DNC Chapitre 328 [Bonus]

DNC Chapitre 327 [Bonus]
DNC Chapitre 329 [Bonus]

Bon, loin de moi l’idée de vouloir être désagréable, mais la personne qui joue avec ma poupée vaudou est priée de bien vouloir cesser maintenant ! :p

Le week-end dernier, non content de voir mon compte discord désactivé du jour au lendemain sans raisons (perdant ainsi plus de trois années de conversation, des potes, etc), mon clavier a décidé de rendre l’âme. Je décide donc d’en commander un sur amazon (exceptionnellement) afin de l’avoir le plus rapidement possible. Je devais l’avoir mercredi : le livreur n’est pas passé et a dit que je n’étais pas chez moi, puis rebelote le lendemain. Je l’aurais donc récupéré en fin de journée dans un dépôt -_-

Bon, on ne va pas se laisser abattre pour si peu, hein ! Voilà un DNC bonus que nous devons à la générosité de Khultima ! Un autre -au moins- le suivra dans quelques heures, et demain on reprend avec 2-3 DNC bonus !

Encore merci à Khultima et bonne lecture à tous !

 

 

 

Chapitre 328 – Juste cette organisation, et elle seule

 

Cette salle aux trésors secrète renfermait presque tout le butin qu’avait pillé le Hall des Cavaliers Dorés ces dernières années.

Une grande partie de ces objets de valeur avaient été confisqués après que les demeures de riches et puissants hommes aient été perquisitionnées.

Ces ressources avaient été accumulées grâce au travail de tous les experts de haut niveau, au point que les meilleures forces du pays aient été incorporées simultanément à l’opération. De plus, elles avaient le droit d’utiliser tous les moyens pour réunir ces prises. Combien d’objets avaient été entassés dans cette salle… ?

C’était également là qu’avait été entreposée la collection de Diwu Qingrou au fil des ans, et elle était plus extraordinaire encore que le reste. Les pièces de sa collection privée avaient été, pour la majorité, données par les grosses sectes protégeant la nation du Grand Zhao. Il était normal qu’elles lui présentent des tributs de qualité, vu qu’elles étaient capables d’exécuter des missions commando.

Mais maintenant… Cette collection incroyable n’était plus qu’une totale tragédie !

Le Roi des Enfers Chu pillait les vitrines comme un bandit traversant les contrés. Il avait commencé à exercer sa politique des ‘Trois Tout’ : tout voler, tout prendre, tout piquer. Et ce, tout en maintenant sa couverture innocente d’un membre d’un super clan des Trois Cieux Supérieurs.

C’était un casse difficile à réussir, quand on y pense. Il fallait pouvoir s’adonner à toutes les bassesses tout en gardant l’image d’un saint…

Le Ministre Chu s’empara de tout, mais il conserva une expression insatisfaite. Il secouait parfois la tête et soupirait.

Oh, celui-là… Quel dommage, si seulement il avait plus de trois cents ans.”

Celui-ci… n’est pas mal en fait, il est bien conservé. Par contre, il est regrettable que sa couleur ne soit pas devenue pure. Il lui manque encore quelques propriétés essentielles.”

Celui-là… ne vaut rien.”

Celui-ci… Ah, dommage, c’est cette variété de fleurs de lotus de sang. Si seulement elle avait eu quelques années de plus pour fleurir… Ah, que c’est dommage.”

Ce truc là… Hé, ça a été déterré avec un grand manque de professionnalisme. Il y a tellement de racines brisées que je me demande à quoi ça pourrait servir, à présent.”

Ah… Quel dommage.”

Je ne sais pas quoi dire…”

Cette feuille rouge… Que c’est dommage.”

Vous autres avez gâché tellement de ressources avec vos manipulations imprudentes, aaah… Dites-moi ce qu’on peut en faire dans un état pareil !”

D’un côté, il se plaignait constamment et rabaissait tout ce qu’il voyait et de l’autre, il volait de façon obscène tout ce qui passait sous ses yeux. Le pire, c’est que les imbécillités qu’il pouvait déblatérer faisaient mouche…

Le Quatrième Maître de niveau Roi Yin, qui fanfaronnait suffisamment jusque là, avait commencé à rougir de honte. En fait, il en restait même coi.

Il était extrêmement embarrassé, car il avait considéré ces pièces comme des trésors, alors que leur invité les dédaignait. Il en éprouvait une sensation indescriptible.

