EER Chapitre 60

EER Chapitre 59
EER Chapitre 61

Chapitre 60 : Tout se taper 8/9

 

En seulement deux coups, leur plan machiavélique venait de s’effondrer. Il ne restait plus alors qu’à s’occuper de l’ange, mais Yu Ilhan n’eut cette fois pas le loisir d’intervenir.

– Qu’est-ce qu’il se… Oh, un ange… commença-t-il à paniquer.

– Je vais te mettre tellement cher… grogna Lita, peu avant de se jeter sur lui.

Maintenant que cette affaire ne concernait plus que les cieux, elle put enfin intervenir. Ce traître allait payer.

– Aïe !

– Où est-ce que tu crois aller, comme ça ?! explosa-t-elle.

La boîte crânienne du mage, écrasée comme du tofu mal cuit, avait suffi à le mettre en alerte. Hélas, c’était trop tard. Lita lui brisa la jambe d’un coup de pied et commença à appuyer ses pouces contre ses globes oculaires.

– Je vais prendre tout mon temps…

Comme chez les humains, il existait des différences formidables entre les anges. Herta et celui-ci étaient spécialisés dans l’utilisation de la magie, là où Lita excellait dans les arts martiaux.

– Mais attends ! Écoute… aïe ! Bon sang ! Ghhh…

– Rien du tout, tu restes conscient ! s’agaça Lita.

Elle tapait à une vitesse hallucinante, projetant quantité de perles blanchâtres. Son sang, à n’en point douter.

– Tu vas le tuer à ce rythme, maîtrise-toi Lita ! Il faut qu’on l’interroge ! lui rappela Herta.

– Soigne-le, alors. Je continuerai après… concéda l’intéressée.

Il eut mieux valu éviter, mais Herta n’eut d’autre choix que de s’exécuter. Pendant ce temps, l’attention de Yu Ilhan semblait exclusivement portée sur ce portail au centre du donjon. Il semblait inactif, mais qui pouvait prédire quand un être aussi abjecte que Daki Von Illastra le traverserait ? La situation était d’autant plus risquée que Yu Ilhan ne profitait pas, à l’heure actuelle, de ses bonus de dissimulation. C’était à en choper la nausée… il n’y avait pas assez des monstres, les hommes eux-mêmes se faisaient encore la guerre.

– Ils pourraient faire ça chez eux, quand même, soupira-t-il. Herta ?

– Oui, je vais détruire la porte, confirma-t-elle en devinant son souhait.

L’ange soigné, le pouvoir d’Herta vint se porter sur ce portail magique, l’enveloppant tout entier. Yu Ilhan se tenait prêt, la lance fermement agrippée, des fois que quelqu’un n’ait la bonne idée de traverser. Ce fut heureusement en vain. La puissante magie de l’ange fit rapidement disparaître le portail, laissant tomber une pierre magique, dont l’essence avait été tellement vidée qu’elle se fissura. La connexion à l’autre monde était brisée.

– Non !!! cria en réflexe le traître.

– Eh si ! lui répondit Lita, tout en lui plaçant un bon coup de genou dans les valseuses.

Elle le regarda un instant, un léger sourire au visage. Puis, sans autre forme de procès, reprit son matraquage à une cadence infernale, sous le regard absent du jeune héros.

– Ilhan ? Comment tu te sens ? lui demanda Herta d’une voix douce, profitant du presque calme qui régnait.

– Hmm. Ça va, répondit-il simplement.

Yu Ilhan ne chassait pas les monstres que pour son seul plaisir, ni même pour devenir plus puissant. Ceci n’étaient que des bénéfices secondaires. Son premier, seul et véritable objectif était d’enrayer la menace qui pesait sur l’humanité. Comme il n’avait jamais tué d’animaux avant toute cette histoire, si les monstres n’avaient pas menacé de tuer d’autres humains, il n’aurait eu aucune raison de s’en prendre à eux. De fait, ceci tenait aussi pour les autres êtres humains. Alors, il les avait tués, aussitôt les soupçons d’Herta confirmés. Même si, à la vérité, la rage qui l’avait animé tenait surtout à la volonté de rendre justice aux deux corps sans vie qu’à des principes aussi froids que ceux de l’ange.

– De toute façon, trancha-t-il comme pour se convaincre lui-même, ils auraient fini par me menacer.

– Ah, alors si ce n’est que ça… le provoqua gentiment Herta.

– Et puis, quoi ? J’aurais dû leur offrir un traitement de faveur ? Tu as vu ce qu’ils ont fait à ces deux-là ?!

– Non, non. Ce n’est pas ce que je voulais dire. C’est juste que… s’interrompit-elle finalement.

