LDO : Chapitre 28

LDO : Chapitre 27
LDO : Chapitre 29

Chapitre 28     Une nouvelle porte

 

 

– Nous allons partir vers ce sanctuaire. Si tu dis qu’il ressemble à celui dans lequel j’ai trouvé ma rune Yim, alors il est fort probable qu’il contienne lui aussi une rune. C’est d’une logique absolue, tu ne penses pas ?

– Euh… Oui… Si tu le dis. Peu importe.

Dai Lin haussa les épaules, je crois qu’elle se fichait de l’endroit où on allait se rendre. Après tout, elle voulait rester avec moi ; après tout, elle était presque aussi noire que moi et ne disait-on pas « qui se ressemble s’assemble » ?

Elle m’indiqua un chemin en pointant l’horizon.

– Je sais où nous sommes. J’ai pu étudier des cartes lorsque j’étais coincée ici pendant le mois durant lequel tu étais parti. J’avais prévu de m’enfuir si tu ne revenais pas, mais… enfin, voilà. C’est par là.

– Parfait. Suis-moi. Je passe devant. Si nous rencontrons des monstres, je te protègerai !

– Euh… ok ?

Il allait sans dire qu’elle était plus puissante que moi. Elle me l’avait dit un jour, et j’avais oublié. Quel était son niveau ? Je n’osais pas lui demander, elle risquait de croire que je ne l’écoutais pas quand elle parlait.

Alors je fis de mon mieux pour faire la seule chose que je savais faire : être l’homme. Elle me regarda de travers et me laissa finalement passer devant, puisque c’était ce que je voulais.

Nous partîmes à pied puisque Zombicorne s’était probablement enfuie lorsque les bandits nous avaient capturés. J’espérais de tout cœur la retrouver, mais il ne fallait pas trop rêver ; l’univers était vaste et rien que ce monde souterrain devait avoir une taille plusieurs fois supérieure à celle de la Terre.

En chemin, je pus constater que les monstres et autres bêtes spirituelles cherchaient à ne pas s’approcher, comme ce que j’avais déjà constaté auparavant. C’était pratique pour aller où nous voulions, mais si je souhaitais chasser, ça allait me poser quelques problèmes par la suite.

Après plusieurs heures de marche sous un soleil de plomb et un ennui de tous les diables, nous finîmes par arriver face à une petite ruine, un simple bâtiment qui avait dû s’écrouler sous les ravages du temps il y avait bien longtemps et qui était dès lors complètement enfoui.

– Il faudrait un archéologue pour entre là-dedans, pas un cultivateur.

Dai Lin ne saisit pas la blague.

– Un archéoquoi ?

– Non, rien. J’oubliais que tu avais de sérieuses lacunes dans beaucoup de domaines.

Je lui annonçai ça fièrement, montrant que mon savoir était immense – même si j’avais tout appris dans les livres, chose qu’elle n’était pas censée apprendre.

J’en fus récompensé par une claque assez violente pour faire danser la salsa à mes molaires. Lorsque je lui demandai pourquoi elle m’avait frappé, les larmes aux yeux et la joue enflée, elle se contenta de renifler et de se retourner sans me répondre.

– Hmm… Les femmes sont décidément étranges. Bon, allons voir comment entrer dans cette ruine. Elle m’a l’air d’être enfouie sous terre… Où est l’entrée ?

Je ne voyais que le sommer de ce qui ressemblait à ce genre de terrasse qu’on pouvait trouver sur les toits de certains bâtiments. Et encore, elle était de travers, comme si elle était tombée à la renverse.

– Si je me fie à l’autre temple, ici devrait se trouver l’entrée et… là, …Ah, non, rien à faire, je ne comprends rien. Il faudrait que je puisse creuser au moins dix mètres sous terre pour espérer repérer où est l’entrée. Cette ruine est encore plus ancienne que l’autre. Ou peut-être qu’avec le temps, elle a subi plus de glissements de terrains…

Tournant autour de ce morceau de toit à plusieurs reprises en me grattant la tête, les minutes s’égrenèrent et je n’étais toujours pas plus avancé. Dai Lin continuait à bouder dans son coin pour une raison de femme qui m’échappait, et je me mis à réfléchir après m’être installé en tailleur sur le sol.

