EER : Chapitre 88
EER : Chapitre 90

Chapitre 89

 

La Lance à la Trajectoire Intraçable était un art martial unique et de haut-rang, et possédait par là une puissance inhérente insaisissable. Cela dit, la compétence était à des lieues de ce qu’il avait l’habitude de comprendre et d’utiliser : toutes ses attaques habituelles délivrant une puissance démesurée en un seul et unique coup.

Cette compétence-ci était à même d’infliger une quantité de dégâts colossale à un ennemi en camouflant un coup unique derrière une série de trajectoires aléatoires ; la maîtrise ne pouvait être prétendue après avoir simplement compris comment faire, et demandait un entraînement intensif accompagné de nombreuses batailles contre autant d’ennemis !

— Tu l’as pas vue venir, celle-là !

— Kuaaaaaaak ! hurla la pauvre bête qui ne l’avait pas vue venir.

Et puis, s’il l’utilisait correctement, il s’agissait là d’une splendide attaque psychologique qui pouvait faire péter les plombs à n’importe quel ennemi durant un combat.

— Je vais te tuer, humain !

Un dragon, après avoir reçu une blessure presque mortelle et dont le cerveau était exposé suite à une attaque invisible et imprévisible ayant frappé l’arrière de la tête, se hâta de déployer ses ailes pour gagner de la distance face à cet humain étrangement trop puissant. Il en profita pour déployer autant de formations magiques qu’il le pouvait.

— Même si j’ai bloqué toutes tes possibilités d’attaque ! Eeeeek ! Je n’ai pas le temps de m’amuser avec un vulgaire humain ! Meurs ! cracha le monstre.

Mais à quoi bon ? Ce qui rendait la Lance Intraçable vraiment effrayante, c’était sa capacité à arborer un camouflage parfait.

Le dragon, bien qu’ayant insufflé une énorme quantité de magie dans la direction dans laquelle il avait senti Yu Ilhan, était bien incapable de remarquer que celui-ci avait déjà bougé depuis bien longtemps et se trouvait désormais dans les airs, au-dessus de sa tête !

— Où est-ce que tu attaques ? se moqua-t-il. Je ne suis plus là-bas ! Range tes griffes !

[Coup critique !]

— Kuaaaaaaaa ! Mais je ne me suis pas servi de mes griffes !

— Je m’en fous !

Des attaques invisibles et impossibles à suivre étaient déjà largement assez effrayantes, mais quand même l’ennemi était capable de disparaître si on cessait de prêter attention à lui, c’était totalement absurde !

Peu importe ce sur quoi le dragon se concentrait, il perdait l’autre cible aussitôt. L’humain ? La lance ? Merde ! Il commençait à comprendre que la combinaison du Camouflage et de cette étrange technique de lance tenait du miracle.

— khk, Krrrrr !

Se concentrer sur la lance lui ferait perdre le porteur de vue, et se concentrer sur le porteur lui ferait encaisser des attaques invisibles depuis des angles improbables. Personne ne pourrait être en mesure de comprendre les sentiments déchirés de ce dragon à ce moment précis.

Parce que ceux qui le pouvaient étaient déjà tous morts.

Ah. Et celui-là aussi, du coup.

[Vous avez reçu 405 183 039 points d’expérience.]

[La compétence Lance à la Trajectoire Intraçable est maintenant de niveau 11.]

[La compétence Force Surhumaine est maintenant de niveau 40. La durée des effets augmente.]

Yu Ilhan retint enfin sa lance et atterrit en haletant. Derrière lui, un corps de dragon inerte s’écrasa au sol dans un bruit sourd et un nuage de poussière.

Deux jours s’étaient écoulés depuis qu’il avait fait évoluer sa Maîtrise de la Lance. Et il jugeait désormais qu’il la comprenait assez pour s’en servir lors de combats à mort.

— Pfffuu… Finalement, je suis capable de les tuer en trois minutes, s’autorisa-t-il à commenter.

Peu importe sa condition et son talent, personne n’aurait un jour parié sur le fait qu’il arriverait un jour où un guerrier de seconde classe serait capable d’exécuter un dragon de quatrième classe en ce temps record.

Depuis l’époque où il était le Solitaire qui avait trompé l’œil de Dieu, Yu Ilhan n’avait eu de cesse que de dégommer un record après l’autre.

— C’est étrange, s’inquiéta Herta. Tu as gagné de façon écrasante. Pourquoi est-ce que j’éprouve ce besoin urgent de t’en coller une ?

