DNC Chapitre 105

DNC Chapitre 104
DNC Chapitre 106

Oups, j’ai cliqué trop vite :p Voici votre deuxième DNC de la semaine ! Je vais essayer de faire le TDG bonus mais je ne vous promets rien !

Bonne lecture !

 

 

Chapitre 105 - Fais-le

 

En résumé, l’apparition du Challenger nocturne créa une vague d’excitation parmi les artistes martiaux de la Citadelle. Au début, un type ne se battit pas sérieusement et par conséquent, le Challenger ne se préoccupa plus de lui. Il devint alors un « faible » et partout où il allait, les gens les montraient du doigt et disaient : « Regarde, c’est lui… Il avait l’habitude de fanfaronner en disant qu’il était aussi fort qu’un bœuf, mais le Challenger l’a ignoré après un seul combat…»

Certains plaisantèrent en disant : « Pourquoi le dragon n’est pas allé à la maison de la crevette ?»

« Parce que la crevette n’en valait pas la peine… Ha ha ha…»

« Ah, c’est pour ça… je comprends, je comprends… Tu es si intelligent, grand-frère, que ton explication est parfaite ! Et dire que je pensais qu’il était fort comme un bœuf… !»

« Mais non, ha ha ha…»

Au final, il perdit complètement la face.

Avec un tel exemple sous les yeux, comment les autres artistes martiaux pouvaient ne pas se battre de toutes leurs forces ? Chaque jour de plus qu’ils tenaient les rendait plus célèbres…

Chu Yang fit quelques détours et le temps qu’il revienne dans l’artère principale de la ville, il était devenu un jeune homme au visage pâle et aux cheveux ébouriffés. Il avait un grain de beauté sur la joue gauche, une cicatrice sur la joue droite et était très laid.

Ainsi grimé, il se rendit ouvertement chez sa cible du jour. Tout d’un coup, quelqu’un dans la rue eut l’air d’avoir découvert un nouveau continent : « Wow ! Regardez, c’est le Challenger Nocturne…»

« Où ça… Où ça…»

« Vite, vite, suivons-le voir le spectacle. »

« On dirait qu’il se dirige à nouveau vers l’École d’Arts Martiaux Liuxing, non ? Elle a tenu bon hier soir ?»

« Uh, faut croire. »

« Hahaha… Parions un peu. Dix taels d’argent que l’école Liuxing n’arrivera pas à persévérer ce soir… Allez, qui a le courage de parier… Hahaha…»

« Je mise douze taels sur le Challenger Nocturne. »

« Je vais miser sur…»

Des parieurs se réunirent et sept à huit personnes crièrent leurs paris de façon jubilatoire en suivant le Challenger. La foule se dirigea vers l’École Liuxing…

Le jeune homme marchait d’un pas rapide, les yeux levés vers le ciel… Il trouvait secrètement ça drôle ; il ne s’attendait pas du tout à ce que sa façon d’améliorer ses techniques martiales provoque tant d’animation dans la Citadelle…

Depuis qu’il avait fait l’expérience de la Douceur de la Force de l’Eau, il réfléchissait à la façon de l’incorporer dans ses techniques à mains nues et à l’épée.

Ses techniques à l’épée comprenaient l’Épée de la Douce Brise et l’Épée du Nuage Flottant, qui étaient donc des techniques d’escrime dites ‘douces’ (NdT le mot en VO veut aussi dire ‘souple’)… Mais c’était des techniques douces, et non pas des forces douces. Ce que le Fourbe essayait de comprendre, c’était comment produire le genre de force flexible de l’eau avec une épée solide.

Douce, mais pas faible ; flexible, mais létale. Il n’avait vu personne utiliser cet aspect particulier même en ayant traversé le continent.

Ferme ou flexible, tout dépendait de son esprit… On ne peut pas passer d’un de ces états à un autre en quelques secondes. On ne peut pas être aussi ferme qu’une montagne un moment, et aussi flexible que le vent le moment suivant. Il fallait, au lieu de ça, transformer son Qi avant chaque coup d’épée et c’est pourquoi on dit que la flexibilité et la fermeté dépendait de l’esprit !

Chu Yang était absolument sûr que s’il pouvait y arriver, alors il pourrait produire un art martial sans précédent sur le continent des Neuf Cieux. De plus, cet art martial serait assez puissant non seulement pour tuer ces ennemis, mais aussi pour protéger des vies.

Il est impossible d’imaginer à quel point il était difficile d’incorporer une méthode pareille dans des techniques dominant le monde comme celles des Neuf Calamités Défiant les Neuf Cieux.

Le jeune homme ne pouvait que se battre, encore et encore… Il ne s’arrêtait jamais ! Ce n’était qu’en se battant qu’il parvenait à obtenir quelques minces éclaircissements pouvant l’aider à comprendre. S’il était resté assis à méditer… Son cerveau aurait fini par fondre en vain.

Voilà pourquoi il prenait le rôle du Challenger Nocturne pour se battre avec ces artistes martiaux réputés. De plus, en défiant ces cibles de cette manière, il pouvait se battre contre deux à trois personnes par jour. Il y avait toujours, dans ce lot, des gens utilisant des méthodes inflexibles, et d’autres en utilisant des plus souples.

Il réfléchissait énormément après chaque combat à tous ses détails et, de là, essayait de trouver commencer incorporer la Force Souple dans ses batailles.

