Elles passent au travers de plusieurs univers différents. Le premier est celui dans lequel vivent les Elfes, un endroit appelé Elfheim. Puis vient Evelysla et enfin, celui duquel mes racines sont originaires. »

« Je vois, je vois. Certaines choses commencent à trouver leur logique. Elfheim, hein ? Puis-je suivre ces racines en remontant à leur source ? »

« Oui, évidemment… mais il serait mieux pour vous de faire attention à l’univers nommé Evelysla, il est sous le contrôle des Trons. »

« Oh ! J’aimerais bien les revoir après tout ce temps ! As-tu créé Elfheim afin de résister aux Trons, Machina ? »

« Tout à fait. Vous êtes perspicace, comme on pourrait s’y attendre, Créateur. »

« Alors dis-moi, pourquoi as-tu chassé les Elfes de leur monde natal ? »

« Je n’avais d’autre choix. Il fallait que je sauve leurs vies. Les Trons avaient créés bien trop de Sabords du Vide pour tenter de me détruire, et ils ont infesté Elfheim. Même si je parviens à garder leur nombre sous contrôle, je n’ai toujours pas été capable de les éliminer complètement. »

« Et maintenant ? Les Elfes ne pourraient-ils pas rentrer chez eux ? »

« Eh bien, il reste quelques bestioles. Et après tout ce temps, elles ont évolué pour devenir sacrément dangereuses et elles représenteraient une trop grande menace pour les Elfes dans leur état actuel. Nous devrions tout d’abord réduire encore leur nombre. »

« Naturellement. Peux-tu me dire pourquoi les Asmodiens ont également été chassés de leur monde, Evelysla ? »

« Oh, vous parlez de ce groupe que vous aviez rencontré ici ? Ils se sont rebellés contre les Trons en refusant de servir de chair à canon dans une guerre sans fin. »

« Je comprends. J’aurais fait pareil, en réalité. Fais-moi signe quand tu trouves ce qu’il en est de Gwyn. »

« Oui. »

Après avoir parlé un moment avec Machina, je donnai au Termites l’ordre de creuser sous nos pieds. Quelques heures plus tard, ils parvinrent à ouvrir une voie vers l’étage où grouillaient les Sabords du Vide.

« C’est bon ! Vous pouvez cesser. »

Je plongeai dans le nectar doré avant de plonger dans le trou. Rapidement, j’atterris au milieu de mes futures victimes, qui pullulaient comme une horde infinie.

« Lena ? »

« Je suis sûr le coup ! »

Un bouclier Rohim apparut autour de moi, créant une zone de sécurité dans laquelle mes ennemis ne pouvaient entrer.

Le bruit des mandibules et des griffes qui tentaient de percer cette entrave invisible qu’ils ne comprenaient pas résonna mais je choisis de simplement les ignorer.

« Pourquoi ne voulez-vous pas juste être de bons garçons et crever proprement ? »

Je formai une bombe à positron et en limitai la puissance pour la rendre acceptable au vu de la distance qui me séparait de la chambre du roi, au-dessus de ma tête. Puis, je sortis Excalibur pour tordre l’espace-temps autour de moi.

« Lena ! Ouvre une brèche ! Mangez ça ! »

* BOOOOOOOOOOOOM *

[+10.478*2^10244 point d’expérience acquis.]

[L’évolution est possible.]

« C’est quand même vachement plus simple que la première fois, maintenant que je peux tricher un peu. Bien. On disait donc, Demi-Liche, et dorée grâce au nectar, n’est-ce pas ? »

Je retins mon doigt.

« …Attends. Je devrais apprendre de mes erreurs, non ? Peut-être devrais-je y réfléchir à deux fois. La dernière fois, j’avais perdu le contrôle de mes émotions et blessé tous mes proches. Même si je pourrais désormais gérer la situation bien mieux qu’avant, je ne veux pas prendre de risque. Je vais rester une Archiliche dorée pour l’instant. »

Le plus important, cependant, était le fait que j’avais à nouveau accès à la Recherche Magique. Je brandis une fois de plus Excalibur pour accélérer le temps autour de moi au maximum afin de faire progresser la Recherche Magique au maximum.

Cela me prit moins de temps que je me l’imaginais.

« Bien… J’ai enfin quelques autres options disponibles. »

Je choisis de Rechercher ma magie de Création et parvins à accélérer le temps dans la zone qui m’entourait d’un facteur d’un milliard.

[Création a atteint le niveau maximal.]

[Acquis : Création d’Espace-Temps Nv1.]

« Quoi ? Création d’Espace-Temps ? »

Comme ma magie de Création avait gagné des niveaux, j’avais acquis quelques compétences uniques et excitantes tout le long du processus mais ce que je venais d’obtenir tout à la fin dépassait de loin toutes mes attentes.

« Johra, cette compétence semble être l’essence de toutes les créations. »

« En effet, c’est l’impression qu’elle me laisse. Mais ainsi, ne suis-je pas le Tout-Puissant lui-même, plutôt que le Dieu de la Création ? »

Sur ces mots, je gardai le silence en réfléchissant profondément.

Je m’étais toujours posé des questions et j’avais toujours rejeté la faute sur les autres quant à la séparation de l’Alpha et de l’Omega. Mais au bout du compte, il semblait bien que j’étais malgré tout à l’origine de leurs pouvoirs.

Il n’existait que deux options : soit j’étais le coupable, soit un autre leur avait transmis leurs pouvoirs.

« Dis-moi que ce n’était pas moi… »

Je secouai la tête et entrepris de soigneusement ignorer la réalité qui me pendait au nez. J’avais une chance sur deux de ne pas me tromper, après tout.

