ICDS Chapitre 3

ICDS Chapitre 2
ICDS Chapitre 4

Chapitre 3 : Un garçon devenu Explorateur de Donjons (3)

 

 

« Tu peux les échanger à la Boutique de l’Etage. »

« Echanger ? Tu veux dire échanger de l’or contre des wons ? Il y a une banque ? »

« A la boutique, idiot ! »

Même si mon intelligence était de 10, j’avais trop longtemps été un imbécile. Même si j’avais augmenté ma statistique d’intelligence il était encore difficile de dépasser le niveau avec lequel j’étais né.

Je répondis à mon père, lui expliquant que je n’avais pas tout à fait compris ce qu’il voulait dire. Au final, j’ai dû payer de ma personne. Il est vrai de dire que le corps souffre si l’esprit est stupide.

Une semaine plus tard, quand je pouvais retourner dans le donjon, je ne criai pas « Commencer l’Exploration » mais me retournai plutôt afin d’aller vers la boutique du niveau précédent.

Puisqu’on m’avait dit que ce que je convoitais se trouvait au 10ème et coutait très cher, je ne m’étais pas préoccupé de visiter la Boutique du 1er et 2nd étage.

« Oui, cher client, vous pouvez échanger 2400 1)2400 won = 1,80 € won pour 1 d’or. »

« 2400 won !? »

« Oui, cher client. Le cours de la devise change à 6h du matin tous les jours, je vous suggère donc de les échanger maintenant, tant que le cours est haut. »

Je restais bouche bée devant la vendeuse de la Boutique, qui était une jolie noona.

2400 won !

Les slimes du premier étage donnaient généralement 1 d’or tous les trois monstres. Et les abeilles du second donnaient 2 d’or au même ratio. Bien que je n’aie pas tué beaucoup de gobelins, ils donnaient entre 4 et 5 pièces.

Il semblait que ce nombre allait exponentiellement augmenter au fur et à mesure que je monterai les étages Actuellement, j’avais 655 d’or. Bien que mes capacités en calcul mental étaient loin d’être parfaites, je savais que j’avais bien plus d’un million de won si j’échangeais le tout.

1.000.000 won ! C’était un montant inimaginable pour un adolescent de quinze ans comme moi. C’est à ce moment-là que je réalisais ce que voulais dire mon père par le fait que les explorateurs de donjons étaient les mieux payés en Corée.

« Waouh ! »

J’en restais bouche bée. Bientôt, je commençais à ouvrir la bouche pour demander à la jolie vendeuse d’échanger tout mon or. Puis soudain, je me suis souvenu. Pour obtenir du Qi, je devais acheter une technique de cultivation de mana. Pour ce faire, je devais aller au 10ème et l’acheter avec… de l’or.

« Ah. »

Mes épaules s’affaissèrent. Et la vendeuse me regarda avec des yeux inquiets.  « Qu’y a-t-il, cher client ? »

« N-Non, ce n’est rien. Merci beaucoup. »

Bien que j’étais en conflit intérieur, je ravalais mes larmes et tournais le dos. Qi ! Je laissais tomber 1.000.000 won pour cette chose appelée Qi ! Cependant je me souvenais de mon père parlant de l’importance d’avoir du Qi. Donc je préférais le prioriser à l’argent.

Une fois que j’aurais du Qi, je me promis d’échanger tout mon or et de manger tous les meilleurs plats du monde ! Avec cette pensée, je me dirigeais vers le 3ème étage.

Bien sûr, je devins paralysé par les dards des gobelins et fut battu à mort.

« Qu’est-ce que je suis censé faire, Papa !? Je me suis fait expulser à cause de toi ! »

« T’as beau être mon fils, tu es vraiment stupide. Tu aurais pu juste quitter le donjon. »

« Quoi ? Pourquoi tu ne me l’as pas dit plus tôt ? »

« Haaa. Quand tu gagneras des niveaux, augmente ton intelligence en priorité d’accord ? Je vais te dire comment s’occuper des dards empoisonnés en attendant.. »

Ce que me dit mon père était simple. Je n’avais qu’à acheter la potion de protection contre la paralysie au magasin du 2ème étage. Avec juste une, je deviendrais immunisé à la paralysie pour une heure entière. Pourquoi ne l’avais-je pas acheté plus tôt ! Je regrettais de ne pas avoir regardé ce qui se vendait à la Boutique.

