EER Chapitre 83
EER : Chapitre 85

Chapitre 84

 

Un mois s’était écoulé après que Yu Ilhan eût entamé sa chasse aux dragons et il culminait désormais au niveau 99.

— Krr…

Un corps géant affublé d’une paire d’ailes aux proportions minuscules ainsi que la tête difforme surmontée d’une gueule à l’air aussi vicieux que dangereux donnaient à cette créature quelque chose de presque comique, comme si elle n’était rien de plus que le résultat foireux d’un atelier collage de maternelle. En réalité, elle ressemblait à ce que Yu Ilhan avait toujours lu concernant les chimères.

La plupart des draconiques de troisième classe possédaient une forme de dragon incomplète, et étaient, de la sorte, considérés comme des dragons sous-evolués.

Yu Ilhan avait actuellement en face de lui le parfait exemple de ce genre de bestiole. Bon, cette dernière n’avait sans doute pas remarqué cet intrus posté juste là, sous ses yeux, mais qu’importait, c’était comme ça.

Combien ça en fait, maintenant ?

— 23 795. Il en reste encore un paquet, rétorqua placidement l’intéressé tout en bondissant, la lance dans ses mains se teintant d’une aura violacée de mauvais augure.

S’il n’avait pas utilisé le lance-pieux pour effectuer une attaque surprise, c’était simplement parce que si sa lance n’était sans doute pas aussi efficace contre la plupart des espèces, ce n’était pas le cas pour les draconiques.

— Krrr ?

Peut-être avait-il ressenti quelque chose, si l’on s’en laissait convaincre par les mouvements réguliers des naseaux disproportionnés de cet énorme… truc. Cependant, Yu Ilhan avait déjà bondi et se trouvait désormais dans les airs, retombant déjà vers sa victime.

Il raffermit sa prise sur la hampe de sa lance tout en en pointant l’extrémité la plus dangereuse vers le bas, avant de se concentrer afin d’avancer tout le poids de son corps dans cette petite partie létale.

Il était arrivé sur Darus depuis un bon mois. Et vu la quantité astronomique de draconiques qu’il avait déjà comb… massacrée, localiser leurs faiblesses ne s’avérait plus tâche ardue.

Il existe un canal de mana entre son cœur et son museau. Alors, il est du type qui attaque en concentrant le mana dans sa gueule ?

Lorsque Yu Ilhan fit tournoyer le mana bouillonnant dans son corps et le guida dans la pointe de la lance tel un berger efficace, celle-ci s’enflamma d’une incandescence sombre et pourpre, la même couleur que la lance possédait déjà auparavant. Il se surprit à se dire que fort heureusement, il était celui qui lui avait donné vie, ou elle lui aurait foutu les chocottes.

Lance Géante Sombre du Dieu de la Mort Exterminateur de Dragons en Os Noir

Rang : Légendaire

Attaque : 5200

Options :

– Augmente de 30% la puissance d’attaque et le taux de critique lors d’une attaque par surprise.

– Augmente de 30% les capacités de la catégorie du Dieu de la Mort.

– Augmente de 100% la puissance d’attaque et le taux de critique contre les dragons.

– Peut activer Flamme Pourpre, une flamme d’attribut élevé, grâce au mana.

Durabilité : 6000/6000

Une lance née sous les mains du plus grand forgeron grâce aux restes d’une autre arme, résidu de la puissance d’un monstre extraordinaire. Ses capacités sont aussi incroyables que variées.

La lance qu’il avait créée en se servant de l’Épée des Nuages… La Lance Géante en Os Noir.

Non seulement avait-elle hérité de toutes les options de la lance elle-même, mais celles de l’épée avaient elles aussi été préservées. L’arme était devenu un concentré de sauvagerie contre tout ce qui ressemblait de près ou de loin à un dragon. Il n’y avait décidément aucune compétence inutile !

Néanmoins, le lézard obèse ne se rendait pas compte qu’une flamme potentiellement mortelle cramait au-dessus de sa tête, et il se contentait de renifler paresseusement.

Il avait presque l’air mignon, du genre mignon mais je vais plutôt adopter un autre animal. Yu Ilhan savait très bien qu’il était l’un des coupables ayant mené Darus à sa ruine.

Hop !

Ainsi, il tendit sa lance sans la moindre once d’hésitation. La flamme dansant de façon désordonnée autour de la pointe de l’arme se concentra et fila dans la même direction, et la scène avait un quelque chose de merveilleux. Surréaliste, en tous cas.

[Coup critique !]

La lance que Yu Ilhan avait balancé en ligne droite arriva à la rencontre du museau de la créature difforme, et ni une, ni deux, la chair n’en sortit pas victorieuse. Le lézard sous amphétamines était désormais embroché de haut en bas.

