DNC Chapitre 355
DNC Chapitre 357

Yop, voilà votre DNC et croyez-moi, c’est un sacré chapitre…
Et un horrible cliffhanger !

Maintenant, j’ai une mauvaise nouvelle à vous annoncer : je reçois quelqu’un à la maison jusqu’au 24, donc je ne serai pas en mesure de faire de chaps bonus. Il nous en reste deux actuellement, 1 bonus de donateurs et 1 bonus de concours.

J’essaierai de faire le OG régulier + le bonus donateurs demain, et je ferai une semaine supplémentaire de concours du 25 au 29 avant de prendre des vacances ^^

Bonne lecture à tous ♥

 

 

Chapitre 356 – Insidieux !

 

Diwu Qingrou allait imaginer tous les scénarios possibles avant de lancer l’offensive. C’était une de ses habitudes : il imaginait comment la guerre allait se dérouler… Comment attaquer… Comment avancer… Comment se servir de cette joute d’esprit à son avantage… Que faire si l’ennemi fait ça ? … De quelle manière réagir s’il attaque ainsi ?

Il avait été prouvé que toutes ses simulations mentales étaient basées sur des calculs et des projections, et ses simulations prenaient en compte les tendances et les habitudes des généraux ennemis. Il imaginait tout avant une guerre, au point qu’une fois celle-ci emportée, on s’apercevait généralement que tout s’était déroulé selon ses plans, du début à la fin, à quelques différences mineures près.

C’était l’aptitude unique et inégalée du Premier Ministre.

Ce qu’il pouvait dire avant le conflit pouvait paraître incohérent et brouillon, voire même illogique, mais c’était parce qu’il disait tout ce qui lui passait par la tête de façon désordonnée. La relecture allait requérir une légère réorganisation de toutes ces pensées, ainsi qu’une retouche finale. Ainsi, cette succession d’idées brouillonnes deviendrait un manuel exhaustif pour la guerre à suivre.

Le ministre transporterait ensuite ces dossiers et visiterait ensuite personnellement le champ de bataille. En général, on manquait souvent de temps pour choisir la meilleure route à suite lors d’un moment aussi critique qu’inattendu, et on avait tendance à s’affoler dans de telles situations… Cependant, Diwu Qingrou se référait juste à son manuel dans ces moments-là. Ça l’aidait à réorganiser ses idées, ce qui lui permettait ensuite de trouver une solution. Ensuite, il réarrangeait le fil de ses pensées et menait ses troupes sur la voie du succès.

C’était une autre de ses capacités uniques.

Le Premier Ministre arriva graduellement au bout de ses idées brillantes, et Han Buchu avait fini de les noter. Heureusement d’ailleurs, car il avait mal au poignet…

Le Ministre Chu, lui, était dans un pire état encore sur son toit. La pluie battante l’avait complètement engourdi, et il se creusait constamment les méninges afin d’essayer de se souvenir du moindre mot qu’avait pu prononcer Diwu Qingrou. Il faisait autant de notes mentales que possible, mais il avait l’impression que son cerveau avait frit en écoutant autant de discussions sur les affaires étrangères et domestiques. Il atteignait ses limites mentales…

« Jing Menghun, combien de troupes peut déployer ton Hall des Cavaliers Dorés ? » Demanda le ministre. À présent qu’il avait établi son plan de bataille, il se concentrait à présent sur le déploiement des forces spéciales, vu que c’était sa carte maîtresse.

Chu Yang dressa l’oreille et écouta attentivement.

Le Roi Jing réfléchit un moment, puis il dit : « Le Hall des Cavaliers a été répétitivement attaqué ces derniers jours, aussi la puissance des troupes de haut niveau a baissé dans une certaine mesure, mais cela étant, notre structure générale est intacte. On peut déployer toutes nos troupes en même temps si vous le désirez, donc… »

Il s’arrêta une seconde, puis il ajouta : « La principale force du Hall peut déployer 15,000 hommes, mais 10,000 de ses troupes sont sous le commandement de vingt Cavaliers Officiers. Je peux aussi déployer 1,900 Cavaliers Assassins, et vous pouvez aussi inclure les 1,000 Cavaliers de Fer. Si vous autorisiez les Mystérieux Cavaliers à se mettre en route… Il devrait y en avoir 300 de disponibles. »

Le Hall des Cavaliers Dorés composait l’essentiel des troupes, tandis que les Cavaliers Officiers étaient des commandants de haut niveau. Les Cavaliers Assassins avaient un nom assez explicite, et les Cavaliers de Fer étaient les éclaireurs en charge d’obtenir des renseignements. Les Cavaliers Mystérieux s’occupaient de la répression, et les Cavaliers d’Argent géraient les comptes et devaient générer des revenus. Cette division comprenait parmi les esprits entreprenariaux les plus rusés qui soient.