Ce jour-là, je fis deux promesses. La première était de toujours visiter la Boutique après avoir terminé un étage. La seconde était d’augmenter mon intelligence avec mes points de stats.

Grâce à ça, j’ai finalement réussi à atteindre le 5ème étage. Il ne m’a fallu qu’une demi année.

« Chwiik ! Humain ! »

« Humain, plus gros que nous ! »

Ce qui apparut au 5ème étage n’était autre que des humains à face de cochons parlant. D’après la noona qui me parlait de temps en temps, c’était des monstres appelés Orcs. Bien que j’eu un sentiment d’intimité avec eux du fait de la similarité de nos tailles, j’étais ennuyé par leur tendance à me voir comme de la nourriture et à m’attaquer.

Cependant, j’avais un désavantage à les affronter directement. J’avais mis 15 points en intelligence, et mon intelligence était maintenant à 20. Bien que je sois devenu plus intelligent, mes autres stats étaient basses. Comme je ne connaissais pas d’autre techniques pour augmenter mes stats autrement qu’avec les points de stats, j’étais obligé de les affronter avec des stats inférieures aux leurs.

« Cwiik ! Humain, faible ! Faible ! »

« Qui est faible ?! Arh, j’aurais pas dû tout mettre en intelligence ! Aaah ! »

Je pouvais enfin penser à ça maintenant que mon intelligence était de 20. Bien évidemment, je fus expulsé du donjon, incapable de les vaincre.

A l’époque, je commençais à apprendre avec un meilleur cerveau et pouvais finalement communiquer avec les autres personnes de mon âge. J’avais arrêté de parler de donjons à l’école après l’Incident de l’Explorateur de Donjon Kang Shin, et avec mon intelligence à 20, j’avais réussi à comprendre que ce n’était pas normal que je puisse entrer dans le donjon. Je compris aussi qu’il n’était pas normal d’avoir à apprendre des techniques à la lance ancestrale.

Réalisant que je pourrais finir en solitaire pour le reste de ma vie, je commençais à apprendre rapidement le sens commun et après ma dixième expulsion du 5ème étage, j’étais capable d’agir comme un être humain normal. Il n’y avait rien que je pouvais faire concernant ma carrure mais au moins j’avais réussi à me faire quelques amis.

C’était aussi la première fois que j’apprenais l’existence des jeux RPG Online.

« Hein… »

« Qu’est-ce qu’il y a Shin ? »

« Non rien, ce donj.. »

Le mot donjon faillit sortir de ma bouche avant que je le ravale. La fiche de statut du personnage de jeu RPG était trop similaire à la mienne. Cela dit, je ne pouvais pas le montrer à mes amis. Je pouvais ouvrir mon inventaire et en sortir ma lance en bois, mais je ne le fis pas, de peur que le gouvernement ne vienne et m’emmène.

Cependant, j’en étais certain. Bien que l’interface soit différente, il y avait beaucoup de choses en commun comme l’inventaire, le statut ou encore les monstres. Ainsi, je commençais à apprendre à propos des jeux en espérant que ça m’aiderait dans mes futures explorations de donjons.

Contrairement au RPG, je ne pouvais pas gagner d’expérience et monter de niveau en fonction du nombre de monstres que je tuais. Les seules choses que je pouvais récupérer étaient des morceaux de monstres, de l’or et de l’expérience en utilisant mes compétences. Et très rarement de l’équipement. A partir de ça, je trouvais ma réponse.

Si mes stats étaient basses, je devais améliorer mes compétences. Ma puissance d’attaque deviendrait plus grande en augmentant mes compétences. C’est ce que j’ai appris en jouant aux jeux vidéos.

« Uraaaaah ! »

« Cwiik, simple humain. »

« Simple Orc ! »

Je me querellais avec les Orcs tout en les frappant de ma lance. Quand j’en parlais à mon père, il me traitait d’excentrique.

La Technique à la Lance de Rang Moyen avait commencé au niveau 3 et commença doucement à augmenter alors que je combattais les Orcs du 5ème étage. Une demi-année plus tard, alors que j’entrais dans ma première année de lycée, j’avais finalement atteint le niveau 10, le niveau de Maître.

[Vous avez maîtrisé la Technique à la Lance de Rang Moyen ! Vous pouvez frapper encore plus efficacement et précisément avec votre lance. Vous pouvez intimider ceux avec une compétence plus basse que la vôtre.] [Vous devez posséder du mana pour apprendre le Technique à la Lance de Haut Rang. Vous ne pouvez pas apprendre Technique à la Lance de Haut Rang.]