L’esprit de l’Épée des Neuf Calamités se tut pendant tout ce temps et ne se fit pas entendre une seule fois.

C’était bien la preuve qu’il avait l’intention de laisser le Fourbe chercher et trouver la solution de lui-même !

La première fois que ce dernier tira quelque chose d’un combat, l’esprit de l’épée lui dit : « Si tu comprends quelque chose par toi-même, alors c’est à toi. Si je te l’explique, alors ça appartient à l’Épée des Neuf Calamités. »

C’est deux niveaux de compréhension étaient totalement différents !

Chu Yang regarda l’École d’Arts Martiaux Liuxing devant lui, retroussa ses manches, poussa un rugissement et chargea à travers les portes… Un autre combat venait de débuter.

La foule derrière lui poussa une clameur et, en pariant les uns après les autres, se précipita à sa suite…

Au même moment, Tie Butian fronçait les sourcils, plongé dans ses pensées. Jamais depuis qu’il avait pris le contrôle du Nuage de Fer n’avait-il eu à prendre une décision aussi difficile que celle-ci.

Tang Xinsheng !

Le prince ne cessait de soupirer en regardant les douze raisons qu’avait énumérées Chu Yang… En principe, cette enquête n’avait pas besoin d’investigations supplémentaires : les douze raisons notées sur la feuille de papier suffisaient à prouver une chose : Tang Xinsheng était un espion !

Même pour quelqu’un avec son tempérament et sa sagesse, ces douze points de suspicions ne laissaient pas le moindre doute sur leur conclusion.

Le jeune souverain en était choqué… Oui, choqué ! Cet espion, là depuis dix ans, faisait la pluie et le beau temps dans le Nuage de Fer et y apparaissait comme une tour inébranlable… Pire encore, il semblait même être devenu une sorte de saint dans le pays !

Ce… cet homme est un espion ? N’importe quel autre officiel du Nuage de Fer a plus l’air d’un espion que lui, le fonctionnaire intègre qui aime le peuple comme son propre enfant. Un homme honnête et juste pour qui le monde n’a que louanges. Le peuple le soutient ardemment…

Son Altesse sourit amèrement. Un espion comme ça…

Une fois que ce genre d’espions se rebelle, il peut provoquer des dégâts considérables grâce à son influence ! Il peut facilement contrôler l’opinion publique et se servir de la colère du peuple dans ses intérêts… Ce genre de tactiques plongerait le Nuage de Fer dans le Chaos !

Quant à comment s’en occuper… Clairement, l’arrêter publiquement et le juger lors d’un procès n’est pas une option viable. Personne ne croira jamais qu’un officiel aussi intègre était un espion à la solde d’un autre pays. Si on ne gère pas ça correctement, cette affaire pourrait mener à une agitation populaire.

Il resta silencieux un moment, puis demanda : « Qu’en dit le Ministre ?»

Wu Qianqian, qui se tenait face à lui, lui répondit timidement : « Le Ministre Chu a demandé de d’abord voir avec Votre Altesse avant de décider d’un plan. »

L’air du prestige du Prince était à son apogée, et la jeune femme se sentait inexplicablement inférieure en sa présence. Cet air royal l’oppressait tellement qu’elle en avait du mal à respirer.

Elle admirait vraiment Chu Yang sur ce point. Son petit frère martial était de la même secte qu’elle et pratiquait les même techniques ; son pouvoir martial était plus faible que le sien mais il n’était pas le moins du monde nerveux devant Tie Butian… Il était peut-être plus détendu que lui !

Le plus étrange, c’était que… Parfois, lorsqu’ils étaient ensemble, le souverain paraissait plus nerveux encore qu’elle ne l’était actuellement !

C’était vraiment incroyable !

« Avec moi ? Non !» Le prince sourit : « M’en informer était effectivement la bonne chose à faire, mais il n’écoutera jamais mon avis. » On aurait dit qu’il s’était détendu en écoutant la jeune femme lui transmettre les paroles de son supérieur.

Il pencha la tête et lui fit un clin d’œil en souriant : « Le Roi des Enfers Chu…  a encore disparu, pas vrai ?» Il était d’assez bonne humeur pour avoir le temps de plaisanter.

Roi des Enfers Chu… À chaque fois que Tie Butian repensait à ce surnom, il avait envie de rire. Que le jeune homme soit parvenu si rapidement à avoir une réputation aussi terrifiante était incroyable et absolument brillant !

« En effet, et on ne sait pas du tout où il est quand ça arrive » répondit Wu Qianqian nerveusement, inquiète pour l’adolescent.

La réponse de son altesse manqua de la faire tomber à la renverse : « C’est bien, c’est bien…» Ce type ne mettait pas tous ses efforts à accomplir son devoir, disparaissait une fois de temps en temps et le prince disait que c’était bien ?

Mais c’est quoi ce genre de logique ?!

« Dis-lui d’agir selon son jugement. » Il sourit : « Je vais coopérer avec lui, il n’y aura pas le moindre problème. »

 

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

DNC Chapitre 104
DNC Chapitre 106

8 Commentaires

  1. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  2. titiop

    merci !

    Répondre
  3. Conan

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  4. essitamessitam

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  5. psycho

    Merci pour le chapitre 🙂

    Répondre
  6. nickylaboum

    merci

    Répondre
  7. Myrddin

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  8. Dark-sram

    Merci pour ce chapitre =D

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com