— Kugaaaaaaa !

[Vous avez gagné 58 958 301 points d’expérience.]

[Grosse Mâchoire (niveau 176) ajoutée aux archives.]

La bête tenta de résister tout en poussant un cri horrible et terrible, mais comme la flamme violette emprunta le canal de mana reliant son cœur à son museau afin de l’achever de l’intérieur, elle n’eut pas vraiment l’occasion de faire quoi que ce fût et se contenta de mourir gentiment.

Bon, un monstre de troisième classe ne pouvait pas survivre après que son cœur eût grillé. Et puis, la flamme était spéciale de toutes façons.

Yu Ilhan avait un jour buté en un coup un monstre de troisième classe, lorsqu’il courait après sa propre deuxième classe, mais tuer un machin de niveau 176 d’un seul coup ne s’avérait pas être une chose aussi simple qu’alors. Les dragons et autres draconiques ne possédaient pas seulement une puissance d’attaque à faire pâlir les guerriers les plus émérites, mais leur défense était également connue pour être quasi-parfaite. Sans même parler de leur vitesse de régénération qui faisait passer les trolls pour des amateurs pleurnicheurs.

S’il n’avait pas utilisé la lance, s’il n’avait pas pu effectuer une attaque surprise, ou si cet endroit n’était pas un monde abandonné, alors il était confiant : il n’aurait jamais pu tuer en un coup.

Avoir fait la connaissance de Reta, qui avait un jour été une faucheuse, l’expérience qu’il possédait dans ses muscles après le combat contre Orochi, sa vie en jeu, et même le support des anges… Tout ça lui avait permis de s’en donner à cœur joie sur Darus.

Peut-être grâce à ça, ce monde, qui avait un jour été un endroit tabou, que nul n’aurait osé approcher de peur pour sa vie, était devenu la zone de chasse parfaite pour Yu Ilhan.

Et pourquoi pas ? Puisque tout ce qui apparaissait là était de la famille des dragons et de ce fait super simple à occire, il pouvait combler une sacrée différence grâce à l’aide des anges.

— Fuuu…

— C’était un plongeon de toute beauté.

— Nous avons parcouru la moitié du chemin. Fais de ton mieux, Ilhan.

— Eh bien, parmi cette moitié, 1233 étaient de quatrième classe, quand même.

Il venait de tuer un monstre en un coup dans un mouvement somptueux, et grâce à ça, le camouflage de Yu Ilhan n’avait même pas sauté.

Il atterrit doucement sur le sol et récupéra le corps de la créature. Il se demandait s’il pourrait trouver une pierre magique, mais il allait devoir reléguer ce plaisir à plus tard. Il y avait encore une groupe draconique à proximité.

— Krk ?

— Khhh, khhkhh !

Quelques monstres, précédemment endormis, réalisèrent un changement dans la zone et se mirent à regarder autour d’eux afin de comprendre ce qui n’allait pas. Tout ça pour se rendre compte que l’un de leurs collègues s’était fait la malle.

— Khiiiii !

Ce qui, chez eux, ne voulait certainement pas dire qu’il s’était absenté pour aller pisser.

Après la guerre entre les dragons et les humains ainsi que la victoire des monstres, ces derniers avaient vécu pendant des lustres dans une immobilité et une immuabilité telle que ce changement minime ne fit que générer une vague de tension au sein du groupe.

Il se passait quelque chose ! Les quatre ou cinq dragons présents dans la grotte se levèrent tous lentement et à l’instar de feu leur camarade, se mirent à renifler alentour. Cela dit, Yu Ilhan ne s’en faisait pas pour autant : si son camouflage avait été matière à plaisanter, il ne serait pas devenu un solitaire, pour commencer.

Se foutant intérieurement de leur gueule, Yu Ilhan bougea à nouveau. La flamme sombre crépitait toujours autour de la pointe de sa lance, et aussitôt sa prochaine cible désignée, il s’élança une fois de plus dans les airs, prêt à frapper !

— Kahak !

[Vous avez gagné 59 001 832 point d’expérience.]

Il avait utilisé le même schéma d’attaque. La gueule était transpercée des naseaux jusqu’au menton, et la flamme se frayait un chemin jusqu’au cœur afin de rôtir celui-ci.

Les autres monstres se tournèrent et observèrent la scène avec l’incrédulité la plus totale. Ils se jetèrent des coups d’œil les uns les autres, sans trouver chez leurs frères le moindre semblant de réponse pour autant. Pourquoi n’arrivaient-il pas à comprendre ce qu’il se passait ? À trouver le coupable de cette attaque ?! De leur point de vue, cela devait être incroyablement frustrant.