À quoi bon lui faire remarquer qu’il avait agi en faisant passer son désir avant son devoir ? Le résultat aurait de toute manière été le même. Enfin, en tout état de cause, il décida de changer de sujet.

– Quel travail soigné, je me demande qui a bien pu faire ça ! Seule la tête a été atteinte, lança-t-il comme il s’eût lancé des fleurs.

– Admirable défense… enfin, tu l’es tout autant, à en juger par le simple fait que tu l’as percée, abonda en son sens Herta.

La robe semblait être conçue d’une soie très sombre, dont l’aspect révélait parfaitement la très grande valeur. S’il était satisfait de lui-même, c’est parce qu’elle était intacte.

– Peut-être que je ne vais pas avoir besoin de faire de robe pour l’Impératrice, finalement ?

– Oh, je te garantis que si…

Il poussa un léger râle et se saisit de l’objet afin d’en admirer les propriétés.

Robe du Mage Noir Dément à la Défense de Fer
Rang : Légendaire
Défense : 3300
Restrictions s’appliquant à l’équipement : Mage de troisième classe, 400 de magie.
Options :

– Récupération de mana

– Réduit le temps d’incantation des sorts de 40%

– Active la capacité Forteresse Magique selon le mana restant, lorsque son porteur s’apprête à être touché.

Durabilité : 1100 / 2200 (s’auto-répare)
Une robe fabriquée par un artisan formidable, dont le fil provient d’un monstre originel. En outre, ses capacités défensives ont été raffinées par un mage légendaire.

 

– Ben ça alors, tu as vu juste, Herta… s’abasourdit Yu Ilhan.

En dépit de ses capacités, les prérequis étaient si énormes que jamais il ne pourrait espérer la porter. Du reste, les informations qu’il en avait tiré lui semblaient aussi claires que les humeurs d’un partenaire amoureux. Toutefois, ce qui le troubla réellement, c’était cette option qui ressemblait à s’y méprendre à celle présente sur son bracelet, à cela près que celle-ci était bien plus puissante.

– Forteresse magique… je crois qu’il a baragouiné un truc comme ça, peu avant de mourir. C’est grâce à ça que j’ai uniquement touché sa tête ? demanda-t-il.

– Non, il avait un sort de protection. L’option de cette robe, c’est autre chose… commença Herta avant de réfléchir.

Maintenant qu’il y repensait, le mage ne semblait pas plus surpris que ça de voir apparaître Yu Ilhan. Ce qui l’avait réellement perturbé, c’était que l’option de sa robe ne se soit pas activée… C’était à tel point que jamais le jeune homme n’avait-il soupçonné l’existence d’une telle capacité. Son intuition aurait dû le mettre en garde, mais…

– Incroyable… Même un artéfact légendaire n’a pu te repérer ! gloussa tout à coup Herta.

– C’est bien ce qu’il me semblait… c’est marrant, quand c’est toi qui le remarque, ça me vexe ! s’agaça-t-il.

Il ne devait d’ailleurs son salut qu’à ce simple fait, mais ça suffisait à l’agacer. C’était comme si la vie s’organisait pour sans cesse lui refaire subir l’humiliation de son oubli.

– Je la vendrai à l’Impératrice, d’ici quelque temps, lâcha-t-il d’un ton blasé, tout en rangeant la robe dans sa besace.

– Excellente idée, répondit-elle.

Il eut préféré se la garder pour lui-même, cependant, Kang Mirae en ferait un bien meilleur usage. Il chercha en vain une arme quelconque, mais sa seule source de satisfaction fut de trouver une petite bourse de cuir à proximité du mage, qui comme sa besace, disposait d’un espace de stockage dimensionnel, quoique de plus modeste taille. Elle renfermait des fioles contenant des liquides rouges ou bleus.

– Ha ha ! Je vais me faire de la thune avec ça ! s’exclama-t-il.

– Ce sont des potions d’une valeur inestimable… il n’est pas question d’argent, là, le corrigea Herta. Du reste, les potions ne peuvent pas être achetées.

De toute façon, pour lui, elles n’étaient encore d’aucune utilité. Il avait ses potions à base de sang de troll en cas de grande fatigue et ne possédait pas encore de mana, aussi se contenta-t-il pour l’heure de les ranger dans sa besace, en espérant qu’il pourrait un jour en tirer quelque chose.

L’homme de classe 1 était quant à lui en simples vêtements civils, aussi ne parvint-il rien à en tirer. Lita, pendant ce temps, continuait de frapper l’ange. À combien de coups en était-elle ? 3000 ? Et le pauvre n’avait toujours pas touché le sol…

– Je doute qu’elle se calme, pour le moment… Qu’est-ce qu’on fait ? demanda Herta.

