LVL1S : Chapitre 146

LVL1S : Chapitre 145
LVL1S : Chapitre 147

Chapitre 146

 

« Ai-je vraiment besoin de suivre chaque action à la lettre ? »

« Non. Peut-être répliquer chaque chose dans le détail. Tant que tu ne te loupes pas sur les évènements les plus marquants, tout devrait aller. »

« Réellement ? »

« Oui. Mais je ne suis toujours pas sûr de la capacité de Metatron à affecter le futur. Je suppose qu’on le découvrira seulement lorsque nous ferons face aux évènements à venir afin de constater ou non leur coordination avec mes souvenirs. »

« Hmm… »

Je marmonnais et ruminais au travers de mes os nus avant de me trouver une dague et un bouclier utilisables bien que sans doute périmés depuis belle lurette.

Puis, par curiosité, j’ouvris mon statut.

Nom : Johra
Sexe : Aucun
Statut : Normal
Type : Squelette / Mort-Vivant
Classe : Soldat
Rang : H-
Niveau : 1/5
PV : 5/5
PM : 1/1
Dégâts : 1
Défense : 1
Agilité : 2
Intelligence : 1
¤ Compétences uniques
[Résurrection Nv 1][Vision Nocturne Nv 1][Résistances aux chutes Nv 1]
¤ Modifications (cachées)
[Magie de Création Nv 1][Chant de Résurrection Nv 1]
¤ Magie de Création (cachée)
[Statut Camouflé][Création de Matériaux Nv 8]

« J’ai des statistiques plutôt classiques. »

C’était similaire à ce que j’avais reçu en arrivant la première fois dans ce monde, il y avait si longtemps. La seule différence résidait dans ces quelques compétences arc-en-ciel que je possédais encore.

« Quelle est la prochaine étape ? Pour capturer des Rats, j’avais collecté de la mousse, c’était ça ? »

Je me mis à tourner en rond dans les couloirs qui ne m’étaient plus familiers depuis si longtemps tout en ramassant toute la mousse que je pouvais trouver. Je finis par la placer dans un cul-de-sac.

« Bien. Je pense que c’est suffisant. Lena, scelle la sortie à l’aide du bouclier Rohim. »

« Bien compris. »

J’attendis que quelques rats s’aventurent dans le coin pour déguster leur appât tout en prétendant n’être qu’un squelette inanimé parmi d’autres.

Après en avoir chopé quatorze, le Tyran fit son apparition.

« Oh, nostalgie, quand tu nous tiens… Ça faisait un bail, mon bon gros Tyran, n’est-ce pas ? Ouvre l’entrée juste un moment, Lena. »

« Ok. »

Elle diminua l’intensité du bouclier afin de le laisser entrer le boss des lieux avant de le réactiver pour le piéger.

« Bien. Maintenant qu’ils sont tous réunis, je vais pouvoir m’occuper de tout ce beau monde d’un seul coup. »

Avec toute l’expérience de combat que j’avais accumulée au cours de mes différentes vies, je fus capable de les trancher facilement et sans risque jusqu’à leur mort. J’en obtins une tonne d’expérience.

« Et maintenant ? C’était le Sorcier ? »

J’ouvris ma page de statut pour me changer en Sorcier Squelette avant de tenter de me souvenir quelles étaient mes prochaines aventures. Où donc m’avaient mené mes pas à ce moment ?

« C’est vraiment loin, tout ça. Je me demande si Soleste se trouve dans ce temple. Bon, je suppose que même si c’est le cas, je ne devrais pas lui rendre visite à mon niveau actuel. »

Je me promenai au hasard des couloirs et finis par arriver devant la pièce remplie de trésors.

« C’est ici que j’ai rencontré Gwyn. »

« Johra, je sens que le point critique est proche. »

Après avoir écouté Lena expliquer qu’il était presque temps de réparer un paradoxe, j’ouvris la porte pour entrer dans la pièce.

Et malgré ma recherche minutieuse, je ne parvins pas à trouver de signe de la bouteille dans laquelle Gwyn avait été enfermée.

« C’est définitivement un changement par rapport au futur que je connais. Bon, je suppose que ce n’est pas bien grave si Gwyn n’est pas là… Oh, attends… N’était-ce pas elle qui avait sauvé Ian ? Sans Gwyn, je les aurais tous laissés mourir à ce moment. C’est la compassion de Gwyn qui n’avait conduit à leur sauver la vie. »

Je ressortis de là équipé d’une dague magique, d’un bouclier et d’une cape.