Encore une fois, le manque de mana m’empêchait d’avancer. Cependant, je n’abandonnais pas. Je savais que je pourrais gagner du mana une fois le 10ème étage atteint.

En vérité, j’avais déjà réalisé cela. Mon père ayant été incapable de gagner du mana en 20 ans d’explorateur de donjon. Peu de temps après mon augmentation d’intelligence, j’avais compris ce que ça voulait dire. Cependant je fis de mon mieux pour l’ignorer. Je ne voulais pas accepter le fait que… je ne pouvais pas avoir de mana. Effrayé par cette vérité, je n’osais pas demander à mon père.

Le 5ème étage était très différent des autres étages. Contrairement au 4 premiers étages, où mon niveau avait augmenté automatiquement quand j’avais atteint la fin du couloir, il y avait une grande porte à la fin du 5ème étage. Quand je me mis devant cette porte, la voix calme parla encore à mon oreille.

[Le Maître de l’Etage, Orc Lord, est derrière cette porte. Voulez-vous entrer seul ? Ou voulez-vous faire une recherche de groupe avec des joueurs d’autres dimensions ?]

Ce qui était derrière cette porte était indubitablement le « Boss de fin de niveau ». Comme c’était la première fois que j’en voyais un, j’étais étrangement excité. Je ne savais pas ce que la voix voulait dire par autre dimensions, mais je trouvais que demander de l’aide sans avoir essayé ne rendait pas hommage à la fierté d’un homme. Ainsi, je frappais la porte pour entrer.

« Orc Lord ! Combats-moi ! »

« … »

« …Cwiiik. »

A l’intérieur de la salle se tenaient quinze Orcs, tous me regardant avec leurs yeux vicieux. Au fond de la salle se tenait un énorme Homme-cochon assit sur un énorme trône, mâchant un morceau de viande. Il souleva sa tête et je réalisais à ce moment-là à quel point il était énorme.

Il portait une armure en acier et avait un glaive posé à son côté. Sans aucune erreur possible, c’était Orc Lord. Je laissais transparaître un sourire timide.

« Oh, je me suis trompé de salle. »

En se faisant, je reculais rapidement et la porte se ferma derrière moi. Les Orcs se levèrent lentement et récupérèrent leurs armes.

« Merde, ces machins font vraiment mal. » me suis-je dis alors que ma tête tombait sur le sol.

Cela faisait un moment que je n’avais pas été expulsé du donjon.

Je fus frappé à mort.

AlthanMaiel

AlthanMaiel

Traducteur d'ICDS. C'est un gamer enfermé dans le passé. Il préfère écouter du rock des années 80-90 et jouer à des vieux MMORPG que de se plier aux temps modernes. Pour lui, lire est un moyen de s’évader et créer son propre monde et traduire est sa façon de le partager.
AlthanMaiel

Les derniers articles par AlthanMaiel (tout voir)

ICDS Chapitre 2
ICDS Chapitre 4

References   [ + ]

1. 2400 won = 1,80 €

7 Commentaires

  1. Ouroo

    Merci pour ces trois premiers chapitres

    Répondre
  2. Nereosky

    Merci pour le chapitre ^^

    Répondre
  3. Misstic

    Merci pour les chapitres et bienvenue dans la secte :°)

    Répondre
  4. Kingdo

    thx pour les chaps ^^

    Répondre
  5. Lauvel

    [Vous avez maîtrisé la Technique à la Lance de Rang Moyen ! Vous pouvez frapper encore plus efficacement et précisément avec votre lance. Vous pouvez intimider ceux avec une compétence plus basse que la vôtre.] [Vous devez posséder du manager pour apprendre le Technique à la Lance de Haut Rang. You ne pouvais pas apprendre Technique à la Lance de Haut Rang.]

    -».. du manager » suivant la logique du paragraphe suivant sa serais «.. du mana » ^^

    -un mot anglais qui ses incruster « You » 😀

    Ps : Merci pour le chapitre !

    Répondre
  6. Naos

    merci pour les chapitres ^^

    Répondre
  7. Meifumado

    Ahaa ! encore un projet de dingue tombé dans l’escarcelle de la Xiao&cie.
    Merci

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com