– Je ne veux pas creuser pour rien. Je pourrais y passer des jours. Peut-être que si je demande au vieux…

Il ne me laissa cependant pas le temps de me projeter dans mon dantian et me répondit aussitôt :

Non, Osumba. Pas le choix. Si tu veux entrer, j’ai bien peur qu’il faille creuser.

– Ah. Merci de ton aide, en tout cas.

Tout ça ne m’arrangeait pas vraiment. Peut-être que si je faisais remonter le temps à cette ruine… non, à la terre qui l’entourait, je la ferais disparaître ?

Je me relevai d’un air décidé, bien convaincu par mon idée de génie.

Déployant immédiatement le Bagua du Taiji en me servant de mon qi temporel, je voulus alors cibler la terre autour du bâtiment, quelques mètres devant moi.

– …

Mais rien ne se passa. Il fallait dire que je n’étais même pas certain de la possibilité de pouvoir agir sur de la terre grâce à cette technique. De toute façon, ça ne fonctionnait pas.

Je te l’ai pourtant dit… Il va falloir que tu creuses.

– …

Je n’avais pas la moindre envie de perdre mon temps à ça. Peut-être que Dai Lin avait une solution.

– Dis…

Je prévoyais donc de lui poser la question après m’être approché d’elle. Mais elle n’avait toujours pas terminé de faire la gueule et se tourna en reniflant et les bras croisés tout en se contentant de me lâcher un dédaigneux :

– Nope. J’ai trop de lacunes dans bien des domaines. Je ne sais pas faire ça.

Bien sûr, elle avait des tas de lacunes dans des domaines qui concernaient la Terre. Elle ne pouvait pas le nier, alors pourquoi avais-je l’impression que ça ne lui plaisait pas ? Elle était vraiment bizarre.

Et si je ne pouvais pas compter sur elle, alors c’était décidé, j’allais remonter mes manches et creuser le sol au hasard.

Au hasard ? Non, Osumba, il n’y a pas de hasard.

– Comment ça ?

L’intervention du vieux m’avait surprise. Pourquoi n’en disait-il pas plus tout de suite, au lieu de me laisser lui poser la question ? Décidément, les vieux étaient aussi bizarres que les femmes, parfois.

Ce genre de structure possède une architecture logique. Et depuis que je passe mon temps à étudier le qi temporel qui tourbillonne en toi, je peux continuer l’œuvre de ma vie. Tu ne te rends sans doute pas compte mais je suis aux anges, depuis la fin de ton petit mois de baignade.

– Et donc ? Viens-en au fait…

Eh bien, je peux ressentir le qi temporel de cette vieille ruine. Je ne sais pas pourquoi mais elle en est gorgée. Peut-être se forme-t-il tout seul après ces siècles et ces millénaires, ou peut-être y a-t-il quelque chose là-dessous qui en est plein, mais je peux clairement sentir d’où il vient. Et c’est exactement… sous tes pieds.

– Sous mes pieds ?

L’entrée.

– Tout ça pour ça ? Tu sais, j’aurais creusé ici au hasard.

…Oui, enfin, il fallait bien que je te le dise, non ?

– Moui, si tu veux. Peu importe. Tant que j’y entre.

 

**

 

Après toute une nuit à creuser à mains nues et à la force de mes bras – et je ne pensais pas pouvoir faire un travail aussi éreintant pendant ces longues heures – je finis par apercevoir le haut d’une porte d’entrée. Une simple porte, ou plutôt uniquement son cadre ; la porte en elle-même était fracassée et gisait au milieu d’un tas de terre qui avait pénétré dans le bâtiment.

Je finis par creuser un trou assez gros pour passer et me retournai une dernière fois vers le sommet de la fosse que j’avais créée, plus de quinze mètres au-dessus de ma tête. Dai Lin était penchée vers moi et me regardait travailler, les rayons du soleil naissants derrière sa tête. Elle avait arrêté de bouder à un moment ou un autre et s’était mise à me regarder creuser sans pour autant proposer de m’aider. Évidemment, j’aurais refusé, je n’aurais tout de même pas laissé une femme travailler à ma place ; mais je m’étais abstenu de lui faire toute réflexion de ce genre, je sentais que la tempête pouvait se lever à nouveau à tout moment.