Jing Menghun s’arrêta une nouvelle fois avant de reprendre. « Quant aux Cavaliers d’Argent… Ils peuvent vous fournir un milliard de pièces d’argent pour vos dépenses durant la campagne ! »

Diwu Qingrou opina du chef de satisfaction : « Nous sommes en temps de guerre, alors déploie toutes les troupes. Inutile d’en garder en réserve. Yin Wutian resta en arrière avec 100 hommes sous son commandement pour protéger Yin Wufa. Son plus grand devoir sera de réprimer le Continent Central. Nous ne pouvons pas laisser qui que ce soit fomenter des roubles durant notre absence. S’il y a le moindre incident – débarrasse-toi immédiatement de sa cause. Tu peux tuer des innocents, mais tu ne dois pas laisser les coupables s’échapper ! »

« À vos ordres. » Répondit le Roi Martial Jing.

« En d’autres termes… Le Hall des Cavaliers Dorés peut déployer… environ 18,000 soldats, c’est bien ça ? »

« En effet. »

« Hmm… Maître de niveau Roi Jing, vous allez personnellement mener les troupes au combat. Divisez les 20 Cavaliers Officiers de cette manière… » Dit lentement le Premier Ministre en faisant les cent pas. « Il va probablement y avoir trois champs de bataille majeurs. Vous allez créer trois brigades à partir de vos 18,000 troupes. Elles consisteront chacun en brigade de 2,500 soldats d’élite, et elles seront commandées par six Cavaliers Officiers, soit deux par squad. Ces brigades interviendront lors de moments critiques durant les batailles. Nous nous servirons de leur puissance pour tailler les formations ennemies en un seul coup ! »

« À vos ordres. » Les yeux de Jing Menghun brillaient de combativité.

« Vous dirigerez personnellement les 10,000 hommes restants, avec l’aide des 14 Cavaliers Officiers restants. Vous composerez notre dernière force armée, que j’utiliserai pour déterminer le résultat de la guerre au moment le plus déterminant ! » Dit lentement le Premier Ministre, une lueur glorieuse dans le regard.

Le Roi Jing acquiesça rapidement, puis il se répéta intérieurement les ordres pour s’en souvenir proprement.

Han Buchu, lui, était perplexe : « Pourquoi divisez-vous nos forces comme ça, Premier Ministre ? » Si on a 18,000 hommes… Ne serait-il pas plus efficace de les diviser en trois brigades de 6,000 têtes chacune ? La puissance offensive d’à peine 2,500 troupes ne pèse pas lourd dans un conflit de millions de soldats…

« L’existence du Hall des Cavaliers Dorés n’est plus un secret, le Nuage de Fer sait bien des choses à son propos et le craint. Par conséquent, ils continuent d’essayer de mettre la main sur la moindre information au sujet du Hall… Cependant, ils ignorent combien de gens y travaillent ; c’est top secret ! Personne à part le maître de niveau Roi Jing ne connaît le nombre exact de gens qu’emploie le Hall. Honnêtement, je l’ignorais moi-même. J’ai moi-même intentionnellement fait en sorte qu’il en soit ainsi… »

Diwu Qingrou sourit doucement et dit : « Ça coïncide également avec la nature de Tie Longchen, qui aura forcément entraîné des troupes d’élite qui devront spécifiquement affronter Le Hall des Cavaliers Dorés. Les forces combinées de trois brigades sont d’environ 8,000 hommes ; Tie Longchen le découvrira dès qu’ils feront leur apparition, et leur force le laissera abasourdi… »

« Mais dans ce cas… Pourquoi ne pas… »

« Tie Longchen sera aussi surpris qu’effrayé, mais il sera aussi soulagé de voir le Hall des Cavaliers faire son entrée. Du coup, il se méfiera moins du Hall ; il pourrait même ne plus s’en soucier du tout. Ils utiliseront alors leurs troupes d’élite pour détruire les trois brigades à tout prix ! Les brigades attireront l’attention de tous les soldats d’élite dans leurs ranges ! Cela dit, ils ne parviendront pas à engloutir nos troupes facilement, peu importe leurs tentatives. Ils les éroderont lentement, graduellement… Et ils seront bien soulagés une fois qu’ils auront réussi à les vaincre… »

« Il trouvera alors peut-être le courage de se battre lors du combat final. » Dit le ministre d’un ton assez moqueur.

« Cependant, il ignorera que j’ai préservé les vraies forces d’élite du Hall des Cavaliers Dorées, une unité composée de 10,000 soldats d’élite qui lui régleront son compte. Je me demande comment il réagira alors… » Dit-il en gloussant.

Han Buchu réalisa tout à coup : « C’était donc ça ! Ces 10,000 hommes forment votre véritable arme secrète ! »

« Exactement, ce sont les troupes qui détermineront l’issue de la guerre tout entière. Elles constitueront également notre force de frappe principale et les prendront par surprise ! » Une lueur glaciale traversa le regard du ministre. « Ces 10,000 seront ceux qui se saisiront de leur drapeau et vaincront l’armée principale de Tie Longchen ! Et si mes estimations sont justes… La capture de Tie Longchen et de Tie Butian vivants reposera également sur leurs épaules. »

« Vous êtes brillant, Premier Ministre ! » Dit Han Buchu, admiratif.

Intentionnellement ou non, le Hall des Cavaliers Dorés n’était plus un secret pour personne parmi les hauts gradés des deux camps.