« J’espère que Gwyn est libre et vole où son cœur lui dit d’aller. »

Je me permis une petite prière pour son salut tout en m’asseyant dans la salle gardée par les Gargouilles, patientant avant l’arrivée de l’équipe de Ian.

« Ne devraient-ils pas être tous déjà là ? Non, peut-être que Ian et moi n’aurons pas la même relation, cette fois… »

Je luttai avec la morale de toute cette histoire lorsque j’entendis une voix.

« Gillian, c’est vrai qu’il y a des tonnes de trésors ici ? »

« Oui. Quand je suis venu il y a quatre mois, je n’ai pas pu explorer plus profondément à cause du nombre de squelettes mais je suis sûr qu’il y a des tas de richesses à trouver. »

« Ma sous-classe est Historien, et je confirme ce que dis Gillian. »

« Pfff… Pirate, je regrette déjà d’être venu dans ces vieilles catacombes puantes, alors tu as intérêt à avoir raison parce que si tu essayes de m’entourlouper, je dirai à ta femme que tu l’as trompée avec Lyllian l’an dernier. »

« Oh non, ne fais pas ça ! Azelin me tuerait ! »

« Alors montre-moi vite où sont tous ces trésors, tu sais ce que ça coûte d’engager un prêtre de nos jours ? Ce n’est pas une somme que des petites frappes dans ton genre peuvent se permettre de payer. »

Après avoir entendu cette discussion emplie d’une profonde nostalgie d’une époque sans prise de tête, je me sentis mal en sachant le destin qui les attendait.

Peu après, les Gargouilles vibrèrent et le combat commença.

« Johra, tu voudrais que je les téléporte ? »

« C’est possible ? »

« Oui, nous pouvons les déplacer vers un camp créé par Machina. »

« Ok, mais fais-le juste avant qu’ils ne meurent. »

« Bien sûr, mais il faudra créer des corps factices pour les remplacer. »

« Bonne idée. Création de matériau. »

Heureusement, je possédais toujours quelques-unes de mes compétences les plus utiles et puissantes. Lena créa un cercle magique à la dernière seconde et les téléporta hors du donjon tandis que je les remplaçai par des corps inanimés créés de toutes pièces. Les membres de l’équipe restés en vie n’y virent que du feu.

À un certain moment, il ne restait que Ian et Melinda ainsi que les faux corps tombés au sol.

« Je suppose que c’est mon tour, maintenant. »

Je me levai et courus en direction des Gargouilles.

C’était si facile. J’en poignardai deux dans leurs points vitaux et elles s’écroulèrent en petits morceaux.

Après avoir épousseté ma cape tandis que Ian et Melinda me regardaient d’un œil sidéré, je réalisai qu’elles avaient vu la mort en face quelques secondes auparavant pour se faire sauver par un inconnu surgit de nulle part. Toutes deux s’écroulèrent inconscientes, choquées par les évènements les plus récents.

« Hmm… Melinda, toi et moi avons une histoire déplorable. »

Peut-être que tout avait été créé par un malentendu mais il n’était malgré tout pas facile de lui pardonner sa trahison.

« C’est bon. On peut laisser Melinda vivre. »

« Oh ? »

Par le passé, Melinda avait directement payé son choix de sa vie. On pouvait donc considérer que l’ardoise était vide de mon côté. Lena le comprit aussitôt.

« Je vois. »

Melinda fut envoyée vers le camp géré par Machina tandis que je me penchai vers Ian.

« Création. »

Après lui avoir fourni suffisamment d’eau et de nourriture pour lui permettre de tenir un certain temps, je quittai les Catacombes pour me rendre vers la grotte.

« Il est temps d’affronter le dragon. »

Après m’être promené pendant un sacré bout de temps, je l’entendis finalement arriver, droit devant moi.

« Puis-je ne pas le tuer, cette fois ? Puis-je l’envoyer aussi vers le camp de Machina ? »

« Oui, ils y sont tous envoyés avec le statut inconscient. »

« Ok, on fait ça. »

« N’est-ce pas un peu gros de ne vouloir tuer personne ? »

Aussitôt que le dragon me vit, il se hâta dans ma direction comme si je représentais toute la fortune du monde. Il voulait clairement me bouffer pour son goûter.

