EER Chapitre 41

EER Chapitre 40
EER Chapitre 42

Chapitre 41 : Deuxième classe 4/10

 

« Il m’a lâchée tellement vite, haha ! » s’amusa Na Yuna, le regard rivé sur la carcasse du monstre.

« Un vrai boucher… » admira quant à lui Kang Hajin, le regard rivé sur Yu Ilhan.

Lequel était d’ailleurs en plein questionnement sur la façon d’entamer un début de conversation avec des êtres aussi sociables… la fortune joua alors pour la première fois en sa faveur, lorsque l’estomac de la jeune fille se mit à crier famine.

« Désolée… C’est juste que ce scorpion me fait un peu penser à une grosse écrevisse. »

« Il a failli te tuer, et toi tu penses à le manger ?! » s’interloqua Kang Hajin.

« Une petite grillade ? » tenta alors Yu Ilhan.

« Oui ! Mille fois oui ! » s’extasia Na Yuna.

La carapace de chitine parfaitement ôtée de son corps, il récupéra l’aiguillon empoisonné avant de découper à la hâte les morceaux qui lui paraissaient digestes, qu’il plaça soigneusement près du feu.

« Que le poison disparaisse ! Abracadabra ! »

« Hmm ? » s’étonna Yu Ilhan en la voyant faire.

Poison supprimé !

Un voile vaporeux aux teintes rosées se déposa tout autour de l’assemblage, puis disparut du même temps qu’apparut ce message dans l’interface des différents acteurs de cette scène.

« C’est un véritable talent que vous avez là, lui signifia Herta. La déesse de la beauté vous a véritablement choisie, vos pouvoirs divins en sont la preuve même. »

« Ouais, ouais… commença à bougonner Yu Ilhan. Malheureusement, la beauté ça va rarement avec l’intelligence ! »

Alors que la colère venait à gronder en lui, le sourire angélique de la prêtresse le calma tout à coup.

« Merci de nous avoir sauvés et de nous offrir ce repas ! »

Elle a vraiment une case en moins… Mais elle n’a pas l’air d’avoir un mauvais fond. pensa‐t‐il, puis il lui lâcha lui aussi un sourire.

« Yuna, je t’ai dit combien de fois que tu allais t’attirer des ennuis à sympathiser avec les gens dès la première rencontre ?! » cria soudain Kang Hajin, probablement par jalousie.

« On a combattu ensemble à Los Angeles, je te rappelle ! Et puis, Feyta m’a dit que c’était quelqu’un de bien ! » s’opposa-t-elle.

« Pff… Quoi qu’il en soit, merci d’avoir sauvé mon amie. »

« Pas de quoi. »

Les brochettes furent prêtes en deux temps trois mouvements, aussi la présence par trop rapprochée de la jeune femme ne tarda‐t‐elle pas à le mettre affreusement mal à l’aise. On aurait dû donner à ces drôles d’oiseaux adeptes des relations sociales des manuels pour leur enseigner qu’il ne fallait pas approcher un solitaire de si près…

« C’est fou comme ils brillent ces piques à brochettes ! C’est avec ça que tu as blessé le scorpion, hein ? » lui dit‐elle.

« Sérieux ? » s’étonna Kang Hajin.

La scène s’apprêtait à devenir gênante, mais le ton de la conversation occupa rapidement son esprit sur un tout autre objet. Ce n’était pas tant la mesure dont faisait preuve son compagnon qui le dérangeait, puisqu’il partageait lui‐même sa méfiance, mais davantage le fait qu’ils soient tombés sur un scorpion là où lui n’avait fait que rencontrer des trolls.

C’est peut‐être parce qu’ils ne t’ont tout simplement pas vu ? lui signifia Herta en pensée.

Tu cherches à m’énerver ? Dis‐moi que c’est pas ça… répondit‐il par le même truchement.

L’odeur délicieuse qui se dégageait du petit feu chassa rapidement ses doutes, tout comme ceux des deux intrus.

« T’as une compétence de cuisine ?! » se sidéra Na Yuna.