Chu Yang ne mit pas longtemps à passer en revue la rangée gauche, puis il passa à la droite et commença à ouvrir et fermer les vitrines, histoire de voler selon la méthode qu’il avait créée.

Cependant, combien de temps allait-il pouvoir continuer ainsi ? Il ne pouvait pas vraiment tout piller jusqu’à ne rien laisser… Le risque était trop grand !

Du coup…

Il prit la plus petite racine d’un paquet d’une dizaine : “Oh… Je vais simplement prendre celui-ci.”

Vous devriez en prendre davantage, jeune maître Ye.” Dit poliment Yin Wutian.

Cette collection que vous avez… N’a pas énormément de pièces. Elles ne sont pas qu’une grande qualité, mais elles sont tout de même difficiles à trouver dans les Trois Cieux Inférieurs.” Dit vertueusement le jeune homme d’un ton moralisateur. “Ce serait déplacé de ma part que d’en prendre davantage.”

L’adolescent se sentit rougir en son for intérieur en sortant cette réplique. Ce serait déplacé de ma part d’en prendre davantage ? J’ai déjà vidé toutes les vitrines… Je ne peux plus rien dire, aaah…

Yin Wutian soupira. Le jeune maître Ye a vraiment la carrure d’un membre de clan influent. Seuls les gens de ce niveau font preuve d’empathie et penser aux intérêts des autres. Cet homme est digne de respect.

L’adolescent en question avait vidé toutes les vitrines et avait même envie de continuer.

Tenant quatre-cinq herbes en main, il tourna la tête vers Yin Wutian et dit : “Ces racines me suffiront, mais à peine.” Ensuite, comme s’il avait remarqué l’expression dubitative du roi martial, il ajouta en souriant : “Maître de niveau Roi Yin, vous ignorez sûrement les règles fondamentales du clan Ye ; Je ne vais pas utiliser une méthode de guérison ordinaire ! Aurais-je eu sous la main un trésor comme les neuf grandes herbes médicinales que je n’aurais pas eu besoin d’utiliser celles-ci, qui leur sont inférieures.”

En vrai, le Fourbe était assez déconcerté. Que ça soit en termes de quantité ou de qualité, ces herbes sont toutes excellentes, et elles sont quasi toutes difficiles à trouver. Par contre, aucune trace des légendaires neuf herbes médicinales.

Et pourtant, il devrait y en avoir, aaah…

J’ai absorbé une pièce de ginseng d’esprit de jade, auparavant. Où-est-il allé, celui-là… ?

Je comprends mieux, à présent.” Dit Yin Wutian avec soulagement, juste avant d’avoir l’air mal à l’aise. “Les neuf grandes herbes médicinales, hein… Je m’en souviens, le Premier Ministre Diwu les garde en sa possession. Comme ce sont des herbes miraculeuses capables de sauver la vie, il les emmène toujours avec lui, donc j’ignore où elles peuvent être. De plus, le premier ministre est actuellement absent : il se trouve actuellement sur le Lac du Lotus. Et si vous attendiez son retour, jeune maître Ye ? Je suis certain qu’il accepterait de vous en donner un peu.”

Ah, je vois.” Chu Yang sourit généreusement et dit : “Ce n’est rien, ces racines me suffiront. Il est inutile de troubler le Premier Ministre Diwu.”

Il n’avait pas la conscience tranquille, et sa couverture était également très vulnérable, alors comment pourrait-il oser faire face à Diwu Qingrou ?

Allons tout d’abord jeter un œil aux bons minerais, ceux propices à la production d’épées.” Poursuivit-il tranquillement en riant. “J’espère trouver de quoi me satisfaire.” Ajouta-t-il, afin de pousser son interlocuteur à le suivre sans vérifier l’intérieur des cabinets.

Yin Wutian joignit joyeusement ses mains et dit, véritablement de bonne humeur : “Très bien. Suivez-moi je vous prie, jeune maître Ye. Les matériaux de ce côté-là ont de grandes chances de vous plaire.”

J’espère bien.” Répondit le jeune homme avec un sourire indifférent. Je n’étais pas déçu par la puissance des médicaments de ce côté, hein, bien au contraire ! Je me demande si Diwu Qingrou pleurera en s’apercevant du vol…

Ils sortirent de là, et le Roi Martial commença prudemment à remettre le mécanisme de verrouillage en plage, ce qui prit un moment.

