ICDS – Chapitre 210

ICDS - Chapitre 209
ICDS - Chapitre 211

Oh Oh Oh ! Un nouvel arc ? Je me demande vraiment ce qui se passe dedans !

Allez les poulets, bonne lecture et à la semaine prochaine. Les cours commencent bientôt !

 

Chapitre 210 : Le Troisième Compagnon (1)

 

Les alentours s’étaient soudain mis à changer, semblant fondre comme de la neige au soleil. D’un coup, je m’étais retrouvé devant un château gothique dont les toits perçaient le ciel surplombant une colline devant un soleil levant.

La porte du château s’était alors ouverte avec un grincement sans qu’aucune force extérieure ne l’ait touché. Ce simple fait m’avait sorti de ma stupeur et m’avait permis de m’adapter à l’atmosphère lourde du décor. Une douce senteur émanait de l’intérieur, semblant capable d’enchanter tous les hommes de l’univers. A ma grande surprise, Âme Absolue était complètement actif.

« Mon esprit… Semble tenir. »

Le Circuit Peruta  était en train de vrombir à toute vitesse dans mon corps. Du fait que j’étais proche de sa maîtrise, aussi longtemps que je le souhaitais, je pouvais le maintenir activé. Le mana rugissait dans tout mon corps et solidifiait mes défenses mentales. En même temps, il couvrait mon corps, me protégeant telle une carapace. Je pouvais maintenant imiter Peruta jusqu’à un certain point.

« Le Château de la Succube…. On dirait que je vais devoir le traverser avec l’esprit résolu. »

Je m’étais préparé mentalement à utiliser le pouvoir divin d’un nom véritable. Avec la puissance de Zeus, je pouvais traverser tous les obstacles. Hélas, je ne pouvais pas encore utiliser Caduceus.

« Sharana, viens dans mon arbalète. Peika, infuses toi en moi. Ruyue, va dans mon armure. »

[Compris.]

[Huhuhu.]

[Oui !]

Malgré mon absorption du mana environnant avec le Circuit Peruta, avoir trois élémentaires actifs en même temps drainait lentement mes réserves de mana. Cependant, ce n’était pas un problème. Je pouvais toujours voler du mana à mes ennemis en les combattants.

« On y va. »

Après avoir pris ma décision, je m’étais mis en marche avec vigueur. Un énorme hall luxueux était alors apparu après que j’ai franchi la porte. Et dans ce hall, des dizaines de succubes se tenaient en formations, remplissant tout l’espace.

Elles avaient toutes des apparences uniques, mais elles restaient toutes des beautés extrêmes. Juste en leur jetant un coup d’œil, la plupart des hommes seraient probablement envoutés. Elles étaient complètement différentes des succubes que j’avais vu dans le donjon. Cependant, je n’arrivais pas à déterminer la différence exacte.

Les succubes semblaient m’attendre. Leurs yeux ressemblaient à ceux de femmes amoureuses et chacune avec ses deux mains jointes d’une manière très polie. Mais le fait le plus important était que chacune d’elle était penchée en avant, comme pour me saluer.

…Étrange. Elles ne sont pas en position de combat.’

« Nous attentions. »

Le doute dans mon cœur avait été anéanti en un instant.

« Vous attendiez  ? Qui ? Moi ? » Avait-je demandé à la fille… Euh, succube. Contrairement aux autres, dont les tenues révélaient beaucoup de chair, celle qui avait prononcé cette phrase avait une tenue très correcte. Elle portait une veste en cuir de grande qualité et un pantalon en cuir. Ses ailes de chauve-souris avaient aussi l’air différentes des autres.

Je l’avais instinctivement reconnu comme capable de me forcer à utiliser mon arme si je devais la combattre. Lorsque j’avais dressait mon arbalète en lui demandant si c’était moi qu’elles attendaient, elle avait réalisé que je me considérais en situation de combat et elle avait de nouveau baissé la tête.

« Je vous en prie, ne soyez pas hostile. Nous n’avons ni l’intention ni les capacités de vous combattre. »

« Ouais, c’est bien ce que je me disais. Cet endroit est supposé être un donjon de rang SSS mais vous êtes toutes trop… faibles. »

« Huhu, vous étiez donc réellement celui qu’elle attendait. Je vous en prie, suivez-moi. Vous serez alors capable d’apprécier un combat digne de votre statut. »

« C’est elle, le boss de ce donjon ? »

« Par ici. »

J’avais suivi la succube et nous avions quitté le hall ensemble. Les autres succubes s’étaient alignés en deux rangées parallèles et… Oui, elles s’inclinaient devant moi. Mais pourquoi ? Pourquoi est-ce qu’elles étaient aussi polies ?!