Oui, il valait mieux que je garde le silence plutôt que de dire des choses qu’elle aurait étrangement mal prises.

Me glissant sans un mot dans l’ouverture ainsi créée et ma laissant glisser sur la petite pente de terre sèche, je disparus ainsi de sa vue, la laissant monter la garde pour autant de temps qu’il le faudrait. J’espérais que même si elle devait attendre longtemps, elle allait tout de même avoir la présence d’esprit de se dire que je finirais par revenir.

Après tout, je savais me défendre, désormais.

– Et maintenant, petit temple en ruines, c’est entre toi et moi.

Un long couloir se déroulait devant moi. C’était exactement comme la fois précédente, lorsque j’avais fini par rencontrer le démon de la porte. Y avait-il ici aussi une épreuve à passer ? Un piège ? Allais-je courir pendant des heures sans trouver la sortie ?

Je n’y voyais pas bien loin mais régulièrement, des torches – entretenues par magie sans doute ? – brillaient de temps en temps et me permettaient de deviner que j’étais toujours sur le bon chemin. Enfin, ce n’était pas comme s’il y en avait eus d’autres.

– J’espère vraiment ne pas y passer des heures.

Soudain me vint une idée. J’allais faire exactement ce que j’avais fait la fois d’avant. Je me mis à méditer et rapidement, je fus capable de sentir les fluctuations du mana alentour et bien vite, je pus repérer la singularité dans l’espace, ce petit point anormal qui signifiait bien que j’étais encore une fois piégé dans une formation spécifique.

Le qi suivit ma volonté et tournoya jusque dans mes doigts avant d’exploser devant moi. La réalité se fissura et éclata en morceaux ; il ne m’avait pas fallu plus de quelques minutes pour comprendre, cette fois. Bombant fièrement le torse, j’espérais que Zhou Xuefang m’avait bien vu faire.

Une fois les morceaux de l’espace tombé comme du verre, je vis devant moi ce que j’espérais.

– Une porte. Hmm… Ouvre les yeux, démon. Je sais ce que tu es.

Le visage sur la porte avait l’air endormi. Mais je savais qu’il n’en était rien : il devait faire semblant de ne pas m’avoir vu arriver ; après tout, avait-il seulement besoin de sommeil ? Et puis, le précédent s’était bien moqué de moi !

Mais celui-ci n’ouvrit pas les yeux.

– Allez. Ouvre les yeux.

Toujours rien.

Je me souvins alors de ce qui avait fait réagir l’autre démon de la porte. J’activai immédiatement mon Bagua du Taiji dans l’espoir que même si celui-là ne montrait aucune réaction, je puisse l’envoyer bouler dans les méandres du temps.

Le cercle se forma à la perfection et alors même que je m’apprêtais à l’attaquer, le démon ouvrit les yeux d’un seul coup, en grand.

– Zzzaaah ?! Quoi ?!

– Attends, tu dormais pour de vrai ?

Ce truc roupillait alors que j’aurais pu rester perdu dans son piège pour le reste de mes jours ?

– Hm ? Qui es-tu, toi qui es arrivé jusqu’ici ? Tu as bien activé le Bagua du Taiji, je n’ai pas rêvé ? Oh, ai-je rêvé ? C’était un si joli rêve…

– Un rêve ? Mais qu’est-ce que tu racontes ?

– Ah, ce n’est rien, ce n’est rien.

Le visage sculpté sur la porte me toisa de bas en haut et de haut en bas, comme s’il cherchait à me jauger. Je lui répondis aussitôt :

– Je maîtrise le Bagua du Taiji. Me laisseras-tu passer ? N’est-ce pas ton ordre ?

Le visage du démon de la porte continua à me regarder, comme s’il était trop idiot pour comprendre ce que je lui disais. Il finit par répondre :

– Fais-tu partie de mon rêve ? Aaaah… non, hein ? Je suis à nouveau coincé dans cette porte alors le rêve est fini.