Pendant ce temps, l’adolescent attendait tranquillement en souriant. Il avait envie de lui dire : “Tu n’as pas besoin de faire autant d’efforts, il n’y a plus rien là-dedans. Tu pourrais même laisser la porte grande ouverte, tu n’aurais rien à craindre pour autant…

Le maître de niveau Roi ouvrit ensuite la porte menant à l’autre côté, et il invita son hôte à entrer.

Celui-ci y jeta un oeil et prit subitement une grande inspiration. Effectivement, ce long couloir s’étendant en plusieurs pièces était plus grand que le précédent. On trouvait tout un tas de matériaux et minerais différents dans ces pièces.

Fer météorique, acier d’étoile, jade de dragon doré, acier noir, pierre rouge, cristal blanc, jade d’esprit céleste. Toutes sortes de pierres précieuses l’éblouirent dès que les portes s’ouvrirent. Le Fourbe avait l’air épaté.

Il y a vraiment beaucoup de matériaux ici !” Soupira-t-il en faisant claquer ses lèvres.

Yin Wutian fut heureux de l’entendre, puis il se demanda : Pourquoi soupirez-vous, dans ce cas ?

Il ne pouvait pas savoir que ce soupir venait de son marasme… Et que cette déprime venait du fait qu’il ne pouvait s’emparer de tous ces trésors à sa portée. Il y avait indubitablement de nombreux matériaux lui attirant le regard, mais comment pouvait-il les voler s’il était constamment suivi par un enquiquineur ?

Et c’est pourquoi le Ministre Chu ne cessait de soupirer. C’était la première fois qu’il ne savait pas quoi faire.

On dirait que je ne peux choisir que quelques pièces.

C’était vraiment de la pure cupidité  ! Il avait déjà pillé tant d’ingrédients médicinaux que ce petit voyage était déjà des plus profitables, et il aurait plein d’occasions de récupérer les minerais précieux sous ses yeux dans les Trois Cieux Intermédiaires et les Trois Cieux Supérieurs.

Cependant, après avoir vu leurs éclats briller de mille feux, il ne pouvait s’empêcher de baver. C’était déprimant de voir qu’il ne parvenait pas à faire une simple croix dessus.

L’adolescent fit un pas dans le couloir, suivi par Yin Wutian. Cette fois, il lui fallait trouver une nouvelle stratégie, aussi devait-il faire le bon choix.

Celui-là.” Dit-il en pointant du doigt le jade de dragon doré. “Auriez-vous l’amabilité de me le sortir, maître de niveau Roi Yin ?”

Certainement.” L’expert obéit sans broncher et lui ramena à la porte.

La légende disait ce que ce jade avait une sorte de pouvoir étrange. On le trouvait généralement profondément sous terre, et il était difficile de s’en procurer.

Le jeune homme ne put s’empêcher de songer : Se peut-il que ce pouvoir étrange provienne en fait de la race draconique qui s’est éteinte il y a des millénaires ? Bah, cette théorie est impossible à confirmer.

Il pointa ensuite du doigt le jade d’esprit céleste, qui faisait la taille d’un poing. “Celui-là est également très bien.”

Pas de problèmes.” Répondit Yin Wutian, très heureux. On dirait qu’il apprécie de nombreuses choses, ici.

Celui-là aussi.” Dit le Fourbe en pointant du doigt une grosse pièce de jade violet, qui faisait la taille d’une moitié de fessier de porc.

D’accord.”

Chu Yang retenait très difficilement son excitation. Ils étaient à présent au fond d’une petite pièce, et ses yeux étaient rivés sur un morceau d’acier nuage rouge, aussi gros qu’une tête humaine.

C’était une très bonne surprise !

Ah, et celui-là !”

Celui-là aussi ?”

Le jeune homme sourit en se tapotant le front : “Oui. Ce que j’ai pris précédemment me suffit à forger la poignée de l’épée, mais j’ai oublié que j’avais encore besoin de matériaux pour la lame. Je vais prendre cette barre de fer d’étoile avec.”

Il n’avait pas encore outrepassé les limites, vu que le maître de niveau Roi Yin semblait vouloir qu’il continue davantage. Dès lors, il se dit qu’il lui fallait en profiter vu que ça signifiait qu’il pouvait prendre encore quelques trésors sans perdre la face. Je ne rencontrerais peut-être jamais une telle occasion plus tard.”

