DNC Chapitre 204

DNC Chapitre 203
DNC Chapitre 205

Et hop, voilà la suite des aventures de notre Fourbe préféré ! J’espère que vous aimerez ce chapitre ! =)

Bonne lecture à tous !

Chapitre 204 - Force anormale

Chu Yang regarda, exprès ou non, dans la direction de Rui Butong. Comme il fallait s’y attendre, ce vaurien avait l’air très excité et se pourléchait même les lèvres, ce qui prouvait que son style de vie de bandit était inné chez lui…

Ji Mo plongea ses mains dans ses manches. « Luo Kedi est devenu dingue. » Il dit, en jubilant de ses malheurs : « On dirait que ses adversaires ne sont pas moins forts que lui… J’ai peur que le second jeune maître Luo ne se fasse botter le cul cette fois. »

Dong Wushang regarda avec excitation le fougueux Luo Kedi devant lui et dit : « Ce n’est rien, nous tabassons ce loup tous les jours et il finit toujours par nous épuiser avant de l’être lui-même. Laissons-le souffrir un peu. »

Gu Duxing opina du chef et dit : « Prêtez attention au combat. Nous ne sommes pas là pour les laisser en faire un loup mort. Cela dit, laissons ce second jeune maître Luo souffrir un peu, ou il ne deviendra jamais plus intelligent que ça. »

Cette déclaration du second frère de la bande avait scellé le destin du malheureux. Rui Butong hocha férocement la tête et dit avec satisfaction : « Cet enfoiré s’en prend à moi tous les jours et vise toujours mes points faibles. C’est son châtiment !»

Résultat, tous les frères regardèrent le spectacle les bras croisés en riant.

Le grand-frère Chu, quant à lui, était devenu pensif dès leur arrivée. Cette caravane paraissait un peu bizarre…

Lorsqu’il s’était approché de cette dernière, l’Épée des Neuf Calamités s’était soudainement mise à palpiter dans son dantian, comme un cœur qui battait !

C’était la première fois qu’il assistait à ce genre de réaction !

Il en fut troublé ! Pourquoi l’Épée des Neuf Calamités réagit-elle de la sorte, tout à coup ? Se peut-il que quelque chose dans la caravane ait piqué son intérêt ?

Il balaya la caravane du regard en réfléchissant, sans faire davantage que regarder. Il n’allait pas discriminer ces gens avant de savoir s’ils étaient bien les espions qu’il recherchait ou non.

Cependant, après une observation minutieuse, il découvrit trop d’anomalies… À ce moment précis, Gu Duxing chevaucha jusqu’à lui et dit d’un air désinvolte : « La puissance de cette caravane est étrange, grand-frère. »

« Étrange ? Comment ça ?» demanda le Fourbe en souriant doucement.

« Il n’y a rien d’anormal à ce qu’ils soient accompagnés par des maîtres martiaux. » dit l’épéiste. « Après tout, ce serait étrange que des commerçants internationaux n’en aient pas, mais ils sont… trop calmes. »

« S’il s’agissait d’une caravane de marchands normale, dans cette situation les maîtres martiaux pourraient être calmes oui, mais les gens normaux de leur groupe devraient être un peu paniqués. Cependant, ils sont tous extrêmement calmes, comme s’ils n’étaient que trop habitués à ce genre de situation… Même les soldats professionnels ne sont pas aussi calmes. »

« Ah, c’est juste. » L’adolescent hocha la tête. « Autre chose ?»

« Les forces de ces trois Vénérables Martiaux sont trop uniformes. » dit Gu Duxing. « Les autres sont pour la plupart des artistes martiaux, et il y a également une dizaine de maîtres martiaux. Je suis surpris de voir qu’ils ont également quatre Aïeux ! Ce genre d’escorte est bien trop puissante pour une caravane de marchands. »

« Hmm, autre chose ?»

« Oui… Au vu de leur puissance, pourquoi doivent-ils ravaler leur colère ? Face à un jeune bandit solitaire, ils ont étonnamment choisi de donner cinq cents liangs d’argent pour éviter la confrontation… Ils sont trop gentils. »

« Hmm, autre chose ?»

« Ils doivent faire des profits gigantesques pour offrir tranquillement cinq cents liangs d’argent alors qu’ils sont bien plus forts que leur adversaire, à moins qu’ils ne soient de riches commerçants qui ne savent pas quoi faire de leurs sous. Cela dit, ils sont trop calmes pour en être… De plus, j’ai jeté un œil à leurs marchandises, et ils n’ont rien qui engendrerait de gros profits. C’est vraiment trop étrange. » dit Gu Duxing.