Yu Ilhan récupéra la carcasse aussitôt la mise à mort prononcée. À ce moment, tous les dragons se mirent à cracher des langues de flammes dans toutes les directions – leur plan, naturellement, consistant à transformer l’intrus invisible en kebab en attaquant de tous les côtés tant qu’il était toujours sur les lieux !

Leur stratégie était plutôt simple, mais ils ne pouvaient espérer mieux. Attaquer tous les endroits possibles n’était-il pas le meilleur moyen de forcer un ennemi planqué à montrer le bout de son nez ? Ou tout du moins, à le griller ?

Cependant, Yu Ilhan n’était pas inclus dans ce plan. Non seulement portait-il une armure de cuir et d’os capable d’absorber les dégâts grâce à une défense totalement absurde, mais les parties en os augmentaient également sa résistance au feu de 80%.

Bien qu’il ne l’eût pas su jusqu’à ce qu’Herta le lui eût expliqué, la résistance aux attributs était l’une des valeurs qui ne se voyaient pas de l’extérieur même si elle était composée de statistiques simples.

Et même parmi celles-ci, la résistance au feu était décidée selon les archives relatives au feu, mais aussi ses compétences, ses succès, sa défense, son affinité, son niveau de mana, et par pure coïncidence, Yu Ilhan possédait une résistance au feu extrêmement élevée.

Tout d’abord, il était le propirétaire de la Flamme Éternelle, et se trouvait être un maître forgeron, art lié au feu. Rien que ces deux points lui donnaient déjà une longueur d’avance au regard des archives, compétences et affinité. Mais en plus de ça, un bonus avait été ajouté après qu’il eût acquis le contrôle de la Flamme Pourpre d’Orochi, et comme par-dessus tout ça, la défense de son armure n’était pas à prendre à la rigolade, il ne pourrait pas espérer bronzer sous la flamme d’un monstre de seconde classe.

Cela dit, comme une résistance de 80% était ajoutée en plus de ça, il pouvait même aisément supporter des flammes de troisième classe. Ce qui signifiait, pour les durs de la feuille, que la mer de feu créée par les dragons ne représentait guère qu’une petite brise chaude d’été sur sa peau. Il n’avait même pas besoin d’activer la régénération transcendantale.

Bien sûr, cinq minutes fût la limite.

Ce n’était pas fini, loin de là. Ce qui fût décisif s’avéra être l’effet additionnel de l’option – les 20% de chance de renvoyer à la gueule de l’agresseur une partie de son attaque.

Comme tous les dragons alentour vomissaient leur feu dévastateur comme un tsunami flamboyant, ils finirent par se prendre un retour de bâton – ou plutôt, de cendres – dans leurs faces.

Leur résistance au feu n’était une blague non plus, aussi ne subirent-ils pas vraiment de dégâts, mais ce fut suffisant pour leur donner l’air parfaitement idiot de ceux qui ne comprenaient pas ce qui leur arrive.

— Krrrrraaaaaaa !

— Kihaaaa ! Khaaaaaak !

Mais bon. Ce qui fit vraiment monter leur tension, c’était que l’effet de renvoi de dégât n’était rien de plus que ça : un renvoi, et non une attaque directe de Yu Ilhan. Aussi, son camouflage ne fut-il pas inquiété et nul monstre ne l’avait encore repéré.

Si cet endroit avait été une vaste plaine, il leur aurait été facile de tenter de mettre à mal l’invisibilité de leur agresseur en attaquant dans sa direction en particulier, celle de laquelle le renvoi de dégâts provenait. Mais cette grotte était tout juste assez grande pour qu’ils puissent tous se coucher sans se toucher, et actuellement baigné d’une mer de feu sauvage.

Se prenant des bouffées de cendres à chaque fois qu’ils tentaient de cracher leur bile incandescente, les dragons pétaient les plombs dans leur caverne, tournant et tournant encore, hurlant et – probablement – jurant dans leur langue draconique. Yu Ilhan, quant à lui, les buta l’un après l’autre dans le plus grand calme. Son camouflage et ses attaques surprises lui permirent de s’en sortir haut la main du début à la fin.

— Tu es devenu un excellent Faucheur.

— Je ne sais pas si les archives n’auraient pas mieux fait de lui proposer Désastre Ambulant, plutôt… soupira Herta. Ce n’était pas comme si elle voulait absolument que Yu Ilhan fît montre d’émotions comme une personne normale, mais bordel, il pouvait au moins agir un tout petit peu comme un être humain !

Pourquoi, au lieu de ça, possédait-il un millénaire de capacités physiques ? Pourquoi les domaines d’utilisation de ses compétences devenaient-ils de plus en plus vastes chaque jour qui passait, et ce, à chaque fois qu’il obtenait un nouveau pouvoir complètement pété ?