« Ouais… Enfin là, j’ai juste salé un peu. » avoua‐t‐il.

Son estomac à lui étant déjà bien rempli, Yu Ilhan se contenta simplement d’y goûter. Et quel goût !

Il va falloir que je tue plus de scorpions. se décida‐t‐il.

Tu es tellement prévisible que c’en est désolant, Yu Ilhan.

Le repas fut rapidement terminé, aussi se contenta‐t‐il de s’affairer au nettoyage lorsque Na Yuna vint à nouveau le déranger, faisant fi de sa tentative de s’éloigner.

« Tu dois t’embêter un peu tout seul, non ? Ça te dirait de faire un groupe avec nouuuus ? »

« Non. » souffla‐t‐il aussi froidement que l’eût fait le claquement d’une porte de prison.

« Haha, tu es du genre aventurier solitaire ? Eh, tout le monde a le droit de profiter de la compagnie d’une femme aussi jolie que moi ! »

« Pas intéressé. »

« Que… quoi… Je… Hajiiiiiiiin ! Il m’a rembarrée alors que je suis tellement belle ?! »

« Ça t’apprendra l’humilité ! » rétorqua l’intéressé après un laps de temps si court qu’il trahissait son intention de pouvoir lui envoyer une pique.

Lorsqu’elle fut calmée, il poursuivit : « Merci de l’avoir secourue, vraiment. Toutefois, j’ai pour principe de ne faire confiance à personne au sein d’un donjon, même si tu possèdes toi aussi un ange gardien. Nous allons partir, mais je te revaudrai ça. Prends ma carte, et n’hésite pas à me contacter plus tard. »

L’idée lui semblant saine, Yu Ilhan hocha de la tête et se saisit de sa carte. Le nom et jusqu’à l’apparence de la carte lui rappelèrent quelque chose…

On dirait la carte de visite de Kang Mirae… Oui. C’est la même boîte. pensa‐t‐il, cherchant à déterminer s’il y avait un lien entre les deux.

« Bien. » trancha‐t‐il finalement.

Car malgré la curiosité qui le chatouillait, il ne souhaitait pour rien au monde les revoir, fût‐ce pour une récompense. Peut‐être Hajin l’avait-il d’ailleurs deviné, et ne cherchait‐il qu’à sauver les aspects ? En tout état de cause, son apparence très digne lui attira une nouvelle fois tout l’intérêt de Na Yuna, qui ne put s’empêcher d’approcher en sautillant, laissant deviner à chaque mouvement les formes délicieuses de ses melons. Le caractère strict de sa tenue de moniale était loin de suffire à en masquer la taille impressionnante, aussi Yu Ilhan prit‐il enfin toute la mesure de ce que constituait la bénédiction de la déesse de la beauté.

« Prends aussi la mienne ! On se reverra en Corée, dès qu’on aura obtenu ce qu’on est venus chercher dans ce donjoooon ! »

« Yuna, ne révèle pas tout ! » s’agaça à nouveau Kang Hajin.

« Tu vas te détendre, oui ?! Ça ne craint rien. »

Voyant bien qu’il ne parviendrait pas à la convaincre, le jeune homme opta alors pour une tout autre méthode : esquissant rapidement un geste de salut à Yu Ilhan, il attrapa soudain son amie par le col et la traina au loin.

« On se reverra bien avant… » lâcha discrètement Yu Ilhan, une fois assuré qu’ils ne pourraient l’entendre.

« Je vais finir par t’appeler Nostradamus… » pesta Herta.

« J’ai l’intention de les suivre, en fait. » se justifia‐t‐il aussitôt.

« C’est supposé me rassurer ?! »

« J’ai pas le choix si je veux trouver des scorpions ! »

« Ha ha. Tu es tellement mign… minable ! Minable ! »

Ne sachant trop quand se réactiverait sa capacité à se camoufler même s’il décidait de lancer un feu d’artifice et en l’absence de monstres alentours, il prit finalement la décision de profiter de l’accalmie pour faire un peu de manartisanat.

« Qu’est-ce que je vais faire… » murmura‐t‐il à lui‐même.