« Hmm, autre chose ?»

« Euh… c’est tout. » répondit l’épéiste d’un air hagard.

« Si j’ai raison, ces types sont du Hall des Cavaliers Dorés. » dit gravement Chu Yang. « Actuellement, notre tâche principale est de trouver le chef de niveau Roi blessé, et de le tuer ! On peut laisser les autres survivre pour qu’ils aillent faire leur rapport à Diwu Qingrou. »

« Leur rapport ?»

« Yep, leur rapport. Nous avons causé un tel chaos dans le Nuage de Fer que Diwu Qingrou doit en être au courant. Si nous tuons tous ses hommes en plus d’avoir complètement détruit son plan d’exploiter les morts de Tie Shicheng et de Du Shiqing, je crains qu’il ne le supporte pas !» rit-il.

Bien sûr, il se fichait complètement de savoir s’il pourrait le supporter ou non. En fait, si le Premier Ministre pouvait mourir de rage, ça l’arrangerait. Pourquoi s’inquiéter à son sujet ?

Son véritable but était de laisser ces types s’en sortir pour qu’ils puissent transmettre un message à leur supérieur sur la situation au sein de la Citadelle du Nuage de Fer. Le message était : « Le Nuage de Fer règle actuellement tous ses problèmes de toutes ses forces !»

Dans cette ligne temporelle, ils avaient commencé à éliminer les traîtres et à tuer les espions. Ainsi, ils envoyaient un message clair : pour régler les problèmes hors des frontières, il fallait d’abord obtenir la paix en leur sein ! Et c’était là la stratégie clef du Prince et de son Roi des Enfers Chu.

Par conséquent, Diwu Qingrou allait probablement surveiller de près la situation au sein du pays. L’intérêt était de profiter de la longue distance ! Le Premier Ministre allait mettre trois jours pour recevoir des nouvelles du Nuage de Fer et ensuite transmettre ses ordres, vu qu’un trajet prenait un jour et une nuit.

On pouvait faire beaucoup de choses durant un tel laps de temps !

Mais à présent, le jeune homme avait une nouvelle idée. Il était exact qu’il fallait une paix interne pour gérer les problèmes externes… Mais là, je vais t’embêter un peu pendant que je m’occupe de tout ça !

Quoi qu’il en soit, il y a de la neige partout, vous ne pouvez rien nous faire !

Au lieu d’attendre jusqu’au printemps sans rien faire… Ne puis-je pas créer une nouvelle situation ?

Allait-il vraiment renvoyer des tigres dans la forêt ? (NdT rappel : expression qui veut dire laisser repartir un ennemi qui reviendra plus tard pour se venger) Le Fourbe rit en son for intérieur en regardant la caravane. Pas nécessairement ! Il n’y a pas de tigres dans ce groupe ! Je vais pouvoir leur confier un message particulièrement important.

Sur ce point, le jeune homme avait fait une légère erreur de calcul. En laissant ce message, il avait fait une erreur involontaire…

Jusqu’à présent, toutes les opérations du Hall des Cavaliers Dorés s’étaient déroulées dans le plus grand secret, et ils s’occupaient généralement de leurs propres opérations. Du coup, il avait naturellement pensé que toutes les décisions avaient été prises par les deux Rois Martiaux et qu’en les tuant, tout deviendrait plus simple !

L’un d’entre eux était mort, et l’autre probablement dans un état critique.

Par conséquent, il avait présumé qu’il n’y avait pas d’autre figure clef dans la caravane.

Il ignorait l’existence de Cheng Yunhe. Aurait-il su qui il était, il ne laisserait probablement personne partir en vie. Dans une grande guerre entre deux pays, une personne intelligente comme lui avait probablement un rôle plus important que celui d’un dirigeant !

Bien que les actions de Kong Shangxin aient forcé Cheng Yunhe à retourner au Grand Zhao, elles lui avaient également sauvé la vie !

Si le maître de niveau Roi l’avait attendu avant d’agir, alors Cheng Yunhe aurait dû se montrer aux Heimo, ce qui revenait essentiellement à s’exposer au Roi des Enfers Chu. Se faisant, comment ce dernier aurait pu épargner un gros poisson aussi important que Tang Xinshang ?

Grâce à ces circonstances hasardeuses, Cheng Yunhe allait rentrer sain et sauf.