— Ah ? C’est parce que tu es trop émotionnelle, Herta, répondit Yu Ilhan tout en fouillant le corps du dragon à la recherche d’une pierre magique qu’il ne trouva pas.

Il se souvint alors que le taux d’apparition de ces cailloux était plus ou moins de 17%… Mais à bien y repenser, c’était définitivement un mensonge.

Il en avait buté à peu près trois cent durant les deux derniers jours, et n’avait fait l’acquisition que de sept pierres magiques de quatrième classe. Tu en trouveras plus à mesure que ton niveau augmente, qu’ils disaient.

— Mon cul, oui, grommela-t-il.

— La probabilité d’apparition d’une pierre est effectivement plus élevée lorsque la classe de ton ennemi est elle-même plus élevée, car son corps héberge alors plus de mana. Cependant, Ilhan, les dragons peuvent naturellement utiliser le mana mieux qui quiconque. Bien entendu, la chance qu’une pierre magique s’agglomère à l’intérieur de leur tête n’en n’est que réduite. Au lieu de ça…

— Au lieu de ça ? releva Yu Ilhan.

— Le mana coule dans chaque partie de leur corps, dont l’intégralité est constitué d’excellents matériaux pour confectionner des artefacts. Et puis, n’oublie pas que les Cœurs de Dragons sont considérés comme des miracles, même parmi les pierres magiques.

Des Cœurs de Dragons, mais bien sûr ! Comment avait-il pu être aussi idiot et ne pas y penser ?! Yu Ilhan sentit son propre palpitant cogner dans sa poitrine sous l’effet de l’excitation.

— Tu veux dire que tous les dragons de quatrième classe que j’ai dégommés possèdent des pierres magiques de quatrième classe ?!

— Bien sûr que non, idiot, soupira Herta. Je ne te parle pas des cœurs bruts. Les Cœurs en question sont encore plus rares que des pierres magiques, car l’organe naturel doit évoluer d’une certaine façon grâce à l’utilisation du mana. Si tu veux acquérir un Cœur de Dragon d’un dragon de quatrième classe, alors je te conseille de commencer à prier ta bonne étoile immédiatement.

— Eh oh, vraiment. Ne donne pas des espoirs aux gens comme ça avant de les traiter d’idiots. Précise tout de suite !

— Quand tu es frustré ainsi, tu es vraiment adorable, lâcha Herta en éclatant de rire.

— Tu as vraiment chopé tous les mauvais côtés de Lita, tu as trop traîné avec elle, grogna Yu Ilhan avant de secouer légèrement la tête. Rendons-nous au prochain endroit. Je suis habitué à ma lance maintenant, alors autant se faire la suite.

— Quoi ?

— Lancer évolué, évidemment.

Le désir de puissance de ce type ne connaissait-il décidément aucune limite ? Bien sûr, il n’allait de l’avant que dans le seul but de survivre, mais cette force qui le poussait sans jamais faiblir était réellement digne de compliments.

Il lui était actuellement impossible de tuer ces dragons uniquement en leur balançant une arme à la gueule. Cependant et fort heureusement, pour sa quête de classe, il n’avait pas à respecter des conditions absurdes, comme les tuer en un coup et à distance. Aussi bénéficiait-il d’une marge de manœuvre légèrement plus élevée.

En fait, Yu Ilhan désirait remplir les conditions d’évolution du maximum de compétences tant qu’il se trouvait sur Darus et avait affaire à des monstres de quatrième classe. Mais Lancer fut la seule chose à laquelle il pouvait directement penser.

Toutes les autres Maîtrises lui demandaient de tuer des monstres de troisième classe à l’aide d’attaques relatives à ces maîtrises, ce qui désespérait Yu Ilhan.

— Bon, bah, je le ferai contre d’autres dragons une fois ma mission terminée, décida-t-il.

— Il te faut tout, hein ? commenta Herta.

— Bien sûr. Il en va de ma survie.

Comme il ne lui restait plus qu’à effectuer quelques coups finaux à l’aide d’une attaque de lancer, les critères d’évolution ne furent qu’une formalité.

Il lui suffit de se débrouiller pour disparaître après chaque attaque et achever un dragon sur le point de rendre l’âme en lui jetant sa lance à la gueule.

Certaines fois, le dragon mourait avant qu’il pût lui asséner un coup à distance, mais après une trentaine de minutes, il put souffler.