Et ceux-là !” Dit le Ministre Chu en tapant des mains.

Aucun problème, je vais vous les sortir.” Ce jeune maître Ye s’était retenu de demander quoi que ce soit auparavant, dirait-on. Il voulait vraiment choisir tant de matériaux, en fin de compte… Il y a déjà assez de quoi forger plusieurs épées, mais qui bouderait de si bons matériaux, aaaah…

Je dois les lui présenter de mon mieux.

Je vous fais sortir tant de choses… Je vais devoir vous rembourser en nombres.” Dit l’adolescent avec un sourire élégant. “Je vous indemniserai pour tout ça dans le futur. J’ai toujours adhéré à un principe : je ne profite jamais des autres.”

Yin Wutian réalisa soudain : “Ah, c’est donc pour ça !” Il ajouta avec admiration : “C’est comme ça que les gens devraient se conduire ! Il y a vraiment trop peu de personnes comme vous, jeune maître Ye…”

Le Fourbe opina du chef en souriant. Dans les Neuf Cieux, je ne volerai que cette organisation, et elle seule.

Le Roi Martial haleta grandement en portant tous les minerais. Il n’aurait jamais accepté que son invité l’aide, aussi joua-t-il son rôle d’hôte jusqu’à ce qu’ils arrivent aux QG temporaires. Là, Chu Yang lui fit ses adieux hors des QG, ils se séparèrent.

Le jeune homme était décidé à partir, tandis que le maître de niveau Roi essayait désespérément de le faire rester. Il ne pouvait tout simplement pas laisser son honorable invité s’en aller. Il alla même jusqu’à personnellement lui trouver une calèche.

L’adolescent monta dans la calèche, et le conducteur fit claquer son fouet, lançant doucement les chevaux.

Yin Wutian, à l’entrée des quartiers généraux, lui fit au revoir de la main avec réticence, mais tout en maintenant l’étiquette. Le Ministre Chu lui rendit son salut avec reconnaissances et lui dit adieu. Quel type bien.

Dès que la calèche s’engagea sur une section de la route, les blocs de minerais disparurent et entrèrent dans l’espace des Neuf Calamités.

Il entendit, plus loin devant eux, le hennissement de chevaux et des cris d’hommes. Des troupes serpentaient sur le chemin — le Premier Ministre Diwu était revenu.

Le Fourbe grogna à l’attention du conducteur : “Ne vous souciez pas d’eux, nous quittons la ville.”

Le fiacre alla du coup se ranger sur le côté et attendit que l’armée de Diwu Qingrou ne passe. Ensuite, les chevaux furent lancés au galop, histoire de quitter la ville le plus vite possible.

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

DNC Chapitre 327 [Bonus]
DNC Chapitre 329 [Bonus]

10 Commentaires

  1. Sagha

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  2. Aranor

    merci pour le chapitre

    et courage, je te comprends, j’ai un nuage noir au dessus de ma tête en permanence
    Je ne sais pas se que j’ai fais dans une autre vie mais ça me suis !

    Répondre
  3. Hyrtik

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  4. flo

    wazouille pense a faire une bio un livre ou un ln sur la (t’as) malchance c’est une épopée t’as vie
    et merci pour le chap 😀

    Répondre
  5. lav

    concernant les livreurs d’Amazon, il passe bien mais il ne sonne pas
    en gros il arrive devant chez vous et si tu n’es pas devant ta porte ils vont dire que tu n’etais pas la
    donc le mieux s’est de dire qu’il met direct dans le depot sinon il va passer toute la semaine sans jamais le chopper ^^
    pour quel raisons ils font ceci, bah simple si pas de commande dans leur zone le livreur ne travaille pas donc pas de paye
    ils sont payer si commande a livrer, donc ils font trainer les choses

    Répondre
  6. Coco

    Merci pour le chapitre ^^

    Répondre
  7. Shirosuu

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  8. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  9. LuiLuiL

    Yo, bon retour mon vieux. Merci pour le chapitre.

    PS : ce chapitre devrait s’appeler : Le Fourbe fait ses courses chez le ministre Diwu Qingrou^^.

    Répondre
  10. gutsguts

    Merci pour le chapitre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com