Tout ce que je savais concernant les succubes semblait être un mensonge en présence de celles-ci. Est-ce que j’étais déjà tombé dans leur piège ? Ou bien est-ce que le château entier était une illusion… ? Non, c’était trop gros pour être vrai.

« Entrez. La reine vous attend. »

Lorsque j’étais sorti de mes pensées, je m’étais trouvé face à une grande porte, semblable à une porte de Maître d’Étage. Je n’avais pas pu m’empêcher de demander à la succube qui m’avait mené ici.

« Tu veux que je commence par le boss ? Est-ce que je dois vous affrontez toutes après ? »

« Comme il vous plaira. »

Je n’arrivais pas à comprendre sa stratégie. Avec une pointe de doute, j’avais ouvert la porte d’un coup de pied.

{Boom !}

Avec un son explosif, la porte s’était effondrée et j’avais pu voir ce qui se tenait au-delà de celle-ci.

Comme le château et la porte semblaient tout droit sortis d’un film, je m’étais attendu à voir un tapis rouge menant vers un trône. Mais ce n’était pas le cas. A l’intérieur de la pièce se trouvait un autre hall gigantesque et une jeune femme se tenait là avec les yeux clos.

Bien qu’elle ait eu l’air frêle, ses longs cheveux roses révélaient directement que sa nature n’était pas humaine. Elle avait aussi deux cornes sortant de ses tempes, comme des petites cornes de bélier. De plus, elle portait une robe fine TRÈS transparente. Heureusement, je n’avais pas eu besoin de détourner les yeux car elle portait une armure argentée en dessous, suivant ses formes comme une tenue de plongée.

En termes d’apparence, elle avait l’air d’avoir l’âge de Yua. Cependant, comme on pouvait s’y attendre de la part de la reine des succubes, elle avait une poitrine voluptueuse digne d’un fantasme. ‘C’est pas grave ! Je suis certain que Yua grandira un jour ! Un jour !’

Elle avait alors ouvert les yeux et des scintillements rappelant des étoiles avaient commencé à luire dans ses iris roses. La voyant cligner des yeux rapidement, ma bouche avait formé un sourire alors que je résistais à son regard avec le mien.

Cette fille avait des Yeux Démoniaques !

« Vraiment… Un guerrier parfait. La seule chose que tu attends de moi est un combat ? »

Comme je m’y attendais, sa voix semblait jeune aussi. Cependant, elle contenait une sorte de force et d’autorité. Par respect pour sa force, j’avais répondu honnêtement.

« Non, mon objectif est la récompense que j’obtiendrais après t’avoir vaincu. »

« Dans ce cas, lève ton arme. Nous parlerons après. »

La Reine des Succubes avait alors écarté les bras. Ses ongles argentés s’étaient allongés comme des griffes. Dès que j’avais vu son sourire provocateur, j’avais tiré des dizaines de carreaux avant de lui charger dessus avec Vitesse Divine. Avec Changement d’Arme, l’arbalète dans ma main s’était transformée en Lance Chaotique. Sharana avait aussi été transféré dans ma lance.

« Ut ! »

« Voyons voir si tu peux continuer à agir aussi tranquillement ! »

Alors qu’elle avait créé un bouclier magique pour se protéger de mes carreaux, j’avais réussi à passer en dessous afin de pénétrer sa défense. J’avais alors levé ma lance vers sa poitrine. Elle semblait être spécialisée en magie et alors même qu’elle bloquait mes carreaux, elle avait invoqué des dizaines de chauves-souris pour me bloquer le chemin.

Je m’étais attendu à une certaine forme de résistance, donc je n’avais pas été surpris. Mon armure avait alors brillé et toutes les chauves-souris s’étaient effondrées. Ma lance avait alors rencontré les ongles acérés de mon adversaire qui les avait placés devant sa poitrine. Bien que mon but fût de la transpercer, j’avais été surpris par sa résistance physique.

C’était vraiment le niveau d’un Maître d’Étage ? Elle était bien plus puissante que les monstres de l’Au-Delà ! Mais même alors que je n’arrivais pas à cacher ma surprise, j’avais tout de même réagi rapidement. J’avais instantanément retiré ma lance avant de frapper une nouvelle fois.

« Coup Héroïque ! »

« Kuk ! Espèce de barbare ! »

Ce qui m’avait encore plus choqué était qu’elle semblait pouvoir suivre mes mouvements jusqu’à un certain point. Et c’était alors que je me trouvais sous l’influence de Vitesse Divine ! Elle avait créé une nouvelle barrière magique. Lorsqu’elle avait été percée par ma lance, la Reine des Succubes avait étendu ses ailes pour bloquer mon attaque avec une aura argentée.