Lorsque Luo Kedi avait bondi pour les dévaliser, Cheng Yunhe avait observé les environs avec attention, et il avait remarqué que Chu Yang et compagnie étaient arrivés au même moment. Bien qu’ils ne fassent qu’observer la situation, ils avaient l’air unifié et du même âge, aussi Cheng Yunhe avait immédiatement deviné qu’ils devaient être des compagnons d’armes !

Ces types n’étaient qu’une poignée, mais ils n’étaient pas le moins du monde effrayés face à un aussi gros convoi, ce qui lui permit de supposer qu’ils devaient être forts.

Il semblait qu’il allait falloir que le sang coule pour que son groupe puisse partir.

Bien sûr, il ne pensait pas encore, même à ce moment, que ces gens avaient pu être envoyés par le Roi des Enfers Chu. Comment un personnage important du Nuage de Fer comme le Roi des Enfers Chu pourrait apparaître ici avec la mort de l’Empereur ? Il doit probablement être si occupé qu’il ne peut pas lever la tête.

Par conséquent, Cheng Yunhe n’était alors pas du tout inquiet ni apeuré.

À ce moment, Luo Kedi était un peu embarrassé dans sa bataille. Il avait beau être le descendant d’un grand clan, la différence de force entre lui et son adversaire était trop grande. Celui-ci était un Aïeul Martial de quatrième rang, et lui n’était qu’un Grand-Maître de sixième rang. Avec une disparité de sept rangs, il était déjà louable qu’il ait tenu jusque-là.

Il était actuellement en train de dépendre entièrement de ses mouvements agiles et précis pour compenser le gouffre entre eux. Il utilisait des techniques d’agilité pour éviter les attaques féroces de son opposant.

La situation aurait été différente s’il avait eu une arme divine, mais son épée était ordinaire, et Ji Mo l’avait faite couper par Mo Qingwu…

Le second jeune maître Luo était un peu nerveux à présent.

Il était passé extrêmement rapidement d’une grande excitation à une grande nervosité, et il se retrouvait peu à peu impuissant.

Son adversaire lui infligeait une pression toujours plus importante et, dans la confusion, Luo Kedi retira sa ceinture dans un geste désespéré !

Swoosh, swoosh, swoosh… Sa ceinture se balança comme une plume de paon. Il s’avérait qu’elle était en fait une arme spéciale !

« Wow ! Luo Kedi se sert de son arme secrète !» s’exclama Ji Mo, comme s’il venait de découvrir un nouveau continent. « Alors il s’agit vraiment d’un fouet ! Et d’un rouge, qui plus est…»

« Whoa ! Je n’arrive pas à croire que le fouet de Luo Kedi soit rouge…» s’exclama Rui Butong. Il se demanda ensuite : « Mais quelle est la couleur de son autre fouet ?»

« Whoa ! Alors Luo Kedi a deux fouets !» s’écria Dong Wushang. « Je me demande s’il va devoir les utiliser tous les deux. »

« S’il les utilisait tous les deux… Il aurait déjà gagné…» Chu Yang ne put s’en empêcher : « Il a la peau tellement épaisse qu’elle suffirait à bloquer toutes les attaques. »

« Whoa… Hahahaha…» Les cinq hommes rirent à gorge déployée en se tenant l’estomac. Même le glacial Gu Duxing rit jusqu’à en avoir presque les larmes aux yeux.

Luo Kedi était engagé dans une bataille si féroce qu’il dégageait presque de la fumée de ses oreilles !

Il avait espéré, en voyant Gu Duxing et les autres, qu’ils viendraient rapidement à son aide. Il ne s’attendait pas du tout à ce que non content de ne pas l’aider, qu’ils restent à distance et s’amusent à ses dépens comme s’ils étaient au cirque.

 

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

DNC Chapitre 203
DNC Chapitre 205

10 Commentaires

  1. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  2. volames

    Gu Duxing rit jusqu’à en avoir presque les armes aux yeux.

    je crois que c’est les larmes aux yeux non ??
    merci pour le chap waz

    Répondre
  3. Khultima

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  4. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  5. Lectifer

    Merci pour ce chapitre

    Répondre
  6. Gilgamesh

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  7. TesaYuuTesaYuu

    Merci pour le chapitre !! La victime !!

    Répondre
  8. nickylaboum

    merci

    Répondre
  9. psycho

    Merci pour les chapitres
    ps : pauvre Luo Kedi xD

    Répondre
  10. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com