« Je suppose que c’est un comportement normal pour un dragon de son niveau. »

Je le capturai facilement avec le bouclier Rohim avant de l’envoyer dans cet espace séparé dont je ne connaissais finalement rien. Enfin, je fis route vers son nid.

« Ah, on dirait qu’il reste encore un seul œuf, comme la première fois. »

Je pris l’œuf avec moi puis m’aventurai vers le long tunnel qui menait à la Fosse. J’eus besoin de plus d’une demi-journée pour l’atteindre, telle qu’elle était dans mes souvenirs. J’aurais pu en verser une larme, si je n’avais pas été un squelette.

« Ah… Ma Fosse, tu m’as tant manqué… »

Les termites arrivèrent et après une petite heure de baston à sens unique, le titre du Sorcier de la Fosse était à nouveau mien.

Je ne peux pas le croire ! Perdre face à un mort-vivant si faible !

« Désolé, monsieur le roi mais je ne peux pas te garder en vie si je veux reprendre possession de cet endroit. »

Sa mort m’octroya une nouvelle fois le titre du Roi de la Fosse.

« Alpeon. »

M’avez-vous appelé, Seigneur ?

Alpeon répondit immédiatement par télépathie, comme je m’y attendais. Je n’avais pas entendu sa voix depuis si longtemps… Elle m’avait clairement manqué.

« Tu vas bien ? »

Uh… Oui ?

« Ha ha ha ! »

Suite à un fou rire heureux, j’utilisai mon Chant de Résurrection sur le Roi Termite avant de l’expédier lui aussi vers le camp de Machina. Puis, je me permis immédiatement de faire plier le genou à Bianca et ses arachnides avant de me rendre près du lac de Nymue.

« Seigneur ! »

« Salut, toi. »

« M… Me connaissez-vous ? »

« Plus que tu ne l’imagines. »

« Vous avez une telle intelligence ! Prenez cette épée ! »

« Parfait, merci. J’étais là pour ça. »

Je tenais une fois de plus Excalibur entre mes mains. C’était la même arme que j’avais créée lorsque j’étais encore un dieu et peut-être l’un des artefacts les plus puissants de la Création.

« Hu hu… Finalement, je t’ai récupérée. »

Je retirai immédiatement les limiteurs en place en n’utilisant rien d’autre que mes doigts squelettiques.

* Wooooooooooooooooo *

La toute-puissance totale d’Excalibur se libéra dans une rage qui me rendit encore plus heureux.

[Indestructible Max][Contrôle de l’Espace-Temps Max][Retour Max][Destruction Extrême Max]

En rétrospective, il avait été complètement fou de la part d’Abaddon d’avoir placé de telles compétences sur une épée que je n’allais plus avoir entre les mains pendant plus de 20 milliards d’années.

Lorsque nous avions travaillé ensemble pour construire le Père du Ciel, il avait aidé à l’enchantement d’Excalibur ; c’était à l’origine une épée extraordinaire, créée et enchantée par le plus puissant Dieu à l’origine des temps et par l’incarnation de la plus puissante machine possédant la plus puissante magie de tous les temps. À bien y repenser, c’était…

…une véritable folie.

L’épée était déjà une merveille lors de sa création, et était devenue une chose au-delà de toute imagination après l’enchantement. Pourquoi avais-je même permis à une telle arme d’exister, en premier lieu ?

« Attendez… Comment avez-vous été capable de libérer le plein potentiel de l’épée ?! Il a été dit que même les plus grands Haut-Dieux n’ont jamais réussi cet impossible exploit ! »

Nymue n’en revenait pas. Elle était aux premières loges et venait d’assister à une chose totalement impossible réalisée avec une facilité extrême.

« Eh bien… C’est moi qui l’ai créée et restreinte. Il est normal qu’entre mes mains, elle ne devienne une fois de plus rien d’autre que ma création. »

Raka
Les derniers articles par Raka (tout voir)
LVL1S : Chapitre 145
LVL1S : Chapitre 147

6 Commentaires

  1. Cèlen

    Merci pour le chap !

    Répondre
  2. Siphore

    SUPER CHAPITRE !!!!

    Répondre
  3. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  4. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  5. Hinomurakids

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  6. gutsguts

    Merci pour le chapitre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com