Cependant, Coup Héroïque ne pouvait pas être bloqué avec si peu. Ma lance avait parfaitement frappé son estomac et la force du coup l’avait faite voler en arrière.

« Tu es fort, mais tu n’as pas de manières… Tu ne dois pas être populaire avec les femmes. »

« Désolé, mais je le suis. »

J’avais souri en lui répondant. Puis, j’avais lancé un tourbillon de flammes chaotiques vers elle. Effrayée, elle s’était envolée. J’avais alors utilisé Talaria pour la suivre.

« Tu es un Héros ! »

« Oui. »

« La bénédiction de ton corps ! Et ce caractère intrépide ! Tu es vraiment un modèle pour tous les Héros ! »

En disant ça, elle avait dessiné un nouveau cercle magique dans les airs. Mais apparemment il ne servait pas à invoquer une magie. Il servait à maximiser le pouvoir de ses Yeux Démoniaques. J’avais alors aussi utilisé mes Yeux Démoniaque jusqu’à leur summum tout en déployant activement Âme Absolue et Subjugation.

{Pzzt !}

Le cercle magique s’était fissuré avec des étincelles avant de disparaître totalement. Pour la première fois, la Reine des Succubes avait eu l’air vraiment choqué.

« Tu as résisté à mon charme ?! »

« Tu n’as pas succombé à ma pétrification non plus, donc nous sommes quittes ! »

J’avais utilisé Vitesse Divine à nouveau. Comme je pouvais lui voler son mana en la frappant, je n’avais pas besoin de d’économiser le mien. J’étais arrivé devant elle en 0.2 secondes, j’avais dispersé sa tentative de me bloquer avec de la magie en 0.3 secondes et j’avais frappé une nouvelle fois, au niveau des jambes cette fois. A la fin de la première seconde, j’avais donné un coup avec ma lance en lançant Tempête de Lances Foudroyantes.

« Meurs ! »

« Tu es un impatient, toi, non ?! »

Le corps de la Reine des Succubes avait brillé en de multiples endroits. Des cercles magiques étaient apparus à chaque endroit que la lance visait, la bloquant à chaque fois. Mais même ainsi mon mana remonté lentement. Cela voulait dire qu’elle prenait des dégâts.

« J’ai attendu longtemps pour un guerrier de ton calibre, mais je ne peux pas déshonorer le titre de Reine des Succubes ! »

L’instant suivant, elle avait tendu la main vers ma lance. Alors que l’aura émise par ses ongles et l’aura de foudre enveloppant mon arme étaient entrées en contact, teintant la salle d’une lueur incroyable, son visage s’était précipité vers le mien. Lorsque nous avions été assez proches pour que je puisse compter ses cils, elle avait alors appuyé ses lèvres contre les miennes.

Réalisant ce qu’elle était sur le point de faire, j’avais utilisé Vitesse Divine une troisième fois pour lui donner un coup de boule. J’avais ensuite levé mon pied pour l’écarté avec un grand coup.

« Kyak ! »

Elle avait émis un cri de détresse. Plutôt que de la douleur physique, elle avait surtout subit un grand choc psychologique. Elle m’avait alors crié dessus.

« Tu as refusé mon baiser ! Es-tu vraiment un homme ?! Comment peux-tu oser frapper une fille comme ça ?! »

« Combat avec ta force ! »

« C’est la force d’une Succube ! »

« Les charmes ne fonctionnent pas sur moi ! »

J’avais répondu à sa phrase sur un ton énervé avant de m’écraser au sol. J’avais utilisé Briseur de Gaia. J’avais même utilisé Sacrifice. Les parois du hall avaient commencé à s’effriter et d’innombrables rochers s’étaient élancés dans les airs enveloppés d’une aura noire. Avec une expression choquée, la Reine des Succubes avait créé plusieurs couches de barrières.

« Toi ! »

« Comme tu m’as invité, combat moi avec ta force ! »

Au lieu de prendre appui sur le sol en ruine, j’avais utilisé Talaria pour la charger. Le pouvoir lumineux de Héros avait commencé à luire autour de ma lance et s’était mélangé aux flammes chaotiques, formant un tourbillon difficile à décrire. En face de moi, mon adversaire avait étendu ses ailes. Une aura rose avait enveloppé ses mains.