[Tuer des monstres de deuxième classe à l’aide d’un lancer : 100 000/100 000]

[Tuer des monstres de troisième classe à l’aide d’un lancer : 10 000/10 000]

[Tuer des monstres de quatrième classe à l’aide d’un lancer : 5/5]

[Trouver des pierres magiques de troisième classe : 400/400]

[Trouver des pierres magiques de quatrième classe : 2/2]

[Les conditions d’évolution de la compétence Lancer ont été remplies. Désirez-vous faire évoluer cette compétence ?]

— Et comment ! À moi la belle vie !

Yu Ilhan fit rapidement évoluer Lancer, sans hésiter une seule seconde. Immédiatement, un texte légèrement différent apparut devant ses yeux.

[L’évolution de fusion nécessite une sous-compétence de niveau maximal. Vous pouvez utiliser la compétence Tir comme sous-compétence. Désirez-vous fusionner Tir et Lancer ?]

Yu Ilhan comprit finalement ce que Herta lui avait expliqué auparavant. Il réalisa également pourquoi le double de pierres de quatrième classe était nécessaire.

Eh bien, pour fusionner deux compétences de niveau maximal, il semblait pourtant évident qu’il avait besoin de deux compétences !

La compétence de Tir était apparue lorsqu’il avait commencé à utiliser les armes à feu, et le niveau était bien entendu à son maximum. Puisqu’il n’avait aucun moyen de lui faire gagner encore un niveau, il l’avait simplement gardée tel quel sans s’en soucier, et voilà que maintenant, un truc pareil arrivait. Était-ce le destin ?

Une fois de plus, il ne fit preuve d’aucune hésitation et accepta la fusion. Immédiatement, la même lumière aveuglante émergea et éclaira le monde comme s’il ne devait plus y avoir de lendemain.

Moins puissante que lorsqu’il avait fait évoluer sa Maîtrise de la Lance, cela dit, mais toujours splendide.

[Vous avez acquis la compétence Précision Absolue. Portée, précision et puissance augmentent drastiquement pour tout tir ou lancer d’objet, et augmenteront encore lorsque la compétence gagnera des niveaux. Vous pouvez utiliser une grande quantité de mana afin de toucher une cible en toutes circonstances.]

Ce n’était pas vraiment inattendu. Il s’était bien sûr imaginé que Tir et Lancer amélioré à l’extrême allaient déboucher sur un truc du genre. Cependant, il était malgré tout surpris.

Les effets de la compétence, à la fois actifs et passifs, étaient trop puissants pour qu’il pût les accepter comme si de rien n’était.

— Gungnir ?!

— Je me demandais quand tu allais enfin faire la remarque, nota Herta.

Un sentiment de toute-puissance submergea Yu Ilhan de la tête aux pieds. Si on lui avait dit un jour qu’il allait créer un miracle qui allait prendre la forme d’une arme des mythes et légendes ! Jamais il n’y aurait cru. Comment aurait-il pu ne pas être heureux ?!

— Ce n’est pas une compétence invincible, le refroidit l’ange. Tu sais aussi bien que moi qu’Odin, de la mythologie nordique que tu connais, et équipé de l’arme qui ne pouvait manquer sa cible, Gungnir, a été défait par Fenrir, n’est-ce pas ?

— Voilà qui va me calmer un peu, soupira Yu Ilhan, seulement à moitié convaincu : dans l’histoire, Odin ne possédait pas la capacité de se cacher mêmes des dieux.

Heureusement, il n’eut pas à lancer des projectiles pendant des heures afin de s’adapter à cette nouvelle technique. La compétence elle-même était intrinsèquement différente de la Lance à la Trajectoire Intraçable, et puisque ses combats commençaient invariablement par un magnifique jeté de lance, il aurait largement de quoi s’adapter à chaud.

À ce propos, Yu Ilhan se sentait un peu frustré de ne pas pouvoir activer Précision Absolue à volonté, et ce, à cause de son manque de mana. Cela dit, rien que l’avoir fait évoluer à un niveau supérieur était déjà un haut fait en soit, et une magnifique performance. Et ça l’était encore plus du fait de son camouflage et de sa Maîtrise de la Lance.

Devenu plus puissant une énième fois, Yu Ilhan reprit sa chasse aux dragons encore plus rapidement, et après une petite semaine, il avait annihilé la plupart des dragons de niveau 200.