Je retournai à la surface et attendis patiemment l’arrivée des émissaires. Je savais qu’ils viendraient et qui ils étaient. Leurs forces, leurs faiblesses, leurs caractères.

« Maintenant, ils devraient tous trois arriver, n’est-ce pas ? »

La magie télépathique d’Alpeon me prit par surprise.

Trois ? N’y en avait-il pas deux ?

« Deux ? Ce devrait être les Elfes, les Asmodiens et la Ligue des Réincarnés. »

La Ligue de quoi ? C’est la première fois que j’en entends parler, Seigneur.

« Ce n’est pas… alors la Ligue… Ha ha ! »

J’avais découvert par hasard une autre différence majeure. Je retournai rapidement auprès de Machina pour lui demander de faire quelques recherches sur la Ligue.

Et Soleste ?

Je me rendis aussitôt et le plus rapidement possible aux portes du vieux temple derrière lesquelles Soleste, que je devais plus tard rebaptiser Nox, était supposé se trouver.

Et je fus accueilli par un vide saisissant. Pas de Soleste, pas de squelettes réanimés en vue. C’était totalement différent de ce que mes souvenirs me faisaient voir.

« Hmm… Alors ça a également changé. »

Cette même nuit, je retournai gérer les délégations des Elfes et des Asmodiens avant de m’asseoir près du lac de Nymue.

« Alors… S’il n’y a pas de Ligue, Soleste n’existe peut-être même pas. La Ligue a été créée pour… Attends, mais si la Ligue… Est-ce que Gnoss est piégé dans ce cristal ? Comme la ligne temporelle n’a pas suivi son cours de la même façon, où pourrait-il se trouver ? Et Valenor ? Et… La Terre ? »

Les questions s’entrechoquaient dans ma tête. Chacune d’entre elle en faisait naître trois autres. Je ne pouvais m’empêcher de désirer voir Valenor, plus que tout.

« Création. »

Je créai un simple disque métallique équipé d’un réacteur sur le dessous. Il possédait un guidon sur le dessus afin de me permettre de me tenir.

« Lena, montre-moi une carte, vite ! »

« Ok. »

Le disque s’envola à une vitesse phénoménale en direction des montagnes de Wetheros, où je m’attendais à trouver Valenor.

« Finalement… Me voilà. »

Peu après, la montagne dans laquelle vivait Valenor se trouvait devant moi. Je me précipitai vers l’entrée, devant laquelle des Nains équipés de lances me lancèrent des regards mauvais.

« Qui es-tu et pourquoi es-tu ici ? Tu es devant les portes du grand royaume de dessous la montagne ! »

« Emmenez-moi voir Norman. »

« Quoi ? No… Notre roi ? Mais qui t’imagines-tu être, mort-vivant pathétique ?! »

Il était vrai que ma présence ici était plus compliquée à expliquer puisque je n’avais pas Gnoss dans les pattes.

« Oh, bon, pas le choix. Lena, bouclier. »

« Ok ! »

Je décidai d’utiliser la force brute et de simplement entrer sans demander l’autorisation. Bien sûr, des centaines de Nains m’attaquèrent en chemin mais je les ignorai royalement comme j’avais l’habitude de le faire une fois dans mon bouclier.

Je poussai les lourdes portes du Hall du Magma dont je me souvenais si bien. Je fus cependant simplement accueilli par une salle du trône ordinaire, et le trône en question sur lequel trônait le roi des Nains.

« Merde ! »

Je tournai immédiatement les talons, sans même y réfléchir une deuxième fois. Bientôt de retour à la Fosse, il était à nouveau temps de poser des questions à Machina.

« Machina ! »

« Oui ? »

« Trouve absolument tout ce que tu peux à propos des Sages Suprêmes et sur Gnoss. Valenor. Soleste. Les Réincarnés. C’est urgent et primordial. »

« J’ai quelques mauvaises nouvelles, à propos. »

« Oh ? Dis-moi tout. »

« J’ai investigué dans toutes les données que je possède et il n’existe aucune Pixie du nom de Gwyn, ni ici, ni ailleurs, dans aucun univers connu. Et je les connais tous. »

« Quoi ? »

« J’ai vérifié plusieurs fois l’ensemble des données des derniers vingt milliards d’années. Son nom n’apparaît pas une seule fois. »

Je fus cloué sur place, comme frappé par la foudre.

« Elle… n’a jamais existé… ? »

Je fus incroyablement, phénoménalement, absurdement choqué par ce que je venais d’apprendre. Les différences entre mon temps et celui-ci étaient… étaient… ridiculement inacceptables.

« Comment suis-je censé réagir en découvrant qu’un être que j’ai adoré n’a jamais existé ? Est-ce ma faute ? Est-ce à cause de moi si elle n’a jamais eu l’occasion d’exister ? Non ! Je ne peux le croire ! Ce n’est pas possible ! Absolument pas ! »

Je me mis à hurler de rage, de colère, de désespoir.

Sans m’en rendre compte, je me précipitais déjà à vive allure en direction de la grotte dans laquelle j’avais rencontré Gnoss.

Raka
Les derniers articles par Raka (tout voir)
LVL1S : Chapitre 146
LVL1S : Chapitre 148

7 Commentaires

  1. Cèlen

    Merci pour le chap !

    Répondre
  2. Gunts92

    nannnnnnnnnnnnnnnn sniff

    Répondre
  3. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre :'(

    Répondre
  4. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre
  5. Hinomurakids

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  6. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  7. gutsguts

    Merci pour le chapitre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com