« Tu es vraiment virile ! Mais si tu ne fais pas de différences entre tes cibles, tu seras haït ! »

« Je préfère être maudit par des cibles qui vont pas tarder à mourir ! »

« Je ne mourrais pas ! »

Ma lance avait alors frappé l’aura de la Reine des Succubes et une explosion s’était déclenchée. Bien que nous ayons tous deux reçus des dommages, je l’avais attaqué une nouvelle fois. Sa force brute était similaire à la mienne ! Cependant, en termes de techniques et de compétences… !

Le Circuit Peruta avait vibré férocement, accélérant la rotation de mon tourbillon d’aura. Alors que je déversé toujours plus de mana dans mes attaques, la Reine des Succubes recevait de plus en plus de blessures et de plus en plus de son mana était volé par ma compétence. Elle avait alors écarquillé les yeux de surpris.

« Mon mana… ? Nous sommes de la même espèce ? »

« Désolé, mais est-ce que j’ai l’air d’être qui peut séduire les femmes quel que soit l’endroit où je me rends ? J’ai simplement obtenu le pouvoir du Manaphage ! »

J’avais crié en mettant encore plus de force dans ma lance. J’avais alors utilisé Coup Héroïque une nouvelle fois tout en activant Sacrifice. Si elle ne mourrait pas avec ça, je serais vraiment dans la merde. Cependant, son intelligence était haute et ses barrières magiques étaient extrêmement ennuyeuses. La solution était de profiter de chaque ouverture ! Bien que ça ne soit pas mon attaque la plus puissante, j’avais concentré suffisamment de force pour détruire Séoul d’un seul coup.

Juste alors que j’étais sur le point de frapper avec mon attaque chargée, elle avait souri avant de dire.

« Tu es reçu, Cher Mari. Dans tous les domaines ! »

Deux mots que je n’avais jamais entendus envers moi de toute ma vie m’avaient fait perdre ma force. Je n’arrivais pas croire que mon mental était aussi faible. Pensant que j’avais besoin de m’entraîner à mon retour, j’avais essayé de frapper une nouvelle fois. Cette fois, elle avait parlé encore plus clairement.

« Comme nous avons bien transpiré, pourquoi ne pas nous reposer un peu tout en parlant, Cher Mari ? »

« Ne dis pas ce genre de choses qui pourrait méprendre les gens ! »

Je n’avais pas pu m’empêcher de l’interrompre.

AlthanMaiel
Les derniers articles par AlthanMaiel (tout voir)
ICDS - Chapitre 209
ICDS - Chapitre 211

21 Commentaires

  1. Tokaï

    Nooo une nouvelle fille dans son harem !!! Shinounet ne chôme pas !!!
    Merci pour le chapitre !!!

    Répondre
  2. LauvelLauvel

    Merci pour le chapitre.

    Sacré, futur roi des succubes ? xD

    ——
    Faute de frappe :

    « Rein des Succubes »

    Répondre
  3. LauvelLauvel

    Sacré Shin, …*

    Répondre
  4. Newkan

    Si il obtient la force des succube sa va être très drôle merci pour le cham

    Répondre
  5. Helda

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  6. RV

    Sapristi,c’est un bon Cliffhanger pour attendre le WE prochain.
    Merci pour le chapitre

    Répondre
  7. Higanbana

    Merci pour ce chapitre

    Je suis comme Shin, j’ai beugé sur ” cher mari”( avant d’exploser de rire).

    Répondre
  8. Vin

    Sa reste le combat le plus spectaculaire depuis le début ouaaahhhh ( en tout cas c’est mon avis )

    Répondre
  9. drak

    merci pour le chapitre

    Répondre
  10. Mehlroth

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  11. KryllaKrylla

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  12. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre.

    Je sens qu’il va avoir des problèmes quand il va revenir sur “terre” et à son passage à la boutique d’étage.

    Répondre
  13. Shirosuu

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  14. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  15. hollowrebel

    Ce serait drôle que shin obtienne le titre “Roi des succube” xD

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  16. TesaYuuTesaYuu

    Merci pour le chapitre
    Ptn il a combien de fille dans son harem ?!?

    Répondre
    1. sai1905

      sa sœur, sa wyvern, la fille du feu, la prêtresse de la terre, l’elfe qui tien la boutique, cette succube , la fille qui aime les frites et la fille qui contrôle les morts vivant(mais bon elle, elle attends qu’il décède.)ca fait 8. si j’en ai oublié, dite le moi^^

      Répondre
  17. gutsguts

    merci pour le chapitre

    Répondre
  18. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  19. Tang san

    merci pour le chapitre

    Répondre
  20. vinc

    pas mal sans doute le seul combat qu il a fait ou il a une force egale a l ennemie ( enfin ennemie vite dit)

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com