– Allô ? Tu m’ouvres, oui ou non ?

Il commençait tout doucement à me courir sur le haricot, ce démon-là. L’autre se foutait de ma gueule, mais lui, il avait l’air de m’ignorer, ce qui était sans doute pire encore.

Je décidai alors de tenter autre chose.

– Bon. Je vais activer le qi temporel pour te faire remonter le temps jusqu’à l’époque des dinosaures !

Mais même cette menace pourtant très grave et sérieuse ne provoqua aucune réaction. À croire que le démon emprisonné dans la porte était vraiment un imbécile fini :

Soudain, il baissa les yeux vers moi et fit une petite moue :

– Comment ça, un imbécile fini ? Tu ne prendrais pas un peu trop tes aises, toi ?

Enfin, une réaction ?! J’avais oublié, l’espace d’une seconde, qu’ils pouvaient lire dans les pensées. Et donc qu’il pouvait lire que j’avais oublié. Et que…

– Ah, ça suffit !

Il me coupa dans le fil de mes pensées, l’imbécile. Imbécile et malpoli de surcroît !

– Bon, maintenant, ça suffit. Vas-tu continuer à m’insulter longtemps ?

– Tu n’avais qu’à pas commencer à m’ignorer. Je te préviens, je vais vraiment t’envoyer dans le temps.

– Allez, allez… C’est bon, je m’ennuie ici, de toute façon. Je ferais bien un tour chez moi à nouveau. C’est bon, passe, moi je me casse.

Il avait à peine prononcé ces mots que je me retrouvai devant une porte en bois dont le visage avait disparu. Je n’eus même pas le temps de lui sortir une réplique cinglante et bien sentie.

– Bon. Après tout, pourquoi pas ? Voyons voir ce qui se cache ici.

 


 

Pas de vote pour cette semaine, j’ai décidé de faire autrement, pour changer un peu ! Puisque de toute façon vous devez être connecté pour voter.

Je vous laisse libre cours en commentaire, à vous de me proposer ce qu’il va trouver dans ce sanctuaire (et vous n’êtes pas limités par un choix, ça peut aller d’une rune à un monstre en passant par un cadavre et une princesse sado-maso – ne choisissez pas cette dernière, je ne le FERAI PAS !

 

Je gèrerai ensuite en fonction des propositions les plus intéressantes et je choisirai la suite moi-même, sans regard pour le nombre de votes (à moins qu’une proposition ne se retrouve vraiment à de nombreuses reprises…)

 

Hop, vous avez jusqu’à Mercredi prochain.

 

Et j’ai delete les résultats précédents sans faire exprès, désolé ^^ C’était serré entre le temple et le truc à monstres, c’est tout ce que je peux dire. D’ailleurs s’il était allé là-bas, il aurait chopé un ar-te-fact !

Raka

Mélange satyrique de Daria et Docteur House, élevé à grands coups de Fluide Glacial pendant un peu trop longtemps, le cynisme n'est égalé que par l'excès d'humour noir et de sarcasme quotidien dont je fais preuve.
Mais on s'en fout, pas vrai ?
Raka

Les derniers articles par Raka (tout voir)

LDO : Chapitre 27
LDO : Chapitre 29

38 Commentaires

  1. Lebob

    Une princesse sado maso !!!!
    Non je déconne un familler lié a la bague
    PS super boulot

    Répondre
  2. IsybileXiaoNovels

    Dans ce temple il va trouver un ar-té-fa-ct encore mieux que celui qu’il aurait pu trouver chez les monstres

    Sans rire, pourquoi pas un familier ?

    Merci pour le chapitre 🙂

    Répondre
    1. etiennealbo

      ouai , le mc a besoin de stuff un peu ! pas forcement meilleur que l ‘autre mais un artefact serait génial. en plus on en a pas vu beaucoup

      je propose un gantelet ou juste la protection a l’avant bras

      Répondre
  3. GUIAMON

    Un lac de qi spatial,toi même tu sait ce qui se passerait ensuite xD

    Répondre
  4. Storm

    Un livre,racontant l’histoire d’un certain Osumba qui aurait boulversé l’équilibre temporel des mondes il y a de ça des centaines d’année

    Répondre
  5. ReynoldsReynolds

    Une rune d’un blanc pure

    Répondre
  6. Deathpsy

    Un bracelet permettant de masqué son qi temporel.