– La soutenir ? T’as du popcorn ? lança-t-il en moquerie.

Lui savait déjà ce qu’il avait à faire : récupérer les dépouilles des deux victimes de Daki Von Illastra.

– Tu peux t’en occuper ? lui demanda cette fois Yu Ilhan, le plus sérieusement du monde.

– Bien sûr, répondit-elle calmement.

À l’aide de sa magie, elle referma leurs blessures, les nettoya et fit même disparaître leurs contusions. Il aurait voulu avertir leurs proches, mais c’était peine perdue. Il fit rentrer les deux dans son sac aussi délicatement que possible, avant de mettre feu aux corps de leurs tortionnaires. Les humains n’étaient malheureusement pas utilisables dans l’artisanat…

Enfin, Lita en vint à se calmer. L’ange était inconscient et, même avec toute la magie d’Herta, elle ne parviendrait pour l’heure pas à le réveiller. Les cieux s’occuperaient du reste.

– Lita, tu as pu en apprendre davantage ? Pourquoi a-t-il collaboré avec eux ? lui demanda alors Herta.

– Non, je me suis contenté de le rosser. Ils arriveront bien à lui tirer des informations, rétorqua-t-elle froidement.

Puis son agacement fit place à de la satisfaction, lui arrachant un franc et charmant sourire. Le simple fait de lui avoir infligé la punition divine avait suffi à remonter son moral, et peu lui importait de ne rien avoir appris. Il ne restait plus qu’à sortir. Au dehors, ils étaient attendus…

– Lita, nous avons entendu ton appel. Merci pour ton intervention, lui fit savoir un premier ange.

– Yu Ilhan, encore ? Tu devrais penser à travailler directement avec les cieux, un de ces jours.

– Tel est déjà le cas, lui répondit Yodata. Lita et Herta en grade ont monté.

À sa surprise, Lita ne leur remit pas immédiatement l’ange, qu’elle portait encore sur ses épaules.

– On dit qu’un traître en cache dix autres… Je préfère m’assurer que personne d’autre ne va tenter quelque chose. Je reviendrai quand on aura séparé sa tête de son corps, Ilhan, s’expliqua-t-elle soudainement.

– Comme des cafards… grommela-t-il.

– Oh, ils vont regretter d’avoir un jour croisé la route de Lita ! s’amusa l’un des anges.

– Dire qu’ils ont osé faire ça sur Terre… Quelle bande d’abrutis, grogna un autre.

Yu Ilhan comprit enfin pourquoi Lita lui avait conseillé le Vale Tudo. Elle en était une maîtresse.

– Je devrais être de retour d’ici à ce soir. Je t’offrirai une récompense digne de ce nom, alors attendez-moi, hein ?! voulut-elle s’assurer.

– Ouais, ouais… Ramène-moi une glace, tant que tu y es, gloussa l’intéressé.

Comme deux frère et sœur… Enfin, en dépit de leurs différences, sans doute n’y avait-il plus rien de très surprenant à ce que Yu Ilhan ait à faire aux anges, à en juger par le simple fait que ces trois-là l’avaient salué en lui faisant une révérence.

– Bon, maintenant… fit-il une fois en la seule compagnie d’Herta.

– On se remet en chasse ? lui demanda-t-elle.

– Non, répondit-il en tapotant sur sa besace.

– Ah… oui, bien sûr, comprit-elle.

– Trouvons un endroit où ils pourront se reposer.

Il se mit aussitôt en marche. S’il n’était pas d’un naturel à boire, là, il ressentit le profond besoin d’en avaler un. Ou quinze.

Nostra

Administrateur, traducteur d'EER, IATM et SSN. Nostra est un personnage obstiné, perfectionniste et dont seul l'ego parvient à rivaliser avec son talent.
Nostra

Les derniers articles par Nostra (tout voir)

EER Chapitre 59
EER Chapitre 61

9 Commentaires

  1. Cèlen

    Merci pour ce super chapitre !

    Répondre
  2. vicodu70

    merci pour ce chapitre et on va avoir droit a pas mal de bonus dis donc

    Répondre
  3. PoloZore

    Merci pour le chapitre =)

    Répondre
  4. Cailloux

    Merci pour le chapitre, et pour ton retour sur mon site préféré 😉

    Répondre
  5. KryllaKrylla

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  6. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  7. gutsguts

    merci pour ce chapitre

    Répondre
  8. Higanbana

    Merci pour ce chapitre

    Répondre
  9. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com