[Vous avez reçu 54 121 433 points d’expérience.]

Même si des flammes qui commençaient à lui chauffer la peau le baignaient de toutes parts, il croyait fermement en ses défenses et se déplaçait uniquement pour tuer ses ennemis. Ce qui, en réalité, aurait été totalement inconcevable pour un humain normal.

Justement parce que pour un humain, le feu représentait l’une des peurs les plus fondamentales. Peu importe à quel point un être humain peut être courageux ou résistant, face à une flamme, le réflexe ne peut jamais être totalement contrôlé.

Ce n’était peut-être pas le cas des êtres d’autres mondes, nés avec l’une ou l’autre extraordinaire capacité, mais au moins, pour le peuple de la Terre, il existait de nombreuses personnes incapables de faire la différence entre passé et présent, et toujours enclins à se laisser dominer par cette peur instinctive. Ceux qui n’étaient pas en contact régulier avec la magie encore plus.

Cependant, ce n’était pas le cas de Yu Ilhan. Comme s’il jouait simplement à un jeu dans lequel il devait tuer ses ennemis le plus rapidement possible, il se déplaçait rapidement et avec assurance ! D’un côté, Herta était heureuse qu’il fût devenu un si grand guerrier. D’un autre côté, elle s’inquiétait de plus en plus au sujet de son comportement anormal.

Les mille ans qu’il a passés avec Lita, seul. Il n’y a pas moyen qu’il ait conservé son humanité pendant tout ce temps. Aah ! Si seulement j’avais pu être celle en sa compagnie, alors !

Yu Ilhan avait surmonté toutes les souffrances de ce temps révolu, animé du seul désir de survivre. Il avait patiemment attendu le retour des humains à la suite du cataclysme ; ce n’était pas une chose qu’on pouvait supporter en plaisantant. Il était déjà formidable qu’il n’eût pas perdu la raison.

Peu importe la façon dont il agissait, les blagues qu’il ne cessait de lâcher ou la légèreté de son comportement au quotidien, Herta savait très bien que son cœur était tiraillé.

De quelle façon dois-je m’y prendre afin d’approcher ce cœur et de le caresser ? se demanda l’ange, avant de se rendre compte qu’elle ne trouverait pas la réponse à cette question.

Cependant et à ce moment précis, Yu Ilhan hurla comme s’il venait d’apprendre ce qu’elle avait dans la tête.

— Merde ! Ça y est !

— Qu… Quoi, ça y est ? Qu’est-ce qui est ? paniqua Herta, un petit quelque chose sur la conscience, avant d’observer la situation. La mer de flammes couvrant le sol de la caverne avait disparu, ce qui signifiait que tous les dragons qui avaient osé se lever contre le tout-puissant tueur de dragons auto-proclamé n’étaient plus.

Et ce valeureux guerrier avait hurlé parce qu’il venait d’apercevoir un texte, directement imprimé sur sa rétine.

[Vous avez reçu 58 985 019 points d’expérience.]

[Vous ne pouvez pas passer niveau 100 sans accepter une troisième classe. Toutes les archives acquises avant l’acquisition de la classe seront ajoutées après l’obtention de celle-ci.]

[Suite aux prouesses réalisées et aux archives obtenues jusqu’à présent, un chemin à suivre est désormais visible. Veuillez choisir une classe afin de vous voir octroyer une épreuve à sa mesure.]

[1. Faucheur]

[2. Marteau de Dieu]

[3. Faucheur Flamboyant]

Les fruits d’un mois intense de labeur et de souffrances.

Et le point de départ vers un nouvel enfer.

Raka
Les derniers articles par Raka (tout voir)
EER Chapitre 83
EER : Chapitre 85

Related Posts

14 thoughts on “EER : Chapitre 84

  1. Merci pour le chapitre, mais je viens de me rendre compte que je me rappelais à peine du début alors je vais relire le taf de nostra avant d’apprécier le tiens.

  2. Merci pour le chapitre ! Vraiment heureux que tu reprenne la série, je vais la relire depuis le début pour le coup ^^

  3. Ah j’ai trop le seum, je viens de me forcer à le lire en anglais il y’a genre 3 semaines 🙁

    Cool quand même que tu reprennes ma traduction.

  4. yeah, la suite enfin après deux ans d’attente.
    je vais le relire depuis le début pour fêter ça.

  5. Merci pour le chapitre 

    Très content que tu reprenne la trad =)

    Il me reste plus qu’à tous relire xD

  6. merci pour le chapitre ! çà fait plaisir que ce ln reprenne après tout ce temps ! encore un grand merci

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com