[Tuer des monstres de troisième classe : 10 000/10 000]

[Tuer des monstres de quatrième classe : 816 / 1 000]

Et ce fut également à ce moment que l’existence de Yu Ilhan fut découverte pour de bon par les lézards géants. Non qu’il eût activé une formation quelconque ou fait une erreur de parcours, mais il était devenu de notoriété publique parmi les dragons qu’une entité étrangère les avait presque tous massacrés.

— Et dire que la formation magique du continent est toujours active !

— Qui es-tu ?! Où te cachais-tu, pour n’apparaître que maintenant ?!

Yu Ilhan sentit ses cheveux se dresser sur sa tête et ses muscles se raidir face au groupe de dragons qui approchait et fit demi-tour pour s’enfuir. L’un des dragons avait bien l’air mal en point, du sang dégoulinant en torrents de sa tête, mais s’il s’arrêtait pour l’achever, il subirait sans doute le même sort.

— Il était seul, merde ! se plaignit-il en courant. Ces enfoirés se sont téléportés, ou quoi ?!

— Eh bien, s’ils sont de quatrième classe, pourquoi pas ? Quand bien même, ce n’est pas si exceptionnel. Même toi, tu peux le faire !

Herta, totalement enivrée par la puissance de Yu Ilhan, lui racontait des histoires bourrées d’optimisme même à ce moment critique. Reta, cela dit, n’ayant pas une expérience très poussée face aux dragons, hurla, en proie à la peur.

AAaah ! J… Je vais activer la formation im… immédiatement ! D’abord, rendons-nous là où les dragons n’existent p… baffouilla-t-elle.

— Non ! Nous ne pouvons pas fuir maintenant ! cria Yu Ilhan.

Bien qu’il fût en train de courir pour sa vie, il restait de l’engeance qui secouait la tête de déni même lorsque le monde entier fuirait !

— Ces bestioles vont se regrouper si on attend trop longtemps, expliqua-t-il. Il faut que j’en bute un max avant que ça ne devienne ingérable.

Tu marques un point…

Il ne savait pas pour ceux de troisième classe, mais les dragons de quatrième classe vivaient pour la plupart seuls sur un territoire étendu.

N’importe qui aurait fait de même, en réalité. Ils avaient acquis un pouvoir quasi-insurpassable et avait mis à mort tout ce qui avait un jour vécu sur les lieux. Alors pourquoi un tel monstre aurait-il désiré vivre en harmonie avec ses pairs, d’un niveau égal ?

Et c’était la raison pour laquelle Yu Ilhan avait réussi à tuer des dragons de quatrième classe aussi facilement jusqu’alors. Et il s’agissait également de la principale raison pour laquelle la rumeur avait mis autant de temps à se propager au travers du continent.

Cependant, maintenant que son existence avait été révélée, les choses avaient changé. Un humain en possession d’une puissance à même de menacer la vie des dragons était en chasse, silencieux et invisible, grâce à une formation magique lui permettant de se rendre n’importe où au travers de Darus. Quel idiot aurait voulu tenter de l’affronter seul, au risque de mourir ?

Les dragons se rassemblaient progressivement. Ceux qui ne bronchaient pas étaient ceux qui n’avaient pas entendu parler de lui et les autres, confiants en leur puissance écrasante.

Leur point commun ? Il était super simple de les tuer.

— Allons-y immédiatement, décida Yu Ilhan. Ceux qui vivent très loin d’ici, si possible !

Oui !

Elle se rendait compte du sérieux de la situation, mais se hâta nonobstant. Yu Ilhan se retourna et fit un signe amical de la main aux deux dragons à ses trousses tandis qu’il disparaissait, téléporté au loin.

Et leur échec les fit hurler de rage et de désespoir.

— Krooooaaaaaaaa !

— Je vais te transformer en cendres !!!

Ils réduisirent l’endroit où s’était trouvé Yu Ilhan en un champ de ruines carbonisées. Même le sol sablonneux se vitrifia sous l’intense chaleur de leurs flammes combinées. Mais sans même parler de blesser Yu Ilhan, ils furent incapables d’endommager la formation magique. Et ils le savaient très bien.

La formation magique qui couvrait Darus était telle. Plutôt que matérielle, elle arborait une forme spirituelle, et à moins que son maître ne la fît disparaître, elle resterait là, intact, éternellement.

— …Splendide échappée, commenta l’un des deux dragons. C’est vraiment une formation damnée, mais efficace.

— Les idiots de notre race incapable de comprendre la situation vont mourir, ajouta l’autre.