    Répondre
  7. entaro

    Un livre expliquant le fonctionnement du bagua de taiji et la méthode pour l’ameliorer

    Répondre
  8. Raynor

    Je pense que le call de la princesse sado-maso traduit ta volonté de faire pop une princesse pareil x)
    Je me dois donc de t’encourager sur cette voie 😉

    Répondre
  9. Syncrone

    Un artefact ou un familier !

    Répondre
  10. Kitsune

    Je pense qu’un familier ou un set d’armure légère pour qu’il arrête enfin de ce balader en pagne xD pourrait être intéressant

    Répondre
  11. varas

    Pourquoi pas une rune se permettant de se déplacer d’ombre en ombre
    Super travail au passage 🙂

    Répondre
  12. gutsguts

    Merci pour le chapitre
    J’avoue que un peu de stuff et une rune serait pas mal

    Répondre
  13. Storm

    Je lis les commentaires et je me rends compte que les gens ne proposent que du vu et revu. On a la chance de pouvoir orienter notre histoire, pourquoi être d’un banal si affligeant ? Un familier, une amékioration de son pouvoir, une armure… Je trouve ca vraiment dommage, tout ca ferait perdre l’originalité de ce novel :/

    Répondre
  14. NuchetteNuchette

    Merci pour le chapitre !
    Et sinon pourquoi pas la mémoire d’un ancien cultivateur du bagua emprisonné dans une formation.

    Répondre
  15. Higanbana

    Merci pour ce chapitre

    J’aimerais beaucoup qu’il éveille une lignée ou qu’il reçoive une quête d’un être supérieur qui aurait laissé un message et qu’il rencontrera dans des plan plus élevé.

    Répondre
  16. Sawshier

    Il se retrouve face à une projection holographique du créateur du bagua du taji

    Répondre
  17. RakaRaka (Auteur de l'article)

    Ah ben, j’aime ce que je lis.
    On dirait que vous trouvez ça encore plus intéressant que le banal vote !
    Peut-être que je vais continuer dans cette voie à l’avenir ?

    Répondre
  18. KingloanKingloan

    Merci pour ce chapitre !!

    Après y avoir réfléchis pendant un quard heure , je pense à un livre de connaissance/savoir ou d’histoire ancestral ou même de compétence/amélioration , vu que Osumba adore lire et ça reste dans la trame de ln

    Répondre
  19. Wolverine

    Bonjour merci pour ton dur travail
    Pour ma part je le verrai bien trouvé un livre sur le créateur du bagua pour quil apprenne la vérité sur son pouvoir ainsi qu’une carte des different emplacement des rune du souterrain car une gous toute trouvé il pourra brisé le sceau et faire monté dai lin

    Répondre
  20. vico70

    merci pour le chapitre
    Il trouve un livre et au moment ou il l’ouvre l’esprit du créateur du bagua du taiji vient en lui comme ça il a deux vieux a sa disposition !

    Répondre
    1. RakaRaka (Auteur de l'article)

      J’ai tellement ri.

      Répondre
      1. IsybileXiaoNovels

        Franchement c’est tellement la meilleure proposition ! Et si c’est une femme c’est encore mieux

        Répondre
    2. Neilbhn

      Et imaginons que le créateur du bagua soit une femme ça ferait des situations vraiment comiques.

      Répondre
  21. Sidsquall

    Bonjour,il pourrait trouver un livre qui lui apprendrait une ou des techniques basé sur le Qi temporel.ou un parchemin d’invocation d’un familier et il passerait un contrat avec lui

    Répondre
  22. flo

    un miroir qui permet de se téléporter dans un certain donjon et de rencontrer une certaine diablotine rouge 🙂

    en tous cas je sens que son côté “je suis trop fort” va bientôt lui jouer des tours

    Répondre
    1. RakaRaka (Auteur de l'article)

      Hahaha elle est pas mal celle-la.