« À quel sujet ? » lui demanda Herta d’une voix lasse.

« Ben, avec la pierre magique. »

Même s’il n’avait pu récupérer la moindre pierre magique lors de son passage au sein du donjon des cœurs de métaux, la gestion de la surcharge de Los Angeles lui avait octroyé une telle quantité de pierres magiques de niveau 2 que les possibilités semblaient infinies. L’ennui était de savoir quel objet, de son armure, son lance‐pieux ou ses munitions allait profiter de la plus exceptionnelle de ses pierres.

« La meilleure attaque, c’est la défense ! » se décida‐t‐il soudain.

« Non, c’est l’inverse… » souffla Herta.

N’en déplaise à sa complainte, il lui sembla que l’armure au rang légendaire était la plus indiquée pour profiter des capacités de la pierre magique de niveau 3. Une autre raison était qu’il l’avait récupérée sur un monstre assez exclusivement spécialisé dans l’art de la dissimulation, aussi se doutait‐il qu’elle bénéficierait moins à une arme qu’à un équipement défensif. Comme lui avait signifié Herta, les archives savaient et voyaient tout… Il n’y avait même pas à réfléchir.

Il ferma alors les yeux et banda sa volonté dans l’armure. Rapidement, il sentit la puissance de la pierre magique résonner avec celle de son armure, et avec la sienne propre. La synergie totale entre ces éléments commença à absorber toute perception visuelle aux alentours, comme si la lumière disparaissait.

Résistante Armure Frissonnante de plates noire de la Panthère Noire
Rang : Légendaire
Défense : 5300
Options : +40% de défense
+50% de puissance aux coups lors d’une attaque surprise
Durabilité : 2700 / 2700
Une armure conçue pour celui qui marche dans les ombres, tel une véritable panthère noire lors de sa chasse.

« C’est terminé. Je ressens une étrange complétude… » observa‐t‐il.

« C’est normal, tu n’arrêtes pas de te goinfrer. » lui balança, fort à propos, celle qui lui semblait de moins en moins angélique.

« Gna gna gna. Bon, au tour du lance‐pieux ! »

« Tu as déjà atteint le niveau 30 en manartisanat grâce aux quêtes divines, et si je ne remets absolument pas en cause tes résultats, reprit Herta sur un ton plus sérieux, tu es certain de pouvoir tuer un monstre de troisième classe en un seul coup ? »

« Tout est sous contrôle, capichef ! »

« Je suis sérieuse, Yu Ilhan. Tu cours un grand risque si tu te rates. » répondit‐elle d’un ton franchement énervé.

« Dis, Herta. D’après toi, quand est‐ce qu’un animal est le plus dangereux ? » lui demanda‐t‐il, se faisant enfin sérieux à son tour.

« Euh… Quand il protège quelque chose ? »

« Non, fit‐il tandis qu’il se saisit de son arme, de quelques élastiques géants et de trois pierres de niveau 3. C’est lorsqu’il sait que son heure est arrivée. »

Il eut un léger pincement au cœur tandis qu’il commença à raffiner le lance‐pieux.

Nostra

Nostra

Administrateur, traducteur d'EER, IATM et SSN. Nostra est un personnage obstiné, perfectionniste et dont seul l'ego parvient à rivaliser avec son talent.
Nostra

Les derniers articles par Nostra (tout voir)

EER Chapitre 40
EER Chapitre 42

11 Commentaires

  1. Ptitkudo

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  2. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  3. Khultima

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  4. gutsguts

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  5. Higanbana

    Merci pour ce chapitre

    Répondre
  6. KryllaKrylla

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  7. undead

    Merci pour le chapitre
    Mais pourquoi les chapitres sont inscrits dans l’index mais non disponible ?

    Répondre
    1. NostraNostra (Auteur de l'article)

      J’les renseigne par avance, ça m’évite d’avoir à repasser 300 fois dessus. ^^

      Répondre
  8. Mehlroth

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  9. tang san

    merci pour le chapitre

    Répondre
  10. TesaYuuTesaYuu

    Merci pour le chapitre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com