Diwu Qingrou allait jouer avec les ‘nombres’. Il allait dissimuler sa plus grosse force armée, et elle ne sortirait de l’ombre que pour éradiquer les troupes ennemies, une fois que le leurre aurait subi de grosses pertes. Cacher ses plus puissantes troupes… Puis les sortir de l’ombre si soudainement… rendait déjà cette stratégie particulièrement meurtrière.

Un coup mortel gardé secret avait plus de chances de porter le coup final.

 

Chu Yant était recouvert de sueur froide.

Je ne me serai jamais méfié de ces trois bataillons si je les avais rencontrés sur le champ de bataille, sans avoir entendu cette conversation…

Et je serais tombé dans le piège de Diwu Qingrou !

L’attaque-surprise de ses véritables troupes d’élite m’aurait pris par surprise, et la situation aurait été irrattrapable…

Ce Diwu Qingrou est vraiment trop sournois. Il est prêt à sacrifier 8,000 soldats d’élite pour remporter la victoire finale !

« Oh, j’ai failli oublier. » Jing Menghun poursuivit : « J’ai presque fini de réunir la quantité de poison que vous m’aviez demandé de récupérer la dernière fois, Premier Ministre. »

« Vous en avez combien, à présent ? » Demanda ce dernier.

« 650 kilos de poison soluble dans l’eau ont été raffinés. Et nous avons environ 2 tonnes de tabac enchanteur, ainsi que d’herbes d’esprit chaotique. Elles sont très efficaces ! » Souligna-t-il d’un air sombre.

Le Premier Ministre hocha lentement la tête et dit : « Il n’y a pas assez de poison soluble dans l’eau, dépêchez-vous d’en extraire davantage. Il y a plus ou moins assez de tabac.. Mais vous devez continuer d’en amasser davantage. Plus il y en a, mieux c’est ! »

« À vos ordres. » Répondit respectueusement le roi martial.

« Et enquêtez à nouveau sur ces pharmaciens… Si vous trouvez la moindre chose discutable… Tuez-les sans autre forme de procès ! » Dit le ministre en avançant de deux pas.

« D’accord. »

« Le plus important est de vérifier dans quel sens le vent soufflera afin de savoir où l’eau coulera. De plus… N’oubliez pas d’informer les troupes à l’avance lorsque vous empoisonnerez les points d’eau. Assurez-vous de faire les préparations nécessaires au préalable ! » Le prévint à nouveau le ministre.

« J’ai déjà mentionné ce sujet et vous m’avez tout expliqué proprement. »

« Et je l’ai expliqué à nouveau ! » Dit Diwu Qingrou avec une grande fermeté. « C’est très important, et je ne tolérerai pas la moindre négligence ! »

« Oui, Premier Ministre ! »

Le Fourbe sentit son coeur s’emballer à nouveau. Le choc qu’il venait de subir était trop grand ; il était tant et si bien couvert de sueur froide qu’il ne pouvait plus sentir l’impact de la pluie…

Du poison !

650 kilos de poison soluble dans l’eau n’étaient pas assez ?! Le jeune homme imaginait parfaitement quel allait être le rôle de ce poison. Si une source d’eau près de l’armée devait être contaminée… Ils subiraient de terribles pertes.

Quant au tabac enchanteur et l’herbe d’esprit chaotique… Ils étaient encore plus mortels. Si une bataille décisive devait avoir lieu entre les deux armées et que Diwu Qingrou brûlait de ce tabac avec le vent dans le dos…

Il gagnerait absolument sans effort. Il pourrait gagner la guerre sans envoyer le moindre soldat se battre.

Chu Yang était même prêt à parier que le ministre allait mener ses troupes sans leur permettre de se tenir face au vent. Pensez-vous, il perdrait une occasion en or de gagner la guerre sans effort s’il faisait ça…

Son coeur battit à nouveau à tout rompre. C’était d’horribles nouvelles.

Dans la pièce en dessous, il y avait deux hommes avec une culture supérieure à la sienne. Il avait pu rester caché tout ce temps grâce à l’Esprit de l’Épée qui camouflait sa vitalité, mais ce soudain battement de son coeur pouvait les alerter.

Tout à coup, la pièce en dessous devint complètement silencieuse.

L’ennemi avait découvert sa présence !

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)
DNC Chapitre 355
DNC Chapitre 357

Related Posts

9 thoughts on “DNC Chapitre 356

  1. Ennnnnnnnn!!! Il va jamais réussir à sauver le nuage de fer avec de tel méthode de l’ennemie. C’est chaotique, jai hâte de lire la suite.

  2. All I want for Christmas is you posting a new chapter of DNC

    Je rigole prend ton temps pour les fêtes !
    Joyeux Noël et reçois plein de cadeaux (et de dons) ! Et passe du temps avec tes proches !
    Tu nous traduira après le nouvel an, en attendant enfoui ton côté stakhanoviste et profite ^^
    Ça vaut aussi pour les autres lecteurs ^^
    Joyeux Noël/ Nouvel An/ Hannoukha/ (équivalent musulman ?)/ moment de congé (sauf si vous travaillez le jour de Noël auquel cas bonne chance)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com