      Répondre
  23. Mat

    Merci pour le chapitre.
    J’aimerais qu’il tombe sur Dai Lin.
    Je sais pas ce qu’elle ferait la, mais avec ton imagination je suis sur que tu vas trouver quelque chose.

    Répondre
  24. Lauvel

    Merci pour le chapitre !

    Je pense à plusieurs chose qui pourrais l’aider :
    – Support : trouver un oeuf d’un familier aux attribut temporel (TODAG!)? Qui pourrais avoir des compétence d’attaque ou support/utilitaire. Un détecteur de temple ou de rune ? :p
    – Support 2 : Un artefact temporel ou livre permettant d’améliorer sa maîtrise de l’attribut pour en faire une arme ou autres.
    – Support 3 : Une salle avec de l’énergie temporel qui réduit le temps avec de l’énergie stocké pour l’entrainement.(limité sinon trop abuser après)
    – Attaque : Une rune avec capacité d’attaque!(Sa dépend ce que ta prévus.)

    J’ai repris certains idées avec des détails. J’aurais du lire les commentaire après avoir le mien x)

    Répondre
  25. noname.exenoname.exe

    Merci pour ce chapitre

    Je propose un vieux qui faisait une expérience avec le qi spatial et il s’est retrouvé du mauvais côté de la porte. Dans le monde extérieur ça fait des dizaines d’années qu’on ne l’a pas vu et on pensait qu’il était mort.

    Répondre
    1. noname.exenoname.exe

      Ou une vieille parce que pas de sexisme ici.

      Répondre
  26. DEMANSON

    Sympa ce principe.
    Perso je verrais bien une simple feuille avec un mot écris dessus disant :
    “Désolé je suis déjà passé par la pour prendre la rune. Par contre voici une carte pour trouver une autre rune qui te sera indispensable. Signer Osumba”

    Répondre
  27. mlop12

    Je vois bien une carte magique qui permet de voir tout les objets et chemins cachés ,voir aussi pourquoi pas les personnes,à ses alentours et qui les révèlent uniquement si il passe à genre plus ou moins X mètre,selon ton avis et bien sur une zone découverte reste visible.
    Car trouvé des artefacts perdus c’est cool mais pouvoir trouver ce que l’on cherche c’est mieux

    Répondre
  28. IsybileXiaoNovels

    Pourquoi pas un genre de sceau d’invocation qui lui permets d’invoquer un démon comme les portes et ce serait le premier demon-porte qui reviendrait (parce qu’il est vachement drôle ) et ça dans une arme

    Répondre
  29. RakaRaka (Auteur de l'article)

    Aaaah que de bonnes idées…
    J’aurais mieux fait de fermer ma gueule, maintenant je ne sais plus que choisir, même si je devais en mélanger plusieurs !

    Répondre
  30. Len

    Nnannn mieux : une princesse sado maso qui devien son famillier avec un colier fait a partir d’une rune ^^

    Répondre
  31. Skippy

    Salut, merci pour ton travail de titan.
    Concernant la suite de l’histoire :
    1-Osumba tombe sur une autre Rune de la montagne, qui permettrait de stocker les âmes des défunts,de les asservir, de les manipuler pour pouvoir se protéger (bouclier) et se soigner. Il pourrait aussi les fusionner afin de les insérer dans un corps sans âmes afin d’avoir des familiers puissants.
    2-Osumba tombe sur une autre rune du paradis, qui permettrait de pouvoir manipuler le Qi noir qu’il insère dans le corps des autres. Il pourrait donc parasiter/infecter le Qi de ses victimes afin de bloquer leurs méridiens.

    Enfin, je pensais à une rune qui permettrait de compléter et affiner une qu’il possède déjà.

    Merci, je suis sure que ton choix sera très cool pour Osumba et ses lecteurs.
    Bon courage.

    Répondre
  32. Aximili

    Merci pour le chapitre !
    Un pantalon magique qui permettrais de….euh… bah deja que Dai Lin se sente mieux… et qui permet de stocker du ki temporel. (Et oui il risque de se retrouver cul nu qi il s’y prend mal)

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com