Mais que se passait-il ? Les deux monstres laissés seuls sur place, là où Yu Ilhan avait disparu, faisaient montre d’un calme exemplaire et surnaturel, comme si la rage qui les avait habités jusqu’alors n’avait été qu’un mensonge.

— Le moment est vraiment venu.

— Keke. Tu le penses aussi ?

Les mots qui suivirent, heureusement que Herta ne les entendît pas. Elle en aurait été la plus choquée de tous.

— La révélation de l’Armée du Démon de la Destruction était correcte. Une connexion avec un autre monde… N’est-ce pas vraiment cool ? Plus de proies, plus de croissance… Bientôt, nous pourrions atteindre les cieux. Je serai capable d’en faire partie !

Oui. Sur Darus n’existaient pas uniquement des dragons affiliés au Jardin du Crépuscule. C’était abominable, mais certains étaient de mèche avec l’Armée du Démon de la Destruction, actuellement en pleine guerre contre les anges sur le Mur du Chaos !

De plus, contrairement au Jardin du Crépuscule, dont les buts étaient mystérieux et impalpables, les Démons ne cachaient pas leur désir : destruction, chasse et croissance !

Il était maintenant clair que l’Armée du Démon était mêlée au ravage de Darus. La croissance surnaturelle des dragons et leurs mouvements pouvaient trouver là une explication des plus rationnelles.

Bien sûr, Yu Ilhan et Herta n’en avaient aucune foutue idée.

— Des existences supérieures, hein ? Keke. Vraiment un mot mielleux.

— Kukuku… Je serai le premier à en obtenir la qualification. Néanmoins, ne devons tout d’abord nous débarrasser de cette anguille.

Une anguille, hein ? Yu Ilhan en était vraiment une, pour passer au travers des mailles du filet et échapper ainsi à des poursuivants de cette puissance. Ils avaient mis tout ce qu’ils avaient dans leur dernière attaque, et il s’était barré sans crier gare.

Il était fort agréable qu’il eût finalement été repéré, mais c’était tout. S’il continuait à courir librement, alors le nombre de dragons capables de se rendre dans un nouveau monde ne pourrait aller que décroissant. Avant de le tuer, il fallait le capturer, oui.

— Nous devons nous rassembler. Exterminer l’anguille, et nous préparer aux changements à venir.

— Dépêchons-nous. Nos frères ont déjà commencé à se rassembler.

Les dragons étendirent leurs ailes et employèrent la magie là où la physique leur interdisait de voler. Afin de capturer Yu Ilhan, ils avaient décidé de se rejoindre et se déplacer en groupe.

Yu Ilhan n’en savait rien et se contenait pour l’heure de bouger dans un seul et unique but : mettre à mort un maximum de dragons dans un temps limité.

— Huff… Hufff… haleta-t-il.

— Ilhan, ça va ? s’enquit Herta.

— Non, ça ne va pas. Reta, on se grouille.

Deux jours avant la fin de sa mission. Il ne lui restait que deux jours. Comme il tentait de tuer les dragons isolés, son rendement avait déjà diminué considérablement. Y parviendrait-il encore ?

Nous y allons immédiatement. Il est possible que nous allions à l’encontre de pièges magiques, alors sois prudent ! l’avertir Reta.

— Ça ira, même les pièges ne me remarqueront pas, la rassura Yu Ilhan.

Il ne lui restait que 43 dragons à exterminer pour compléter sa mission. S’il résistait encore un tout petit peu, il pourrait même gagner des niveaux grâce à l’expérience engrangée. Yu Ilhan était désormais motivé par l’unique pensée qu’il pourrait peut-être bien survivre à ce merdier s’il y parvenait.

— Vite.

Compris.

Il pressa Reta tout en aspirant le contenu d’une énième boissang, et elle activa la formation sans attendre.

[Cher monsieur représentant de l’armée des Cieux. Il faut que nous discutions.]

— …

— …

Et se retrouva nez à nez avec une étrange pancarte plantée pile devant un dragon aux écailles dorées, paisiblement endormi.

Raka
Les derniers articles par Raka (tout voir)
EER : Chapitre 88
EER : Chapitre 90

Related Posts

8 thoughts on “EER : Chapitre 89

  1. Malgré ton avertissement, cette fin m’a littéralement fait buguer.
    Merci pour cet incroyable chapitre, doublé d’une traduction toute aussi incroyable.(On ne fait jamais assez de compliments)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com